fbpx

L’heure du bilan, avant de repartir sur une nouvelle année

L’année qui s’achève aura été riche en expéri­ences, et vrai­ment bien rem­plie !
La ligne édi­to­ri­ale actuelle de ce blog approche les deux ans, et je dois avouer que lorsque j’ai com­mencé, je n’avais pas vrai­ment idée de ce dans quoi je me lançais... Je voulais juste par­ler de pho­to de voy­age et con­tin­uer à partager mes péré­gri­na­tions autour du globe.

Lorsqu’on a un blog, on se heurte assez sou­vent à des regards con­de­scen­dants. Vous savez, cette façon de dire « ah, un blog...». Une jour­nal­iste m’a ain­si sor­ti qu’écrire un arti­cle me pre­nait quand même vache­ment moins de temps qu’à elle (je n’ai rien dit, mais je n’en pense pas moins !). Le terme « blog » fait immé­di­ate­ment penser à un jour­nal intime d’adolescente (type Sky­blog) plein de pail­lettes et de licornes où l’on racon­te ses his­toires per­son­nelles fades et tristes avec le plus de fautes d’orthographe pos­si­ble ; cela dans l’imaginaire des gens qui ne con­nais­sent pas vrai­ment l’univers des blogs. Tout ceux qui tien­nent un blog, quelqu’en soit le sujet, savent à quel point c’est chronophage, même si c’est pour le plaisir.

Je con­sacre moins de temps au blog ces derniers mois : j’ai tout de même un tra­vail à plein temps à côté (assez épuisant cer­taines semaines) et je ne veux pas sac­ri­fi­er ma vie privée. La pre­mière année, je bos­sais plusieurs heures, tous les soirs... Mais avec l’entraînement, je me rends compte que je suis plus organ­isée, j’écris plus vite, sans jamais me forcer.
C’est que tenir un blog, ça demande du boulot... J’ai con­stam­ment un car­net avec moi, sur lequel je note tout et n’importe quoi pour de futurs arti­cles. Et, out­re la rédac­tion pure, il faut encore s’occuper des pho­tos, répon­dre aux com­men­taires, s’occuper de la page Face­book, du compte Twit­ter, répon­dre aux e-mails... Ces blogs qui vous font rêver d’écrire seule­ment une heure par semaine depuis une plage de sable blanc ne sont que de la poudre aux yeux, vous vous en doutez. En réal­ité, il y a tou­jours du boulot. Et même si on gagne perd moins de temps en apprenant à s’organiser, il y a cer­taines tâch­es qui deman­deront tou­jours du tra­vail, sans que cela soit com­press­ible, et chaque arti­cle me deman­dera tou­jours plusieurs heures.

Mais qu’importe, je con­tin­ue de pren­dre plaisir à écrire ici, et c’est bien le prin­ci­pal (ras­surez-vous, vu le peu qu’on peut gag­n­er en monéti­sant un blog de voy­age, je ne suis pas prête de le faire pour autre chose que le plaisir !).

En donc nous voilà, après plus d’un an et demi à par­ler voy­age et pho­to. Le blog compte plus de 400 arti­cles, des mil­liers de com­men­taires, et vous êtes, chaque jour, plus de 500 à venir me lire ici. C’est presque intim­i­dant...

Je ne suis pas sûre que grand chose ait changé depuis l’an passé, et j’espère que si vous voyez du change­ment, c’est en bien ! J’ai repris un peu le design du blog (tou­jours en travaux, d’ailleurs), mais la ligne édi­to­ri­ale reste la même.

Premiers voyages de presse

Cet été, j’ai par­ticipé à mes pre­miers voy­ages de presse (Suisse, Bel­gique, Cat­a­logne...), un univers que je ne con­nais­sais pas et qui fait pour­tant rêver nom­bre de blogueurs. Jusque-là, j’avais juste réal­isé des parte­nar­i­ats avec des entre­pris­es (trois voy­ages en bateau, notam­ment : Alsace, Mayenne, Pologne).
Pour être hon­nête, j’ai refusé autant de voy­ages que j’en ai accep­té. Il y a plusieurs raisons à cela, la pre­mière étant bien sûr mon agen­da et le nom­bre lim­ité de con­gés aux­quels j’ai droit. Ensuite, je préfère céder ma place dès lors qu’il me sem­ble que le voy­age ne cor­re­spon­dra pas à ce que j’aime ni à ce que j’ai envie de partager avec vous : les voy­ages gas­tronomiques, les spas et le grand luxe, c’est pas vrai­ment mon univers ni celui de ce blog ! Et un voy­age de presse n’est pas offert pour vos beaux yeux, on attend un retour de votre part... Aus­si, il vaut mieux les sélec­tion­ner et en faire moins ; le « prenons, c’est gra­tu­it » ne m’intéresse pas !

Cat­a­logne, Suisse, Pologne

Les destinations de l’année

Le Mali

L’année 2012 a com­mencé sur une des­ti­na­tion un peu par­ti­c­ulière : le Mali. L’Afrique de l’Ouest, celle des chan­sons, des couleurs, des grands sourires, me fai­sait rêver depuis longtemps. Depuis, il n’est plus pos­si­ble de se ren­dre au Mali pour voy­ager, et ça me fend le cœur de savoir que cette sit­u­a­tion est en train de ruin­er nom­bre de familles.
Nous sommes arrivés au Mali au bon moment, en Jan­vi­er. Cer­tains trou­veront ça incon­scient, puisque les expa­triés étaient en train d’être rap­a­triés, et que le gou­verne­ment décon­seil­lait déjà tout voy­age, mais nous avons pris de nom­breuses pré­cau­tions et adap­té notre itinéraire. Ain­si, nous n’avons dor­mi qu’une seule nuit dans un hôtel (il était peu prob­a­ble qu’on vienne nous enlever dans une famille), n’avons jamais évo­qué publique­ment notre tra­jet (en même temps, on ne le con­nais­sait pas trop...) et avons renon­cé à nous ren­dre à Tombouc­tou.
Il y a eu une attaque alors que nous étions sur place, et nous avons croisé pas mal de mil­i­taires qui par­taient en ren­fort. Ce fut le seul moment où nos cœurs se sont soulevés et où on s’est dit « merde, c’était peut-être vrai­ment une idée à la con ». Mais très vite, nous l’avons oublié et on s’est sen­ti à nou­veau en sécu­rité, chou­choutés par les familles chez qui nous logions et qui pre­naient soin de nous. Mal­heureuse­ment, la sit­u­a­tion n’a fait qu’empirer, mais j’espère, un jour, retourn­er manger des mangues et regarder pass­er les pinass­es à Ségou...

L’Islande

L’autre « grande » des­ti­na­tion pour nous, cette année, fut l’Islande. Non que nous soyons par­tis vrai­ment longtemps, mais c’était un voy­age qui cumu­lait quelques pre­mières fois : pre­mière fois en camp­ing, pre­mière fois à vélo, pre­mière fois sur une île, pre­mière fois au milieu des vol­cans. J’étais déjà par­tie, seule, vis­iter le Nord de la Roumanie, l’été précé­dent, avec le même vélo pli­able. Mais je ne l’utilisais que pour ray­on­ner autour des villes et je ren­trais tous les soirs à l’hôtel... Rien de vrai­ment com­pa­ra­ble, donc, même si j’en garde un très bon sou­venir (enfin, sauf les chiens, hein !).
C’est un coup de cœur et une frus­tra­tion : j’ai vrai­ment envie de décou­vrir l’île plus en pro­fondeur ! Du coup, on y retourn­era cet été, pour un trek en Islande d’une semaine !

L’Europe et La France

Et comme je voulais mieux con­naître mon pro­pre pays et mon con­ti­nent, il y a eu quelques courts séjours dans divers pays et régions entre la France et le reste de l’Europe ; une semaine de bateau en Pologne, quelques jours de trek en Suisse, une décou­verte de la Cat­a­logne, un aperçu de Deauville, un week-end en Bel­gique, puis le pro­jet Brel pour sil­lon­ner dans les villes et lieux français qu’on ne con­naît que de nom (Vier­zon, Vesoul, le Mont Valérien, Hon­fleur..).

Une dizaine de des­ti­na­tions, au final, toutes dif­férentes, dans les paysages comme dans leur approche : vélo, train, marche, bus, camp­ing, hôtel, héberge­ment chez l’habitant...

Et à l’heure où je pub­lie cet arti­cle, je ren­tre juste­ment d’un dernier voy­age pour clore l’année en beauté ! (un voy­age de presse, mais en cou­ple avec mon Belge, et ça, c’est chou­ette !)

Bien­tôt sur le blog : le réc­it (et les pho­tos) de notre pre­mier voy­age en car­go : 3 nuits à bord du Mar­co Polo de CMA CGM, le plus grand navire au monde ! (rien que ça !)

Le livre

En mai dernier, je me suis lancée dans un pro­jet un peu fou (enfin, j’étais déjà lancée dedans depuis un moment, j’ai juste mis le point final à cette époque-là !) : sor­tir mon pre­mier livre en auto-édi­tion. Un petit livre d’astuces sur la pho­to de voy­age, for­cé­ment. Je me suis appliquée pour faire un objet qui soit intéres­sant et beau, le fond et la forme, mais je dois être hon­nête : je ne m’attendais pas à ce qu’il se vende si bien ! Tant et si bien que j’ai assez mal géré mes stocks au début, tou­jours per­suadée que je n’allais pas en ven­dre plus...

Avec le recul, il y a beau­coup de choses que j’aurais dû faire autrement quant à l’impression, mais c’était une pre­mière, et il fal­lait bien que j’apprenne !
S’il fal­lait le refaire, je ne passerais pas par Blurb pour des impres­sions au compte-goutte, par exem­ple. Blurb fait des livres de qual­ité, mais n’a que faire de la fidél­ité de ses clients ; pour la blague, leur ser­vice com » m’a con­tac­tée afin de tester leur sys­tème de fonc­tion­nement et d’en par­ler sur ce blog : ils me pro­po­saient un bon de réduc­tion de 30€... alors que je leur ai filé pas loin de 5000€ depuis le mois de mai ! Blurb reste donc très cher pour des quan­tités qui, à mon échelle, sont impor­tantes. J’avais choisi de tra­vailler ain­si pour éviter de m’endetter et de me retrou­ver avec un stock de 200 livres inven­dus... En fait, ce n’était pas le meilleur choix, car cela a un coût très impor­tant, qui impose un prix élevé sur le livre, for­cé­ment.

La pro­mo­tion organ­isée pour Noël s’achève, et dans un mois (le 31 Jan­vi­er), j’arrêterai les ventes. Lu comme ça, on dirait que j’en ai marre, mais pas du tout : le livre va sim­ple­ment ressor­tir « autrement » (je vous en dirai davan­tage très prochaine­ment, mais un indice : il sera à la FNAC !). Le con­tenu sera pra­tique­ment iden­tique, mais la maque­tte chang­era rad­i­cale­ment (le titre chang­era sans doute, égale­ment). Du coup, les 600 livres ven­dus ici pen­dant ces quelques mois seront bien­tôt des col­lec­tors que vous pour­rez reven­dre sur eBay !

Dans tous les cas, je tiens à tous vous remercier, lecteurs du livre comme du blog.
Maintenant, il va falloir penser à la suite... et j’ai déjà plein de projets sur papier !

Je vous par­lerai bien­tôt de tout ce qu’il y aura à lire ici dans l’année à venir, mais je peux d’ores-et-déjà vous don­ner une petite info : il va y avoir beau­coup de jolis moments (j’espère !).

44 Commentaires

  1. Et bien, que de chemin et de chemins par­cou­rus cette année !
    Mer­ci pour toutes ces des­ti­na­tions que tu m’as fait décou­vrir et vrai­ment un grand bra­vo pour avoir su men­er tes pro­jets comme tu l’as fait !

  2. Bra­vo pour cette belle évo­lu­tion, et mer­ci de partager tout ça !
    Je ne com­mente presque plus faute de temps, mais grâce au RSS je ne manque pas un arti­cle, et c’est tou­jours un plaisir.
    Excel­lente con­tin­u­a­tion vers de nou­velles aven­tures 😉

  3. Encore une bonne année passée à lire ce blog.
    Mer­ci pour tous tes arti­cles et pour l’inspiration. Je pars vis­iter New York pour les fêtes, et je compte bien met­tre à prof­it tous tes petits con­seils.
    (enfin je dis ça je suis en galère, l’obturateur de mon 7D vient de me lâch­er, on m’a prêté un 400D mais j’ai l’impression d’avoir un jou­et entre les mains ...)

  4. Et bien, félic­i­ta­tions pour cette belle année ! Je ne doute pas que l’année 2013 sera aus­si bien rem­plie. Mer­ci de nous faire partager tes aventures...je sais com­bi­en c’est chronophage ! 😉

    Lau­rène, du blog Carnetdescapades.com

  5. C’est pas tous les jours faciles de tenir un blog ... Mais tu y arrives les chiffres que tu annonces son sen­si­ble­ment les même que les miens et je dois dire quel tra­vail pour y arriv­er. Il faut entretenir tout ça et répon­dre au sol­lic­i­ta­tions extérieurs qui sont par­fois très chronophages.

    2013 sera meilleure 😉

  6. Félic­i­ta­tions, je pense que ça a été une très belle année pour toi dans le monde virtuel. Je peux seule­ment te souhaite une aus­si belle année pour 2013 !

  7. Sur le pre­mier point (qu’on pense que c’est un jour­nal intime) il est vrai qu’au début c’était un peu ça. Je suis en train de migr­er, depuis hier j’élague le fichi­er d’archives des post sur mes moi intérieurs sans grande util­ité pour le lec­torat (sauf les voyeurs).
    En tout cas bra­vo pour ton refus de pren­dre à tout va. Dom­mage que beau­coup ne jouent pas le jeu , mais ça c’est le prob­lème des « mar­ques ».
    En tout cas ton blog est un de mes préférés (on en prof­ite mes com­pli­ments sont rares ! 🙂 )

  8. Très sym­pa cet exer­ci­ce du bilan. De mon côté, j’ai essayé de te suiv­re vaille que vaille mal­gré des con­nex­ions lentes ou très changeantes. Mais cela fait par­tie de mes rit­uels en voy­age : de l’immersion, mais se rat­tach­er quand même à quelques habi­tudes !

    Et tes deux voy­ages-phares sont telle­ment con­trastés, c’est presque des des­ti­na­tions antag­o­nistes (c’était fait exprès cer­taine­ment). J’aime les grands écarts !

    Par con­tre, je ne peux pas vrai­ment être d’accord avec toi sur la non-dif­férence blogueur / jour­nal­iste. Bien sûr qu’il y a une dif­férence d’implication et de tra­vail entre un jour­nal­iste et un ama­teur qui prend du plaisir à partager des choses sur son blog. Sta­tis­tique­ment, le nom­bre d’heures passées à récolter les don­nées, inter­roger des gens, recouper les don­nées, s’entretenir avec des experts, soumet­tre son sujet à un comité de rédac­tion frileux... est colos­sal pour un jour­nal­iste de qual­ité.

    Sur mon blog, je passe énor­mé­ment de temps pour chaque arti­cle, mais je ne peux pas com­par­er cela au tra­vail quo­ti­di­en de jour­nal­istes. Comme tu le men­tion­nais, la dimen­sion « plaisir » est quand même au cen­tre des préoc­cu­pa­tions de nom­breux bloggeurs.

    Quant aux salaires des pigistes, il est ridicule com­paré à ce que l’on peut gag­n­er en tant que bloggeur voy­age.
    Enfin, il y a la for­ma­tion, les stages,...

    Je ne crois vrai­ment pas que ce soit bon pour les bloggeurs de revendi­quer le même statut que les jour­nal­istes, ce sont deux groupes qui com­men­cent à fusion­ner sur cer­tains médias, mais dont les spé­ci­ficités sont quand même nettes.

    Bonne année Aurélie et con­tin­ue à nous faire partager toutes tes décou­vertes et expéri­men­ta­tions.

    Now­Mad­Now

  9. Don­lope : mer­ci à toi de venir ici si sou­vent 🙂

    Mina­mi-o : oh je ne vais pas te blâmer, j’ai moi même du mal à répon­dre aux com­men­taires !

    Bastien : hé bin bon voy­age à New-York, mime si ce n’est pas avec ton appareil habituel… l’occasion d’essayer quelque chose de dif­férent, peut-être ?

    Lau­rène : Mer­ci 🙂

    Pyrros : hon­nête­ment, la moitié je n’y réponds même plus, c’est pas la peine ! ^^

    DLe Chat Pho­tographe : oh, il ne s’agit pas vrai­ment d’un con­cur­rent de Blurb. Je ne pense pas qu’ils aient de con­cur­rents sérieux dans leur domaine, d’ailleurs. C’est pour ça qu’à refaire de l’auopublication, je passerai directe­ment par un vrai imprimeur.

    Tanned : je vous don­nerai tous les détails bien­tôt, faut faire dur­er le leas­ing !

    Cyn­thia : 2013 devrait être génial, dans le virtuel comme dans le réel. Tout du moins, je l’espère, et ça devrait se réper­cuter ici !

    Frogi­ta : Il y a des trucs que je ten­terai bien, par curiosité, mais qui ne col­lent pas avec ce que je fais ici, et que je ne vois pas com­ment abor­der en ces lignes. Du coup, bah, tant pis ! 🙂 Je pense que c’est une bonne chose pour tout le monde, de tri­er, d’ailleurs : le lecteur ne sera pas intéressé, le blogueur per­dra en crédi­bil­ité, et la mar­que ne gag­n­era rien vu que le pub­lic n’est pas qual­i­fié… Enfin, je ne t’apprends rien 😉

    Now­Mad­Now : Oh, loin de moi l’idée de dire qu’on fait la même chose qu’un jour­nal­iste, je voulais juste m’amuser du fait que le sup­port blog n’est pas pris au sérieux et qu’on imag­ine de suite qu’un arti­cle ne nous prend que quelques min­utes (le temps de piquer les images sur google ?).
    Je ne pense pas que nous fas­sions le même méti­er que les jour­nal­istes, nous ne sommes pas lus pour les mêmes raisons (on attend de nous des impres­sions per­son­nelles, de l’honnêteté, de l’expérience…).
    Après, franche­ment, pour un jour­nal­iste qui fait une enquête poussée t’en as 20 qui pon­dent trois lignes mal inspirées, illus­trées à base de ban­ques d’image et cor­rigées par des secré­taires de rédac­tion qui tra­vail­lent finale­ment bien plus qu’eux. (mais oui, ça reste un boulot mal payé pour le com­mun des mor­tels) C’est un peu facile de taper sur la presse papi­er actuelle, mais bon, com­bi­en vont encore chercher des infos et ren­con­tr­er des gens ? Il est si facile de para­phras­er l’afp, ou de faire de l’enrobage autour de trucs repris sur wikipé­dia (il n’y a qu’à voir le nom­bre d’âneries qui se « glis­sent » con­tin­uelle­ment). Après, ça tourne sur des sta­giaires et des gens qui ne sont mêmes plus pigistes mais autoen­tre­pre­neurs et doivent fournir plusieurs arti­cles par jours : il est impens­able de pass­er 8h sur un arti­cle payé 30€, on est d’accord.

  10. Une très belle décou­verte faite cette année..Bravo pour tout!!
    Con­tin­ue de nous faire rêver surtout, tu fais un boulot remar­quable sur ce blog.
    Je ne te souhaite que du bon pour 2013, que tous tes pro­jets pren­nent vie et soient un réel suc­cès ! 🙂

  11. + 1 avec Now­mad­now

    Le jour­nal­isme est un méti­er.

    Vous tirez toutes les deux votre épin­gle du jeu en pro­posant sans doute les meilleurs blogs voy­age et votre tra­vail saute aux yeux, mais c « est très loin d’être le cas de la majorité des blogs pathé­tiques.

  12. C’est courageux de com­bin­er tra­vail, blog, écrire un livre...
    L’année 2013 ne peut qu’être meilleure pour toi car je pense que le plus dur est de se faire un nom et de se faire con­naître. Désor­mais tu as des lecteurs fidèles à tes pub­li­ca­tions et tu as réus­si à sor­tir un livre.
    Encore bra­vo et bonne con­tin­u­a­tion pour la suite.

  13. Hahah,

    J’ai du écrire la moitié si ce n’est le tier des arti­cles que je comp­tais écrire sur mon blog. Cela mange telle­ment de temps.

    Bonne année, j’attends l’article sur le car­go avec impa­tience !

  14. + 1 avec Nomad­Now

    Bloggeurs voyageurs, gardez un peu de mod­estie. Le jour­nal­isme est un méti­er très dif­fi­cile, une voca­tion.

  15. @ Oreille : oui on va ten­ter l’iphoneographie, et voy­ager léger avec le 400D et seule­ment le 10–20 Sig­ma mon­té dessus. Un grand angle néces­saire pour les paysages et les build­ings, et un appareil tou­jours prêt à dégain­er, ça devrait le faire.

    Et on pren­dra quand même le 50 1.4, si léger qu’on ne peut pas s’en pass­er ^^

  16. Marine : Mer­ci pour ton mes­sage 🙂

    Anto : mais je n’ai rien dit con­tre les jour­nal­istes hein ! Je dis­ais juste qu’on avait du mal à être pris au sérieux en tant que blogueur.

    Fred : mer­ci, main­tenant faut essay­er de con­tin­uer à pro­pos­er de la qual­ité 🙂

    Cécile : dès qu’on le fait sérieuse­ment, oui, ça prend un temps fou !

    Adil : avec un peu de dis­ci­pline et d’organisation, on s’en sort (on apprend à écrire quand on est inspiré pour pren­dre de l’avance, etc.) mais c’est long pour met­tre des habi­tudes en place.

    Stéphane : euh. Je ne sais pas où vous avez pu lire que je voulais ren­tr­er dans cette gueguerre mais il fau­dra revoir vos sources (là, si j’osais, je vous dirai que vous don­nez le bâton pour vous faire bat­tre en réagis­sant sans avoir lu l’article, à la manière des jour­nal­istes qui repren­nent les rumeurs sans les véri­fi­er… humhum).
    Blogueur et jour­nal­iste n’ont pas les mêmes audi­ences (nos lecteurs n’attendent pas la même chose de nous selon qu’ils ouvrent le jour­nal ou se con­nectent sur un blog), pas les mêmes manières d’écrire, pas les mêmes buts. Il n’y a pas lieu de ren­tr­er en con­fronta­tion. Pour autant, s’il y a un argu­ment qui n’est pas recev­able pour créer ce cli­vage ridicule, c’est l’implication et le temps con­sacré (et vu que ce n’est pas vrai­ment source de revenu ni de quoi que ce soit, bloguer est tout autant une voca­tion, et pas plus facile à faire. Ecrire gra­tu­ite­ment, toutes les semaines, répon­dre aux mails des lecteurs, faire en sorte que tout tienne debout, tech­nique­ment, demande une sacrée moti­va­tion. Il n’y a pas de hiérar­chie jour­nal­iste Vs. blogueur, ça n’a juste rien à voir.
    (Pour info : je tra­vaille dans la presse…)

    Bastien : et tu feras un tour au B&H 😉 Franche­ment, ça va le faire avec le 10–20 ! Le seul défaut du 400d c’est sa faible mon­tée en iso qui rend le trépied oblig­a­toire très tôt dans la soirée...

  17. Oui le B&H est le pre­mier arrêt pro­gram­mé, d’ailleurs pour acheter un trépied (entre autres).
    J’ai testé hier soir, et effec­tive­ment la mon­tée en ISO est vrai­ment pas ter­ri­ble. Le reste devrait le faire, et au moins je voy­agerai léger !

  18. Salut Madame Oreille,

    J’ai com­mencé à être accro au blog en pré­parant notre tour du monde (et finale­ment rel­a­tive­ment au début de sa mise en ligne) parce que je trou­vais vrai­ment sym­pa le con­cept : Des con­seils pour faire de jolis pho­tos, même à des novices et sans se la jouer « T’es pas pho­tographe, t’y arriveras jamais ». Parce que sans vis­er l’expo parisi­enne, ça me fait juste plaisir de réus­sir enfin de belles pho­tos (par­fois...) et de pou­voir partager de beaux sou­venirs. Finale­ment, sou­vent ça ne tient pas à grand chose, sauf qu’il faut savoir quelles choses 😉 !!
    Puis il y a eu la sor­ti du livre, mais là nous étions sur le départ, alors je me suis dit « en ren­trant je me l’offre et à quelque unes de mes con­nais­sances aus­si », mais j’ai eu un petit coup de flippe en voy­ant que c’était bien­tôt la fin, ouf, ce n’est qu’une fin pro­vi­soire, il sera prob­a­ble­ment en vente à notre retour...
    En tout cas mer­ci pour tout ce boulot et ces beaux voy­ages que tu nous fais partager (nous avons aus­si un petit blog du voy­age, on est bien placé pour savoir que ça ne se fait pas en 2 min!)
    Et pleins de réus­site dans tes nou­veaux pro­jets
    Anaïs

  19. Mer­ci pour tout ces moments que tu as partagé avec nous, tes lecteurs.
    C’est tou­jours très agréable de lire tes arti­cles.
    Quelle belle année bien rem­plie et ron­de­ment menée ! Je ne peux que te souhaiter la même chose pour l’année à venir. Passez de bonnes fêtes de fin d’année. Flo&Yo.

  20. L’année se ter­mine, on se retourne sur ce qui a été fait, ce qui aurait pu l’être mais on reste, au final, sat­is­fait...

    C’est un beau bilan, je suis cer­tain, te con­nais­sant, que les prochains seront encore meilleurs.

    Bonne sor­tie du livre en Fnac, une légitim­ité en plus 😉

  21. Bra­vo pour ce chemin par­cou­ru en partageant vie privé, vie pro­fes­sion­nelle, pho­to voy­age Blog... Mer­ci pour ce partage de moment agréable de rêver­ie.
    Pleins de bonne chose pour cette nou­velle année.
    Pas­cal

  22. @ Oreille : envolée des sus­cep­ti­bil­ités jour­nal­is­tiques on dirait 🙂

    Je suis vrai­ment en faveur de davan­tage de « légitim­ité » pour les blogueurs et je com­prends ton point de vue, d’autant que ton tra­vail plaide vrai­ment dans cette direc­tion. Mais au niveau de la charge de tra­vail et surtout des pres­sions, je suis per­suadée que les jour­nal­istes doivent jouer un jeu d’équilibriste assez com­pliqué.

    Au niveau des thé­ma­tiques choisies, la blo­gosphère reste encore assez timide et con­sen­suelle. Je vois dans ma pro­pre démarche que je vais avoir ten­dance à par­ler des bonnes expéri­ences et très peu des mau­vais­es. Et entre bloggeurs, on est assez dans le sou­tien et peu dans la cri­tique con­struc­tive. Il faudrait sans doute que l’on soit moins con­sen­suels en 2013, et cette part-là on la trou­ve dans la presse écrite de qual­ité, qui a plus d’ambition de con­tenu que les blogs je crois.

    En même temps, de par son for­mat, on peut davan­tage jouer sur la prox­im­ité et le partage des expéri­ences, l’envoi d’instantanés du bout du monde, et au niveau de la forme on peut aus­si être touche-à-tout avec la pho­to, la vidéo, les inter­views, les dessins. C’est un grand espace de lib­erté et d’échange, mais par­fois super­fi­ciel aus­si.

    Mais on dévie peut-être du sujet prin­ci­pal de ton arti­cle.

    En tous cas, le fait que ton guide soit édité est un sacré pas en avant ! Je reste vrai­ment attachée à ce sup­port papi­er, au plaisir de tourn­er les pages, et je suis plus impliquée dans la lec­ture quand il s’agit d’un livre plutôt que d’un sup­port numérique.

    Et qu’en est-il de ton car­net malien ? As-tu trou­vé un édi­teur intéres­sant et intéressé ?

    Ah petit souhait pour 2013 : quand je t’ai décou­verte il y a ... deux ans et demi je crois, tu me fai­sais rire avec tes chroniques express et cinglantes des sor­ties ciné­ma. Et elles sont passées à la trappe !

    Bonne année voyageuse miss

    Now­Mad­Now

  23. Je suis le blog depuis plus d’un an et je dirais que la qual­ité des arti­cles, déjà très bonne, s’améliore au fil du temps. Avec la pho­to et les voy­ages j’y trou­ve mon compte 🙂

    Plein de bonnes choses pour 2013 et notam­ment pour la sec­onde vie du livre !

  24. Je crois que tu peux être fière de toi, Oreille ! Il n’y a pas de secret : la sincérité, le sérieux et l’implication du blogueur/de la blogueuse fera tou­jours la dif­férence. Tu en vois les résul­tats aujourd’hui.
    Mais moi, la jour­nal­iste, je lui aurait quand même mis les points sur les « i ». ;D

    Joyeux Noël !

  25. Bra­vo Madame Oreille !!! Quelle énergie !!!
    Un immense mer­ci pour tes arti­cles extrême­ment intéres­sants.
    Je te souhaite plein de beaux moments et de suc­cès à venir.

  26. Un très beau bilan et beau­coup de tra­vail accom­pli tout au long de cette année et je pense que ceux qui te suiv­ent depuis un moment se ren­dent compte. J’adore le nou­veau design entre autres !
    Bonne con­tin­u­a­tion à toi et à ton livre qui sem­ble par­ti pour de belles aven­tures !

  27. De beaux pro­jets que tu as réal­isés, ton blog est vrai­ment chou­ette.
    J’ai acquis ton livre, mais même si il deviens col­lec­tor je ne le revendrai pas , je le garde.
    Je con­tin­uerai de te lire en 2013 même si je com­mente rarement.

  28. Félic­i­ta­tion pour vos arti­cles et vos pro­jets réal­isés.
    Mer­ci beau­coup de votre partage avec nous.
    J’attends vos nou­veaux cette année 2013.
    Bonne con­tin­u­a­tion et bonne année 2013 à vous !

  29. C’est rigo­lo, ce bilan d’un blog de voy­age dans lequel se glisse sub­rep­tice­ment une petite querelle sur le méti­er des jour­nal­istes, dont la dif­fi­cile adap­ta­tion à l’ère du numérique exac­erbe la ner­vosité. Je rejoins com­plète­ment ton dis­cours, qui n’était pas une cri­tique des jour­nal­istes (d’ailleurs, il y en a même qui font du bon tra­vail... 😉 ) mais une demande de prise au sérieux de l’activité de bloging.

    Si le web log est ini­tiale­ment une activ­ité des­tinée à vom­ir ses petits tra­cas quo­ti­di­en dénué du moin­dre intérêt, et dont l’apogée fut con­sti­tuée par la galax­ie des Sky­blogs et de leur syn­taxe déli­cieuse, l’ère dite du 2.0 a mon­tré que cet out­il pou­vait être totale­ment détourné de sa des­ti­na­tion ini­tiale (peut-être aurait-il fal­lu en chang­er le nom ?) pour fournir une nou­velle manière de traiter moult sujets, des plus légers aux plus graves. Un moyen acces­si­ble à tout un cha­cun... Armé de suff­isam­ment de moti­va­tion et ayant des choses à dire !

    L’amateurisme n’est d’ailleurs en rien syn­onyme de faible qual­ité, pas plus que les diplôme ne sont gages de haut niveau. Et sou­venons-nous que les astronomes ama­teurs jouent un rôle très impor­tant pour les pro­fes­sion­nels dans la sur­veil­lance glob­ale du ciel, que Wikipedia, bien que par­fois cri­ti­quable, est une source de savoir gigan­tesque et en per­pétuelle adap­ta­tion, que le monde du logi­ciel libre a com­plète­ment révo­lu­tion­né nos out­ils infor­ma­tiques, que Kaf­ka n’a jamais été écrivain (ni n’a pub­lié de roman de son vivant), j’en passe et des meilleures.

    Bref, il y a de la place pour dif­férentes formes de chroniques de nos jours, et il serait intéres­sant que l’on puisse éviter de sup­pos­er qu’un blog n’est qu’un gal­i­ma­tias de petits écrits con­cer­nant ce qu’a inspiré à l’auteur, spo­radique­ment, le dernier plat surgelé qu’il a fait cuire ou le démar­rage du chauf­feur de bus juste avant que notre mal­heureux héros n’en ait atteint le seuil (du bus, pas du chauf­feur).

    A part ça, c’était un très beau bilan, et le fait d’avoir fait tes pre­miers voy­ages de presse et d’avoir men­er ton guide jusque sur les ray­on­nages de la FNAC, quelle con­sécra­tion ! 🙂

    Bra­vo à toi.

    1. Matt, lire ton com­men­taire fut un régal !
      Et tu traduis tout à fait ma pen­sée. Je ne veux pas dén­i­gr­er le jour­nal­isme (les prob­lèmes que tra­verse la pro­fes­sion sont plus le fait des dirigeants que des plumes, et il y a encore du très bon), je ne veux même pas être en com­péti­tion avec eux. Nous appor­tons des choses dif­férentes à nos lecteurs... Pour autant, quand ils nous dén­i­grent, je trou­ve cela un peu dom­mage. La plu­part des blogueurs que je con­nais passent plusieurs heures sur chaque arti­cle, et le font très sérieuse­ment, con­scien­cieuse­ment.
      Allez, l’image du blog­ging est en train de chang­er, et dans quelques années on ne nous pren­dra plus pour des ados qui tien­nent des jour­naux intimes ! (même si dire « je » et apporter notre expéri­ence et notre per­son­nal­ité est juste­ment notre force)

      1. Mer­ci pour ta réponse ! 🙂

        Note que si dire«je » n’est pas l’usage des jour­nal­istes « ordi­naires » (ceux qui, dans les cas de base, relayent sim­ple­ment l’information, et dans les meilleurs cas l’analyse), il l’est en revanche chez les chroniqueurs. Et pour moi, un BON blogueur est juste­ment un chroniqueur... 😉

        Faisons évoluer tout ça ! 🙂

  30. Bon­jour Madame Oreille 🙂
    Je vous con­nais depuis pas mal de temps, mais cela fai­sait un moment que je n’étais pas passée ici.
    1 an aupar­a­vant, vous don­niez un indice : La FNAC ! J’ai envie de dire Woua ! C’est une belle récom­pense au tra­vail four­nit. Le prix est cor­rect et les com­men­taires sont très posi­tifs 🙂
    J’ai un petit pro­jet sim­i­laire, mais ce serait plutôt com­mer­cial­isé un guide pra­tique pour trou­ver un emploi dans la ville où j’habite. Je sais qu’il y a un très grand nom­bre de lecteurs poten­tiels (vu le nom­bre de mails que je reçois), mais je ne sais pas du tout com­ment m’y pren­dre. (Ven­dre sur ama­zon ou la fnac serait mon rêve)

    Auriez-vous 3–4 con­seils con­quêts pour débu­tante comme moi ?
    Mer­ci d’avance !
    Pel­maaa

  31. Bon­jour Madame Oreille, j’ai décou­vert ce blog que récem­ment, je l’adore (bon ok j’aimerai être à ta place).. Y a t-il eu des change­ments depuis ce bil­let ? AS tu tou­jours un emploi à côté ou plus besoin ? Bonne con­tin­u­a­tion !

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest