fbpx

Le nez en l’air à Budapest

Je me demandais ce que j’allais pou­voir poster ce matin. J’ai fini de racon­ter notre voy­age au Laos, j’ai relaté nos week-ends presque immé­di­ate­ment après en être rev­enue... Où pou­vais-je vous emmen­er aujourd’hui ?

Puis, Curieuse Voyageuse a racon­té son séjour à Budapest et j’ai eu une illu­mi­na­tion (divine) : j’ai com­plète­ment oublié de vous en par­ler !

Pour me ren­dre en Roumanie, j’avais atter­ri à Budapest (ça m’évitait d’aller chercher un aéro­port tout pour­ri (Beau­vais) en pleine nuit, et ce n’était pas très loin). En ren­trant, j’avais bien fait un car­net pra­tique, et j’avais racon­té mes quelques jours de vélo dans le nord de la Roumanie, mais j’avais lais­sé de côté les pho­tos de Budapest... et oublié d’y revenir !

C’était en Août. Il fai­sait beau, la ville était incroy­able­ment calme et agréable.
C’est le moment idéal, alors qu’il pleut et qu’il fait froid dehors, pour ressor­tir tout ça !

Budapest se vis­ite le nez en l’air. Comme toutes les villes, me direz-vous (en faisant atten­tion aux voitures et autres poteaux, hein). Mais ici, il ne s’agit pas sim­ple­ment d’une ou deux rues avec de jolis bâti­ments. Non. Ils sont partout ! Bon, ils sont un peu moins présents dès lors qu’on s’éloigne trop du cen­tre, mais quand même, j’ai rarement passé autant de temps à regarder l’architecture.

J’ai passé plusieurs jours à Budapest, au début et à la fin de mon voy­age. J’ai ain­si expéri­men­té la pluie et le soleil de plomb, la balade tran­quille à pied comme la prom­e­nade en vélo (à la recherche d’un fichu bus que je n’ai pas trou­vé... parce qu’il était tout sim­ple­ment à l’aéroport). Mais plutôt qu’un réc­it chronologique, je vais tout mélanger et ten­ter de vous don­ner un aperçu glob­al !

La pre­mière chose à savoir sur Budapest, c’est qu’au milieu coule une riv­ière (un petit truc appelé Danube), et que ça sépare Buda et Pest (il y avait une troisième com­mune lors de la fusion, mais ils n’ont gardé que deux noms pour le col­lage), les deux « quartiers ». On va donc trou­ver sept ponts pour pass­er aisé­ment d’un côté à l’autre, et des pistes cyclables très agréables pour longer l’eau (l’eurové­lo 6, en fait). Mine de rien, ils sont tous rel­a­tive­ment récents. Le plus ancien a été détru­it par la sec­onde guerre, et recon­stru­it depuis, mais datait du début du XIXème siè­cle, con­stru­it à l’initiative d’un comte qui devait assis­ter à un enter­re­ment sur l’autre rive !

Côté Buda, c’est ambiance château, petites rues et grandes côtes. Les paresseux pren­nent le funic­u­laire pour mon­ter, les radin(e)s (genre moi) emprun­tent le petit chemin. On domine la ville, d’où la présence d’un bas­tion de pêcheurs tout droit sor­ti d’un con­te de fées avec ses pier­res blanch­es et ses lignes courbes.

Note à moi-même : véri­fi­er son matériel pho­to, c’est bien, mais il faudrait aus­si penser à véri­fi­er ses crayons (ou quand le sty­lo fin nous lâche et qu’on doit finir avec son gros frère...)

Côté Pest, on retrou­ve les com­merces, l’animation, les maisons col­orées, les bâti­ments typ­iques de l’architecture aus­tro-hon­groise.

La place ci-dessous représente un « grand » moment de honte pour moi. Je me suis assise à la ter­rasse d’un café pour manger une glace, en fin d’après-midi. En repar­tant, j’ai voulu pay­er, comme tout indi­vidu civil­isé. La serveuse a insisté pour me don­ner d’abord le tick­et. Il fig­u­rait en gros la même somme que sur le menu, je lui ai donc à nou­veau ten­du mon bil­let.
Je n’ai vu que plus tard la petite men­tion dis­ant que le ser­vice n’était pas com­pris et qu’un pour­boire de 10% était donc atten­du... C’est en fait le cas dans pas mal d’endroits à Budapest !Je ter­mine par un lieu typ­ique et un clin d’œil : les halles Eif­fel, deux étages de marché tra­di­tion­nel (blindé de touristes, du coup !) dans une archi­tec­ture orig­i­nale. Je vous laisse devin­er l’auteur...

12 Commentaires

  1. Budapest, comme tu dis ca se vis­ite la tete en l’air ! Tu as vis­ite la syn­a­gogue et le cimetiere asso­cie ? C’est pas mal non plus, dans un autre genre. Tres inter­es­sant.

  2. cette ville a l’air superbe pour les pho­tos mais aus­si pour les balades je n’ai pour le moment que de bons retours des per­son­nes qui y sont passées en voila un sup­plé­men­taire pour me don­ner envie de faire le voy­age.

  3. Encore une superbe ville à décou­vrir !
    En plus t’as un sacré coup de cray­on 🙂
    Il avait l’air de faire un temps mag­nifique, c’était à quelle péri­ode ?

  4. Lucie : j’ai gardé quelques muni­tions pour le car­net, quand même 😉

    Pij, Mk : en fait, j’ai tourné la phrase ain­si pour ne pas me mouiller :p Mon guide dis­ait que c’était de lui, cer­tains sites le con­fir­ment mais d’autres dis­ent le con­traire et citent Pecs.. J’ai l’impression qu’il y a eu un mélange un jour et que depuis c’est flou !

    Pyrros : en plus c’est pas loin, idéal pour une petite semaine ! Et si je ne me trompe pas, il y a des directs depuis Toulouse.

    Flo : j’essaie de me forcer à poster plus de cro­quis, c’est dans mes réso­lu­tions pour l’année à venir (un bon moyen de pro­gress­er !). C’était en plein mois d’Aout, et je ne te cache pas que j’ai cher­ché l’ombre par moment..

  5. peut être un élève d’eiffel 🙂

    je con­seille égale­ment cette ville, une de mes cap­i­tales préférée en Europe ! j’ajouterais pour le soir beau­coup de bars très sym­pas à décou­vrir.

  6. Pij : je t’avouerai que, a for­tiori quand je suis seule, je ne suis pas trop vie noc­turne, mais je veux bien te croire !

    Curieuse Voyageuse : C’est tout naturel ! Et puis je trou­ve tou­jours amu­sant de « com­par­er » les ressen­tis qu’on peut avoir sur un même endroit...

  7. je par­le juste d’un verre en fin d’après midi en ter­rasse 🙂

    les bars à budapest sont orig­in­aux et excep­tion­nels pour cela. sur le toit d’un immeu­ble (Le Corvin Teto) ou encore dans un ensem­ble d’immeubles avec sa cour intérieure (le Szim­pla kert)

  8. J’ai vision­né un reportage sur Budapest un jour & je me suis dit « Mais Waou » ça à l’air mag­ique !» & tes pho­tos le con­fir­ment ! J’aimerais vrai­ment y aller !

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest