fbpx

Kenya, carnet pratique

Après une série d’ar­ti­cles ori­en­tés « réc­it de voy­age », il est temps du clô­tur­er le chapitre « Voy­age au Kenya » par un car­net pra­tique (enfin, il me restera encore à vous par­ler safari et pho­to, bien sûr).
Je ne vais pas pou­voir vous con­seiller un prestataire ou un autre, ayant été invitée par l’Office de Tourisme (oui, vous recon­naîtrez mes pho­tos un peu partout, même sans le crédit...) mais je vais essay­er de répon­dre aux mails que j’ai reçus, aux ques­tions que vous vous posez, ce qu’il faut savoir pour organ­is­er son safari au Kenya.

kenya-pratique01Voyage au Kenya

Cliquez pour agrandir et faire défil­er les pho­tos

Formalités : rentrer au Kenya et revenir vivant

Les voyageurs français ont besoin d’un visa pour se ren­dre au Kenya. Il vous fau­dra un passe­port val­able encore 6 mois après le retour. Il est payant (40€ pour une sim­ple entrée) et peut s’obtenir à l’aéro­port de des­ti­a­tion. Bon, à titre per­son­nel, je préfère tou­jours le faire à l’am­bas­sade, avant de par­tir. C’est plus ras­sur­ant, d’une part ; et surtout, ça évite de se far­cir la paperasse après plusieurs heures d’avion, quand on voudrait aller manger ou dormir le plus vite pos­si­ble.
Bon, lors de mon voy­age, nous étions qua­tre et nous sommes passées sans souci.

Ce para­graphe est écrit suite à un voy­age effec­tué en avril 2013 – si vous débar­quez depuis Google en 2023, véri­fiez quand même que les infor­ma­tions ne soient pas obsolètes !

Il n’y a pas d’oblig­a­tion en terme de vac­ci­na­tion. Pour autant, il est vive­ment con­seil­lé d’avoir les grands clas­siques pour voyageurs : tétanos, polio [...], hépatite A,... Si vous comptez voy­ager en Afrique ultérieure­ment, ce peut-être le bon moment pour la fièvre jaune, qui est oblig­a­toire dans cer­tains pays. Selon la sai­son, un traite­ment anti-paludéen peut aus­si être envis­agé. A titre per­son­nel, je n’en prends pas, j’ai juste tou­jours des boîtes de Malarone dans mon sac (on peut la pren­dre si on remar­que les pre­miers symp­tômes du palud­isme, sans manger son com­primé tous les jours au préal­able). Pour autant, je ne me per­me­t­trais pas de vous don­ner le moin­dre con­seil : la san­té est un truc per­son­nel. Alors voyez votre médecin ou, mieux, allez dans un cen­tre spé­cial­isé comme l’In­sti­tut Pas­teur, où les médecins sont calés quant aux mal­adies qu’on attrape en voy­age.

kenya-pratique02

Voyage au Kenya

La météo au Kenya : quel est le meilleur moment pour y aller ?

On peut aller au Kenya toute l’an­née. Pour sché­ma­tis­er, il fau­dra retenir que pour voir les envolées de mil­liers de fla­mands ros­es, c’est en Juin, et la grande migra­tion des gnous en Juil­let. Il y a égale­ment une sai­son des pluies à pren­dre en compte, entre avril et mai.

Tech­nique­ment, j’y étais le plus mau­vais mois : sai­son des pluies et chaleur. Sachez que je sup­porte vrai­ment mal les hautes tem­péra­tures, surtout quand il y a beau­coup d’hu­mid­ité. Je garde un très mau­vais sou­venir du Rajasthan en pleine mous­son, où je baig­nais dans ma sueur deux min­utes après être sor­tie de la douche, où je cher­chais l’om­bre, la bouche ouverte, dès 7h du matin... Mais j’ai survécu au Kenya ! J’en déduis que ce n’est pas si ter­ri­ble. Sur la côte, c’est un peu plus dif­fi­cile que dans les ter­res, mais comme en général on va dans ces régions pour les activ­ités liées à l’Océan Indi­en...
Quant à la pluie, elle n’est pas con­tin­ue, il ne s’ag­it que de gros orages de temps à autres, et surtout le soir. Cela peut être pénible car cer­taines routes en devi­en­nent imprat­i­ca­bles mais la sai­son des pluies reste le meilleur moment pour un safari : il y est beau­coup plus facile de voir les ani­maux. Et en out­re, c’est mag­nifique de voir autant de ver­dure !

Dans tous les cas, quel que soit le mois, vous en pren­drez plein les yeux !

kenya-pratique04Voyage au Kenya

Kenya ou Tanzanie ?

Vous avez été nom­breux à me deman­der si « le Kenya, c’est pas un peu l’au­toroute ? », si « le Kenya n’est pas trop touris­tique ? », si « la Tan­zanie n’est pas plus authen­tique, plus nature ? », etc.
Alors non, le Kenya, ce n’est pas une autoroute où des jeeps se suiv­ent à la queue leu-leu pen­dant les safaris. Mieux, nous n’avons pra­tique­ment croisé per­son­ne. Il faut bien com­pren­dre que le Kenya est gigan­tesque, d’une part, et qu’en plus, il y a de nom­breux parcs et réserves. Je ne vous dis pas que vous serez seuls au monde, juste qu’on est loin d’y sen­tir un tourisme de masse oppres­sant.
Quant à choisir entre Tan­zanie et Kenya, je vois plusieurs avan­tages en faveur du pre­mier. Certes la Tan­zanie a des endroits comme le Ngoron­goro, et prob­a­ble­ment bien d’autres paysages mag­nifiques. Par con­tre, la poli­tique de son gou­verne­ment est détestable et, en tant que voyageuse, je n’ai pas envie de les soutenir : ils sont en train d’expro­prier les Mas­saï pour pou­voir per­me­t­tre à quelques mil­lion­naires de venir chas­s­er les big Five. L’idée même que la chas­se soit encore autorisée en Tan­zanie me débecte ; le lion empail­lé est d’un autre âge, Robert et Out of Africa, c’é­tait il y a un siè­cle. Quand je vois ces bons hommes répug­nants pos­er à côté d’un cadavre de buf­fle, je ne com­prends vrai­ment pas ce qu’il se passe dans leur tête. En général, j’évite les opin­ions trop tranchées sur ce blog mais là, c’est impos­si­ble tant ça me donne envie de vom­ir.
A l’in­verse, le Kenya a bien com­pris que ses ani­maux (vivants) étaient sa meilleure carte de vis­ite, et qu’il fal­lait les pro­téger. Ain­si, au Kenya, la chas­se est inter­dite depuis 1977, même dans les réserves privées. Et ça, ça mérite d’être encour­agé. Tant qu’ils ver­ront que des familles venues voir des ani­maux gam­bad­er rap­por­tent autant que des nazes venus se prou­ver quelque chose en tirant sur des buf­fles, hé bien, ils con­tin­ueront d’in­ter­dire la chas­se.

kenya-pratique05

Organiser son safari

Le plus sim­ple sera de pass­er par une agence : ils pren­dront tout en charge et négocieront les hôtels pour vous. Vous pou­vez vous débrouiller seul mais il n’est pas sûr que cela vous coûte moins cher, loin de là. N’hésitez pas à com­par­er les tar­ifs et les presta­tions, dans tous les cas. Regardez par exem­ple ce qu’il en est des horaires des safaris : si vous pou­vez en avoir tôt le matin, tard le soir... On ne voit pas les mêmes ani­maux à 7h du matin ou à 14h, des horaires dif­férents selon les jours sont donc vive­ment con­seil­lés pour une plus grande var­iété.
N’hésitez pas à dire au chauf­feur ce que vous voulez voir, il est le mieux placé pour trou­ver un ani­mal car il con­naît ses habi­tudes. Impos­si­ble de vous garan­tir à 100% que vous ver­rez un gué­pard (par exem­ple) mais il saura vous pro­pos­er la meilleure con­jonc­ture pour met­tre toutes les chances de votre côté.
Vous pour­rez opter pour des safaris en groupe, et il est égale­ment pos­si­ble d’avoir son pro­pre chauf­feur. Tout est tou­jours une ques­tions de sous...

Le bud­get ? C’est là où ça pique un petit peu. En moyenne, il fau­dra compter 2000€ par semaine et par per­son­ne, hors avion. Après, ce n’est pas le voy­age qu’on fait tous les mois, c’est un truc excep­tion­nel qu’on s’of­fre pour se faire plaisir... Pour expli­quer ce prix, il faut com­pren­dre que les entrées dans les parcs et réserves sont payants, et que ça monte vite.
Pensez égale­ment à prévoir un bon bud­get pour­boires : nous n’y sommes pas habitués en France et, là-bas, c’est tra­di­tion­nel. On laisse 1€ à chaque main ten­due pour la moin­dre broutille, même pour un sac déplacé sur 5m, qu’on aurait très bien pu porter soi-même, et dont on n’a d’ailleurs jamais demandé le déplace­ment, en fait... Et là aus­si, ça file très vite : il faut donc le prévoir à l’a­vance.

Sachez enfin qu’il existe plusieurs façon de faire des safaris et que vous n’êtes pas oblig­és d’être dans une voiture. Aus­si, faire un safari en vélo, à pieds ou en bateau, n’est pas pos­si­ble partout : adaptez votre itinéraire à vos envies !

kenya-pratique06Voyage au Kenya

Matériel photo pour un safari

Il n’est pas indis­pens­able d’avoir du matériel pro­fes­sion­nel pour pho­togra­phi­er son safari. Pour autant, un bon téléob­jec­tif sera bien sou­vent indis­pens­able. Si vous n’avez pas envie d’in­ve­stir dans une optique coû­teuse, sachez que vous pou­vez en louer : plus d’in­fos ici.

kenya-pratique07

Les hôtels

Et pour finir, quelques adress­es : les endroits où nous avons dor­mi pen­dant le voy­age. Glob­ale­ment, ce sont des étab­lisse­ment très haut de gamme, et il est impos­si­ble de vous don­ner des prix, tant ceux-ci fluctuent ; « ce serait plus de l’or­dre du râteau que de la fourchette », comme dit mon Belge. Vous aurez qua­si­ment partout un restau­rant à côté de l’hô­tel, assez sou­vent une piscine, et la plu­part des hôtels pour­ront égale­ment vous pro­pos­er des excur­sions.

Nairo­bi : Hem­ing­ways
Nous faisons par­tie des pre­miers clients de l’hô­tel, à peine ouvert et, for­cé­ment, ça a en jette... Jardin mag­nifique, déco impec­ca­ble, toute l’am­biance est là... Quitte à pass­er une nuit à Nairo­bi, autant le faire bien ! C’est un hôtel assez clas­sique, avec des cham­bres très élé­gantes (et calmes), un lit très... accueil­lant (dif­fi­cile d’en sor­tir). Le petit plus, c’est le restau­rant : tout est fait sur place, même le pain ou les pâtis­series du petit-déje­uner, et le chef der­rière tout ça est le pre­mier étoilé Miche­lin du Kenya. Je suis rarement sen­si­ble à la haute gas­tronomie mais force est de recon­naître que c’é­tait bon !

kenya-pratique08Voyage au KenyaVoyage au Kenya

Ol Peje­ta : Sweet­wa­ters Camp
Il s’ag­it d’un camp de toile, en plein milieu d’une réserve privée, avec un point d’eau juste à côté... C’est par­faite­ment sécu­ri­taire (il y a un fos­sé), ras­surez-vous. Évitez si vous avez le som­meil léger, parce que vous enten­drez des ani­maux toute la nuit. Sinon, fon­cez ! Vous crois­erez des marabouts sur le chemin du restau­rant, trou­verez des impalas dans le jardin, ver­rez des éléphants s’abreuver à quelques mètres seule­ment de vous... (j’en par­le dans cet arti­cle)

kenya-pratique09Voyage au KenyaVoyage au Kenya

Lac Naivasha : Loldia
C’est prob­a­ble­ment mon endroit préféré de tous. C’est un lodge, avec vue sur le lac. Le site en lui-même est for­cé­ment plein de charme mais c’est surtout l’am­biance, l’His­toire et la pro­prié­taire, qui font qu’on y a passé une super soirée. Heather est une vieille dame, née au Kenya et d’o­rig­ine écos­saise, qui aime recevoir les touristes en tant qu’in­vités priv­ilégiés : dîn­er à sa table et pass­er la soirée à dis­cuter, à l’é­couter par­ler de l’His­toire du Loldia, de la poli­tique Kenyanne, de ses voy­ages en Afrique et ailleurs...

kenya-pratique10Voyage au KenyaVoyage au KenyaVoyage au Kenya

Lac Naku­ru : Lion Hill
Avec le recul, c’est prob­a­ble­ment le lieu que j’ai le moins aimé. Mais enten­dons-nous bien : ça reste un très bel hôtel. C’est juste que le restau­rant était d’un peu moins bonne qual­ité (à pro­pos­er trop de plats...), l’am­biance un peu moins intéres­sante.

kenya-pratique11Voyage au Kenya

Mom­basa : Sev­erin Sea Lodge
Avant, je ne com­pre­nais pas trop l’in­térêt des piscines dans les hôtels en bord de mer... Mais ça, c’é­tait avant.
Pour la petite anec­dote, mon anniver­saire avait lieu pen­dant que j’é­tais là-bas. J’avais lais­sé une copie du pro­gramme à Mon­sieur Oreille, pour qu’il puisse me suiv­re, et avoir les con­tacts en cas de prob­lème. Sauf qu’il s’est amusé à con­tac­ter le Sev­erin pour qu’ils l’aident à m’en­voy­er un bou­quet de fleurs. Il a été très aidé, et j’aime beau­coup les hôtels qui vont ain­si se démen­er pour leurs clients, alors même que cela ne leur rap­porte rien. C’est avoir un sacré sens du ser­vice !

kenya-pratique12Voyage au KenyaVoyage au KenyaVoyage au KenyaVoyage au Kenya

21 Commentaires

  1. Hel­lo,

    J’ai fait un safari au Kenya il y a deux ans et j’en garde un sou­venir inou­bli­able. L’ac­cueil est chaleureux et les parcs mer­veilleux.
    Deux con­seils sup­plé­men­taires :
    – Atten­tion aux vac­cins. Cer­tains sont oblig­a­toires si vous tra­sitez par l’éthiopie (Fièvre jaune si je me sou­viens bien)
    – Veillez à véri­fi­er que le véhicule que vous aurez à dis­po est un 4*4. Cela vous évit­era rester embour­bés et de per­dre de pré­cieux moment de safaris

    A+,
    Mystinguett

  2. Bra­vo Mme Oreille pour ce bel arti­cle qui m’a don­né envie d’aller faire un tour au Kenya (moi qui n’ai d’in­térêt que pour l’Amérique du Sud et l’Asie...). Et bra­vo aus­si à Mr Oreille !! Cf l’anec­dote en fin d’ar­ti­cle 😉

  3. Ouf ! ça remue de voir de si belles images d’un voy­age que j’ai adoré ! Tu le rends si bien. Mer­ci pour l’é­clairage poli­tique. Je suis sou­vent déchirée entre l’idée de par­courir la planète et mon sens éthique (pas évi­dent comme choix).

  4. Bra­vo et mer­ci.

    Un seul point il est pos­si­ble de faire qua­si­ment le même voy­age, pour moins cher mais cer­taine­ment en plus fatiguant...vos hôtels avaient l’air vrai­ment classe. Nous avions paye dans les 600 euros la semaine en 2003, c’est main­tenant dans les 1000 euros... mais a ce prix il y a deux nuits dans un camp­ing rus­tique sur­veille par des mas­sais...

    1. Out­re les héberge­ments, c’est aus­si la flex­i­bil­ité du chauf­feur qui va influer sur les prix. Mais, oui, en prenant des hôtels moins haut de gamme, c’est for­cé­ment moins cher.

  5. Il y a aus­si je crois des héberge­ments du type B&B non ? Cela pour­rait aider à baiss­er le bud­get ? Très ten­tant en tout cas et quelles jolies pho­tos !

  6. Bra­vo Mme Oreille
    Tra­vail spec­tac­u­laire !
    Je suis capver­di­enne, je suis heureux de voir que, finale­ment, la diver­sité des richess­es naturelles et de l’en­vi­ron­nement de l’Afrique com­mence à s’éveiller au monde. L’Afrique est une mosaïque de peu­ples, de cul­tures, de sons et de la beauté. N’im­porte quel pays pour­rait servir d’ex­em­ple.
    Je vis au Cap Vert tous les jours je partage les charmes de mon pays avec ceux qui nous vis­i­tent.
    Mer­ci
    Alcin­da

  7. La beauté de la savane à l’é­tat pur !!

    Mer­ci pour ces pho­tos qui lais­sent rêveur... ça tem­po­rise les ardeurs avant de pou­voir faire « enfin » le voy­age. 🙂

  8. Voy­ager au Kenya doit être génial. Vos pho­tos d’an­i­maux don­nent vrai­ment envie, les lieux que vous avez vis­ités aus­si, et les endroits où vous avez dor­mi aus­si. Vous avez fait un très beau voy­age ! J’aime bien ta façon de présen­ter les choses et d’écrire, tu donne envie.
    Mer­ci pour ton arti­cle !

  9. Mer­ci pour ces infos et ces pho­tos mag­nifiques !
    Le Kenya se rap­proche (novem­bre) j’ai hâte !!
    J’at­tends avec impa­tience l’ar­ti­cle sur safari et pho­tos !

  10. Wahou, wahou!!
    Pas­sion­nant ce blog, je ne le quitte plus depuis 2j, bra­vo.

    Pour la Tan­zanie mer­ci pour l’in­fo. C’est effec­tive­ment une honte au 21ieme siè­cle.

    Pour le Kenya, quel est selon vous la durée de safari la plus appro­priée ? 14j, 16j ou plus ?

  11. Bon­jour ! Je suis une fan absolue de tes pho­tos, et je voulais sim­ple­ment te prévenir que je me suis per­mise d’u­tilis­er 2 pho­tos pour un de mes arti­cles, bien sûr en met­tant un lien vers ton blog.
    Si ça t’en­nuie, n’hésite pas à me le dire et je chang­erai les pho­tos 😉

    Bonne journée !

  12. Waouh ! vous avez de mag­nifiques pho­tos qui don­nent envie d’aller au Kenya. Leurs sites sont incroy­able­ment beau et accueil­lants.

  13. Super arti­cle, je pré­pare actuelle­ment un voy­age au Kenya et j’ai trou­vé des répons­es à beau­coup de mes ques­tions. Et les pho­tos sont mag­nifiques !

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest