fbpx

Scrapbooking numérique, comment faire son carnet de voyage sur ordinateur

Finale­ment, sur ordi­na­teur ou non, ça ne change pas grand chose, tout du moins dans ma démarche. L’idée reste de fab­ri­quer un car­net à sou­venirs, mélangeant col­lages, textes, et tout ce qu’on peut imag­in­er. Le numérique a deux avan­tages cepen­dant, out­re le fait que rien ne reste réelle­ment col­lé (et qu’on peut donc chang­er sa mise en page facile­ment) : on peut utilis­er ses pho­tos directe­ment sans les imprimer, et on peut faire des livres pho­tos en mul­ti­ples exem­plaires.

Tout com­mence en 2009 : j’achète un appareil pho­to et nous par­tons décou­vrir la Russie, la Mon­golie et Pékin à bord du transsi­bérien. En ren­trant, je décide de faire un car­net, sauf que faute de temps, celui-ci n’a tou­jours pas vu le jour... Pour­tant, je sais très bien ce que je veux.

Je n’avais pas de référence de car­net­tiste en tête, et je crois que c’est assez impor­tant : ne pas trop se laiss­er influ­encer. Aus­si, je vais vous don­ner des pistes, mais elles ne sont pas for­cé­ment à appli­quer telles quelles, et il vous appar­tien­dra de trou­ver de nou­veaux « trucs ».

Préparer son carnet pendant le voyage

L’art du collage

Mul­ti­pli­er les sources est un bon début pour un car­net de voy­age. Il est dom­mage de se lim­iter à un peu de texte et quelques pho­tos, aus­si belles soient-elles. C’est le mélange qui trans­portera le lecteur, et don­nera un aspect moins figé à l’ensemble. Du coup, tout ça se pré­pare et il faut boss­er pen­dant le voy­age !

Bon, ras­surez-vous, ça n’a rien de très fas­ti­dieux, bien au con­traire. Un bon départ est de savoir dès le début ce que vous voulez faire. Est-ce qu’il s’agit de quelques planch­es de col­lages sou­venirs ou d’un car­net com­plet ? Est-ce qu’il sera en ligne ou imprimé ? Réfléchir au for­mat peut vous aider à visu­alis­er cer­tains détails, et vous don­ner des idées.

Per­son­nelle­ment, je passe mon temps à tout ramass­er, tout con­serv­er. Et quand je ne peux pas lire la langue du pays, j’essaie de tout de suite not­er der­rière de quoi il s’agit. Ain­si, j’ai gardé des tick­ets de bus indéchiffrables du Laos, mais je pour­rai les utilis­er dans le car­net sans les mélanger ! J’ai des boîtes rem­plies de choses gardées de nos voy­ages, et ce depuis le début. Il peut s’agir de bil­lets d’avions ou de train, de l’addition d’un restau­rant, de la carte d’une ville. Bref, tout.

Idéale­ment, il fau­dra réus­sir à les garder à plat, pour qu’ils aient leur usure nor­male, mais pas trop. Une chemise car­ton­née comme on avait au lycée peut sim­ple­ment se gliss­er dans le dos du sac, et tout pro­téger (c’est au même endroit que je garde des pho­to­copies de nos passe­ports, d’ailleurs).

Exem­ple de«choses » ramenées...

C’est à vous d’avoir de l’imagination, pour ramen­er des choses per­ti­nentes, qui représen­teront un lieu par­ti­c­uli­er. Je glisse dès que pos­si­ble des feuilles d’arbre dans les pages de mon Lone­ly Plan­et, et j’ai même par­fois ramené du sable ou de la terre dans des petits sachets plas­tiques ! Bref, gardez tout, voire essayez de repér­er ce qui sera sym­pa. Un autre exem­ple, ce sont les jour­naux, qu’on trou­ve par­fois au fond d’un bus, ou qui pro­tè­gent nos sou­venirs : ils font de mer­veilleux fonds de page, surtout lorsqu’il n’y a pas de pho­tos. Quoi de mieux qu’un beau texte indi­en ?

Prendre des notes

Ensuite, il faut aus­si not­er. On ne sait jamais. C’est d’ailleurs aus­si bien pour vous que pour le car­net. Vous voulez con­seiller ce super petit hôtel à votre tante qui part au même endroit que vous, mais impos­si­ble de se sou­venir de son nom... Ce car­net, c’est aus­si le meilleur moyen de se rep­longer ensuite dans l’ambiance, de retrou­ver les noms des rues, les noms des gens, les prix, les durées, mais aus­si les émo­tions. Décrivez les odeurs, la chaleur, les goûts. Bref, tout ce que ne diront pas les pho­tos et qui échap­pera imman­quable­ment à votre mémoire.

J’ai longtemps cher­ché le car­net par­fait, et écrire n’était pas agréable lorsque le sup­port ne me plai­sait pas. J’ai testé pas mal de for­mats, du cahi­er d’écolier qui se déchire, au petit bloc-notes pas plus sym­pa. J’ai trou­vé le mod­èle par­fait récem­ment : un petit Rho­dia, un genre de Mole­sk­ine du pau­vre. C’est un choix tout à fait per­son­nel, et il ne con­vien­dra peut-être pas à tout le monde, mais il a tout ce qui me plaît : petit mais pas minus­cule (pas besoin de dix pages pour racon­ter une mat­inée !), cou­ver­ture rigide et agréable au touché, dis­cret, et surtout avec ce petit élas­tique qui le main­tient fer­mé, et qui fait qu’il ne s’abîme pas. Reste à avoir tout le temps un sty­lo sur soi !

A côté de ça, j’ai un car­net 100% cro­quis, plus gros, mais avec des feuilles blanch­es (l’idéal serait mon Rho­dia sans les lignes...). Je ne vais pas vous don­ner de réels con­seils pour les dessins, je ne maîtrise pas assez le sujet, juste quelques détails : on le dit peu mais beau­coup dessi­nent après, au retour. Tout sim­ple­ment parce que faire un cro­quis sur le moment demande du temps, et qu’il n’est pas tou­jours pos­si­ble, surtout si on est accom­pa­g­né, de rester trois heures à gri­bouiller. On se fout de con­naître les con­di­tions du dessin, l’important c’est le résul­tat dans le car­net !

On peut utilis­er une var­iété impres­sion­nante de crayons et de pein­tures. Per­son­nelle­ment, j’ai gardé mes habi­tudes ado­les­centes avec les Rotring à pointes fines (à la base, j’ai appris à dessin­er avec une plume... qu’il est agréable de ne plus se met­tre de l’encre partout !), extrême­ment pra­tique. J’ai essayé quelques fois de pren­dre des crayons aquarellables, qui sont pra­tiques pour le voyageur, mais j’ai finale­ment lais­sé tomber toute idée de mise en couleur sur place.

Au Mali, j’ai fait quelques cro­quis sur place, j’en ai repris à la mai­son, j’en ai fait d’autres à la mai­son, et vague­ment essayé quelques mis­es en couleur... Mais le but, c’est de trou­ver ce avec quoi on est à l’aise, qu’il s’agisse de crayons de papi­er, d’encre de chine, ou même de sty­los bille. Ensuite, de réus­sir à pro­téger ses dessins ! Je me sou­viens d’un dessin qui n’avait pas survécu à une inon­da­tion sur la table du restau­rant, ça fait mal au cœur...

Prendre des photos

Enfin, il y a les pho­tos. Et là, je reviens à mon point de départ : savoir ce qu’on fera. Dans mes car­nets, le Belge comme moi n’apparaissons que mod­éré­ment, mais on peut par­faite­ment choisir de se met­tre plus en avant, et il faut alors penser dès le départ qu’il fau­dra des auto­por­traits en activ­ité. Et il ne faut pas hésiter à shoot­er beau­coup, tout ce qui nous sem­ble intéres­sant ou amu­sant, même si ça n’est pas mag­nifique, his­toire de bien tout con­tex­tu­alis­er. Mais ça, c’est le sujet de lun­di : la logique de la série dans la pho­to de voy­age (z’avez vu ces tran­si­tions, un peu ?).

Extraits du car­net des Balka­ns

Préparer le carnet de voyage

Vous voilà ren­tré de votre voy­age. Après un peu de repos, il va fal­loir s’attaquer au car­net. Et là, vous aurez besoin d’une vue d’ensemble, et surtout de savoir à quoi vous le des­tinez.

Un livre photo ou pas ?

C’est impor­tant, parce que les entre­pris­es qui impri­ment des livres pho­tos n’utilisent pas toutes les mêmes for­mats, et il faut donc dès le début savoir chez qui on ira pour ne pas devoir refaire toute la mise en page à la fin.

Pour la vue d’ensemble, c’est plus sim­ple : com­mencez par tri­er les pho­tos, en met­tant de côté celles qui vous plaisent le plus. Des vision­neuses comme Bridge chez Adobe, ou Xnview (logi­ciel gra­tu­it), vont vous per­me­t­tre de regarder toutes les images en même temps, de les not­er, de les class­er, etc. pour ne garder que les meilleures (celles qui iront sur Face­book, ou vos galeries pho­tos !). Ce moment de tri per­met de tout se remet­tre en tête, de voir ce qu’on va racon­ter, dans quel ordre. Bref, de com­mencer à penser le car­net dans sa glob­al­ité.

Conseils pour scanner les tickets, pièces, et autres souvenirs

Ensuite, il va fal­loir scan­ner tout ce que vous avez ramené.
Il y a quelques règles à con­naître pour opti­miser cette étape :

  • Scan­ner avec un fond blanc, pour garder les ombres et pour voir com­ment se détachent les objets
  • Si on scanne une page avec des inscrip­tions rec­to-ver­so, alors il fau­dra utilis­er un fond noir, pour que rien ne se voie par trans­parence
  • Si votre scan­ner le per­met, activ­er les options de détra­m­age sur les scans d’objets imprimés (pour éviter les petits points)
  • Scan­ner à 300dpi ce que vous voulez utilis­er à taille réelle et en plus haute réso­lu­tion ce que vous comptez agrandir

Si vous n’avez pas de scan­ner, il est pos­si­ble de s’en sor­tir avec un appareil pho­to, mais ça va deman­der un peu d’organisation, pour des résul­tats iné­gaux : se plac­er à côté d’une fenêtre, et utilis­er une feuille blanche en fond. Essayez d’utiliser un trépied avec une colonne pour des pho­tos vers le sol (comme celui-ci) ou posez une règle à côté de vos objets, pour avoir une échelle et ensuite tout remet­tre d’aplomb. Franche­ment, ça dépanne, mais c’est telle­ment plus sim­ple avec un scan­ner...

Décorer son carnet de voyage

L’accessoire indispensable pour le scrapbooking : la dymo !

Jusque-là, rien de bien com­pliqué, mais intéres­sons-nous à ce que vous pou­vez « fab­ri­quer » une fois chez vous. Le par­fait petit scrap­bookeur pour­ra réu­nir tout ce qui lui plaît : papi­er craft, papi­er à dessin, car­ton pour utilis­er ses tex­tures en fond de page. Ce sont des choses qu’on trou­ve facile­ment, sans avoir réelle­ment besoin d’acheter quoi que ce soit !

Par con­tre, s’il est un investisse­ment sym­pa à faire, c’est la Dymo. Gamine, j’ai sou­vent joué avec celle du boulot de ma mère, et je suis sûre que je ne suis pas la seule... C’est quoi, la Dymo ? C’est l’appareil qui per­met de faire ça :


Là, vous recon­nais­sez ? En fait, vous avez des gen­res de ruban en plas­tique, et vous pressez la let­tre de votre choix en faisant tourn­er la roue. Les mots s’impriment dans le plas­tique, et ça a quand même un cer­tain charme (con­traire­ment à la Dymo mod­erne qui imprime tout « pro­pre­ment ») ! Ça ne coûte pra­tique­ment rien, et ça se trou­ve avec une éton­nante facil­ité. Soit beau­coup de gens l’utilisent encore, soit c’est vrai­ment pour le scrap­book­ing !

Vous trou­verez un alpha­bet en dymo à télécharg­er à la fin de cet arti­cle.

Fabriquer des polaroids avec Photoshop

Bien sûr, il ne fau­dra pas en abuser, mais de temps à autres, ces effets per­me­t­tront de vari­er un peu. Ils seront surtout utiles pour dif­férenci­er les types de pho­tos : vous aurez celles qui sont belles, pro­pres, et celles qui sont plus anec­do­tiques, amu­santes, qui mon­trent un con­texte mais n’ont aucune pré­ten­tion.

Par exem­ple, voici une page de mon car­net malien :

La pho­to de l’escalier n’a aucun intérêt en tant que telle : c’est moche ! Pour­tant, j’avais envie de mon­tr­er ce à quoi ça peut ressem­bler (cette phrase est moche aus­si, c’est voulu...) : le pola me per­met de la met­tre sur un autre plan.

Comment on fait un faux pola avec Photoshop ?

La méth­ode la plus sim­ple est d’utiliser ce que d’autres ont fait. Ain­si, un gen­til mon­sieur a mis sur DeviantArt un script Pho­to­shop assez génial : Polaroid Gen­er­a­tor. Donc, vous cliquez sur down­load, vous enreg­istrez, vous dézippez, et vous vous retrou­vez avec un fichi­er en .atn : une action Pho­to­shop. Rangez-le dans un dossier où vous saurez le retrou­ver, au besoin.

Il va ensuite fal­loir l’importer dans Pho­to­shop. Rien de plus sim­ple : allez dans « Fenêtre > Script ». Dans cette nou­velle fenêtre, vous allez pou­voir créer vos scripts et exé­cuter ceux que vous voulez (rap­pelez-vous, en on par­lait déjà ici, pour tra­vailler par lot). Pour importer celui qui nous intéresse dans le cas-présent :

Vous vous retrou­vez alors avec une série d’actions pos­si­bles, selon le type de polas : essayez au hasard ! Pour cela, ouvrez une de vos images, cliquez sur un script, et pressez la touche « lec­ture » (le petit tri­an­gle, genre « play » pour les anglophonophiles (je fais des néol­o­gismes si je veux)). Voici trois exem­ples de ren­dus, à par­tir d’une même image :

Mais si vous n’avez pas Photoshop ?

Hé bien vous pou­vez utilis­er les cadres que vous trou­verez à la fin de cet arti­cle, en télécharge­ment direct et gra­tu­it. Ensuite, quel que soit votre logi­ciel, vous allez jon­gler sur plusieurs effets : rajoutez un brin de flou et autant de grain, bais­sez le con­traste et la sat­u­ra­tion et ter­minez en jouant sur la bal­ance des blancs pour chang­er les dom­i­nantes de couleurs et en prenant tout sim­ple­ment le pinceau (doux et de faible opac­ité) pour fon­cer les bor­ds de l’image.

Mettre en page son carnet de voyage

Main­tenant que toutes vos pho­tos sont prêtes, que vous avez scan­né tout ce qu’il vous faut, il va fal­loir pass­er à la mise en page à pro­pre­ment par­ler. Et, là, c’est un moment assez déter­mi­nant qu’il ne faut pas laiss­er au hasard. A la fin, vous aurez peut-être envie de le faire imprimer, et pour cela, il vous fau­dra un for­mat par­ti­c­uli­er.

Choisir le bon format

Le prob­lème, c’est que tous les prestataires d’impressions de livres pho­tos ne pro­posent pas la même chose, et que rien n’est homoth­é­tique. C’est-à-dire que si vous con­cevez votre car­net sur un for­mat, vous ne pou­vez pas chang­er d’avis sans devoir tout bouger !

Par exem­ple, sur un for­mat proche du A4 :

  • Pho­tore­flex pro­pose de 26 à 154 pages en 21 x 28 cm
  • Pho­to­box pro­pose de 26 à 100 pages en 22 x 29 cm
  • Blurb pro­pose de 20 à 440 pages en 20 x 25 cm

En plus de ça, ils ne pro­posent pas non plus la même chose quant aux pos­si­bil­ités pour la cou­ver­ture, la reli­ure, la qual­ité d’impression, et bien sûr le tarif.

Exem­ples : car­net du Mali chez Blurb, car­net d’Inde chez Pho­tore­flex

Les contraintes de l’impression

Pour mon­ter vos pages dans Pho­to­shop (ou Gimp, etc.), il va fal­loir faire atten­tion à quelques petits détails liés à l’impression. En fait, vous ne le voyez peut-être pas, mais lorsque vous feuil­letez un mag­a­zine, le maque­t­tiste prévoit un débord pour chaque image qui touche le cadre. C’est dû au mas­si­cot qui vient couper le papi­er : on doit pren­dre en compte la marge d’erreur de celui-ci. La lame peut tomber 2 ou 3mm trop tôt, ou trop tard, et ain­si décaler toute la page. Du coup, il va fal­loir y penser ! Con­crète­ment, vous allez devoir faire des pages avec 5mm en trop de chaque côté (on par­le de fonds per­dus), mais ne rien met­tre d’important (pas de texte) dans les 5mm qui s’approchent du bord.

Pour que ça soit clair, voici une petite illus­tra­tion :

Oui, c’est moche !
Donc, dans l’exemple ci-dessus, on veut imprimer un livre au for­mat car­ré 10 cm x 10 cm : le for­mat utile cor­re­spond au trait vert. Le trait noir rajoute 5mm partout, soit 100 mm + 5 mm à gauche + 5 mm à droite = 110mm (et pareil pour la hau­teur), c’est la marge de sécu­rité qu’il fau­dra rem­plir : si vous utilisez un fond col­oré, il devra aller jusque-là. Enfin, le trait rouge fait l’inverse : ce qui est impor­tant devra être à l’intérieur.
Et c’est la même chose quel que soit le for­mat.
(note : dans la réal­ité, une page de gauche n’a pas besoin de débord à droite, et inverse­ment, mais gar­dons les choses sim­ples !)

Créer un fond de page pour carnet de voyage

Vous avez fait un pre­mier tri dans les pho­tos, scan­né divers élé­ments, etc., et vous savez quel for­mat va faire votre car­net : il ne reste plus qu’à se lancer !

Cha­cun choisira le logi­ciel qui lui plaît, mais le plus sim­ple, pour dis­pos­er les élé­ments et agir dessus, reste de pass­er par un logi­ciel comme Pho­to­shop ou Gimp (pour la créa­tion d’un car­net façon scrap, hein. Pas pour écrire un roman !)

Pour tra­vailler de façon effi­cace, l’astuce con­siste à se créer une page vide qui servi­ra de gabar­it : au fur et à mesure, on la dupli­quera pour créer de nou­velles pages. Et, idéale­ment, ce gabar­it sera non seule­ment au bon for­mat, mais inté­gr­era aus­si les élé­ments récur­rents, comme par exem­ple le fond.

Le fond est un petit détail qui va don­ner son âme au car­net. On ne peut pas le laiss­er blanc ! Il pour­ra dif­fér­er d’un car­net à l’autre, bien sûr, selon l’ambiance que vous voulez don­ner.

En guise d’exemple, voici deux pages. L’une est extraite de mon car­net lon­donien, l’autre de celui des Balka­ns.

Lon­dres évoque pour moi un univers un peu punk, ou au moins vague­ment rock. Du coup, en guise de fond de page, je voulais un truc un peu sale : j’ai pho­to­copié des bouts de plans, les ai déchirés, puis rec­ol­lés, en les blan­chissant par endroits, pour que ça n’empêche pas les pages de rester lis­i­bles.
Pour le car­net des Balka­ns, je me suis con­tentée d’un fond de page que j’utilise presque tou­jours : un jus un peu beige (fait de la même manière que les cartes, en jouant avec les « nuages », le grain et les niveaux).

Mieux, vous pour­rez aus­si vari­er à l’intérieur même du car­net, pour peu que celui-ci s’y prête. Met­tre un fond dif­férent sur cer­taines pages don­nera du dynamisme et fera ressor­tir les images. L’idée est qu’il soit jus­ti­fié et lié au pro­pos : il peut s’agir d’un jour­nal local, d’une carte, d’une tex­ture.
Par exem­ple, voici une dou­ble page issue de mon car­net malien (actuelle­ment entre les mains d’éditeurs) :

J’y par­le de la vis­ite d’un ate­lier de bogolan, des tis­sus typ­iques d’Afrique de l’Ouest. Du coup, devinez ce que j’ai scan­né ?

Je ne pour­rai pas scan­ner des trucs locaux à votre place, mais je peux quand même vous aider. Ain­si, vous trou­verez des tex­tures à télécharg­er à la fin de l’article pour fab­ri­quer vous cou­ver­tures, par exem­ple. Faites-en bon usage, et n’hésitez pas à poster en com­men­taire vos pro­pres créa­tions !

Partager son carnet de voyage sur internet

Sim­ple et gra­tu­it : faire un bout à bout de toutes ses pages sur Scribus (le pen­chant open source d’InDesign), exporter le tout en PDF, puis le charg­er sur Issuu. Issuu per­met de ne pas s’arracher les cheveux avec le moin­dre code et de dif­fuser le car­net sur un blog ou un site facile­ment. On peut aus­si le con­sul­ter directe­ment. Bref, pra­tique et facile !
Sim­ple mais payant : si la pub de Issuu vous gène, il est pos­si­ble de pass­er par un logi­ciel, très sim­ple d’utilisation : Ban­nerZest (39€). En gros, le logi­ciel per­met de créer des ani­ma­tions et, dans les thèmes pro­posés, on retrou­ve le livre (entre autres types de sup­ports). On charge ses pages en jpeg, et tout est ensuite paramé­tra­ble : cou­ver­ture dure ou sou­ple, taille des ombres, fonds col­orés. Enfin, il génère un code pour inté­gr­er le car­net ain­si ani­mé où l’on veut.
Com­pliqué mais gra­tu­it : Page­Flip (c’est ce que j’utilisais jadis, sur mon site de car­nets, mais je dois avouer que je me suis bien arraché les cheveux). En gros, c’est de l’action script. C’est conçu pour être bidouil­lé, pour faire ce qu’on veut (c’est comme ça que j’ai pu met­tre des vidéos dans les pages États-Unis, par exem­ple) mais il faut avoir quelques heures à per­dre pour se met­tre au flash...

Où imprimer son livre photo ?

En bref, par­courez les sites pour trou­ver ce qui vous cor­re­spond : quelle taille, quel for­mat (paysage, por­trait, car­ré), etc. Et com­parez les prix dès le départ. Une fois que vous aurez choisi, vous saurez vers quel prestataire vous tourn­er. A titre per­son­nel, j’ai testé Blurb récem­ment et ai été épatée par la qual­ité de l’impression (j’avais choisi un papi­er « qual­ité supérieure »), et mes précé­dents essais chez Pho­tore­flex font très cheap à côté, avec une trame d’impression très vis­i­ble (si on regarde de près, on voit bien les « petits points »).

La trame est plus grosse sur le car­net indi­en, à gauche (cliquez pour zoomer)

La plu­part des prestataires vous pro­poseront leur pro­pre out­il de mise en page, avec des mod­èles prédéfi­nis. Dans le cadre d’un car­net de voy­age façon scrap book­ing, il fau­dra sim­ple­ment fab­ri­quer des pleines pages soi-même et les inté­gr­er telles quelles. Si vous êtes à l’aise avec InDe­sign, Blurb pro­pose un plu­g­in pour génér­er ses for­mats et tout faire soi-même (atten­dez le dernier moment pour faire la cou­ver­ture car la largeur de la tranche est cal­culée selon le nom­bre de pages).

Téléchargements pour le scrapbooking numérique

Note : je mets cela à dis­po­si­tion gra­tu­ite­ment, mais il va sans dire que c’est unique­ment pour des util­i­sa­tions non com­mer­ciales, et qu’un petit lien de remer­ciement vers cette page serait appré­cié !

Taches de café


Télécharg­er les images
Vous trou­verez dans ce dossier 15 images (*.jpg) de tach­es de café dif­férentes.
Dé-zippez le fichi­er et importez les tach­es sur vos doc­u­ments. Utilisez le mode de fusion « pro­duit » pour les inté­gr­er.
Télécharg­er les formes pour Pho­to­shop 15 tach­es de café à utilis­er en temps que pinceaux (*.abr) dans Pho­tohsop.

Cadres pour faux Polaroids


Télécharg­er les cadres
Pré­parez vos images (flou, virages de couleurs, etc.) comme vous l’entendez et inté­grez-les dans ces cadres. Cer­tains sont cornés à droite, d’autre à gauche, d’autres sont en par­fait état. A vous de jouer !

Alphabet Dymo


Télécharg­er l’alphabet
Pour ceux qui ne veu­lent pas faire leurs titres en Dymo manuelle­ment, voici un alpha­bet. Vous trou­verez chaque let­tre en plusieurs exem­plaires dif­férents, pour pou­voir jon­gler et faire plus réal­iste.

Textures


Télécharg­er les tex­tures
Pour les cou­ver­tures ou les fonds de pages, retrou­vez des tex­tures. Papi­er, vieux livres, craft.

136 Commentaires

  1. Wow j’avais jamais vu ton car­net (à pars les posts sur le blog, je ne lis pas grand chose 🙂
    En tout cas vrai­ment mag­nifique, ça donne envie de le lire.
    Par rap­port à la ques­tion -ordi­na­teur ou non?- je préfère non ; je pense que le car­net est plus authen­tique lorsque fait à la main, ça mon­tre aus­si vrai­ment le ressen­ti à ce moment pré­cis, chose qu’on ne peut pas faire à l’ordinateur vu qu’on peut chang­er la mise en page (oui je pense que pou­voir chang­er la mise en page est un défaut :)) même si ton ren­du est vrai­ment bien en numérique !

  2. Per­son­nelle­ment j’aime bien ton ren­du.
    C’est clair que je serais vrai­ment curieux de voir com­ment tu t’y prends et il se peut même que ça m’intéresse pour mon pro­jet de tour du Japon à Pied.
    Après pour mon tour je pen­sais surtout à faire un car­net que je met­trais à dis­po­si­tion des per­son­nes que je ren­con­tre pour qu’ils écrivent ce qu’ils veu­lent ou même qu’ils dessi­nent (ça mal­heureuse­ment ce n’est pas pos­si­ble de le faire de manière numérique)...
    En tout cas j’attends vrai­ment tes prochains arti­cles et suis près à suiv­re tes con­seils

  3. Antho­ny : je com­prends ce que tu veux dire. Mais j’ai deux objec­tions ;). Tout d’abord, la plu­part du temps, on ne part pas avec des ciseaux, de la colle, etc. et faire un car­net sur place est donc bien plus com­pliqué (en dehors d’un car­net écrit, comme on le fait tous, je crois). Et puis surtout, le car­net sur ordi­na­teur est sim­ple­ment plus adap­té à la pho­to numérique, offrant ensuite la pos­si­bil­ité de se démul­ti­pli­er sans repass­er par des tirages à chaque fois ! Mais c’est moins pal­pa­ble, c’est sûr. (enfin, ça s’imprime..)

    tuni­maal : c’est une bonne idée de faire inter­venir les gens, et c’est par­faite­ment com­pat­i­ble : tu réu­nis tout ça et ensuite tu réor­gan­is­es le tout avec des scans, des col­lages, pour jux­ta­pos­er ce qui fait sens !

  4. Oui j’avais oublié le scan. C’est bien comme idée. En tout cas je vais suiv­re de très près ce que tu fais et ce que tu con­seilles afin de m’inspirer tout en y ajoutant ma touche et mon point de vue. Mon but c’est vrai­ment de faire quelque chose qui me fasse plaisir, après tout on ne fais pas ça tous les jours, non ?

  5. Bon­jour Madame Oreille 🙂

    Je tiens à te dire que j’aime beau­coup tes Petits car­nets de voy­age. Le côté per­son­nal­i­sa­tion qui en ressort ajoute une dimen­sion sup­plé­men­taire et nous trans­porte vrai­ment dans l’ambiance.

    Aus­si, je trou­ve tes ani­ma­tions photos/vidéos représen­tants ton par­cours car­tographié dans ces pays vis­ités du plus belle effet. Com­ment tu fais ? Où trou­ves tu tes cartes ? Tu ne les con­stru­its quand même pas de toutes pièces ?

    Je te remer­cie d’avance et con­tin­ue de nous faire rêver.

    Patryk

  6. C’est un superbe tra­vail, et tes pho­tos sont en plus très jolies 🙂
    Tuni­maal, j’ai hâte d’en savoir plus sur ce voy­age à pied, surtout que ton site est très sym­pa !

  7. @ Chris : mer­ci pour ton mes­sage con­cer­nant mon blog. Cela me fait plaisir car je tra­vaille beau­coup sur sa mise à jour (tous les arti­cles devraient être pub­lié d’ici à Avril j’espère). Pour mon voy­age, l’idée com­mence à peine à pren­dre forme mais la déter­mi­na­tion à le réalis­er existe à 100%.
    A par­tir de Juil­let 2012 je com­mencerais à pub­li­er sur ce tour du Japon à pieds que je ferais en 2014...
    Et une chose est sûr Madame Oreille est une grande source d’inspiration et de partage. Je vais la suiv­re et essay­er ce qu’elle con­seille. Si dans 2 ans je suis apte à réalis­er ce qu’elle fait je serais heureux.... Mer­ci encore Madame Oreille et bien le bon­jour à Mon­sieur Oreille

  8. tuni­maal : ça fait un sacré sou­venir après coup ! Et puis c’est super agréable à faire...
    (et chut, je vais rou­gir 😉 )

    Patryk : mer­ci ! Hé bien si, je fais quelques copies depuis google maps en guide de référence, et je les refais toutes moi même ! C’est le meilleur moyen d’avoir exacte­ment ce qu’on veut !

    Chris : mer­ci !

  9. L’idée est vrai­ment très bonne et la réal­i­sa­tion à la hau­teur de tes pro­pos
    Mon coté pho­tographe voudrait plus de place à l’image pour bien met­tre les pho­tos en valeurs 😉

  10. Vu ton pseu­do, oserais-je te dire que je suis toute ouïe ?

    C’est vrai­ment une excel­lente idée de dévoil­er tout le tra­vail qu’il y a en couliss­es ! Atten­tion, tu vas être bom­bardée de com­men­taires 🙂

    Now­Mad­Now

  11. Pyrros : je t’avouerai que je suis actuelle­ment en train de faire celui sur le Mali, et que j’ai mis pas mal de pho­tos en demi pages 🙂 Mais ça fait moins fouil­lis sur-chargé, du coup !

    Now­Mad­Now : mouarf !hé bien tant mieux si je suis bom­bardée, je piocherai dans les com­men­taires pour des idées de futurs arti­cles 😀

  12. ce que je trou­ve surtout super sym­pa extra ce sont les cartes ;
    ah la la... mais com­ment fait-elle ???
    y a un truc ?

  13. lyse : bon, ok, je vais faire un tuto sur com­ment faire une carte ^^

    Curieuse Voyageuse : pour l’instant, j’ai décidé de finir le car­net malien, de le faire imprimer en quelques exem­plaires, de les envoy­er à des édi­teurs, et de voir ce qu’il se passe. Si je me fais jeter, je met­trais le car­net sur blurb, en tirage à l’unité pour qui veut ! 🙂 (ce qui est dom­mage, c’est qu’en pas­sant par blurb, ça revient for­cé­ment plus cher qu’avec un édi­teur qui peut jouer sur le vol­ume..)

  14. J’ai feuil­leter ton scrap­book, je com­prend pourquoi les gens te deman­dent com­ment tu fais pour faire ça car je suis moi même bien impres­sion­ner !

    J’aime bien car on voit des sourires et des vis­ages et c’est que qui ressort le plus car au final lorsque l’on va dans un pays, on va tous voir la même chose mais on ne fait pas les même ren­con­tres et c’est qui fait qu’un voy­age est unique !

    J’entendrai le prochain arti­cle !

  15. Mag­nifique !

    De mon côté je suis très attachée à l’aspect « physique » et tac­tile des mes jour­naux de voy­age, que j’aime touch­er, feuil­leter, puis voir vieil­lir...

    Mais il est vrai que l’ordinateur ouvre de très nom­breuses pos­si­bil­ités, et tes car­nets numériques sont vrai­ment très beaux, encore faut-il avoir la maîtrise néces­saire pour les réalis­er 😉

  16. Tanned : les sourires, c’est exacte­ment ce que je voulais qu’on reti­enne après avoir par­cou­ru ce car­net !

    Marine : c’est le but de ce dossier : dans quelques semaines, vous con­naîtrez presque tous mes secrets ! Quant à l’aspect physique, je com­prends. On peut les imprimer, mais ça n’a pas le même charme. Cela dit, ça per­met d’en offrir aux proches, vu qu’on peut faire autant d’exemplaires qu’on le souhaite.

  17. Je suis heureuse et te remer­cie de nous dévoil­er tes secrets de car­nets de voy­age ! j’en suis tou­jours admi­ra­tive ! J’ai hate de lire les prochains arti­cles a ce sujet !

  18. C’est clair que le ren­du est impres­sion­nant ! Moi je retran­scris tout mon voy­age sur des car­nets réal­isés via fujifilm.net . On peut faire pas mal de change­ment dans l’écriture, fond de pages...

  19. Françoise : hé bien j’espère que la suite te plaira, alors !

    Françoise : dis­ons que j’aime bien la lib­erté du fait mai­son..

  20. Bon début, ça !
    Effec­tive­ment, ce sont tous les petits à côtés qui font le sel de ces car­nets de voy­age ! J’ai des feuilles d’Eucalyptus d’Australie qui ont bien sechée depuis qui iront par­faite­ment dans un car­net quand je prendrais le temps de le faire !
    Bon, j’ai quelmques ques­tions, mais je sup­pose que les répons­es vien­dront avec la suite, donc je m’abstiens !

  21. Au con­traire Don­lope, ne t’abstiens pas ! Il y a plein de petites choses aux­quelles je pour­rais ne pas penser, mais qui pour­raient vous intéress­er... Par exem­ple, je vais faire un tuto sur la réal­i­sa­tion des cartes, mais je n’en aurais pas eu l’idée sans les com­men­taires sur le pre­mier arti­cle 🙂

  22. J’ai moi même tout con­serv­er de mes voy­ages, his­toire de me rap­pel­er ce que j’ai fait et aus­si pour garder un sou­venir !

    com­bi­en coute le rodia ? car j’ai un mole­sk­ine, j’avais tout de suite penser à ça lorsque j’ai vu la pho­to !

    Une idée pour se rap­pelait des ren­con­tres que l’on a faite, avoir un dra­peau du pays avec les sig­na­tures et un mes­sage dessus !

    J’ai un dra­peau de l’Australie avec plusieurs dizaine de sig­na­tures !

  23. J’ai tou­jours eu ten­dance à faire con­fi­ance à ma mémoire, mais il faut être hon­nête on ne peut pas se sou­venir de tout ! Avant mon départ pour l’Australie mes col­lègues m’ont offert un car­net Mole­sk­ine (comme tu dis, ça fait un petit bud­get!) du coup plus d’excuses pour oubli­er ! J’ai jamais penser à faire des car­nets comme ça, mais j’aime bien le con­cept, ça change du sim­ple fichi­er pho­to !

  24. Tanned : hon­nête­ment, je ne me sou­viens pas du prix, mais du coup je pense que ça doit être bon signe... c’était vrai­ment pas cher com­paré à un mole­sk­ine... C’est sym­pa l’idée du dra­peau, ça rap­pelle un peu les cahiers ou les plâtres de nos enfances 😀

    Lucie : c’est hyper agréable à faire, je trou­ve. En fouille dans les pho­tos, on arrange la mise en page, on cherche quelques éti­quettes ou tick­ets à coller à côté. Mais même en tra­di­tion­nel, avec de la vraie colle, ça fait de beaux objets pour garder un sou­venir !

  25. Mer­ci pour tous ces pré­cieux con­seils ... Je n’aurais pas penser a pren­dre une feuille d’arbre ou des pièces de mon­naie (on en voit dans tes car­nets exem­ples) mais c’est vrai que cela fait mari­er les exem­ples. quel dom­mage que je ne sache pas dessin­er...

    J’ai hate de lire ton prochain bil­let de con­seils ...

  26. Françoise : à cha­cun d’utiliser ses com­pé­tences et points forts 🙂 Par exem­ple, je ne mets que peu de textes, mais un pas­sion­né d’écriture pour­ra laiss­er plus de place au réc­it pur...

  27. Je fais une réap­pari­tion juste pour te dire a quel point j’adore tes car­nets de voy­age. moi aus­si je con­serve un peu tous les tick­ets, et sou­venirs en tous gen­res etc, mais je n’arrive jamais a créer une telle ambiance. Tes car­nets sont a la fois éclec­tiques et cohérents.

  28. Mer­ci pour les con­seils sur le dessin « après coup » : il est tout à fait exact qu’on ne peut pra­tique­ment jamais dessin­er sur le motif, sauf à voy­ager seul, sinon on fait atten­dre les autres par­tic­i­pants, et c’est frus­trant. Quant à faire de la couleur, en par­ti­c­uli­er de l’aquarelle, c’est car­ré­ment sportif ! Donc je retiens l’idée : faire un cro­quis rapi­de sur place, pren­dre quelques pho­tos pour accu­muler les nota­tions de couleur, et repren­dre le tout à la mai­son.

  29. J’ai mis en oeu­vre la même démarche de scrap­book­ing avec toutes sortes de « doc­u­ments » rap­portés et scan­nés. La dif­férence avec votre approche, c’est que je vise d’emblée une sor­tie papi­er – pour la péren­nité du sup­port et la facil­ité de con­sul­ta­tion – même si toute la mise en forme est numérique. Et je sai­sis les com­men­taires dans le logi­ciel, ce qui enlève évidem­ment le côté spon­tané du car­net de notes. Je trou­ve aus­si vos pages assez chargées, per­son­nelle­ment je dépasse rarement 6 pho­tos par page, et je fais des pages très dif­féren­ciées avec par­fois deux, voire une seule pho­to par page si elle est très bonne.
    Un dernier mot : par­mi les innom­brables objets scannables, j’ai con­staté que les cartes et plans de villes fai­saient de très jolis fonds de page (en réglant la trans­parence à 50 % pour ne pas gên­er la lis­i­bil­ité des pho­tos).

  30. liloulivi : tu as une idée de ce qui pour­rait te man­quer ?

    Fwro­nec­ki : j’ai util­isé des plans en fond sur le car­net de Lon­dres ^^ : en noir et blanc, très clair, effec­tive­ment. Les derniers car­nets que j’ai faits sont imprimables, mais le prob­lème, c’est que je veux les laiss­er acces­si­bles facile­ment, et pour ça, il n’y a que le web...
    Effec­tive­ment, j’aime les pages assez chargées. Dans le car­net du Mali que je suis en train de finir, il y aura quelques pho­tos en demi pages, beau­coup de cro­quis, un peu de textes : ce sera plus léger. Mais j’ai bien l’idée de gros fouil­lis, où il faut de longues min­utes pour par­courir la page : c’est à l’image de ce qu’on ressent en voy­age !

  31. J’ai cliqué trois fois sur ton site aujourd’hui en atten­dant ton arti­cle... 😉

    Cette série est vrai­ment très intéres­sante et en plus, on sent que tu as hâte de partager plein de choses avec tes lecteurs, youhou !

    Pour l’instant, voy­age oblige, je n’ai pas de scan­ner, du coup je bidouille en effet avec l’appareil pho­to. Résul­tats plus qu’inégaux alors qu’un bon vieux scan­ner, c’est l’idéal pour scan­ner les bil­lets de banque mul­ti­col­ores des pays loin­tains, les cartes, les tick­ets de train avec de jolis logos. Je me mets alors à stock­er dans une grande farde tout ce que j’aimerais scan­ner... la farde s’alourdit et j’ai encore un bien long voy­age !

    Ta bou­tique pour le scrap­book­ing est une mer­veilleuse idée. Prédilec­tion pour les tach­es de café, le ren­du est génial. Tu as donc passé ta journée à ren­vers­er du café...?

    Now­Mad­Now

  32. J’ai cliqué trois fois sur ton site aujourd’hui en atten­dant ton arti­cle... 😉

    Cette série est vrai­ment très intéres­sante et en plus, on sent que tu as hâte de partager plein de choses avec tes lecteurs, youhou !

    Pour l’instant, voy­age oblige, je n’ai pas de scan­ner, du coup je bidouille en effet avec l’appareil pho­to. Résul­tats plus qu’inégaux alors qu’un bon vieux scan­ner, c’est l’idéal pour scan­ner les bil­lets de banque mul­ti­col­ores des pays loin­tains, les cartes, les tick­ets de train avec de jolis logos. Je me mets alors à stock­er dans une grande farde tout ce que j’aimerais scan­ner... la farde s’alourdit et j’ai encore un bien long voy­age !

    Ta bou­tique pour le scrap­book­ing est une mer­veilleuse idée. Prédilec­tion pour les tach­es de café, le ren­du est génial. Tu as donc passé ta journée à ren­vers­er du café...?

    Now­Mad­Now

  33. Now­Mad­Now : et le pire, c’est que je n’aime même pas le café ! Quand je vois les boîtes pleines que j’ai à la mai­son, pour de petits voy­ages, j’imagine bien le poids de ta « farde » (tu serais pas belge toi ? ^^) C’est quand même top de réu­nir des petits trucs des qua­tre coins du monde ain­si, et c’est telle­ment agréable de fouiller dedans longtemps après.. Ce qui est mar­rant, c’est qu’il y a des pays où on ne peut presque rien ramen­er : pas de métro, pas de tick­ets de bus ou des machins grif­fon­nés, pas d’emballage sym­pa pour les achats, etc. Tu as trou­vé quoi en Océanie, par exem­ple ?

    Mais ton mes­sage me fait penser à une chose que je n’ai pas écrit dans l’article ; pour ceux qui utilisent Pho­to­shop, Adobe a pen­sé à nous : ils ont inté­gré un out­il de recon­nais­sance des bil­lets qui bloque l’ouverture des images scan­nées en con­tenant. Il parait que c’est pour lim­iter la con­tre­façon, mais blo­quer en amont est quand même sacré­ment stu­pide. La solu­tion, c’est de pass­er par Gimp pour couper le bil­let en deux. Fort heureuse­ment, ça ne con­cerne que peu de bil­lets. Jusqu’à présent, j’ai juste eu des soucis avec un bil­let de 5$ (je crois), et encore, sur un seul côté (les autres dol­lars pas­saient...)

  34. Now­Mad­Now : et le pire, c’est que je n’aime même pas le café ! Quand je vois les boîtes pleines que j’ai à la mai­son, pour de petits voy­ages, j’imagine bien le poids de ta « farde » (tu serais pas belge toi ? ^^) C’est quand même top de réu­nir des petits trucs des qua­tre coins du monde ain­si, et c’est telle­ment agréable de fouiller dedans longtemps après.. Ce qui est mar­rant, c’est qu’il y a des pays où on ne peut presque rien ramen­er : pas de métro, pas de tick­ets de bus ou des machins grif­fon­nés, pas d’emballage sym­pa pour les achats, etc. Tu as trou­vé quoi en Océanie, par exem­ple ?

    Mais ton mes­sage me fait penser à une chose que je n’ai pas écrit dans l’article ; pour ceux qui utilisent Pho­to­shop, Adobe a pen­sé à nous : ils ont inté­gré un out­il de recon­nais­sance des bil­lets qui bloque l’ouverture des images scan­nées en con­tenant. Il parait que c’est pour lim­iter la con­tre­façon, mais blo­quer en amont est quand même sacré­ment stu­pide. La solu­tion, c’est de pass­er par Gimp pour couper le bil­let en deux. Fort heureuse­ment, ça ne con­cerne que peu de bil­lets. Jusqu’à présent, j’ai juste eu des soucis avec un bil­let de 5$ (je crois), et encore, sur un seul côté (les autres dol­lars pas­saient...)

  35. Super, cet arti­cle. J adore cet serie, moi aus­si, mais alors celui-la, c’est le mieux. Moi je garde tou­jours des tas de truc , tick­ets, bil­lets, etc, en pen­sant que je vais en faire qqch, et puis un jour, l envie me prends et je jette tout ! jvais plu­tot opter pour l option scan­ner... j’aurai moins de regrets
    et top la bou­tique Oreille 🙂

  36. Super, cet arti­cle. J adore cet serie, moi aus­si, mais alors celui-la, c’est le mieux. Moi je garde tou­jours des tas de truc , tick­ets, bil­lets, etc, en pen­sant que je vais en faire qqch, et puis un jour, l envie me prends et je jette tout ! jvais plu­tot opter pour l option scan­ner... j’aurai moins de regrets
    et top la bou­tique Oreille 🙂

  37. De superbes pistes à exploiter chère Madame, un grand mer­ci une fois de plus.
    Comme le dit Aline, on sent ton envie de partager – et t’es telle­ment bien dans ton univers que tu n’as pas peur de partager tes clés (ce qui est loin d’être le cas de tout le monde)... ça fait vrai­ment plaisir 🙂

  38. De superbes pistes à exploiter chère Madame, un grand mer­ci une fois de plus.
    Comme le dit Aline, on sent ton envie de partager – et t’es telle­ment bien dans ton univers que tu n’as pas peur de partager tes clés (ce qui est loin d’être le cas de tout le monde)... ça fait vrai­ment plaisir 🙂

  39. Ah le choix du car­net... tout le monde y passe...
    Pour ce qui est dessin, mal­heureuse­ment, ce ne sera pas pour moi. En tout cas, ceux du Mali sont très beaux.

  40. Lucie : et pourquoi ce ne serait pas pour toi ? faut juste s’y met­tre, trou­ver son style, et boss­er 🙂 Mine de rien, ça fait quelques voy­ages que je reprends les crayons, et pour le Mali, je m’y suis mise sérieuse­ment : j’ai bien vu l’évolution ! J’espère que les prochains serait meilleurs, du coup. Bref, tout n’est qu’une ques­tion de tra­vail !

  41. liloulivi : ah ben oui, faut pas tout jeter sans en faire de copies, ce serait dom­mage quand même !

    Curieuse Voyageuse : plus on est de fous plus on rit, non ? ^^ (j’ai jamais trop aimé les gens qui refusent de partager leurs secrets... Au con­traire, créer un échange est bon pour tout le monde !)

    Lucie : ah oui ? Mais tu avais déjà vu ce genre de let­trages, non ? C’est ce qu’on util­i­sait pour iden­ti­fi­er des dossiers, etc. autre­fois 🙂

    Bon, pour le coup, ce sont vrai­ment des arti­cles de fille ^^

  42. liloulivi : ah ben oui, faut pas tout jeter sans en faire de copies, ce serait dom­mage quand même !

    Curieuse Voyageuse : plus on est de fous plus on rit, non ? ^^ (j’ai jamais trop aimé les gens qui refusent de partager leurs secrets... Au con­traire, créer un échange est bon pour tout le monde !)

    Lucie : ah oui ? Mais tu avais déjà vu ce genre de let­trages, non ? C’est ce qu’on util­i­sait pour iden­ti­fi­er des dossiers, etc. autre­fois 🙂

    Bon, pour le coup, ce sont vrai­ment des arti­cles de fille ^^

  43. Oui, tu as sans doute rai­son. J’ai fait de l’aquarelle plus jeune, mais je n’étais pas trop orig­i­nale et copi­ait seule­ment des mod­èles. On ver­ra. Il y a tant de choses que l’on voudrait appren­dre, alors je préfère met­tre quelques pri­or­ités. Amélior­er son écri­t­ure, appren­dre à faire des pho­tos, appren­dre une langue, appren­dre à dessin­er... 😉

  44. je ne fais pas sou­vent de com­men­taires sur le blog, aïe ça va chang­er, car je ne rate pas un arti­cle!! je les trou­ve extrême­ment bien écrit, rich­es, drôles, sen­si­bles, avec des pho­tos superbes, et des idées à foi­son!! cette série est une superbe idée, très courageuse aus­si, car il est vrai que dévoil­er ces petites astuces est un acte de grande générosité, de partage et de con­fi­ance... ces « trucs » doivent je pense devenir le petit coup de pouce à la créa­tion de cha­cun ! le ptit truc qui fait qu’on se jette à l’eau!!
    en tout cas bra­vo pour le blog!!

  45. je ne fais pas sou­vent de com­men­taires sur le blog, aïe ça va chang­er, car je ne rate pas un arti­cle!! je les trou­ve extrême­ment bien écrit, rich­es, drôles, sen­si­bles, avec des pho­tos superbes, et des idées à foi­son!! cette série est une superbe idée, très courageuse aus­si, car il est vrai que dévoil­er ces petites astuces est un acte de grande générosité, de partage et de con­fi­ance... ces « trucs » doivent je pense devenir le petit coup de pouce à la créa­tion de cha­cun ! le ptit truc qui fait qu’on se jette à l’eau!!
    en tout cas bra­vo pour le blog!!

  46. Lucie : c’est sur que si on ne con­nait pas, c’est dif­fi­cile­ment trou­vable. J’imagine mal les requêtes google qui per­me­t­trait d’atterrir dessus !

    Carlavie : mer­ci beau­coup pour ton com­men­taire ! Si tu fais des car­nets à la suite de ça, partage-les ici !

  47. Lucie : c’est sur que si on ne con­nait pas, c’est dif­fi­cile­ment trou­vable. J’imagine mal les requêtes google qui per­me­t­trait d’atterrir dessus !

    Carlavie : mer­ci beau­coup pour ton com­men­taire ! Si tu fais des car­nets à la suite de ça, partage-les ici !

  48. Pour ma part je fais mon album pho­to avec fujifilm.net et pour faire mes feuilles de scrap je fais ça sous pow­er­point et en téléchargeant des kits de scrap. Le ren­du est sym­pa !

  49. Pour ma part je fais mon album pho­to avec fujifilm.net et pour faire mes feuilles de scrap je fais ça sous pow­er­point et en téléchargeant des kits de scrap. Le ren­du est sym­pa !

  50. Bon­jour,

    Mer­ci beau­coup pour ce blog ou l’on apprend énor­mé­ment de choses.
    Globe trot­teuse égale­ment et pas­sion­née par la pho­to j’aimerai don­ner une nou­velle vie à mes voy­ages par le biais de car­nets numériques.
    Est ce que vous utilisez une appli par­ti­c­ulière pour faire vos car­nets ou bien ce sont des pages pho­to­shop que vous assem­blez en cat­a­logue ?

    Mer­ci d’avance et j’attends avec impa­tience la suite des aven­tures de madame oreille !!

    Melanie

  51. Mélanie : Bon­jour. Je ne suis pas sure de bien com­pren­dre la ques­tion. Tu par­les du partage une fois le car­net fini ?

  52. Désolée...oui en fait la créa­tion d’une page de car­net se fait avec Pho­to­shop c’est ça ? Et pour créer l’effet « livre » avec les pages assem­blées vous utilisez un autre logi­ciel ?
    Mer­ci beau­coup 🙂

  53. Je repars au Japon cette semaine, et la je me suis promis de bien garder tous mes pti sou­venirs, depli­ants, et tick­ets en tous gen­res. En plus, on peut dire qu’ils sont pro dans le domaine : le moin­dre tick­et est tou­jours tres joli.
    Sinon, je voulais aus­si te remerci­er pour les down­loads. Je me suis (enfin) mise serieuse­ment a Pho­to­shop, et du coup je com­bine ca avec tes ptis cadeaux. Les faux pola sont chou­ettes. Ca com­bine le cote un peu neg­lige du polaroid, avec la qualite d’une vraie pho­to de reflex !

  54. Je repars au Japon cette semaine, et la je me suis promis de bien garder tous mes pti sou­venirs, depli­ants, et tick­ets en tous gen­res. En plus, on peut dire qu’ils sont pro dans le domaine : le moin­dre tick­et est tou­jours tres joli.
    Sinon, je voulais aus­si te remerci­er pour les down­loads. Je me suis (enfin) mise serieuse­ment a Pho­to­shop, et du coup je com­bine ca avec tes ptis cadeaux. Les faux pola sont chou­ettes. Ca com­bine le cote un peu neg­lige du polaroid, avec la qualite d’une vraie pho­to de reflex !

  55. Sinon il y a un logi­ciel gra­tu­it tout sim­ple à utilis­er : Poladroid.

    On peut le télécharg­er ici : http://www.poladroid.net

    Insér­er des polaroids donne un effet plus vivant aux car­nets de voy­age, je suis d’accord avec toi. Mais autant j’ai pu « jouer » avec la trans­for­ma­tion presque sys­té­ma­tique de pho­tos clas­siques en polaroids, autant main­tenant je crois que je préfère réserv­er cet effet à cer­tains types de pho­tos. Il y a des pho­tos qui sont « gâchées » par la trans­for­ma­tion en polaroid il me sem­ble.

    Ton exem­ple avec le por­trait du petit garçon me fait d’ailleurs un peu tiquer : les pho­tos Polaroïds dérivées me sem­blent moins bonnes et surtout moins fortes visuelle­ment que le cliché orig­inel. Et les effets chro­ma­tiques ne met­tent pas vrai­ment en valeur le petit garçon.

    Finale­ment, l’effet Polaroïd est devenu si facile à appli­quer que l’on ne réflé­chit pas à faire « une pho­to Polaroïd », on y pense après coup un peu comme un gad­get. Pour­tant ceux qui pra­tiquent la pho­to avec un vrai appareil Polaroïd ont une autre démarche je crois. Là le Polaroïd peut devenir un art.

    Tu citais il y a peu de temps le livre de Julie Sarperi sur le Por­tu­gal : là son util­i­sa­tion du Polaroïd est vrai­ment fait avec un oeil par­ti­c­uli­er, on sent qu’elle aime et pra­tique la pho­to Polaroïd de façon sin­gulière et pas comme un « bidouil­lage sym­pa » comme beau­coup le font sans doute (j’en fais entière­ment par­tie d’ailleurs, je n’ai jamais réfléchi à une pho­to en aval en me dis­ant « tiens, ça ferait une excel­lente pho­to Polaroïd...»)

    Now­Mad­Now

  56. Now­Mad­Now : en fait, je n’ai pas cité poladroid parce que je n’aime pas du tout son ren­du ^^ Je trou­ve ça hyper cri­ard et pas du tout naturel.
    Il est cer­tain que depuis le développe­ment des applis pour smart­phones la pho­to « vin­tage » est rev­enue à la mode et qu’on peut vite tomber dans un cer­tain sys­té­ma­tisme, nous faisant croire qu’une pho­to a un intérêt alors qu’on l’a juste passée dans un plu­g­in. Mais si tu lis le début de l’article :p tu ver­ras quelques phras­es qui pré­cisent que ce genre d’effet est à réserv­er aux pho­tos qu’on souhaite met­tre sur un autre plan, en oppo­si­tion aux images clas­siques du car­net (l’image de la fil­lette (elle a des cheveux court, mais c’est une fille !) n’est d’ailleurs là que comme un exem­ples de pos­si­bles. Quand je l’ai util­isée, ce n’était pas en tant de pola)

  57. Un arti­cle excel­lent, surtout quand on con­nait le prix des car­touch­es pour les Polaroids ! Après c’est vrai que le ren­du papi­er dans les mains d’une pho­to pola c’est pas la même chose, mais c’est sym­pa quand même. Mer­ci de l’astuce 😉

    Je crois qu’on peut égale­ment en créer avec Picasa si mes sou­venirs sont bons..(à véri­fi­er)

  58. On peut néan­moins quand même « polaroïder » les pho­tos sans appli­quer de fil­tre. C’est vrai que la pho­to vin­tage revient à la mode. Il fal­lait bien après les fringues.
    Et sur Face­book, ça fleu­rit et ça ne pas s’arrêter avec le rachat d’Instagram. Je crains qu’au fur et à mesure les gens n’apprécie plus une pho­to qui ne soit pas passé dans ces moulinettes.
    Comme la Lomo­gra­phie. Enfin, ça coute une for­tune pour avoir un appareil à la qual­ité d’image dégradé. C’est le monde à l’envers quand on y réfléchie ! Est ce qu’on serait prêt à pay­er plus cher une paire d’enceinte pour avoir des crépite­ments ?!

  59. bon­jour et mer­ci pour le tuto... euh, j’ai essayé mais j’ai pho­to­shop 2.0 et ça ne fonc­tionne pas (dans le menu fenêtre je n’ai pas script)... sais tu si il y a moyen de faire autrement??
    mer­ci

  60. Wannabehype : c’est sur que le pal­pa­ble sera tou­jours plus sym­pa. Ici, c’est vrai­ment dans l’idée de faire son car­net, pas de rem­plac­er le vrai pola qu’on colle sur le fri­go. Si on en a un, c’est évide­ment mieux de l’utiliser et de scan­ner les pho­tos !

    Bruno : je ne com­prends pas vrai­ment les gens qui paie 100€ pour un appareil qui fait des pho­tos floues, autant faire de bonnes pho­tos et les mochis­er ensuite ^^
    Ce que tu dis sur l’habitude qu’on prend avec les fil­tres est assez intéres­sant. Par exem­ple, j’ai mon­tré pour la pre­mière fois mes pho­tos à un mag­a­zine récem­ment, dans l’idée de faire de petits reportages pour eux un de ces jours. Hé bien le DA m’a reproché de ne pas avoir de pat­te. J’accepte la cri­tique, il avait rai­son sur d’autres points, mais ses exem­ples de pho­tographes ayant une pat­te étaient affligeants : lui même, qui met des fil­tres automa­tiques vin­tage sys­té­ma­tique­ment, et des gens spé­cial­isés dans le noir & blanc, le flou plein de grain, ou tout en même temps (il a cité Nan Goldin au pas­sage et j’ai rigolé intérieure­ment)
    En gros, pour lui, la pat­te n’existe qu’à tra­vers ce prisme d’effets...

    Ore­li : Pho­to­shop 2.0 ? Tu veux dire Pho­to­shop Ele­ments ?

    Bastien : ah, j’avoue que leurs scripts sont hyper bien conçus ! (pour le coup, je shooterai un vrai livre, surtout que c’est pas le même for­mat, mais je suis tou­jours impres­sion­née par ceux qui arrivent à con­cevoir des scripts aus­si com­plex­es et bien fichus !)

  61. Salut Oreille, ça me sidère ce que tu me dis ! J’imagine que c’est dans l’air du temps. On vit entouré d’images, que ça soit sur des blogs ou sur les réseaux soci­aux. Je pense que les regards finis­sent par être éduqués dans ce sens ! Du coup que fais-tu ? Tu pousseras fort les développe­ments ?

  62. Bruno : je trou­ve que mes développe­ments sont déjà bien forts :/ Hé bien je vais con­tin­uer à faire des pho­tos pour le plaisir, et peut-être que je pos­tulerai dans d’autres mag­a­zines un peu plus tard... j’aimerais bien boss­er pour A/R par exem­ple 🙂

  63. Mer­ci de tes con­seils. Je ne con­nais­sais pas du tout cette marge de sécu­rité mais c’est clair que cela doit être très impor­tant.

    Je viens de faire, ven­dre­di dernier, mon pre­mier test en réal­i­sa­tion de car­net de voy­age. Avec 3 amis on à fait un tour à pieds de 50km dans Tokyo (autour de la ligne de train qui fait le tour de la ville) et j’ai donc pris un petit car­net pour y récolter les dif­férents tam­pons de chaque sta­tions de train, met­tre nos com­men­taires, deman­der à des incon­nus d’y écrire des choses... Cela à plus ou moins marché mais ça m’a per­mis de pren­dre un peu d’expérience.

    Main­tenant je vais essay­er de le met­tre en forme numérique­ment et j’avoue que tes con­seils sont très utiles.

    Mer­ci beau­coup 🙂

  64. Puisque tu évo­ques Scribus et Blurb, je me per­me­ts d’ajouter que les PDF pro­duits par ce logi­ciel peu­vent être upload­és directe­ment chez Blurb ; et qu’un livre Blurb reste con­sultable en ligne (et achetable dans la bou­tique) sans lim­ite de temps, à par­tir du moment où un exem­plaire au moins a été acheté.
    J’ai d’ailleurs eu la sur­prise d’être con­tac­tée il y a peu par un pho­tographe que je ne con­nais­sais pas du tout, et qui était tombé sur un de mes bouquins ... en cher­chant le sien !

  65. Tuni­maal : tu vas le met­tre en ligne ?

    Tosca : oui c’est vrai. J’ai mis le mien en « privé », mais dès lors qu’on a acheté un exem­plaire, Blurb le stocke. Ce qui est ras­sur­ant et bien pra­tique !

    Benoît : 🙂

  66. Hum bonne ques­tion, il fau­dra que je vois. Mais le con­tenu est très pau­vre (peu de pho­tos de qual­ité et très peu de textes). Dis­ons que c’est plus un tout pre­mier essai pour se faire la main et se cass­er les dents. Je veux vrai­ment appren­dre et pro­gress­er donc j’ai décidé de me lancer (en grande par­tie grâce à toi d’ailleurs).

  67. Mer­ci de nous faire partager cette expéri­ence...
    Per­son­nelle­ment, j’ai fait un livre avec « Pix­um » ... c’était très con­ven­able, je suis en train d’expérimenter « blurb »... j’avoue avoir beau­coup de mal avec sa mise en page : dif­fi­cile voir impos­si­ble de cadr­er les pho­tos, impos­si­ble de bas­culer les pho­tos... ou alors je ne sais pas faire ?

  68. Tuni­maal : c’est pas facile à partager, je com­prends. On touche presque à l’intime 🙂 (j’ai le ven­tre retourné à chaque fois que je passe un exem­plaire papi­er à quelqu’un..)

    Lyse : je crois que Pix­um a racheté Pho­tore­flex, ou l’inverse. Après, je t’avouerai que je n’ai pas testé le logi­ciel de blurb (j’avais fait mon truc via InDe­sign). Je pense que ces logi­ciels sont conçus pour des mis­es en page assez clas­siques, façon album de famille. Ce ne sera pas plus sim­ple de faire tes pages entière­ment sur Pho­to­shop ?

  69. J’étais en train de me pos­er la ques­tion de la façon dont tu avais fait la mise en page pour ton livre chez Blurb ! Je com­prends mieux main­tenant, InDe­sign est der­rière tout ça. Il faut quand même une bonne maîtrise de la chaîne graphique pour arriv­er à un résul­tat comme le tiens !

  70. Bruno : du coup, je ne suis plus sure qu’on par­le de la même chose ^^ Si tu par­les du car­net du Mali : les pages ont été faites sur pho­to­shop puis inté­grées dans InDe­sign pour exporter le pdf que Blurb a imprimé.

  71. Oui oui ! Oubli ce que j’ai dit ! Bon c’est Pho­to­shop qui est der­rière tout ça en fait 🙂 Tu rends chaque page une par une sous pho­to­shop alors ? Pour tes car­nets tu utilis­es la même source (pho­to­shop) ?

  72. Allez Oreille, tu me motives avec tout ça ! A mon retour de Géorgie, je vais ten­ter le coup...
    Tes car­nets du Mali ont vrai­ment l’air superbes!!!

  73. Bruno : si tu par­lais du guide, par con­tre, c’est du 100% InDe­sign parce que Pho­to­shop n’est pas fait pour gér­er du texte. Mais tous les car­nets sont fait page par page sur Pho­to­shop, oui. (à l’exception de celui d’Amsterdam)

    Mélis­sa : comme je l’ai envoyé chez deux édi­teurs, je ne peux pas le met­tre en ligne tout de suite, mais je dois avouer que je l’aime bien, celui-là 🙂 Bon voy­age en Géorgie, j’ai hâte de voir ton futur car­net !

  74. En bref,
    l’idéal est donc de pass­er par inde­sign pour con­stru­ire le car­net (vers Blurb ou flip) et de faire les retouch­es avec pho­to­shop, n’est-ce pas??

  75. Bon­soir,
    Pour insér­er une vidéo dans ton car­net de voy­age USA, tu as util­isé le Page­Flip gra­tu­it ? La ver­sion 2 ?
    Mer­ci

  76. Jc : exacte­ment. En fait, on peut met­tre tout ce qu’on veut dans les pages. Du coup, j’ai fait des jpg en prévoy­ant des espaces vides, et j’ai inté­gré sous flash des play­ers vidéos.

  77. Encore un très bon arti­cle, vive­ment que je fasse un voy­age pour pou­voir faire un car­net ! Juste une faute à la fin : « vos cou­ver­tures » et pas « vous cou­ver­tures ».

    Et regarde mon com­men­taire dans l’article vos avis sur le PGDVP.

  78. Je pars à NYC à la fin de l’année, je récupère toutes les infos et com­mence à pré­par­er tout ce qui pour­ra faire un beau dossier Scrap­book­ing.
    Le prob­lème étant, je ne sais absol­u­ment pas dessin­er, et j’avoue être un peu en galère pour toute la par­tie cartes.
    Il faut que je trou­ve une solu­tion ...

  79. Axel : mer­ci, je vais cor­riger ça. Et je vais jeter un œil aux com­men­taires, aus­si ! Je t’avouerai qu’en ce moment, le blog passe un peu au sec­ond plan, mais je vais m’y remet­tre ^^
    Ques­tion indis­crète : qu’est ce qui t’empêche de voy­ager ?

  80. Bon­jour Madame Oreille,
    mer­ci beau­coup pour tous ces bons con­seils que vous avez la gen­til­lesse de partager!De plus les com­men­taires qu’ils suci­tent sont aus­si très inter­es­sants...

  81. L’argent ! Non surtout que j’ai tout juste 18 ans, donc je vais pou­voir com­mencer à par­tir de moi même, mais avant bah c’est juste que mes par­ents ne sont pas des voyageurs : peur du bateau, de l’avion, et du train.

    J’ai voy­agé au Por­tu­gal, en Angleterre et en France, mais il y à longtemps. Le seul dont j’aurais pu en tir­er un car­net c’est la Bel­gique l’été dernier, mais je n’ai pas ramen­er de très bonnes pho­tos, juste quelques unes, et puis tu n’as écrit le dossier scrap­book­ing que main­tenant, et faire un car­net presque 1 an après bof bof, surtout que je n’avais pas prévu de faire de car­net donc rien n’as été pen­sé pour, je n’ai pas ou très peu de papiers, la mon­naie est la même que la notre...
    J’attends surtout quelque chose de dépaysant, autre que l’Europe quoi,et que je parte en pen­sant faire un car­net.

    Mais bon en écrivant ces lignes je me dis pourquoi pas, il faut juste que je me rap­pelle ce que j’ai fait exacte­ment et quand. Et là, ça me donne bien envie, donc je ver­rai, mais là je suis occupé avec un car­net d’anniversaire de mariage, je pen­sais le faire avec Blurb (et donc rem­plac­er light­room 3 par le 4, donc tout le télécharge­ment et tralala) mais je me dis que Pho­to­shop serait mieux pour faire exacte­ment ce que je veux, donc en gros je ne sais tou­jours pas et en fait je ne vois pas trop l’intérêt d’Indesign quand on peut le faire avec Pho­to­shop, et puis il faudrait que j’apprenne vite pour finir le car­net fin juil­let maxi, et là avec le bac...

  82. A la croisée des chemins : ça prend du temps, mais ça vaut le coup 🙂

    Axel : Si tu savais comme je me recon­nais dans ton com­men­taire... J’ai exacte­ment le même par­cours. Mes par­ents ont peu voy­agé dans leur jeunesse (mon père est allé au Groen­land, ma mère a vécu en Espagne, et c’est à peu près tout), et avec eux j’ai surtout vis­ité la France et quelques pays frontal­iers. C’est chou­ette mais frus­trant.
    Enfin, bref, tout ça pour dire que je te souhaite de pou­voir voy­ager bien­tôt. Tu auras bien­tôt l’âge pour Eras­mus, si je ne m’abuse, et ce doit être une expéri­ence géniale.
    Quant aux car­nets, tu peux aus­si faire des choses dif­férentes, sans réc­it, ou com­plète­ment fan­tai­sistes !

  83. Ahah ! Alors pour Eras­mus, j’ai jamais rien com­pris, je crois qu’il faut être dans une école parte­naire ou quelque chose comme ça. J’avais regardé avec « WEP », mais bon 14000 euros l’année sa fait beau­coup d’un coup pour une année per­du dans le sens du cur­sus sco­laire.

    Pour les car­nets moi j’aime bien le style de tes car­net et un car­net sans réc­it ferais plus album pho­to et ce n’est pas ce que je recherche. Mais bon ce ne sera pas pour tout de suite dans tous les cas.

  84. Je viens de décou­vrir ton site que je trou­ve super ! J’ai du mal à en décoller depuis quelques jours, tous les con­seils sont bons à pren­dre ! J’ai fait mon pre­mier (et seul) car­net de voy­age élec­tron­ique l’année dernière mais avec tous ces con­seils y a plus qu’à con­tin­uer;)

  85. Mer­ci beau­coup !!! je vais de ce pas me met­tre à mes car­nets en retard : Sicile, New York, Sri Lan­ka et Turquie.

    Derniere question....quelle est la police util­isée dans tes car­nets ? ça ressem­ble vrai­ment trop à une écri­t­ure réelle !!

    Mer­ci beau­coup pour tout ces bons con­seils !!

  86. Mélanie : c’est mon écri­t­ure 😉 Une police ne per­me­t­tra pas d’avoir des dif­férences dans les let­tres et ce sera par­ti­c­ulière­ment vis­i­ble sur les mots avec des let­tres en dou­ble. Du coup, tu peux, au choix, écrire avec une tablette graphique ou scan­ner tes textes.

  87. je viens de pren­dre un grand plaisir à par­courir ton blog : tres tres instruc­tif ! et comme j’aime voyager..et bien je me regale du coupe ncore plus !
    Je suis une scrappeuse dig­i­tale, du coup j’utilise aus­si bcp Pho­to­shop, Light­room, etc... et pour avoir imprimé quelques albums, je te con­seille aus­si d’essayer d’imprimer chez Pix­um, mais en prenant la qual­ité papi­er pho­to. En fait, ce n’est pas un « vrai » papi­er pho­to comme on pour­rait s’y atten­dre, mais un papi­er vrai­ment tres épais, et avec un ren­du un peu mat. Vrai­ment orig­i­nal. Si tu veux, tu peux aller voir sur mon blog dans la caté­gorie Decem­ber Dai­ly, ou bien « Faire Imprimer », je crois que j’ai mis des pho­tos de l’album imprimé. Là je voudrais essay­er Blurb car j’ai mes pages de scrap 2010 et 2011 à faire imprimer : env­i­ron 450 pages par an, et il n’y a que chez Blurb où je vais pou­voir faire faire ca (en 2 albums cha­cun peut etre ?) et à un prix raisonnable on va dire.
    Mer­ci encore pour tous tes conseils..Je reviendrai par ici ! 😉

  88. vous avez aus­si des kits de digis­crap sur le thème du voy­age. Par exem­ple chez digital-créa.fr. Fouillez sur le web, en cette péri­ode de vacances, il y a régulière­ment des mini kits de digis­crap offerts...

    bonne vacances à tous ceux qui par­tent 🙂

  89. Bon­jour Mme Oreille,
    C’est avec plaisir que je vis­ite ton site depuis quelques temps. Je suis bien heureux de cette ten­dance sur le scrap­book­ing qui tombe à pic pour notre retour de tour du monde et le début des fes­tiv­ités. En effet, nous envis­ageons deux édi­tions de notre voy­age. Un car­net de voy­age « insti­tu­tion­nel » qui sera réal­isé par Blurb car leur appli­ca­tion spé­cial Word­Press m’a per­mis de trans­fér­er de façon automa­tique tout le con­tenu de notre blog !! soit 150pages de réc­it de voy­age. Et donc un car­net de voy­age type scrap­book­ing où nous allons pou­voir nous défouler avec les bil­lets, mon­naies, tick­ets, jeux, cartes, tis­sus et j’en passe!!
    Bref, mer­ci pour tout ces con­seils utiles et ta prox­im­ité.

  90. J’ai décou­vert ton blog il y a tout juste 3 jours et je l’ai par­cou­rus dans tous les sens pos­si­bles et inimag­in­ables ! J’adore le visuel de ton blog et de tes car­nets et je tenais à te remerci­er pour tous ces pré­cieux con­seils. J’ai 16 ans et tes voy­ages me font rêver. En atten­dant de pou­voir décou­vrir d’autres con­ti­nents (j’économise!)je patiente pour mon voy­age aux Canaries (pre­mier voy­age que je con­sid­ère comme « vrai » voy­age, la France c’est sym­pas mais bon...) Je vais ten­ter de réalis­er mon pre­mier car­net et met­tre toutes les choses que j’ai appris­es en pra­tique. Encore mer­ci et bonnes vacances !

  91. J’adore votre site. J’ai acheté aus­si votre bouquin avant de par­tir en Toscane.
    Mer­ci pour toutes vos astuces. Je suis en train de con­fec­tion­ner mon
    car­net de voy­age.
    Je bloque sur le texte man­u­scrit. J’utilise GIMP...
    Com­ment vous l’insérer sur la page ? en écrivant avec une tablette graphique ou
    en écrivant sur une page blanche et puis un scan ?
    Mer­ci de votre aide

  92. Bon­jour ! (Ou plutôt bon­soir)
    Je crois que j’avais lais­sé un mes­sage récem­ment pour dire que les car­nets de voy­age de fonc­tion­nait pas. (J’avais écris aus­si tout un mes­sage pour dire que j’étais accroît au site etc... Mais bon la j’ai pas le temps xD)

    Com­ment je fais pour voir les car­nets de voy­ages ???! 🙂

  93. Re-Bon­soir,

    J’ai pas lu la suite mais tu par­les de car­nets physiques ou numériques la ? Et si on sait pas dessin­er on rem­place par quoi ? ^^

  94. Bon­jour à tous,

    Je tiens à remerci­er madame Oreille pour l’inspiration que m’a don­né tous ses car­nets de voy­age. Pour com­pléter la belle petite col­lec­tion disponible dans le super marché, je souhaite partager deux liens :
    http://www.fuzzimo.com sur lequel j’ai trou­vé des tex­tures de vieux livres, de polaroids pour com­pléter ceux disponible dans la rubrique super marché...

    http://imagegenerator.fuzzimo.com/embossedlabels/ qui per­met de génér­er du texte fait à la DYMO, au for­mat png.

    Cela peut être utile à quelqu’un.
    J’espère que j’ai le droit de poster des liens...

  95. Bon­jour,
    Je suis actuelle­ment en échange era­mus, et j’aimerai beau­coup réalis­er un car­net de voy­age numérique tel que le votre sur votre voy­age en Inde. Pour­riez-vous m’indiquer quel est le logi­ciel que vous avez utilis­er pour le réalis­er ? je vous félicite pour ce site plein de con­seils et d’idées qui inci­tent a la décou­verte et au voy­age.

  96. D’abord, félic­i­ta­tion pour ce blog et mer­ci pour toutes ces astuces. Etant curieuse, j’aurais voulu savoir com­ment tu réalis­es les tam­pons des voy­ages ?
    Con­tin­ue à t’amuser !

  97. D’abord, félic­i­ta­tion pour ce blog et mer­ci pour toutes ces astuces. Etant curieuse, j’aurais voulu savoir com­ment tu réalis­es les tam­pons des voy­ages ?
    Con­tin­ue à t’amuser !

  98. Cet arti­cle con­firme ce que j’avais enten­du sur pas mal de forums spé­cial­isés à savoir que Blurb vaut vrai­ment le coup, donc je vais m’y met­tre de ce pas...

  99. Mer­ci pour ce super arti­cle et tout ces astuces pho­tos !

    Pour ceux que ça intéresserait égale­ment, j’ai fais un arti­cle sur com­ment créer facile­ment ses pro­pres polaroids et les dévelop­per ensuite en lab­o­ra­toire (coût d’un développe­ment numérique bien moins cher que les polabox), pour les per­son­nes qui n’auraient pas d’imprimantes sat­is­faisantes à la mai­son pour ce genre de travaux.

    Si cela t’intéresse, je te laisse aller con­sul­ter mon arti­cle et le partager autour du tien si tu le trou­ves per­ti­nent !
    A bien­tôt,
    Lau­ra

  100. Superbe blog ! Superbes pho­tos qui font rêver.
    tout cela me donne envie de par­tir loin loin loin de tout quit­ter, la rou­tine du tra­vail, pren­dre mon appareil pho­to et aller à la décou­verte de l’inconnu.
    je te souhaite beau­coup de réus­site et mer­ci pour ce partage qui reboost 🙂

    jes­si

  101. Bon­jour,
    Je décou­vre votre blog qui est une vraie mine d’or absol­u­ment mag­nifique !! J’aime beau­coup vos car­nets de voy­age que je trou­ve superbe. Vos arti­cles sur leurs créa­tions sont pas­sion­nants mais j’ai encore une ques­tion ^^ Com­ment faites-vous pour le texte ? Il est écrit à la main ? à la tablette graphique peut-être ?
    Bonne con­tin­u­a­tion !

  102. Bon­jour,
    Je décou­vre votre blog qui est une vraie mine d’or absol­u­ment mag­nifique !! J’aime beau­coup vos car­nets de voy­age que je trou­ve superbe. Vos arti­cles sur leurs créa­tions sont pas­sion­nants mais j’ai encore une ques­tion ^^ Com­ment faites-vous pour le texte ? Il est écrit à la main ? à la tablette graphique peut-être ?
    Bonne con­tin­u­a­tion !

  103. Bon­jour,

    Je me posais exacte­ment la même ques­tion que Mar­jorie. Com­ment fais-tu pour le texte ?
    Ton blog est vrai­ment une mine d’or. J’ai pas mal voy­agé et à chaque voy­age je garde tous les tick­ets, bil­lets, pièces et autres doc­u­ments en me dis­ant que j’en ferai quelque chose mais finale­ment le temps passe et ils restent tous dans une boîte et con­tin­u­ent de s’entasser. L’idée de les regrouper dans un car­net de voy­age numérique est excel­lente ! Je vais essay­er de les com­pil­er.

    Bonne con­tin­u­a­tion dans tes pro­jets...

  104. Bon­jour,

    Je me posais exacte­ment la même ques­tion que Mar­jorie. Com­ment fais-tu pour le texte ?
    Ton blog est vrai­ment une mine d’or. J’ai pas mal voy­agé et à chaque voy­age je garde tous les tick­ets, bil­lets, pièces et autres doc­u­ments en me dis­ant que j’en ferai quelque chose mais finale­ment le temps passe et ils restent tous dans une boîte et con­tin­u­ent de s’entasser. L’idée de les regrouper dans un car­net de voy­age numérique est excel­lente ! Je vais essay­er de les com­pil­er.

    Bonne con­tin­u­a­tion dans tes pro­jets...

  105. Je viens de faire un tour sur ton site et j’adore le con­cept donc comme je reviens d’un voy­age fait dans l’ouest Améri­cain j’aimerai bien l’immortalisé en créant un car­net de scrap­book­ing virtuel sur blurb mais je ne sais vrai­ment pas com­ment faire lorsque je vais sur le site grâce au lien je suis per­du est ce que tu pour­rais me don­ner la trame à suiv­re ?
    mer­ci beau­coup

  106. Super intéres­sant, depuis le temps que je me demandais com­ment tu fai­sais !
    Mes pre­miers voy­ages, j’écrivais tout ce que je fai­sais dans un car­net, sauf que j’ai du mal à écrire longtemps à cause de pbs artic­u­laires, alors je me suis retrou­vée à écrire sim­ple­ment des bribes, et puis finale­ment j’ai qua­si aban­don­né.
    Le car­net numérique, ça me tente bien : pren­dre mes notes sur ordi/tablette puis réalis­er un beau scrap­book numérique après.
    Fau­dra que je bidouille un peu avec Scribus et Inkscape par con­tre je pense, mais à voir 🙂

    Petite ques­tion d’ailleurs, j’ai vu que Light­room a un mod­ule pour blurb, mais est ce que tu sais si du coup on peut rajouter du texte ? 🙂

    Mer­ci pour tous ces arti­cles, super intéres­sant comme tou­jours

  107. Madame ...je decou­vre ton blog et j’adore......super arti­cle avec des infos vrai­ment chou­ettes. Ca me parais­sait très com­pliqué de faire un livre scrapé sur ordi et imprimé, mais grâce à tes « trucs » je vais m’y mettre.....merci d’une scrappeuse et road-bookeuse old school ver­sion « papi­er, sty­lo et tube de colle 🙂

  108. Madame ...je decou­vre ton blog et j’adore......super arti­cle avec des infos vrai­ment chou­ettes. Ca me parais­sait très com­pliqué de faire un livre scrapé sur ordi et imprimé, mais grâce à tes « trucs » je vais m’y mettre.....merci d’une scrappeuse et road-bookeuse old school ver­sion « papi­er, sty­lo et tube de colle 🙂

  109. Bon­jour,

    Je m’apprête à faire un grand tour en Asie. Je trou­ve tes idées extras ! Quelle créa­tiv­ité. Com­ment fais-tu pour fab­ri­quer le car­net numérique une fois les pho­tos triées et les objects scan­nées ? Tu utilis­es un logi­ciel en par­ti­c­uli­er ?

    Mer­ci pour ton retour 😉

  110. Bon­jour,

    Je m’apprête à faire un grand tour en Asie. Je trou­ve tes idées extras ! Quelle créa­tiv­ité. Com­ment fais-tu pour fab­ri­quer le car­net numérique une fois les pho­tos triées et les objects scan­nées ? Tu utilis­es un logi­ciel en par­ti­c­uli­er ?

    Mer­ci pour ton retour 😉

  111. Bon­jour,
    je suis régulière­ment votre blog qui est sub­lime, j’adore vos pho­tos et votre manière de les met­tre en valeur à tra­vers vos car­nets de voy­ages. Mer­ci de nous faire voy­ager. Cepen­dant, je ne parvient pas à télécharg­er vos dif­férents élé­ments pour scrap­book­ing dans le ray­on super­marché : est-ce moi ou avez-vous dés­ac­tivé les télécharge­ments ? mer­ci de votre réponse

  112. Bon­jour,
    En lisant vos arti­cles sur la per­son­nal­i­sa­tion et le scrap­book­ing, je suis tombé sur cette page. Mal­heureuse­ment tous les liens ne fonc­tion­nent pas.
    Cor­diale­ment, Olivi­er

  113. Hel­lo ! 🙂
    Je viens de décou­vrir ton blog depuis peu, j’adore et je dois dire que l’idée d’un car­net numérique est vrai­ment intéres­sant. Per­son­nelle­ment, j’ai plutôt ten­dance à me fab­ri­quer des car­nets non numérique puis ensuite de les pho­togra­phi­er mais ta bib­lio­thèque me fait penser à tout ce qui pour­rait être ajouté dans un car­net comme des tache de café ou des let­tres dynamo ect des trucs dont tu pens­es pas for­cé­ment, ^^ je crois qu’un jour je vais faire un car­net numérique pour voir 🙂 Je trou­ve ta mise en page intéres­sante pour le car­net sur le Japon par exem­ple.

    En tout cas con­tin­ue à nous faire partager tes petites aven­tures 🙂 per­son­nelle­ment j’aimerai beau­coup voir plus de car­net de voy­ages dans ton blog je pense que c’est un des éle­ment les plus impor­tant pour faire décou­vrir ton point de vue à toi 🙂

  114. Salut,
    Super blog où j’ai appris beau­coup de choses et les pho­tos sont justes mag­nifiques. Mal­heureuse­ment ça fait plusieurs fois que j’essaie de télécharg­er tes fonds pour le scrap­book­ing mais les liens ne sont pas valides. Serait-il pos­si­ble de les cor­riger ? Mer­ci d’avance

  115. Bon­jour, cher­chant à réalis­er un car­net de voy­age je décou­vre tout juste votre blog qui donne de pré­cieux con­seils. Quel dom­mage pour­tant que les liens de votre dossier scrap­book­ing ne fonc­tion­nent plus. Ne serait-il pas pos­si­ble de les réac­tu­alis­er, please please please?!!! En tous cas mer­ci à votre blog d’exister, pho­tos et con­seils sont justes top­is­sismes ! Con­tin­uez de nous faire rêver avec vos mag­nifiques voy­ages.

  116. Bon­jour,
    Super sym­pa, mer­ci pour ces bonnes idées, mais, en effet, le télécharge­ment ne fonc­tionne pas... sniff !
    Cor­diale­ment

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest