fbpx

Voyages à Vélo

L’Islande à vélo : petit résumé et première vidéo

Nous sommes ren­trés de notre voy­age dimanche soir, un peu claqués mais ravis, avec la ferme inten­tion de revenir en Islande l’année prochaine ! Je ferai des arti­cles plus com­plets dans les semaines à venir (sur le camp­ing, le matériel photo/vidéo, les endroits sym­pas...) mais j’ai envie de com­mencer par vous par­ler vélo.

Camping en Islande

Nous sommes donc actuelle­ment en Islande. Au moment où j’écris cet arti­cle, je suis encore à Paris, et je ne sais pas du tout où nous serons quand vous le lirez : je le pro­gramme ! On aura peut-être aban­don­né la tente au prof­it des hôtels, on se sera peut-être noyés dans un gué, ou on aura fait Pom­peï 2 aux pieds de l’Eyjafjöllmachin...

Islande : itinéraire et équipement des vélos

Cet arti­cle a été pro­gram­mé : je me trou­ve actuelle­ment en Islande (tiens, ça tombe bien) sans ordi­na­teur ! Keflavik, Grin­davik, Lit­la­ga­ta Stran­dark­irk­ja, Self­oss, Hel­la, Skog­ar, Skaftafell, Jokul­sar­lon, Hofn, Self­oss, Gull­foss, Lau­gar­vatn, Pingvel­lir, Reyk­javik, Keflavik. C’est quoi, ce chara­bia ?

Nos précédentes expériences de voyage à vélo : Laos, San Francisco, Roumanie

Same­di matin, mon Belge et moi nous env­olerons pour l’Islande (bon, d’abord pour Berlin, le temps d’une escale d’un jour, puis Keflavik). En soute, nous serons suiv­is par deux vélos et du matériel de camp­ing. Nous faisons tous les deux du vélo quo­ti­di­en­nement (nous avons une petite col­lec­tion de bicy­clettes en tout genre dans le garage, du coup...) et c’est donc naturel de franchir le pas : par­tir 15 jours pédaler. Pour autant, ce n’est pas totale­ment notre [...]

L’Islande à vélo, on commence la préparation !

Dans un peu moins d’un mois, mon Belge et moi nous env­olerons pour l’Islande, pays qui nous fait rêver depuis longtemps, avec sa var­iété de paysages, ses vol­cans, ses gey­sers, ses con­trastes entre neige et cen­dre. Si l’itinéraire du voy­age est encore très vague, on com­mence quand même à se pré­par­er un min­i­mum, et ça sig­ni­fie surtout : faire des achats !

Pologne en bateau, la vidéo

Rap­pel des faits : le 2 juin, mon Belge et moi nous envolons pour Gdan­sk ; le 3 juin au matin, nous retrou­vons Piotr et Mag­da devant la gare pour rejoin­dre ensem­ble la base de Rybi­na ; jusqu’au 10 juin, nous nav­iguons tous les qua­tre au fil de l’eau ; le 10 juin, à midi, Piotr et Mag­da nous déposent à l’aéroport et cha­cun ren­tre chez soi.

Le nez en l’air à Budapest

Je me demandais ce que j’allais pou­voir poster ce matin. J’ai fini de racon­ter notre voy­age au Laos, j’ai relaté nos week-ends presque immé­di­ate­ment après en être rev­enue... Où pou­­vais-je vous emmen­er aujourd’hui ? Puis, Curieuse Voyageuse a racon­té son séjour à Budapest et j’ai eu une illu­mi­na­tion (divine) : j’ai com­plète­ment oublié de vous en par­ler !

Champassak, un petit coin de paradis au Sud du Laos

Ren­trés de notre escapade dans les Bolovens, nous ne restons qu’une nuit sur Pak­sé. Le lende­main matin, nous par­tons directe­ment pour Cham­pas­sak. Un peu au hasard, on prend un mini van dans une agence, n’ayant ni la moti­va­tion ni réelle­ment le temps de chercher une autre solu­tion. Nos com­pagnons de trans­port vont tous plus loin. Le chauf­feur nous laisse sur la rive du Mékong, où une pirogue nous attend.

Budapest, Oradea, Sighet : bonnes adresses et arnaques

Avant que mes sou­venirs ne soient trop flous, je rédi­ge la par­tie « pra­tique » de mon voy­age en Roumanie. Voy­age qui, pour un ensem­ble de raisons telles que « j’ai pas envie de pren­dre un avion à Beau­vais à 7h du mat » », a com­mencé en Hon­grie. J’ai appris plus tard, sur la route du retour, que le bus qui allait directe­ment en Mara­mureș et que j’avais cher­ché en vain toute la pre­mière journée, se trou­vait en fait à l’aéroport. Résul­tat, j’ai fait un cro­chet [...]

Roumanie : le cimetière joyeux de Săpânţa

A en juger par le nom­bre d’autocars qui déver­saient des touristes devant l’entrée, Cim­i­tir­ul Vesel (le cimetière joyeux) est véri­ta­ble­ment un des hauts lieux du tourisme en Roumanie, ou tout du moins, en Mara­mureș. Le nom du lieu, quand on ne le con­naît pas, a de quoi intriguer : ces deux mots sont rarement asso­ciés ! Pour faire suite au post dans lequel je vous mon­trais quelques pho­tos de mon voy­age, j’ai envie de con­sacr­er un arti­cle à ce cimetière.

Pin It on Pinterest