L’Islande à vélo : petit résumé et première vidéo

Nous sommes ren­trés de notre voy­age dimanche soir, un peu claqués mais ravis, avec la ferme inten­tion de revenir en Islande l’année prochaine ! Je ferai des arti­cles plus com­plets dans les semaines à venir (sur le camp­ing, le matériel photo/vidéo, les endroits sym­pas...) mais j’ai envie de com­mencer par vous par­ler vélo.

Il y des pays aux­quels j’accroche des moyens de trans­ports par­ti­c­uliers. Je voulais voir la Russie ou les Etats-Unis depuis le train, par exem­ple. Pour l’Islande, je n’imaginais pas décou­vrir le pays autrement qu’à vélo ou au tra­vers de ran­don­nées. Loin de moi l’idée de dén­i­gr­er ceux qui louent des 4x4, mais ça ne nous cor­re­spondait tout sim­ple­ment pas (enfin, j’aime pas trop trop les hum­mers géants qui roulent n’importe où n’importe com­ment, quand même). Le vélo, c’est un moyen de voy­ager lente­ment, de s’arrêter facile­ment, de ne pas faire de bruit, de sen­tir les dis­tances, la météo, d’apprécier les paysages autrement...

 

C’est facile le vélo en Islande ?

On lit partout que c’est dif­fi­cile mais on se dit que les gens doivent en rajouter. Et puis au retour on sait qu’ils n’en rajoutaient pas !
Alors, c’est à la fois très sim­ple, et très com­pliqué. Sim­ple parce qu’on ne se sent pas en insécu­rité (même dans la cap­i­tale, les gens attachent à peine leurs vélos, et glob­ale­ment, à par quelques SUV de touristes, les auto­mo­bilistes font plutôt atten­tion à nous. Et y a pas de chiens.), parce que tout est plutôt bien indiqué, que les routes sont belles et larges si on évite les pistes.
Dif­fi­cile parce que quand la météo n’est pas avec nous, ça peut devenir un cal­vaire. Vrai­ment. Genre... VRAIMENT, quoi.

Le vent ? La pluie ?

La pluie, on s’y fait dès lors qu’on a des vête­ments adap­tés. Par con­tre, le vent com­plique sacré­ment les choses. Il va y avoir trois pos­si­bil­ités : de face, de dos, et de côté.
De côté, c’est le plus dan­gereux (et c’est pareil pour les motards) : vous devez pédaler en ser­rant d’un côté tout en restant vig­i­lant, parce que chaque rafale peut vous déporter vers les voitures, et chaque car­a­vane peut vous aspir­er sous ses petits peneus.
De face, vous vous en doutez, ce sera très pénible. Mais pas pénible comme en France, non, vrai­ment pénible. Essayez de rouler avec la roue avant con­tre un mur. Pénible du genre où on décou­vre l’existence des vitesses en dessous de la cinquième (même jusqu’à la toute petite pre­mière qu’on regarde tou­jours avec pitié), pénible du genre où on n’avance pas alors qu’on est en descente, même en danseuse. A la lim­ite du para­pente si on écarte les bras... Pour vous don­ner une idée, nous avions prévu un petit 30km pour notre pre­mier jour : nous avons mis 6h30 ! Ça fait une moyenne très basse, tout de même, à peine supérieure à un pié­ton ! Ce que nous avons été pen­dant la moitié de ce pre­mier tra­jet, d’ailleurs...
Nous croi­sions d’autres cyclo-touristes en sens inverse, par­fois très chargés, et ne pédalant pas ! Car, oui, par­fois, on a aus­si le vent dans le dos et même s’il faut rester pru­dent en descente (on peut faire des pointes à 60km/h très facile­ment...).

 

Quand la météo influe sur l’itinéraire

Je crois savoir ce qui nous a per­mis d’apprécier notre voy­age : on a été flex­i­bles. Alors c’était plus facile pour nous que pour des gens qui font le tour com­plet de l’île, certes, mais je crois que souf­frir pour souf­frir ne sert à rien, si ce n’est à se dégoûter du vélo et ne pas prof­iter des paysages. Donc, quand on a su qu’il y avait de gros vents d’Est cette semaine-là, bah on a pris un bus et on a fait le chemin en ayant le vent (plutôt) dans le dos. Nous avions prévu l’inverse, mais a on impro­visé !

 

Quel type de vélo ?

Nous avions opté pour des pli­ants (voir équipement des vélos), et ne l’avons pas regret­té (on en a croisé d’autres, d’ailleurs ; un cou­ple de japon­ais en Birdy). Pra­tiques à met­tre dans un bus. D’ailleurs, en théorie, les cyclistes qui pren­nent le bus doivent pay­er un sup­plé­ment, et nous ne l’avons payé qu’une fois (et encore, juste la moitié) parce qu’il y avait un autre vélo avec nous. Mais sinon, aucun souci.
Pour le trans­port en avion, là où les autres doivent se garder quelques heures pour tout démonter/remonter, nous n’avons eu qu’à dégon­fler, pli­er et ranger ! Lufthansa nous a demandé 70€ par per­son­ne à l’aller (parce qu’on a acheté le bil­lets en mai ; on n’aurait rien payé si on s’y était pris plus tard... le trans­port de vélo avec la Lufthansa est gra­tu­it depuis le 01/06) et, au retour, Nor­we­gian ne nous a pas fait pay­er de sup­plé­ment mais a per­du mon vélo, que je vais prob­a­ble­ment pou­voir récupér­er demain, au bout de 5 jours. Mais je vous repar­lerai de cette com­pag­nie pour­rie quand je con­naî­trai la fin de l’histoire : vélo qui revient ou non, en bon état ou non (et je vous lis­terai tout ce qui ne va pas chez eux : nos deux pires vols !).

Cer­tains s’étonnaient de notre choix de ne pas par­tir avec des VTT, mais on ne l’a pas regret­té. Out­re la sim­plic­ité vis-à-vis du bus, des pli­ables comme les nôtres sont meilleurs sur de la route (pneus lices de 20″/1.50 avec plateau en 53 dents) et notre itinéraire ne com­por­tait que ça. Lorsque nous voulions vis­iter, nous lais­sions les vélos pour cra­pahuter à pieds, tout sim­ple­ment.

Niveau petits soucis, nous n’avons eu qu’une crevai­son à déplor­er, et aucune chute mal­gré le vent (même si j’ai fail­li me manger du bitume deux fois dont une sur déraille­ment en fond de cas­sette donc à grande vitesse) ! D’ailleurs, on n’a pas encore inves­tigué sur la cham­bre à air mais on était dans une descente à 12%, sin­ueuse, et donc avec les freins légère­ment ser­rés. La pres­sion d’air dans la cham­bre a pu créer un effet « cocotte minute » et sim­ple­ment expulser vio­lem­ment l’air par la valve par mesure de sécu­rité. Tou­jours est-il qu’on a quand même mis une cham­bre à air neuve pour ne pas laiss­er le temps à nos corps de refroidir ; il pleu­vait et ven­tait très fort à ce moment-là aus­si. Evidem­ment.

 

Et maintenant, la vidéo !

Il y aura une vidéo plus longue, sur laque­lle je tra­vaille déjà, mais en atten­dant, voici un petit aperçu exclu­sive­ment vélo, un genre d’avant-goût en atten­dant la suite ! (100% GoPro !)

37 Commentaires

  1. L’Islande à vélo, ou « quand ça vaut le coup d’etre un peu courageux ».
    Sure­ment pas le voy­age revé du touriste lamb­da, mais incon­testable­ment un chou­ette périple, inou­bli­able et qui donne lapleine mesure de la force de la nature.
    Hates de décou­vrir la suite de votre aven­ture au prochain épisode.

    Encore bra­vo pour ton blog et tes arti­cles qui me per­me­tte de m’évader. C’est bien écrit, à la fois diver­tis­sant et instruc­tif.
    Mer­ci Mme Oreille.

  2. Qu’est-ce que c’est joli !! Encore une jolie musique de Flo­nou aus­si... Vive­ment la suite !!

  3. Bluffant ! et pour avoir expéri­men­té un bon gros mis­tral de der­rière les fagots de face dans le sud de la France, je n’ose imag­in­er ce que ça a du être pour vous ! J’ai hâte de décou­vrir la suite !

  4. Ques­tions un peu folles d’un rêveur qui n’a pas encore osé sauter le pas du voy­age...
    1) Peut-on planter sa tente n’importe où sur sa route ?
    2) Est-ce sécurisé ? Sécurisant ?
    3) Com­ment se passe l’intimité ? Besoins/Toilettes/...
    En tout cas, très bonne suite d’articles sur l’Islande.

  5. Alors là, cha­peau ! Ca doit être vrai­ment mais alors vrai­ment pas évi­dent avec tout le matos!! Hâte de voir la suite des images :-))
    Et j’adooooore les plans col­lés sur le vis­age 🙂
    Et j’espère que le vélo dis­paru va bien­tôt ré-appa­raitre !

  6. Ils l’ont fait ! 😉
    Bra­vo !
    Et plus que jamais impa­tient de ren­tr­er du taf pour pou­voir vision­ner cet avant-goût de votre périple !!

  7. Jsu­is pressé de lire les nou­veaux arti­cles.

    Ca me sur­prend les vibra­tions sur la video Oo. La go pro ne poss­dède rien pour sta­bilis­er l’image ?

  8. Benon­thenet : hé bien mer­ci beau­coup 🙂 Il est cer­tain que quand on en « a chié » pour arriv­er quelque part (quel que soit le moyen de loco­mo­tion), on prof­ite un peu plus, en ayant presque le sen­ti­ment de mérit­er chaque point de vue !

    Val : Il est bon Flo­nou ! Il com­posera la musique sur la ver­sion longue d’ailleurs !

    Piotr : la route qui va au Blue Lagoon, on l’a prise le pre­mier jour (pour faire Keflavik > Grin­davik, hor­ri­ble !) mais elle n’est pas dans la vidéo. Cela dit, les champs de mousse, y’en a un peu partout !

    Retour du Monde : une journée nous a suf­fit, on a préféré faire le cir­cuit dans l’autre sens \o/ Mais on en a par­lé avec pas mal de cyclistes, et on est tous égaux là-dessus : on peine.

    Obscur : o0 Je n’ai pas com­pris

    Julien : il y aura des arti­cles plus com­plets sur le camp­ing bien­tôt, mais en atten­dant :
    1) Oui, sauf dans les parcs nationaux, mais faut trou­ver un endroit plat pas trop caill­ou­teux... pas sim­ple
    2) Oui ! Tu n’es pas à l’abri d’une mou­ette qui piquera ta nour­ri­t­ure, ou d’un mou­ton qui grig­notera ta tente, mais c’est un pays sûr.
    3) De notre côté, on s’est débrouil­lé avec les camp­ings, mais tu peux faire des trous et bruler tes papiers, utilis­er l’eau (glacée) des riv­ières, etc. tant que tu fais atten­tion à tes pol­lu­tions.

    Maxime : aux dernières nou­velles, il était arrivé à Paris et trans­mis au livreur, mais je com­prends mal le chara­bia tech­nique de l’abruti infect que j’ai eu au télé­phone et j’ignore tout de son état de san­té (l’état de san­té de mon vélo, pas de l’abruti). Mais bon, fal­lait bien qu’on expéri­mente les bagages égarés une fois, et on est con­tents que ça nous arrive au retour et non à l’aller, sinon ça nous flinguait une semaine de voy­age !

    Mina­mi-o : et on est ren­trés en vie et on n’a même pas eu de cour­ba­tures, youhou !

    Adil : Dis­ons que sur une route islandaise (c’est du gravier aplati, pas très lisse) ça trem­ble un peu plus que sur une planche de surf, où le mou­ve­ment est plus flu­ide... Donc la vidéo ne peut que trem­bler...

    Claire : dans... quelques semaines ! (ne nous enga­geons pas trop...)

    Ella : mer­ci 🙂

    Estelle : hé bien tant mieux, c’était bien le but !

  9. Mal­grè quelques galères, le retour à l’air posi­tif ! C’est vrai que ça change des voy­ages boulim­iques où on se dépêche pour tout voir et ça offre une superbe alter­na­tive pour voy­ager à son rythme...bref, j’ai hâte d’avoir un retour com­plet !

  10. Bon­jour,
    Il me tarde de voir les pho­tos 🙂

    Pour nor­we­gian, je le prend plus de 10fois par an pour la ligne Oslo/Paris.
    (Jai meme fait Malte/Oslo avec...)
    Jamais eu le moin­dre prob­leme, et cest meme lune des meilleurs com­pag­nie pour faire Oslo/Paris. (voir SAS sinon...)
    Apres cest du low/cost (pas au niveau de ryan air) mais il n’y a rien a manger gra­tu­it dans lavion..
    Il faut pay­er un sup­plé­ment pour les bagages, et ils ne rem­boursent pas tres bien les annu­la­tions de voy­ages.

    Mais on n’est jamais a l’abris d’un prob­lème. Pour ma part je voy­ages énor­mé­ment, et je pense que les prob­lèmes arrivent dans toutes les compagnies...mais si tu paye le prix chere (Air france), tu auras une meilleur aide 🙂

  11. Trop cool la vidéo, on roule à droite en Irlande ?

    Au moins à vélo, vous n’avez pas de mau­vaise sur­prise à 550€ lors de la loca­tion d’un véhicule (prochaine­ment sur mon blog) ! Quoique l’égarement de bagage je sais pas si c’est mieux...

  12. Bon­jour !!!
    Je suis tombé sur votre blog grâce à His­toire de voy­ages , et c’est très intéres­sant, Félic­i­ta­tions !!

    J’ai égale­ment créer 2 sites inter­net à la suite de 2 voy­ages (un dans l’ouest améri­cain en 2009, et un sec­ond dans l’est améri­cain en 2011): http://enrouteverslouest.free.fr & http://enrouteverslest.free.fr

    Si vous désirez un échange de liens, Je pour­rais met­tre l’adresse de votre site dans la rubrique parte­naires sur cha­cun de mes 2 sites, et vous pour­riez en faire de même ??

    Tenez moi au courant,

    Mer­ci pour ce beau car­net de voy­age et bonne Ren­trée à vous 😉

    david

  13. Don­lope : plus le temps passe, plus on aime les voy­ages lents, ou tout du moins ceux où on sélec­tionne ce qu’on va voir : vis­iter moins et voy­ager mieux, en quelques sortes, quitte à y revenir pour voir le reste de l’île !

    LadyMi­longuera : 🙂

    Xtinette, Rdlm : j’allais citer Del­phine et Damien ! Leur film est vrai­ment super. Par con­tre, c’est peut-être plus facile avec un bébé très jeune : elle a ses jou­ets dans la car­riole, elle dort quand elle veut et n’est pas gênée par les longues journées. Après, ils ont fait des trucs que je ne testerai pas, per­son­nelle­ment : tra­vers­er des zones désertes (donc sans médecin à prox­im­ité pour la petite)

    Syl­vainc : dis­ons que nos deux vols avec eux ont été aus­si mau­vais l’un que l’autre, entre brouha­ha pas pos­si­ble dans l’avion, per­son­nel à l’anglais approx­i­matif et à la lim­ite de l’incompétence, etc. Peut-être que nous nous n’avons pas eu de chance, mais ça fait beau­coup de choses qui s’ajoutent et qui jus­ti­fieront qu’on paie plus cher une prochaine fois ! 

    Rgs_ : yep, à droite, ouf ! (faut de sacrés réflex­es pour rouler à gauche !) 550€ pour seule­ment trois jours, j’avoue que c’est cher. (si tu veux con­tin­uer les com­para­t­ifs : j’ai moi aus­si bousil­lé un objec­tif...)

    A la croisée des chemins : en théorie Juil­let et Aout sont les meilleurs mois pour le tourisme en général, et par­ti­c­ulière­ment pour les ran­don­neurs et les cyclistes, vu le « soleil ». On compte y retourn­er en Juil­let l’année prochaine, donc on ver­ra bien ! (mais je pense qu’on n’a pas eu de chance : des voyageurs qui vis­i­taient le nord pen­dant que nous étions dans le sud n’ont pas eu une goutte de pluie !)

    Fabi­en : 🙂

    David : je ne pra­tique pas l’échange de liens, désolée.

  14. Depuis le temps que je par­cours ton blog, je me décide enfin à laiss­er un com­men­taire !
    Je suis rev­enue d’Islande ce week­end égale­ment. Nous avons fait le tour (en voiture), nous avons croisé quelques cyclistes (peut-être toi!) et ça n’a pas dû être facile tous les jours, en effet.
    La vidéo est sym­pa, vive­ment la suite !

  15. Ryan : après tout, on ne va pas en Islande pour bronz­er sur la plage..

    Lau­rence : on s’est con­cen­tré sur le Sud et le Cer­cle d’Or, c’est pos­si­ble qu’on se soit croisées 🙂 Sur Face­book, une lec­trice m’a dit nous avoir plusieurs fois dou­blés en 4x4 mais elle ne s’est pas arrêtée dire bon­jour, dom­mage... Apparem­ment, la météo était meilleure dans le nord ?

    Curieuse Voyageuse : là, c’est car­ré­ment com­posé pour l’occasion 😉 (enfin, c’est la ver­sion non défini­tive de ce que Flo­nou com­pose pour la ver­sion longue qui sert de bande son)

  16. @Madame Oreille :
    Non la météo n’était pas du tout meilleure dans le nord fin août, beau­coup de vent, de la neige sur les hau­teurs, et entre 4 et 8°C max.

  17. Aurélie : mer­ci

    Lau­rence : c’était la mau­vaise année alors ! (et dire qu’ils racon­taient que c’était le plus bel été depuis longtemps…)

    Curieuse Voyageuse : en fait, je lui avais piqué un morceau pour la vidéo sur la Pologne et du coup, on a décidé de faire une col­lab » sur l’Islande !

  18. Bon­jour. J ai vive­ment appré­cié vos com­men­taire s sur le voy­age en Islande mais le suis sen­tie très frus­trée car je n ai pas pu voir les deux vidéos. Pou­vez vous me les ren­voy­er ? Mer­ci d avance.
    Cor­diale­ment.

  19. Ah ! La voilà la vidéo en GoPro ! Il faut vrai­ment avoir du courage pour faire ce voy­age en vélo ! Je suis admi­ratif devant cela. J’espère que vous avez pu voir de très beaux paysages, je vais aller regarder les autres arti­cles sur votre voy­age en Islande pour voir un peu le type de paysage que l’on peut trou­ver là bas !
    Mer­ci pour ce bilan de voy­age !

  20. J’adore le résul­tat de la vidéo avec le GoPro ! Je suis en Asie en ce moment et mon iPhone ne rend pas jus­tice aux superbes paysages que je ren­con­tre !
    Et les hôtels et BnB sont abor­d­ables en Islande ?

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest