fbpx

Bade-Wurtemberg : Heilbronn et le vin

Coincée à la mai­son pour des raisons que je vous expli­quais dans cet arti­cle, j’ai don­né mes bil­lets de train à ma petite sœur, avec pour mis­sion de décou­vrir l’Allemagne à ma place, mais aus­si de venir racon­ter ses voy­ages ici-même. Cet arti­cle est donc entière­ment l’œuvre de Gaëlle : ses impres­sions, ses mots, ses pho­tos ! 

Petite pause au milieu du Bade-Wurtem­berg, je vous présente Heil­bronn !

On ne va pas se men­tir, on ne va pas là-bas admir­er la ville. Elle a été com­plète­ment détru­ite pen­dant la sec­onde guerre mon­di­ale. Il n’y a donc pas vrai­ment de bâti­ments his­toriques ou ces petites ruelles que j’affectionne tant… Tant pis, il y a bien d’autres choses à voir (dont je vous par­le juste après).

mep Heilbronn_Ville

Heilbronn

Petite balade sur le Neckar

Avant même de prof­iter de la ville, je file pour une balade le long du Neckar. C’est en fait une plongée directe dans la cam­pagne typ­ique : entre champs et énormes indus­tries (majori­taire­ment auto­mo­biles). Ce n’est pas la balade la plus sym­pa­thique, ni la plus atyp­ique.

Et pour­tant, tout au bout, je tombe sur un char­mant petit vil­lage en hau­teur (Alt­stadt je crois). Mal­heureuse­ment, pas le temps de faire une halte pour le vis­iter... Ce sera pour une autre fois, le bateau pour le retour attend déjà. Et finale­ment, con­tre toute attente, le paysage est plutôt joli !
mep Heilbronn_BateauHeilbronnHeilbronn

Le « Weindorf » de Heilbronn

La fête du vin de Heil­bronn attire chaque année plus de 120 000 per­son­nes. Pen­dant 10 jours, les chalets (aux déco­ra­tions… par­ti­c­ulières) et les ton­neaux envahissent le cen­tre-ville.

Le principe est sim­ple : on achète des coupons de 1€ que l’on utilise, en échange de ver­res de vin, dans les dif­férents stands. Le verre est con­signé et on peut le garder pen­dant la durée du fes­ti­val (sans l’oublier chez soi ou sur un coin de table !). Une fois son verre et ses tick­ets verts en main, on peut alors tester les dizaines de vins pro­posés un peu partout.

L’ambiance est très sym­pa­thique ! Je ne sais pas pourquoi, j’ai tou­jours l’impression que la même chose en France ne fonc­tion­nerait pas… Ici, c’est famil­ial, toutes les généra­tions se côtoient (avec une petite dom­i­nance pour les plus de 40 ans) et tout le monde se par­lent. Soit debout, autour d’un ton­neau, soit en s’asseyant à côté d’inconnus au milieu des grandes tables.

Dès l’après-midi, les « fes­ti­va­liers » prof­i­tent des con­certs et des ani­ma­tions (et surtout du vin). Et le soir, il devient très dif­fi­cile de cir­culer (à part autour du stand de dis­tri­b­u­tion d’eau potable).
mep Heilbronn_feteHeilbronnHeilbronn HeilbronnHeilbronnHeilbronnHeilbronn

Détour en Toscane allemande

Prenons un peu de hau­teur et mon­tons dans les vignes. Heil­bronn est le cen­tre de la 1ère région pro­duc­trice de vins rouges en Alle­magne. Il est donc tout naturel d’aller y faire un tour. Et ce sera en calèche, avec dégus­ta­tion de vin à bord, s’il vous plait !

Alors bon, je ne suis pas ama­trice de vins, et encore moins de vins rouges. Je ne pour­rais jamais sen­tir la dif­férence entre un vin à 2€ et un grand cru. Il n’empêche que c’est tou­jours intéres­sant de vis­iter des vignes, appren­dre com­ment le vin est fait. Et puis ça change des vis­ites de brasseries tra­di­tion­nelles alle­man­des !

J’ai même pu prof­iter d’un « Trollinger Lunch », sorte de pique-nique typ­ique des vignerons de la région. Un peu de fro­mage, de char­cu­terie et de légumes. Le tout, sous le soleil avec une belle mag­nifique vue sur la ville !
mep Heilbronn_vigne1HeilbronnHeilbronnHeilbronnHeilbronn
Juste­ment, l’intérêt de faire ce tour en calèche est bien sûr de pou­voir prof­iter des paysages. Et je n’ai pas été déçue ! C’est mag­nifique et com­pléte­ment dépaysant. Je ne sais pas où j’étais, mais ça ne ressem­blait pas à l’Allemagne. Des collines, le silence et des vignes à perte de vue.

Et pour vous don­ner une petite idée de l’importance du vin dans la région : en moyenne un alle­mand con­somme 21 litres de vin par an, tan­dis qu’un habi­tant du Bade-Wurtem­berg en boit 42 ! Je com­prends un peu mieux…
mep Heilbronn_vigne2HeilbronnHeilbronnHeilbronnHeilbronnHeilbronnHeilbronn
Finale­ment, com­ment prof­iter de Heibronn sans aimer le vin ? Et bien en faisant exacte­ment ce que vous auriez fait si vous aimiez le vin en fait... Rien que pour l’ambiance fes­tive et les paysages, ça vaut le coup !

Carnet Pratique

Com­ment aller à Heil­bronn : pren­dre le train entre Paris et Munich, puis pos­si­bil­ité de louer une voiture pour prof­iter facile­ment des autres petites villes de la région, ou de ter­min­er le voy­age en train jusqu’à Heil­bronn.

Plus d’infos sur le site de l’Office Nation­al Alle­mand du Tourisme.


Plus d’articles sur le Bade-Wurtem­berg et la Forêt-Noire

Retrou­vez mes incon­tourn­ables pour un séjour dans la Forêt-Noire, ain­si des mini-guides pour les autres villes du Bade-Wurtem­berg : Stuttgart, Fri­bourg-em-Brigau, Baden Baden, Karl­suhe et plein d’autres.


Le pro­jet #Jaime­LAlle­magne est le fruit d’une col­lab­o­ra­tion entre le Col­lec­tif des blogueurs voy­age et l’Office Nation­al Alle­mand du Tourisme. Tous les choix édi­to­ri­aux des bil­lets pro­duits suite à ce voy­age me revi­en­nent.

7 Commentaires

  1. Bon­jour, mer­ci pour le partage!je ne sais pas si c’est la qual­ité de vos pho­tos qui sont impec­ca­ble ou bien si ce sont les angles qui ont été bien étudiés mais je suis émer­veil­lés par votre arti­cle et vos descrip­tions me don­nent une folle envie d’y faire une petite virée.

  2. Bon­soir, un très beau bil­let mon­trant la belle diver­sité des paysages, je pré­sume son bon vin, et enfin sa vraie con­vivi­al­ité ! Vos images témoignent par­faite­ment de toute cette ambiance, j’aime beau­coup bra­vo!!

  3. Mer­ci beau­coup d’avoir partagé cette aven­ture avec nous.
    Il faut croire que tu as un bon niveau en pho­to toi aus­si, c’est un tal­ent famil­iale.

    @Aurélie : C’est vrai­ment sym­pa de ta part d’avoir envoyé ta sœur en voy­age à ta place, l’esprit de famille est très impor­tant.

    Bonne fin d’année à tout le monde !

  4. Mer­ci pour le partage d’aventure et pour les photos.En fait com­ment tu fais pour avoir des images aus­si belles ? Sinon la fête du Vin est très con­viviale et chaleureuse , je con­seille pleine­ment à toute per­son­ne voulant s’amuser d’y assis­ter 🙂

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest