Petite liste non exhaustive des accessoires indispensables ou inutiles du photographe voyageur

Au début, on a juste un sac pho­to avec un boîti­er et un ou deux objec­tifs. Puis, peu à peu, on prend vrai­ment con­science du fait que la pho­to, ça coûte cher ; car, au delà des optiques, il fau­dra aus­si quelques acces­soires... Der­rière ce titre à ral­longe, j’ai donc eu envie de m’amuser à dress­er la liste des acces­soires clas­siques pour vous faire, au choix, dépenser votre argent, engranger des économies ! 

N’hésitez pas à la com­pléter en com­men­taire si vous pensez que j’ai oublié LE truc que tout voyageur devrait avoir !


1. Le trépied

C’est l’un des pre­miers achats qu’on fait après l’appareil pho­to, en général. Mais est-ce utile en voy­age ?
Oui et non. Vu l’encombrement d’un trépied clas­sique, il faut vrai­ment en avoir l’utilité ! Si vous comptez vrai­ment faire beau­coup de pos­es longues, des pho­tos dans des con­di­tions dif­fi­ciles, alors ça peut se jus­ti­fi­er. Si vous ne faites que des paysages de jour, alors réfléchissez-y à deux fois ; le poids reste notre enne­mi n°1 ! Pour autant, le poids ne doit juste­ment pas tou­jours être le pre­mier critère quand vous achetez un trépied : pensez que vous poserez dessus quelques cen­taines d’euros. Il doit être solide. Regardez égale­ment la charge admis­si­ble.

Deux options sont disponibles pour faire un com­pro­mis : le Goril­la­pod et le Monopode. Le pre­mier est plutôt pra­tique dès lors qu’on trou­ve un endroit où le poser/fixer. Le sec­ond est un trépied à un seul bras qui per­met de gag­n­er en sta­bil­ité, par­ti­c­ulière­ment appré­cia­ble avec les longues focales.

Sur la pho­to ci-dessous, vous remar­querez le scotch qui orne mon mag­nifique trépied. J’en prof­ite pour gliss­er un con­seil à ceux qui voy­a­gent dans des pays froids : on peut être amenés à manier son trépied sans gants et le métal sera alors glacé. Quelques bouts de scotch le ren­dront un peu plus manip­u­la­ble.

 

 

2. La télécommande

Que ce soit pour ne pas bouger, blo­quer le mode bulb, ou se pren­dre soi-même en pho­to, la télé­com­mande est un acces­soire assez pop­u­laire. Basique­ment, il existe deux pos­si­bil­ités : filaire (comme sur la pho­to ci-dessus) ou infra-rouge, cha­cune avec ses avan­tages et incon­vénients. La pre­mière (exem­ple chez Canon) ne per­me­t­tra de s’éloigner de l’appareil que de la longueur du câble ; et la sec­onde (exem­ple chez Canon) étant surtout utile pour les auto­por­traits, le déclenche­ment sera moins aisé dès lors qu’on ne se trou­vera pas face à l’objectif. Il existe égale­ment des télé­com­man­des inter­val­lomètres, per­me­t­tant de faire des time lapse, par exem­ple, mais elles n’ont pas vrai­ment le même prix...

Utile en voy­age ? Unique­ment si vous prévoyez des pos­es longues : time lapse.

 

3. Les cartes mémoires

Je ferai un arti­cle dédié au stock­age des fichiers pen­dant le voy­age, mais pour le coup, je trou­ve indis­pens­able d’en avoir un petit stock !
Ce qui dif­féren­cie une carte d’une autre, c’est la vitesse. Si ça peut être utile pour les rafales, c’est surtout en déchargeant les pho­tos qu’on sent la dif­férence. Cepen­dant, pour faire de la vidéo avec un réflex, une carte bas de gamme risque de ne pas suf­fir.
En voy­age, il vau­dra mieux plusieurs cartes de faibles capac­ités plutôt qu’une seule grosse. En cas de perte, vol, acci­dent divers, on ne perd qu’une par­tie des pho­tos, et pas la total­ité. C’est pour la même rai­son que, per­son­nelle­ment, je n’ai jamais acheté de videur de cartes : je préfère trim­baller 10 cartes que con­fi­er l’intégralité de mes pho­tos à un appareil. Mais on repar­lera de tout ça  plus en pro­fondeur dans un prochain arti­cle !

 



4. Les batteries

Là aus­si, sans for­cé­ment en acheter dix d’avance, en avoir une de rechange est quand même bien utile. Il existe des sous mar­ques qui divisent les prix par deux, mais atten­tion tout de même, toutes ne sont pas bonnes. Notez égale­ment que garder une bat­terie d’avance ne se fait pas n’importe com­ment : au froid, elles se vident. Glis­sez-la donc dans une poche plutôt que dans le sac.

 



5. Le nettoyage

Il y a deux choses à net­toy­er : pour l’objectif, un chif­fon à lunettes fera l’affaire (mais pas celui qui traîne dans vos poches, n’allez pas ray­er la lentille), et le cap­teur, ou plutôt le machin devant le cap­teur. Pour ça, on trou­ve tout et n’importe quoi, des cotons-tiges imbibés, des aspi­ra­teurs, des poires souf­flantes, des sty­los spé­ci­aux. Cer­tains par­lent aus­si d’utiliser des plumes de pigeons. Là-dessus, reportez vous surtout à votre manuel pour con­naître la marche à suiv­re. Et n’hésitez pas à aller voir un mag­a­sin pho­to, qui vous le fera pay­er, certes, mais au moins le fera cor­recte­ment. Pré­ci­sion au pas­sage : la bombe à air pul­sé que vous utilisez pour net­toy­er votre clavier NE DOIT PAS ÊTRE UTILISÉE POUR ÇA !

En voy­age :  on embar­que bien sûr le chif­fon mais on ne prend de quoi net­toy­er le cap­teur que si on risque vrai­ment de le met­tre à rude épreuve (pensez bien que cette manip­u­la­tion néces­site un lieu pro­pre, pro­tégé, sans pous­sière... En général, on net­toie donc plutôt avant et après un voy­age)

 


6. Les filtres

Les fil­tres se vis­sent au bout de l’objectif. On les choisit en fonc­tion du diamètre de l’objectif. Vous enten­drez sou­vent par­ler des fil­tres UV, qui n’ont pour seule util­ité que de pro­téger l’objectif (sur la pho­to ci-dessous, c’est donc celui qui est trans­par­ent). Les polar­isants sont aus­si très util­isés : on fait tourn­er le fil­tre pour raviv­er plus ou moins le ciel, atténuer des reflets, etc. : je vous en avais déjà par­lé sur le blog. Le troisième, le plus som­bre, est un fil­tre ND400. Le but d’un fil­tre ND (Neu­tral Den­si­ty) est de faire per­dre en lumi­nosité : pour la même dose de lumière, il fau­dra ouvrir plus longtemps (par rap­port à une pho­to prise sans lui). On en trou­ve des plus ou moins forts. Ça peut servir à avoir une faible pro­fondeur de champ lorsque la lumière est trop forte (en stu­dio, par exem­ple) ou à faire des pos­es longues.
(Ce ne sont que quelques exem­ples sur les fil­tres les plus courants. Beau­coup de fil­tres ne sont plus util­isés depuis le numérique.)
Notez que tout ce qui se place entre le cap­teur et le sujet influe sur la qual­ité de la pho­to : si vous achetez un non­ame pour­ri, ne vous deman­dez pas pourquoi vos pho­tos parais­sent ensuite molles...

En voy­age : le polar­isant est pour moi un must have ! Le fil­tre UV peut vous sauver un objec­tif, mais n’est pas une oblig­a­tion absolue. Le fil­tre ND quant à lui répond à un style de pho­to très par­ti­c­uli­er, et ne sera utile que dans ce cas-là. Une fois le fil­tre vis­sé, vous n’aurez plus besoin de le retir­er, c’est donc bien peu d’encombrement !

 


7. Les compléments optiques

Il existe toute une série de com­plé­ments optiques, mul­ti­pli­ca­teurs, bagues-allonges (on trou­vera aus­si dans les acces­soires spé­cial­isés macro, la bon­nette, le souf­flet), pseu­do fish-eye, et on trou­ve de tout au niveau de la qual­ité. En voy­age, ils seront glob­ale­ment inutiles, à une excep­tion près : les dou­bleurs de focale et autres mul­ti­pli­ca­teurs (exem­ple chez Canon). Vous partez en Tan­zanie mais n’avez qu’un 70–200. Pour cer­tains ani­maux, ce sera trop court. Cepen­dant, vous n’avez les moyens ni d’acheter un nou­v­el objec­tif, ni d’en louer un. Vous avez alors l’option con­ver­tis­seur. Dis­ons que c’est une grosse loupe pour agrandir votre zoom, dont l’utilité est lim­itée à cer­tains usages, et donc, à cer­tains voy­ages.

 


8. L’imprimante de poche

Je vous ai déjà par­lé de la Polaroid PogoC’est l’accessoire qui ne quitte jamais mon sac et que tous les voyageurs qui aiment le por­trait devraient avoir : on donne ain­si directe­ment un petit tirage à notre mod­èle du jour, qui sera sur­pris et enchan­té.

 

 

9. Le pare-soleil

J’imagine que je n’ai pas besoin de détailler le pare-soleil... Par­fois fourni avec l’objectif, cer­taines mar­ques aiment bien nous ven­dre ce bout de pas­tique séparé­ment et à prix d’or. Aus­si, on trou­ve facile­ment des ver­sions sans mar­que sur le net (atten­tion au diamètre). Entre la pro­tec­tion du soleil (flare, etc.) et la pro­tec­tion d’éventuels coups, c’est rel­a­tive­ment indis­pens­able en voy­age.

 

10. La protection du matériel

Par­lons main­tenant de la pro­tec­tion de votre matériel. Le choix est large. A gauche sur la pho­to ci-dessous, deux exem­ples de sacoches à objec­tifs. Elles sont par­fois fournies avec, mais on peut égale­ment en acheter, pour les met­tre à la cein­ture (!?) ou dans un sac clas­sique. Les sacoches sont inutiles dès lors qu’on a un sac pho­to.

Au milieu, des sachets de sil­icagel : un acces­soire gra­tu­it ! En effet, quand vous achetez un sac, des chaus­sures, etc. il y a sou­vent ces petits sachets dedans, pour pro­téger de l’humidité (con­den­sa­tion, tout ça). Et, aus­si éton­nant que ça puisse paraître, ce qui pro­tège vos pom­pes de l’humidité, peut aus­si pro­téger votre appareil. Ça ne ren­dra pas le sac water­proof, bien sûr, mais ça absorbera un peu d’humidité.

Ensuite, dernière pho­to, les coques (exem­ple sur un canon 450d). En caoutchouc sou­ple (sil­i­cone, en fait), elles absorbent les chocs, et surtout, ren­dent l’appareil moins iden­ti­fi­able (plus dis­cret, moins osten­si­ble). J’y trou­ve aus­si un cer­tain con­fort (anti­déra­pant). Main­tenant, ça reste un  gad­get dont on se passe aisé­ment ! A ne pas con­fon­dre avec les cais­sons de plongée, hum hum.

Vous pou­vez égale­ment met­tre du film plas­tique sur l’écran (sur les objec­tifs, j’ai un doute), pro­téger cer­tains endroits avec du gaffer, etc.

 

 

11. Le flash

Ah. Éter­nelle hési­ta­tion. Cer­tains fusti­gent le flash parce qu’ils ne savent pas l’utiliser, d’autres l’utilisent à toutes les sauces quitte à aplatir l’image. Le flash pour­ra se révéler utile pour débouch­er les ombres en plein soleil. Mais dans ce cas, celui inté­gré pour­ra suf­fir. Un gros flash Cobra n’aura d’utilité que si vous prenez le temps d’apprendre à l’utiliser de manière créa­tive, et prenez quelques acces­soires pour l’adoucir (un bounce, à choisir selon le mod­èle de votre flash), et/ou pour le déporter, comme un cor­don d’extension ou un jeu de déclencheurs radio.
Ça reste encom­brant, et se trim­baller tout ça n’aura d’intérêt que si vous comptez réelle­ment tra­vailler un peu la lumière.

34 Commentaires

  1. Je reviens de Guade­loupe et je con­firme que le fil­tre polar­isant est défini­tive­ment le must have dans un endroit a forte lumi­nosité. J’ai acheté le mien juste avant de par­tir après avoir lu l’article sur ton blog et je t’en serais recon­nais­sant à vie 🙂

    Sans le fil­tre les cieux sont com­plète­ment blanc et impos­si­ble à rat­trap­er même en RAW. Avec, on retrou­ve un beau ciel bleu et des nuages bien mis en valeur. Par con­tre il faudrait juste com­pléter ton arti­cle sur le sujet pour pré­cis­er que l’effet sem­ble être plus ou moins fort suiv­ant l’angle for­mé par le trio source de lumière / appareil pho­to / sujet.

  2. Alors là mer­ci beau­coup pour ton arti­cle, je ne con­nais­sais pas le Goril­la­Pod, il est génial ce trépied !!

    C’est exacte­ment ce dont j’avais besoin. Mer­ci mer­ci mer­ci !

  3. J’aime bien, au fur et à mesure je peux pré­par­er mon voy­age futur en suiv­ant les arti­cles, ça arrive à point nom­mé 🙂
    les fil­tres pola et le pare soleil sont-ils utiles pour tous les objec­tifs ? (le pre­mier empêchant par­fois de plac­er le sec­ond)
    pour le moment je les ai sur mon 18–55 de base et ce n’est évidem­ment pas com­pat­i­ble avec mes autres objec­tifs 🙁

  4. Salut Aurélie,

    Arti­cle très intéres­sant, comme d’habitude 🙂
    Une ques­tion à vous tous : Savez-vous où puis-je trou­ver des coques ou houss­es pro­tec­tri­ces (caoutchouc ou autre) pour un Sony A55 ? Aurélie si tu as une adresse de côté ?

    Mer­ci, bonne con­tin­u­a­tion,
    Simon

  5. Hahah­ha­haa une carte 64 MB haha­ha­ha :). Sinon, tu as fait une liste pour les pos­sesseurs de Reflex / ceux qui pren­nent la pho­to un min­i­mum au sérieux et du coup, je me per­me­t­trais de rajouter un truc dans ta liste : un com­pact, tout bête tout sim­ple, qui per­met de pren­dre des pho­tos beau­coup plus dis­crète­ment et / ou sans avoir à se trim­baller 1 kg sur le dos quand tu sors entre potes, dans une soirée, autour d’un verre ... Bref, quand tu veux faire des pho­tos sou­venirs et non pas des oeu­vres d’art visuel.

    Après, j’ai un goril­la­pod et je regrette un peu de ne pas avoir pris un trépied plus grand (pour les pho­tos urbaines surtout, pour lesquelles j’adore utilis­er un long temps de pose avec un fil­tre ND) mais je pense que mon dos ne l’aurait pas sup­porté. Tiens d’ailleurs, tu joues un peu avec le ND ?

  6. Encore un bon arti­cle ! Le trépied peut éventuelle­ment être rem­placé par un bean bag et moi j’utilise main­tenant les cac­tus V5 pour faire mes auto-por­traits et déclencher mon flash. Le sty­lo de net­toy­age est un must-have tan­dis que je n’ai jamais eu besoin de sec­onde bat­terie.

  7. C’est exacte­ment les acces­soires que j’avais cerné. Le trépied en pre­mier. On m’a ultra-con­seil­lé les Man­frot­to, sous enten­dant que rien ne les égalait. T’aurais pas un con­seil toi pour un trépied avec un bon rap­port qualité/prix ?

  8. Je suis de +en+ con­quis par le fil­tre polarisant,il faut que je regarde de plus prêt ! en con­di­tion de lumière dure vers 14h est ce qu’on note egale­ment. un change­ment (plus de relief,plus details sur la pho­to) ?

  9. Je suis de plus en plus con­quis par le fil­tre polarisant,il faut que je regarde de plus prêt ! en con­di­tion de lumière dure vers 14h est ce qu’on note egale­ment. un change­ment (plus de relief,plus details sur la pho­to) ?
    mer­ci pour tes arti­cles tou­jours aus­si inter­es­sants 🙂

  10. keupoftea : hé bien ça me fait plaisir 🙂 Pour les plages, entre autre, ça a dû bien aider ! J’espère que tu t’es bien éclaté, tant niveau pho­to que niveau voy­age.
    Je t’avouerais que je n’ai pas réelle­ment appro­fon­di le com­ment du pourquoi des dif­férences de ren­du d’un exem­ple à l’autre, tant le moin­dre paramètre sem­ble avoir une influ­ence. Il faudrait que je regarde si quelqu’un s’est déjà « amusé » à expli­quer tout ça (puisque nor­male­ment, c’est sci­en­tifique..)

    Arnaud : ouais, une bonne trou­vaille ! J’avais testé une ver­sion mai­son baseé sur du scotch et des gros câbles élec­triques mais non seule­ment c’est vite col­lant-dégueu, mais en plus c’est impos­si­ble de peaufin­er un cadrage. Bref, le goril­la pod c’est bien ! A not­er qu’il y a dif­férentes ver­sions, et que cer­tains con­seil­lent de rajouter un tête pour pou­voir piv­ot­er etc. Per­son­nelle­ment, je m’en passe...

    Flo­nou : hon­nête­ment non. Genre sur le 50, je ne mets rien du tout... Le seul truc, c’est que ça va dépen­dre du type de pho­to (le 50, je l’utilise surtout en intérieur, en por­trait ou pour des détails, donc pas besoin de ciel bleu) que tu veux faire avec chaque objec­tif.

    Math­eew : il y a l’embarras du choix, en effet ! (per­son­nelle­ment je prêche sou­vent pour le tam­ron 17–50, mais il est incom­pat­i­ble avec un Full Frame, c’est donc un choix à faire...)

    Simon : tu me pos­es une colle. J’ai l’impression que Delkin se con­cen­tre sur Canon et Nikon. J’ai regardé chez Cam­era Armor, ils font du Sony, mais je ne sais pas si c’est com­pat­i­ble avec ton mod­èle.

    Chris : hé, on se moque pas ! On peut pren­dre au moins trois pho­tos avec une 64Mb !
    C’est pas faux le petit com­pact. Per­son­nelle­ment, j’utilise mon « pho­to­phone », mais exclu­sive­ment quand j’ai un pépin avec mon reflex (du genre plus de bat­terie comme ça m’est déjà arrivé), mais je ne fais pas non plus de pho­tos de soirées...
    Sinon, oui, j’aime bien le ND mais je l’utilise assez rarement, du fait de l’installation que ça demande... En Écosse, j’avais pris un « vrai » trépied et je m’étais régalée sur les pos­es longues. Ce week-end, à Lon­dres, j’en ai fait quelques unes, mais sans con­vic­tion, le goril­la pod n’étant effec­tive­ment pas tou­jours pra­tique pour ça.

    Rgs_ : tu utilis­es un bean bag ?
    (genre il crâne avec ses V5... 😉 )

    GeeX­or : effec­tive­ment, Man­frot­to est une référence. Mais va les essay­er en mag­a­sin si c’est pos­si­ble, ça per­met de mieux se ren­dre compte du poids, de la taille, de la solid­ité. J’aurais juste deux con­seils : regarder la taille une fois replié mais aus­si déplié, c’est bien de pou­voir mon­ter assez haut, et ne pas vis­er trop bas de gamme pour pos­er un reflex dessus (il faut que ça soit sta­ble)

    Jere­my : si tu regardes ici, les pho­tos ont été pris­es vers midi, si mes sou­venirs sont bons, donc dans de très mau­vais­es con­di­tions. Mais ça va dépen­dre de pleins d’autres choses. Il ne faut pas que le ciel soit trop blanc non plus...

  11. Flo­nou : tu as lequel ? Parce que le mien était non seule­ment fourni avec pare-soleil, mais en plus petite pochette pro­tec­trice, etc. (et à côté, Canon fait très rat). Sinon, essaie en car­ton 😀

  12. Pareil, je vais con­tin­uer à me pass­er de paresoleil, ça ne m’a jamais géné jusqu’à ici.
    Sinon, pas bête, le sachet de sil­icagel dans le sac à dos ! 🙂

  13. My 2 cents :
    Je crois que je vais aban­don­ner mon goril­la­pod, j’aime faire des pho­tos de nuit ou des time­lapse et c’est aus­si utile pour des pris­es de vidéo, mais je m’en sers que trop rarement. Comme tu le dis, on fait la course au poids, donc…!
    Télé­com­mande : Sur le haut de gamme Nikon (j’ignore pour Canon) il y a un inter­val­lomètre, donc pas besoin pour les TL ! Et sinon il y a le retar­da­teur 🙂
    Carte mémoire : C’est pas faux, j’ai pris l’option de tout sauve­g­arder sur un disque (donc il y a 2 copies), la prob­lé­ma­tique est dif­férente d’un voy­age « nor­mal ».
    Tou­jours pas util­isé ma sec­onde bat­terie (enfin, je tourne un peu pour pas en laiss­er une non util­isée mais jamais de réel besoin). J’attends de voir quand on sera dans des pays plus froid !!!
    J’ai fait la bêtise de pas pren­dre mes pare-soleil parce que j’ai la manie de les cass­er en voy­age. Je répar­erais cette erreur cet été 😉
    Je te suis par­faite­ment pour tout le reste, petit mot sur la pogo, pas trou­vé à Kuala Lumpur, pas trou­vé à Bangkok. Du coup je me dis que même si on finit par la trou­ver on risque de ne pas trou­ver de papi­er sur la route, snifff : »(

    PS : excel­lent le scotch sur le trépied, super idée.

  14. Flo­nou : la vendeuse a dû per­dre ou cass­er le pare soleil, dom­mage. J’en ai eu un en caoutchouc (il allait avec une coque), mais je ne l’ai pas vrai­ment testé. C’est celui au fond à droite sur la pho­to des pare-soleil (je l’ai depuis refilé à mon père !) C’était assez chi­ant sur cer­tains objec­tifs à gros diamètres, mais assez pra­tique quand même puisque ça s’aplatit (au lieu de devoir à chaque fois le remon­ter à l’envers).

    Lemer­ou : un clas­sique ! j’en fous partout main­tenant !

    Bruno : Ah sym­pa le coup de l’intervallomètre ! Je vais finir par penser du bien de Nikon 😉 Sur mon pau­vre petit reflex, rien de tout ça...
    Par con­tre, que tu arrives à n’utiliser qu’une bat­terie m’impressionne. Vous avez accès à l’électricité tous les jours ?

  15. Bon j’ai une ques­tion « con­seil en achat d’appareil pho­to »... Alors peut-être qu’on te pose un peu trop ce genre de ques­tion, ou alors que t’auras pas d’avis, mais je pose quand même, hein ?! 🙂
    J’ai actuelle­ment un com­pact, pas trop mal, les pho­tos qui sont sur mon blog sont pris­es avec... mais je souhait­erais aug­menter la qual­ité, jouer avec la pro­fondeur, et qq petits effets... Du coup, y’a l’hybride Lumix G3 qui me fait de l’oeil... Il a l’air pra­tique car pas trop volu­mineux.
    Je ne souhaite pas avoir une machine de guerre, lourde avec trop de réglages qui m’embêteraient au final, mais qqch qui présen­terait un com­pro­mis entre le com­pact lim­ité et le reflex. Pens­es-tu que l’hybride soit la réponse ? (oui, dit comme ça, on dirait presque une ques­tion phy­losophique... lol)

  16. Cran­er avec mes V5 ? Ils coû­tent moins cher qu’un trépied, un fil­tre pola, une bat­terie et même cer­taines autres télé­com­man­des alors hein ! 😉

  17. Estelle : Les com­men­taires sont aus­si faits pour les ques­tions 🙂 Par con­tre, je n’ai aucun avis per­son­nel sur les hybrides. J’ai eu de bons retours, mais sans avoir testé moi-même. Sinon, les com­pacts haut de gamme peu­vent aus­si être une bonne option. 

    Zico92110 : bien­v­enue ici, et bon voy­age alors ! Bali sem­ble avoir le vent en poupe cette année !

    Rgs_ : c’est pas faux... Ils ont vrai­ment l’air bien en plus, en cor­rigeant les petits défauts agaçants de la V4 (comme ce fichu com­par­ti­ment à pile qui s’enlève sans cesse...).

  18. @Oreille – Oui on a qua­si tout le temps l’électricité, mais je ne charge que 1 ou 2 fois par semaine. En gros je peux pren­dre qua­si 1000 pho­tos sur une charge si je n’utilise pas l’écran, mais j’aime bien avoir la sec­onde en assur­ance (genre j’allume l’écran en mode prise de vue et j’oubli de l’éteindre 🙁 )

  19. Bruno : oui, en zone civil­isé je dois avoir à peu près la même moyenne que toi. Mais il suf­fit d’un groupe d’enfants qui voudra jouer, se regarder, faire défil­er toutes les pho­tos, ou sim­ple­ment de faire quelques vidéos pour devoir pass­er à la sec­onde bat­terie :/

  20. Ce qui me plaît aus­si sur ton blog c’est que tes arti­cles sont tou­jours... élé­gants ! 😉

    Mais si j’en reviens au fond de cet arti­cle, et selon ma petite expéri­ence sur le ter­rain :

    - le trépied, je le trim­balle qua­si­ment partout, « au cas où ». Parce que quand je ne l’emporte pas je m’en veux sys­té­ma­tique­ment même si je déteste ajouter ce poids dans ma petite valise ou si j’ai tou­jours peur de l’oublier quelque part au cours d’une journée de déam­bu­la­tion. Mais je dirais : indis­pens­able, surtout pour les pris­es de vue en fin de journée en ce qui me con­cerne, quand je prends le temps de pren­dre mon temps.

    - télé­com­mande, j’en ai une filaire. Pas encore servi. Mais utile pour les pho­tos de nuit par exem­ple, pour éviter toute vibra­tion exces­sive en pose longue.

    - cartes mémoires et bat­ter­ies : 100% d’accord avec toi.

    - net­toy­age : j’ai trou­vé des petits chif­fons d’optique conçus pour les cadreurs TV et leurs gross­es caméras hor­ri­ble­ment coû­teuse. Cer­tains d’entre eux m’ont assuré que c’est mieux que le chif­fon à lunettes, depuis je n’utilise que cela (sans doute parce que je leur fais con­fi­ance, mais aus­si parce qu’ils sont jeta­bles en fin de voy­age).

    - fil­tres UV, polar­isant, ND : indis­pens­ables en effet. Cepen­dant j’ai acheté un ND400 il y a 3 ou 4 ans et... je n’ai jamais réus­si à l’utiliser cor­recte­ment. Ce n’était pas le bon effet, ou dif­fi­culté à tra­vailler sur l’ouverture, ou pas le bon sujet. Bref, je suis rev­enue à des fil­tres numériques pour imiter le ND400 quand c’est néces­saire.

    - com­plé­ments d’optiques et imp­ri­mante de poche : mes prochains achats en vue (l’imprimante, grâce à ton arti­cle !). Je voudrais un con­ver­tis­seur pour le 70–200 mais j’ai vu quelqu’un s’énerver grave­ment en l’utilisant sur le même objec­tif parce qu’il ne réus­sis­sait pas à le régler. Alors du coup j’ai remis à plus tard... Qu’en pens­es-tu ?

    - pare-soleils : celui du 10–22 me pose par­fois des prob­lèmes d’ombre intem­pes­tive sur la pho­to, donc pas tou­jours indis­pens­able mais cha­cun de mes objec­tifs a le sien et pas ques­tion de les oubli­er.

    - pro­tec­tion du matériel : par­fois pos­er noir du gaffeur autour de la san­gle « Canon EOS Xxxx » de l’appareil pho­to et un tout petit morceau sur le logo de façade qui indique « 7D » peut aider à être plus dis­cret en cer­taines con­trées... Quant aux sachets de Sil­icagel, absol­u­ment, totale­ment !

    - flash : j’avoue l’emporter de moins en moins sou­vent en voy­age. Entre l’utilisation de la gamme d’Iso sur le 7D qui descend très bas et le flash inté­gré par­fois, le flash externe me sert davan­tage pour les réu­nions de famille ! Je ne suis pas cer­taine que ce soit un acces­soire indis­pens­able au voy­age, mais tout dépend bien sûr du type de pho­tos que l’on priv­ilégie.

    Bref, mer­ci d’avoir pris le temps de faire le point sur ces p’tites bêtes ! 🙂

  21. Ah ! Et je me per­me­ts d’ajouter un petit acces­soire qui m’a sauvé un boîti­er : en Indonésie un jour j’ai per­du le bou­chon du boîti­er, celui que l’on pose quand on enlève l’objectif pour ranger le matériel cor­recte­ment dans les poches du sac. Dis­paru !

    Sur l’île de Flo­res, impos­si­ble de trou­ver un reven­deur Canon mais on trou­ve très facile­ment dans n’importe quelle épicerie des boîtes de chips Pringles ! Le bou­chon plas­tique trans­par­ent des Pringles a rem­placé le bou­chon Canon du boîti­er, jusqu’au retour en France... Depuis, ce bou­chon plas­tique est rangé dans la trousse acces­soires pho­to !

  22. Per­so j’ai acheté il y a quelques années un mini-trépied de table à rotule qui est une alter­na­tive intéres­sante au goril­la­pod, quoique moins acro­ba­tique, mais éton­am­ment sta­ble. 400 grammes, 25 cm replié, je l’ai util­isé quelques fois en pose longue.

  23. @Bacri : Je dirais même pas de flash pour les ani­maux ! Nan mais à Bali j’ai vu un type avec un gros flash Cobra mitrailler des singes à 1m de dis­tance, vrai­ment pas cool...

  24. Les petits sacs de sil­icagel je les garde pré­cieuse­ment, j’en ai pleins dans un sachet , j’avais enten­du par­ler que ça pou­vais aider pour l’humidité du coup je les col­lec­tionne^^

    Le fil­tre polar­isant c’est un achat que je ferai égale­ment un peu plus tarf.
    La pogo je ne con­nais­sais pas, c’est sym­pa pour don­ner des instan­ta­nés aux per­son­nes. Je la note dans un coin de ma tête pour plus tard égale­ment, peut-être prof­iter de noël qui sais ^^

    Pare soleil j’en ai, une 2eme bat­terie égale­ment.
    Pour le flash je n’en suis pas encore équipé, c’est un achat en prévi­sion égale­ment.

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest