fbpx

Lien : Golden Hour Calculator

Aujourd’hui, je ne vais pas me fatiguer, je vais juste vous présen­ter un site qui va vite rejoin­dre vos favoris : The Gold­en Hour Cal­cu­la­tor.

Ce site a deux util­ités : vous don­ner les durées d’ensoleillement d’un pays à une date don­née (comme ça, on véri­fie que l’hiver écos­sais ne vous lais­sera pas faire grand chose à la lumière du jour...), mais égale­ment, les « gold­en hours », comme son nom l’indique. Les heures dorées désig­nant ces instants où le soleil est bas et la lumière par­faite pour le pho­tographe. Parce que oui, avoir de la lumière, c’est bien, avoir une belle lumière, c’est mieux.

A midi, le soleil est à son zénith (env­i­ron) et les pho­tos ne don­nent générale­ment rien de bon : les zones claires sont blanch­es et sans détails, tan­dis que les ombres sont dures et bouchées.

 

 

La pho­to ci-dessus a été reprise au développe­ment du raw, mais vous voyez les ombres, tant sur les vis­ages que der­rières les enfants qui sont très mar­quées. Nous sommes en début d’après-midi, dans le sud du Laos, et à cette heure-là, la lumière n’est pas franche­ment du côté du pho­tographe.

Main­tenant, restons au Laos, mais voici une pho­to prise juste avant que le soleil ne se couche :
(NB : j’ai choisi ces pho­tos parce qu’elles illus­traient le sujet, par pour leur qual­ité)

 

Vous voyez les ombres très étirées, beau­coup plus douces (cf la grosse ombre en bas à droite). La lumière est chaude, rend les pho­tos plus faciles.

Com­ment savoir si la lumière est dure ou douce ? Ça veut dire quoi ? Pour résumer, vous l’aurez com­pris, il faut regarder les ombres. Si la tran­si­tion entre une zone éclairée et une ombre est nette, alors on par­le de lumière dure. Si la tran­si­tion est floue, comme un dégradé, alors elle est douce. La dis­tance entre le sujet et la sur­face qui reçoit l’ombre joue égale­ment un rôle impor­tant dans la douceur de l’ombre.
Chez vous, vous avez peut-être des boules chi­nois­es. Non, pas celles-là, celles qu’on attache au pla­fond, avec une ampoule dedans. Hé bien, à la manière d’un para­pluie sur un flash stu­dio, la boule est des­tinée à adoucir la lumière.

Du coup, l’intérêt des gold­en hours n’est pas seule­ment dans les jeux de couch­ers de soleil et autres ombres chi­nois­es, mais surtout dans la poten­tielle mise en valeur de tous les sujets pos­si­bles et imag­in­ables : por­traits, archi­tec­tures, paysages...

Bref, lev­ez-vous tôt ! Non seule­ment vous prof­iterez de la fraîcheur, du calme, de scènes de rue intéres­santes, mais en plus, vous fer­ez de meilleures pho­tos !

Com­ment marche le site ?

Le fonc­tion­nement est assez sim­ple : vous pointez la carte sur l’endroit où vous êtes/voulez aller. Le cal­en­dri­er est en bas : chaque car­ré représente une journée. En changeant de date, vous ver­rez la courbe « solaire » se mod­i­fi­er. Les zones jaunes sont les « gold­en hours ». Rien de plus sim­ple !

17 Commentaires

  1. Mer­ci pour ces infos, je n’avais jamais fait atten­tion à ce genre de « détail » n’étant pas un pho­tographe ou quelqu’un de pas­sion­né de pho­tos.

  2. Oh, je pense que notre instinct naturel est plutôt bon là-dessus. On se rend vite compte que les pho­tos pris­es tôt le matin ou en fin d’après-midi sont plus sym­pas (au niveau de la lumière) que celles faites à midi, même sans analyser le pourquoi du com­ment

  3. Voilà qui éclaire ma lanterne. J’avais en effet remar­qué l’été dernier en Touraine que les châteaux étaient plus beaux pho­tographiés à la fin de la journée ... comme je pro­jette de par­tir à Bali cet été, je vais essay­er de faire de beaux clichés. Ce sera mon pre­mier voy­age en Asie, et j’ai super hâte.
    😀

  4. Ah, Bali, ça doit être mag­nifique !
    (je me retiens de faire des vannes sur le fait que tu serais mieux en Vendée...)
    Par con­tre, selon la sai­son et les régions, en Asie, les mat­inées peu­vent être déce­vantes niveau lumière : vive la brume mati­nale ! Cela dit, on peut aus­si en tir­er par­ti !
    Par con­tre, le soir, tu auras de ombres par­faites sur les riz­ières, bien vertes en été, pour avoir du relief.

    1. Hé bien j’espère que tu feras de belles pho­tos égale­ment !
      PUB : peut-être même qu’avant de par­tir, tu liras d’autres bons con­seils ici 😀

  5. Je ne con­nais­sais pas ce site !
    Mais je con­firme, pour avoir de belles pho­tos, la lumière est pri­mor­diale, et les lumières de début et de fin de journée sont les plus belles.
    Egale­ment, en général juste après la pluie, la lumière est par­faite, et les flaques per­me­t­tent des reflets sym­pas.

    1. Com­plète­ment !
      D’ailleurs, deux exem­ples :
      – Dans les Experts Mia­mi (série dont je ne com­prends pas le suc­cès mais où la lumière est ultra tra­vail­lée) le sol est con­stam­ment mouil­lé, alors qu’il y a un grand soleil...
      – Si on veut faire de belles pho­tos en Tan­zanie, le meilleur moment c’est juste­ment la péri­ode des pluies, pour ces fameuses éclair­cies où la lumière est si par­ti­c­ulière.

  6. Ah ben voilà ! C’est main­tenant que j’apprends qu’il y a un site pour ça... Ça fait 5 ans que j’me pointe au petit matin, ou en fin d’après-midi à atten­dre des plombes que la lumière con­vi­enne, t’aurais pu faire cet arti­cle plus tôt, non ? 😉

    Bon j’arrête de me plain­dre, et puis main­tenant je sais, mer­ci !

  7. Excel­lente ini­tia­tive que ce site !
    Tout à fait d’accord : les plus belles lumières sont tôt le matin et en fin d’après midi...
    Dif­fi­cile de récupér­er des pho­tos pris­es entre 11H et 15h en général...

  8. San­dro : je suis éton­née que ce site ne sois pas plus con­nu, parce qu’il est vrai­ment super pra­tique !

    Lemer­ou : bah, de toute façon, à cette heure on fait la sieste 😉

  9. Tiens, je me demandais il y a peu com­ment con­naitre en avance ces heures:-) Ca tombe bien:-)

    Le top, ce serait qu’il puisse dire si le temps est nuageux ou pas:-)
    Non, c’est pas mal ce petite site !

  10. Bah après tu peux taper « nom de la ville » + météo sur google, quand même 😉
    Y’a peut-être un con­cept à lancer en cou­plant les deux... Genre il te préviendrait qu’à telle sai­son tu risques d’avoir un brouil­lard pas pos­si­ble le matin et de la pluie toute la journée...

  11. Les ombres, c’est le meilleur moyen de « visu­alis­er » la lumière. D’ailleurs, si tu veux décor­ti­quer une pho­to stu­dio, c’est avec les ombres que c’est le plus sim­ple : elles te don­nent le nom­bre de sources, leurs direc­tions, s’il y a eu un dif­fuseur ou si au con­traire le flash était nu, etc.

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest