fbpx

Oser centrer le sujet ?

On vous le dit, on vous le red­it, cen­tr­er le sujet c’est pas bien, règle des tiers, blablabla. Sauf que les règles de la com­po­si­tion ne sont pas si sim­ples, et il arrive que cen­tr­er le sujet soit la seule solu­tion, ou pire : la meilleure.

Avant toute chose, rap­pelons que le cadrage relève d’un choix per­son­nel : il va s’agir de met­tre en avant tel ou tel point de la scène. Selon nos choix, celle-ci sera perçue dif­férem­ment. Une même scène peut don­ner des dizaines de bonnes pho­tos avec des cadrages cen­trés, d’autres pas, des for­mats por­traits, des car­rés, etc.
Je liste ici quelques sit­u­a­tions où cen­tr­er le sujet m’a paru oppor­tun ; mais vous pou­vez en trou­ver bien d’autres !

Petit préam­bule tout de même : quand on cen­tre un sujet, on le fait bien, et pas à peu près, sous peine de don­ner un sen­ti­ment d’approximation qui gâcherait tout.

1- Renforcer la sérénité d’un lieu

Si utilis­er la règle des tiers peut don­ner du dynamisme à une image, s’en pass­er peut per­me­t­tre l’effet inverse : don­ner un sen­ti­ment de calme.


C’est une image que j’ai util­isé plusieurs fois sur ce blog pour illus­tr­er d’autres arti­cles, et je trou­ve qu’elle se prête bien à celui-ci, donc je la recy­cle un fois de plus ! C’est une pose longue, et mon but avec ce procédé était d’aplanir l’eau. Ain­si, il n’y a aucune action, aucun mou­ve­ment, juste quelques bateaux immo­biles au fond. La com­po­si­tion va dans ce sens : le pon­ton est aspiré dans l’eau, il ne mène à rien, n’invite pas l’œil à sor­tir de la pho­to : tout est calme. On imag­ine le lieu comme étant silen­cieux, non ?

2- Utiliser les lignes de fuite

Si le point de fuite se trou­ve au cen­tre de l’image, l’œil se plonge dedans. La per­spec­tive naît de l’impres­sion d’infini. Sur l’exemple ci-dessous, le point de fuite est cen­tré hor­i­zon­tale­ment mais pas ver­ti­cale­ment : selon les sit­u­a­tions, il fau­dra veiller aux pro­por­tions de l’image : ici, met­tre le point de fuite au milieu m’aurait oblig­ée à avoir beau­coup trop de route, et donc de vide.

cliquez pour agrandir

Ain­si, même avec un point de fuite cen­tré, on retrou­ve tout de même par­fois cette fichue règle des tiers, puisque les pro­por­tions 1/3 goudron et 2/3 ciel et grattes-ciels sont glob­ale­ment respec­tées.

3- Jouer la géométrie

Cette image se voulait froide. Je voulais éviter toute drama­ti­sa­tion : on con­naît tous l’histoire de la Bosnie. Ain­si, en util­isant l’ensemble des lignes qui com­posent le bâti­ment, on per­met à l’œil de se balad­er. L’escalier casse tout mou­ve­ment, toute per­spec­tive : on pour­rait vouloir voir ce qu’il y a der­rière, mais ils nous en empêche, lais­sant le spec­ta­teur regarder le sol et imag­in­er ce qu’il a pu se pass­er ici.

La géométrie peut aus­si per­me­t­tre de met­tre un lieu à son avan­tage. C’est par­ti­c­ulière­ment vrai pour les bâti­ments où l’on cherche à mon­tr­er la per­fec­tion dans la symétrie.

Le Taj Mahal est cen­sé être un joy­au archi­tec­tur­al, mon­u­men­tal, et plein de finesse. Dans la mesure où toute sa con­cep­tion est basée sur une par­faite géométrie, une com­po­si­tion axée sur la symétrie peut le met­tre en valeur (même si ça demande de la rigueur, puisque le moin­dre décalage flinguera tout).

4- Capturer le regard

C’est un point qui se dis­cute. Dans le cas où le mod­èle ne nous regarde pas, il sera générale­ment bien de laiss­er de l’espace devant ses yeux, mais lorsqu’il regarde fix­e­ment l’objectif, le cen­tr­er peut par­fois marcher.


Pre­mière rai­son qui pousse au cen­trage : le tur­ban. L’homme est Rajput, sa pilosité, ses bijoux et son tur­ban sont des élé­ments impor­tants, et il serait impens­able de les couper.
Deux­ième rai­son : l’arrière plan est pour­ri. Nous sommes dans un bus, à con­tre jour.
Au final, il se retrou­ve au cen­tre un peu par défaut, mais je trou­ve que ça fonc­tionne car on ne voit que lui, dans tous les sens du terme. Son regard est assez cap­ti­vant : on devine le demi-sourire, et puis il est beau, tout sim­ple­ment.
Typ­ique­ment, c’est le genre d’image qui marche bien, voire mieux, en for­mat car­ré : on recoupe les côtés qui ne ser­vent à rien pour ne con­serv­er que la par­tie cen­trale qui est intéres­sante. Le for­mat car­ré obéit dif­férem­ment aux règle de com­po­si­tion, et s’adapte par­faite­ment aux sujets cen­trés.
 

5- Le cas de la photo de groupe

C’est un cas par­ti­c­uli­er où, si l’on veut décen­tr­er les mod­èles, il faut sacré­ment s’éloigner, surtout s’ils sont nom­breux. Pire, les mod­èles n’auront pas for­cé­ment tous la même taille et il sera dif­fi­cile de trou­ver la bonne hau­teur pour les yeux. On va donc cen­tr­er le groupe, en veil­lant à laiss­er suff­isam­ment de marge pour ne couper aucun front, et aucun men­ton.

22 Commentaires

  1. Petite Ques­tion à toi Madame Oreille, Une ques­tion peut être Idiote mais je débute un peu.
    Es que les deux dernières pho­tos sont du HDR ?

    Mer­ci pour cet arti­cle =)

  2. Chris : par exem­ple ! En l’occurrence ça met très bien en valeur le vide !

    4 petits suiss­es dans un bol de riz : 😀 Mer­ci à elle !

    Viivii84 : il n’y a pas de ques­tions idiotes et ça me fait tou­jours plaisir de répon­dre ! Mais, non, ce n’est pas du HDR, même si cer­tains com­men­taires qual­i­fient par­fois mes pho­tos de sim­il­i­H­DR !

    Ye Lili : oui, je suis d’accord, c’est vrai­ment le genre de cas où ça peut être dis­cuté. D’ailleurs, lorsque j’ai util­isé cette pho­to dans mon car­net, je l’ai passée en for­mat car­ré... Mais je ne pense pas qu’elle aurait été mieux si j’avais décen­tré le mod­èle.

  3. Mar­jorie : Mer­ci. Je le trou­ve vrai­ment très beau égale­ment. Je n’arrive pas à lui don­ner un age, mais je suis sure qu’il ne doit pas être bien vieux, mal­gré les rides.

  4. Oui, c’est dif­fi­cile de le dire... Ou bien c’est quelqu’un d’un peu âgé mais qui a su rester jeune ? Car il y a quelque chose dans le regard que je trou­ve sere­in, presque sage... Ou bien, c’est le tur­ban que j’associe direct au « sage de l’Inde » et qui con­t­a­mine mon regard... Ah voilà le mot : Mys­tère!!!

  5. Je crois que c’est le tur­ban 😉 Il était avec deux autres hommes entur­ban­nés, et ils sem­blaient tous avec cette petite étin­celle ! (les 4 petits gamins l’ont aus­si, d’après moi cette petite étin­celle qui mon­tre leur mal­ice !). Et puis on asso­cie telle­ment l’Inde a ce côté spir­ituel et mys­térieux...

  6. Mer­ci bis, Aline 🙂 Si le rajput vous intéresse, il se trou­ve, avec ses deux col­lègues entur­ban­nés, dans le car­net d’Inde, sur la page con­sacrée à Jaipur.

    Chrys : mer­ci, et bien­v­enue ici !

  7. Mer­ci beau­coup pour ce très bel arti­cle ! J’aime en par­ti­c­uli­er le fait que tu analy­ses tes pho­tos en détail en nous expli­quant tes sen­sa­tions, tes doutes, tes idées der­rière.

    Je ne suis pas du tout dans la pho­to mais je prends un très grand soin quant au choix des clichés pour les arti­cles de mon blog. Je pense qu’une pho­to bien choisie human­ise le texte qui suit et donne plus de poids aux mots. 🙂

  8. Jean-Philippe : hé bien mer­ci, et sois égale­ment le bien­venu !
    Je crois que réfléchir à ses pro­pres pho­tos, à ce qui fait qu’on aime telle image plutôt qu’une autre, est un bon moyen de pro­gress­er. Ça aide à trou­ver les points com­muns et à analyser un peu ce qui va, ou non, créer une émo­tion. Et je pense que dans ton cas (enfin, de ce dont j’ai l’impression en sur­volant ton blog à l’instant), il s’agit en plus d’illustrer des con­cepts rel­a­tive­ment abstraits. La pho­to choisie peut alors don­ner un sens com­plète­ment dif­férent à l’article, ou tout du moins à la manière dont on va le lire.

  9. Steakhachai : hé bien mer­ci ! Je crois qu’il n’y a aucune oblig­a­tion en pho­to, sinon celle de savoir jus­ti­fi­er ses choix, et de les met­tre en pra­tique cor­recte­ment 🙂

  10. madame Oreille, je dėcou­vre à l instant votre blog et surtout vos pho­tos.... mer­ci ! je suis sur les fess­es.

    Pour le sujet au cen­tre je suis com­plète­ment de votre avis, si le sujet est extra, centrer...pas centrer.....la pho­to sera extra.
    J espère un jour faire des pho­tos aus­si belle que les vôtres !

    Laurent_ma

  11. Laurent_ma : bon­jour et bien­v­enue ici !
    Juste­ment, je pense que le sujet se suf­fit à lui même pour une jolie pho­to, mais qu’on a tout intérêt à le met­tre en valeur par une bonne com­po­si­tion si on veut une bonne pho­to. Cela marche aus­si à l’inverse : un bon cadrage ne suf­fit pas, il faut un ensem­ble entre beau­coup de paramètres !

  12. Excel­lent blog très didac­tique ! Mer­ci.
    Tu par­le de l’organisation géométrique de la pho­to, notam­ment la dif­férence entre le for­mat car­ré et rec­tan­gu­laire. Pour le for­mat rec­tan­gu­laire il me sem­ble que tu choisi le ratio 3/2. Quels sont les avan­tages de ce ratio par rap­port au 4/3 ? (Impres­sions papiers, géométries...).
    Mer­ci pour tes con­seils

  13. En effet, pour ce qui est de ren­forcer la sérénité, ça marche super bien. Ta pho­to en pose longue est top.

    Celle de New York sug­gère tout le con­traire, la lumière dynamique est très vivante.

    Le por­trait de l’homme au tur­ban est très bien, un bel exem­ple de ce qu’on peut faire avec un sujet qui n’est pas sur un des points forts (référence à la règle des 3 tiers...)

    Pour la ques­tion de la symétrie en générale je dirais que la dif­fi­culté, avec des clichés comme celui du Taj Mahal ou le pre­mier, réside dans le fait qu’elle doit être par­faite. Sinon, ça rend tout de suite vrai­ment bizarre. (comme tu l’as men­tion­né)
    C’est plus facile de plac­er son sujet approx­i­ma­tive­ment aux trois tiers que de le cen­tr­er pile poil.

  14. Pour moi, je vais encore plus loin : le sujet doit être cen­tré. Les cas où le sujet peut se trou­ver décen­tré sont rares (sportif en plein action, ani­mal prêtre à bondir...)
    Je vois telle­ment de pho­tos com­plète­ment déséquili­brées ou banales juste par ce que le pho­tographe a cru bon de plac­er le sujet sur un point de force.

    J’approfondis cette notion sur ce blog :
    http://alainpre.free.fr/zoom/articles/regle-des-tiers/index.php

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest