fbpx

Stuttgart : à la recherche des endroits les plus photogéniques

Ma vis­ite à Stuttgart fut une quête, une recherche des meilleurs endroits à vis­iter, bien sûr, mais aus­si et surtout à pho­togra­phi­er. Des lieux où vous pour­rez retourn­er, vous aus­si !


J’avais 48h pour vis­iter Stuttgart, alors j’ai essayé de me con­cen­tr­er sur l’essentiel : les plus beaux endroits. Ain­si, j’ai con­sacré la pre­mière moitié de mon séjour à trou­ver le meilleur point de vue sur la ville, puis la deux­ième moitié à chercher les quartiers et bâti­ments les plus pho­togéniques.

Mes trou­vailles sont réper­toriées sur une carte, à la fin de l’article.

Où se trouve le meilleur point de vue sur Stuttgart ?

Stuttgart est entourée de collines et de fore­ts (la fameuse Forêt Noire). Comme dans beau­coup de villes du Bade Wurtem­berg, il suf­fit de marcher un peu pour se retrou­ver en pleine nature.

stuttgart_IMG_5839Chercher un point de vue sur la ville, au milieu des arbres !

Petite astuce lorsqu’on vis­ite l’Allemagne : pour trou­ver ces lieux, je me suis con­tentée de regarder la carte. Sans par­ler alle­mand, on com­prend vite ce qu’il faut chercher ! Les mots traduisent où sont les lieux stratégiques. Ain­si, pour une vue panoramique sur Stuttgart, les noms se ter­mi­nant par turm (tour), höhe (colline) ou berg (mon­tagne), étaient déjà une bonne base de recherche !

 

La tour Fernsehturm, le plus haut point de vue sur Stuttgart

Stuttgart Fernse­hturm, autrement dit la Tour de la Télévi­sion, est plan­tée sur une colline voi­sine de la ville mais acces­si­ble en bus, tram, et même à pied pour ceux qui veu­lent prof­iter d’une prom­e­nade dans la forêt. Ajoutez les 483m de la colline aux 217m de la tour, et vous aurez l’altitude de la Fernse­hturm (même si on ne monte en réal­ité pas tout en haut mais unique­ment sur une plat­forme d’observation placée sous les antennes. Ce qui reste déjà pas mal et assez impres­sion­nant !)

La tour de télévi­sion de Stuttgart
Degerloch, Jahn­straße 120, 70597 Stuttgart
Ouvert de 10h à 23h la semaine et de 9h à 23h les ven­dre­di, same­di et dimanche
7€ l’entrée pour les adultes, 4€ pour les enfants, gra­tu­it avant 5 ans
Plus d’infos sur leur site web

Il y a un ascenseur, bien sûr, un restau­rant en haut et d’autres (snacks) au pied de la tour.
Au vu des horaires d’ouverture, et de la facil­ité d’accès en trans­ports en com­mun, c’est cer­taine­ment un bon endroit pour venir pho­togra­phi­er les couch­ers de soleil : venir une heure avant, et rester là-haut jusqu’à voir la ville s’illuminer !

stuttgart_IMG_6064
stuttgart_IMG_6056
stuttgart_IMG_6054
stuttgart_IMG_6052
stuttgart_IMG_6061-copie

 

Ambiance bucolique au Weissenburgpark

Une petite colline ver­doy­ante à deux pas du cen­tre ville de Stuttgart et à son som­met, un petit kiosque, un joli jardin, et une grande ter­rasse. On y vient au goûter ou le soir, pour boire un verre avec vue !

Tee­haus im Weis­senburg­park
Süd, Hohen­heimer Str. 119, 70184 Stuttgart

Ce n’est pas la plus belle vue, mais l’endroit a du charme tant c’est ver­doy­ant.

stuttgart_IMG_6037

Dans les vignes de la Karlshöhe

stuttgart_IMG_6004
Des vignes, des arbres, un bier­garten, des jeux pour enfants, Karl­shöhe est une autre colline, voi­sine du Weis­senburg­park, où l’on passerait aisé­ment la journée.

J’y suis allée le matin. Les lieux étaient rel­a­tive­ment déserts. Des mamans se prom­e­naient, ou jouaient avec leurs enfants dans l’herbe, prof­i­tant du calme. Mais il faut imag­in­er l’animation des lieux, le soir venu, quand la ter­rasse se rem­plit et que la bière coule ! Mal­heureuse­ment, cette ter­rasse est exposée plein est. Si vous voulez pho­togra­phi­er le couch­er de soleil, il fau­dra donc plutôt priv­ilégi­er Weis­senburg­park.

 

stuttgart_IMG_5997

Eugensplatz et les petits escaliers

A l’est du cen­tre ville, si vous regardez bien sur votre plan de Stuttgart, vous ver­rez de petits pas­sages pié­ton­niers. Plusieurs kilo­mètres de prom­e­nades et d’escaliers per­me­t­tent d’explorer le quarti­er qui sur­plombe Stuttgart, au milieu des belles maisons.

Eugen­splatz est un bon endroit où com­mencer la balade : le tram vous dépose devant la fontaine où se rejoignent plusieurs escaliers. Ensuite, il faut se per­dre, s’aventurer dans les petits escaliers, grimper, redescen­dre, remon­ter. C’est ain­si tout le charme des lieux, au-delà des points de vue sur Stuttgart !

Là encore, le lieu se prête bien à l’attente des gold­en hours et du couch­er de soleil (que je n’ai pas eu la chance de voir, la faute à la météo !

stuttgart_IMG_6155

stuttgart_IMG_5891

stuttgart_IMG_5872
stuttgart_IMG_5846
stuttgart_IMG_5867
stuttgart_IMG_5880

stuttgart_IMG_5857

Que voir à Stuttgart : les endroits les plus photogéniques

Il y a de nom­breux lieux très pho­togéniques à Stuttgart, entre la ver­dure omniprésente, les vieux bâti­ments et l’architecture ultra-mod­erne. Il faut bien sûr explor­er le cen­tre ville, décou­vrir Schiller­platz, Altes Schloss (le château et sa jolie cour intérieure), Schloss­garten, l’Opéra... Il faut aus­si chercher les lieux un peu moins con­nus mais que les habi­tants adorent comme Geißs­traße ou Marien­platz.

Un de mes endroits préférés en cen­tre ville restera sure­ment Johanneskirche, l’église cernée par un petit plan d’eau (Feursee). Elle était en travaux lors de mon pas­sage, mais c’était tout de même très beau !

stuttgart_IMG_5931_1

stuttgart_IMG_5954
stuttgart_IMG_5893
stuttgart_IMG_5797
stuttgart_IMG_5907
stuttgart_IMG_6119

Dans l’ordre : Schloss­platz, Johanneskirche, Wullestaffel, Schiller­platz, Ober­er Schloss­garten, Geißs­traße

Esslingen am Neckar, mon coup de cœur !

stuttgart_IMG_6074

Dans la ban­lieue de Stuttgart se trou­ve Esslin­gen am Neckar. La ville a la chance de ne pas être bom­bardée pen­dant la guerre et d’avoir ain­si pu con­serv­er sa vielle ville et bon nom­bre de ses mon­u­ments médié­vaux. Le fleuve Neckar (celui qu’on retrou­ve à Heil­bronn, Hei­del­berg et Mannheim) tra­verse Esslin­gen, d’où le nom de la ville, et un petit canal bor­de une par­tie du vieux cen­tre. Les vignes bor­dent la ville, ici aus­si, encer­clant le petit château qui domine la ville.

L’ambiance est très déten­due. Les gens flâ­nent au bord de l’eau, man­gent des glaces ou bouquinent. Les enfants jouent sur la place du marché ou dans le parc. Entre l’eau et les maisons à colom­bages, Esslin­gen est vrai­ment un endroit char­mant et reposant.

Pour y accéder, rien du plus sim­ple : le S1 (train) y passe plusieurs fois par heure.

stuttgart_IMG_6071-copie stuttgart_IMG_6077 stuttgart_IMG_6073 stuttgart_IMG_6082

Stadtbibliothek

L’architecte Eun Young Yi (d’origine coréenne mais qui vit en Alle­magne) est à l’origine de cet espèce de gros cube. A l’intérieur du mono­lithe, trois espaces empilés jouent avec la lumière et le min­i­mal­isme. Le vide cen­tral per­met une mise en scène des livres, de leurs couleurs, comme un véri­ta­ble appel à la lec­ture.

A l’ouverture, l’endroit était vide, et incroy­able­ment pho­togénique.

Stadt­bib­lio­thek Stuttgart
Mailän­der Platz 1
70173 Stuttgart

stuttgart_IMG_6185

stuttgart_IMG_6176

stuttgart_IMG_6169stuttgart_IMG_6171_1 stuttgart_IMG_6180

Photographier Stuttgart : la carte

Bonnes adresses et conseils pratiques

Aller à Stuttgart : depuis la France, la ville se rejoint très facile­ment en train. On arrive directe­ment dans le cen­tre, rien de plus sim­ple !

Se déplac­er dans la ville : si vous avez l’habitude de marcher, tout peut se faire à pied et le cen­tre ville reste de taille moyenne. Néan­moins, Stuttgart pos­sède un bon réseau de trans­ports entre le tram et le métro qui per­met de se déplac­er facile­ment plus loin. A vous de voir si vous voulez pren­dre une carte de trans­port, ou car­ré­ment une carte « pass » pour accéder aux trans­ports et musées.

stuttgart_IMG_5830 stuttgart_IMG_5818

Où manger à Stuttgart ?

Café DA
Stuttgart-Mitte, Bren­ner­straße 29, 70182 Stuttgar

Deux jeunes femmes tien­nent cette char­mante adresse dans un très joli quarti­er. Bois­sons, quich­es, gâteaux, tout est fait mai­son, avec des pos­si­bil­ités végé­tari­ennes, veg­an ou sans gluten. Bref, c’est tout en sim­plic­ité, on est bien accueil­li et c’est très bon.

Vous pou­vez égale­ment manger au Weis­senburg Park cité plus haut, pren­dre une glace sur Marien­platz ou tester la gas­tronomie locale au Carl’s Brauhaus (Stauf­fen­bergstrasse 1, sur la Schloss­platz).

Où dormir à Stuttgart ?

Si vous avez envie de vous amuser un peu, ou que vous êtes un mor­du de voitures, l’hôtel V8 est assez orig­i­nal : chaque cham­bre est dif­férente, mais tou­jours dans l’univers auto­mo­bile. Le lieu est un ancien aéro­drome, devenu tem­ple de la voiture (la suite nup­tiale est dans la tour de con­trôle...).

V8 Hotel Motor­world
Graf-Zep­pelin-Platz 1,
71034 Böblin­gen
Plus d’infos ici.

Je ne suis pas une fan de voiture, je ne suis pas du tout sen­si­ble aux bolides hors de prix qui étaient exposés là, mais par con­tre, j’ai trou­vé très drôles tous les petits détails (savon en forme de voiture, miroirs en rétro­viseurs, phares qui clig­no­tent quand on éteint la lumière...).

A not­er que l’hôtel est assez excen­tré par rap­port à Stuttgart.


Plus d’articles sur le Bade-Wurtem­berg


Mon matériel photo sur ce voyage

20160611_165612
Appareil reflex Canon 5d mark II // Objec­tif Canon 16–35 II // Objec­tif Canon 50 1.4


Le pro­jet #Jaime­LAlle­magne est le fruit d’une col­lab­o­ra­tion entre le Col­lec­tif des blogueurs voy­age et l’Office Nation­al Alle­mand du Tourisme. Tous les choix édi­to­ri­aux des bil­lets pro­duits suite à ce voy­age me revi­en­nent.

24 Commentaires

  1. Ca à l’aire jolie en fait Stuttgart !
    J’ai une amie qui y a démé­nagé, habi­tant pas trop loin en Thuringe je m’etais dit que j’irais la voir mais elle m’as dit que c’etait une ville pour­rie 🙂

    Est-ce que ca vaut le coup d’y aller en fait ?
    Je dois être à 2heures de train.

    1. Ouais, c’était un bonus sur le chemin de l’allée, je suis aller en Bav­ière, en All­gaü la semaine dernière et là je suis en Bade-Wurten­berg cette semaine. Je tente d’ailleurs Fri­bourg aujourd’hui ! (je viens de relire ton arti­cle)

  2. Pas encore lu l’article mais très heureuse de trou­ver un guide sur ma ville adop­tive 🙂 Par con­tre... Les forêts qui entourent Stuttgart... c’est pas la Forêt Noire 🙂 d’un côté c’est le « schwäbis­ch­er Wald » et de l’autre côté la « schwäbis­che Alb ». Bon, j’avoue, la Forêt Noire c’est pas si loin que ça.

  3. Des pho­tos superbe­ment bien pris­es 🙂
    Nous réfléchissons à une ville Alle­mande pour le mois d’octobre ou novem­bre, pour un mois, par facil­ité, j’ai mis Munich et ses envi­rons dans notre » todo list »
    Et finale­ment cet arti­cle me donne envie de séjourn­er à Stug­gart : )
    Cel­la sem­ble si joli et pais­i­ble .
    Ce séjour à eu lieu en quelle sai­son ?
    Chris­tine

  4. mer­ci de m’avoir fait (re)découvrir Stuttgart ... je n’avais pas eu cette vision quand j’y suis allée.
    mag­nifique pho­tos.

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest