La photo de voyage en vidéo, épisode 1 : les filtres dégradés

Cet arti­cle est écrit dans le cadre d’un évène­ment par­ti­c­uli­er : la cinquième édi­tion de « La Boîte à Pho­tos ». C’est quoi ? Hé bien, c’est une quin­zaine de blogs fran­coph­o­nes trai­tant de la pho­to qui s’associent pour pro­pos­er, tout au long de la semaine, une série d’articles sur un thème com­mun. Pour la cinquième édi­tion, nous allons tous vous présen­ter une tech­nique que nous appré­cions (tous les arti­cles ici).

Vous pou­vez aus­si suiv­re l’évènement sur Face­book et Twit­ter ! (et on remer­cie au pas­sage Lau­rent Vais­sade pour le logo !)

Pour ma part, j’ai choisi de jouer la carte du dou­ble­ment excep­tion­nel en prof­i­tant de cet évène­ment pour vous pro­pos­er un truc un peu nou­veau, qui va revenir régulière­ment ici : par­ler de pho­to de voy­age, tou­jours, mais en vidéo (et en HD, même)(mais ça, on s’en fout un peu).

Mais avant de vous mon­tr­er la vidéo, il faut que je vous racon­te un peu les con­di­tions de tour­nage. J’avais une idée assez pré­cise de ce que je voulais, et ce depuis l’achat des bil­let de train. Je savais que ça ne nous prendrait pas plus de 2h et que ça s’insérerait par­faite­ment dans notre week-end (celui que je vous racon­tais lun­di). Nous voilà donc, le deux­ième same­di de Jan­vi­er, à pédaler à tra­vers Paris pour rejoin­dre la gare. Nous y pren­drons le train vers Le Havre, et nous promènerons gaiement sur nos vélos pli­ables jusqu’à Etre­tat. Sauf que voilà, je réalise à mi-chemin que j’ai lais­sé les deux trépieds à la mai­son, et je n’ai pas le temps de retourn­er les chercher...

Résul­tat, notre pre­mier arrêt en sor­tant du train sera à la Fnac du Havre, et je n’en prendrai qu’un (un Bilo­ra, le moins cher, pas cen­sé sup­port­er le poids du 5dII+16–35 mais une très bonne sur­prise, finale­ment). Du coup, il fau­dra qu’on tourne cer­tains plans sans trépied. Ce week-end de tour­nage com­mençait bien !

Alors, dans les suiv­antes, promis, je penserai au trépied mais en atten­dant, voici cette pre­mière vidéo :

 

 

Quelques infos com­plé­men­taires sur les fil­tres dégradés :

Les fil­tres LEE ne s’achètent pas en France, mal­heureuse­ment. Per­son­nelle­ment, je suis donc passée par robertwhite.co.uk, un site anglais qui, à l’époque, présen­tait les meilleurs tar­ifs tout en ayant une très bonne répu­ta­tion. Je leur reprocherais juste d’encaisser les sous directe­ment et de laiss­er les clients dans l’attente. En effet, les fil­tres LEE sont faits à la main et leur confection/livraison est sou­vent très longue. Dans mon cas, j’ai atten­du pas loin de trois mois...

Pour ceux qui voudraient s’y essay­er à moin­dre coût, il existe un équiv­a­lent chez Cokin : celui-ci mais vous vous doutez qu’à 15€, on n’a pas vrai­ment la même chose (de moins bonne fac­ture, for­cé­ment, avec des appari­tions d’aberrations et des couleurs faussées).

A titre per­son­nel, je pense que c’est égale­ment un très bon acces­soire en vidéo. Autant, avec le RAW, on pour­ra retra­vailler (sans obtenir la même chose, hein) l’image et récupér­er en den­sité dans le ciel, autant, en vidéo, c’est extrême­ment dif­fi­cile (et chi­ant à faire sur tous les plans). Ain­si, je les avais ini­tiale­ment com­mandés en vue de notre voy­age à vélo en Islande et de la vidéo qu’on devait y tourn­er. Manque de bol, ils sont arrivés trop tard !

Pour ceux qui ne seraient pas con­va­in­cus, voici les pho­tos qui ser­vent d’exemples dans la vidéo :

Je vous dis donc à bien­tôt pour une nou­velle vidéo !

(qu’en théorie, on tourn­era depuis la Norvège, si la chance nous sourit)

 

43 Commentaires

  1. Sym­pa comme présen­ta­tion ... Je con­nais le sys­tème de nom et de répu­ta­tion mais jamais je ne l’avais vu en fonc­tion­nement direct, la vidéo est donc ici pleine­ment jus­ti­fiée.

    Le sys­tème sem­ble encom­brant ... Je pense que je con­tin­uerai à le simuler pour les rares fois où je l’utilise.

    Par con­tre il faut par­ler un peu plus fort car l’écart entre ta voix et le générique ou les bruits envi­ron­nants est impor­tant.
    Cela reste audi­ble mais ce n’est pas super-con­fort­able.

    1. C’était la pre­mière, on apprend, et on va s’améliorer au fil des épisodes 😉
      (mine de rien, c’est déjà énorme pour moi, de pass­er devant une caméra pour par­ler, alors je vais devoir m’entrainer pour gueuler !)

  2. Dans l’absolu tu as rai­son, il vaut mieux par­tir d’un raw bien exposé au-dessus et au-dessous de l’horizon. J’utilisais beau­coup les dégradés Cokin en argen­tique. Mais avec la dynamique d’un 5dII, c’est devenu l’affaire d’un clic sous Light­room, ça devient plus dif­fi­cile de jus­ti­fi­er l’investissement et l’encombrement. Et en cas d’oubli, pas moyen de se dépan­ner dans une FNAC 😉

    1. Ca dépend des cas.
      Peu de con­traste : RAW et post-pro­duc­tion
      Beau­coup de con­traste et élé­ments sur l’horizon : HDR à par­tir de plusieurs RAW (atten­tion au ghost­ing)
      Beau­coup de con­traste et pas d’éléments sur l’horizon : ND Grad
      Beau­coup de con­traste et soleil bas : reverse ND Grad (2 ou 3 diaphs)

      Per­son­nelle­ment, j’utilise beau­coup les ND grad en paysage !
      http://www.flickr.com/photos/le_ffrench/8163371342/
      http://www.france-in-photos.com/limousin/creuse/meouze/soleil_pre_embrume.jpg.php
      http://www.france-in-photos.com/champagne/lac-du-der/giffaumot-champaubert-1.jpg.php

  3. J’aime beau­coup la réal­i­sa­tion de la vidéo, très didac­tique. L’effet « avant/après » sur les pho­tos mon­tre bien le résul­tat et la tran­si­tion est très sym­pa.

    Reste que le sujet est une bonne intro, mais soulève pas mal de ques­tions !
    Quelle taille de fil­tre utilis­es tu ? Ca m’a l’air bien grand pour du « P » ? Si c’est du Z Pro, j’imagine que c’est parce qu’avec les 82mm de diamètre du 16–35, ça vignette avec du P ?
    Idem, citer la mar­que du porte fil­tre. En France on trou­vera du Cokin facile­ment. Le tien c’est un Lee ?
    Il faudrait mon­tr­er la dif­férence entre les soft-step et les hard-step : l’un serait bien pour les falais­es, l’autre pour la mer.

    Enfin, as tu essayé les gris dégradés inver­sés (ex : Singh Ray http://singh-ray.com/reversegrads.html) ? Pour les couch­ers de soleil, c’est l’idéal !

    1. Le but c’était de présen­ter de façon sim­ple la tech­nique, pas de faire une vidéo de 10 min­utes ren­trant dans le moin­dre détail : les gens s’intéressant à la dif­férence entre hard et soft n’ont pas besoin de moi. ^^
      Sinon, c’est LEE oui, c’est écrit bien gros sur la pochette que je tiens quand je dis « les fil­tres LEE » :p
      Il n’y a pas vrai­ment d’histoires de Z ou P chez Lee : les fil­tres pour reflex ont tous la même taille. Pour que ça ne vignette pas, c’est la bague qui est conçue spé­ciale­ment à des­ti­na­tion des grands angles.

  4. Vidéo très très bien réal­isée, c’est vrai­ment du bon boulot ! Comme le reste d’ailleurs... Sur ce blog, la qual­ité est con­stante... En revanche, je suis amère­ment sur­pris : j’étais per­suadé que les fil­tres fai­saient maigrir. 😉

  5. Pre­mière­ment, j’aime beau­coup le for­mat vidéo pour les tutos pho­to, c’est très dynamique. Et le générique de début est tip top !

    Après, je suis con­va­in­cu de l’utilité du fil­tre dégradé, le seul prob­lème restant le prix...j’en avais acheté à pas cher, mais c’était très vio­let dans la par­tie haute de l’image. Du coup j’économise pour acheter du Lee, mais sinon, j’avais aus­si vu les fil­tres Hitech, mais je ne sais pas trop ce que ça donne

  6. Très bien réal­isé la vidéo, et je troue que tu as une belle voix, idéale pour les pod­casts !

    Je con­nais­sais les fil­tres dit « clas­sique », ceux que l’on visse sim­ple­ment sur l’objectif. Mais je ne con­nais­sais pas les fil­tres dégrades !

    Hasard du cal­en­dri­er ou pas, pho­totrend vient de pub­li­er le test de deux fil­tres (un polar­isant, un neu­tre).

    Ça donne envie !!

  7. Tout le long de la vidéo je me dis­ais, bon ok c’est bien m’enfin ceux qui retouchent un peu peu­vent assez facile­ment en venir a un résul­tat équiv­a­lent.
    Mais tu rat­trape le coup sur la fin et sa m’a fait plaisir ^^

    J’aime beau­coup cette méth­ode que tu nous présente mais bon sa demande un investisse­ment matériel, sa prend de la place et du coup je me dis qu’il faut tout de même bien pré­par­er son coup (comme toi finale­ment dans la vidéo ou tu sais ou tu va et ce que tu va pren­dre en pho­to).

    En tout cas tu serais par­faite pour faire du téléachat !

  8. C’est claire­ment l’accesoire indis­pens­able du pho­tographe de paysage plus dans le sens où il fait gag­n­er enorme­ment de temps. J’ai aus­si com­mandé le mien, je suis pressé de le recevoir ! 

    Vrai­ment cool la video, je comp­tais aus­si inte­gr­er des pod­cast de pho­to sur mon blog (voleuse :P). Non serieuse­ment, elle est tres bien realisee et je pense que c’est vrai­ment ce qu’il manque dans la com­mu­nauté fran­coph­o­ne (et au pire un jour on fer­ra un fea­tur­ing !).

  9. Bon­jour,

    Mer­ci pour cette vidéo qui est très intéres­sante et qui m’a per­mis de décou­vrir un acces­soire dont je ne con­nais­sais pas l’existence. Je me suis déjà ren­seignée sur les fil­tres « clas­siques » qui me sem­blent déjà un bon investisse­ment mais avec cette vidéo je me rends compte qu’ils sont indis­pens­ables pour cer­taines pris­es de vue. Effec­tive­ment on peut ten­ter de tra­vailler la pho­to en post pro­duc­tion mais je m’y suis mise il y a peu de temps et ne sais donc pas trop gér­er ça pour le moment ... Je pense que les fil­tres facili­tent beau­coup le tra­vail !

    Encore mer­ci !
    Em ».

    1. oui, il y a un truc en caoutchouc sur le boiti­er et un lenscoat sur l’objectif. Allez, je rajoute ça à la liste des trucs dont je dois vous par­ler !

  10. et la par­tie que tu visse autour de l’objectif tu peut le viss­er sur des objec­tifs de toutes tailles, ou il faut acheter cette par­tie pour l’objectif que l’on souhaite et que ça n’ira pas sur le reste du matériel ?

  11. J’en utilise depuis 6 mois env­i­ron, au final cette méth­ode présente plus d’avantages que d’inconvénients.
    Pour les incon­vénients : je dirai le prix, et « l’encombrement » une fois mon­té sur l’objectif. De plus vous ne pou­vez pas utilis­er le par soleil.
    Pour les avan­tages : le prin­ci­pale est que, par­fois l’écart de lumi­nosité entre le ciel et le sol est tel que ce n’est pas pos­si­ble de le rat­trap­er en post-traite­ment (ou ça se voit) et dans ce cas l’autre solu­tion est le HDR avec un trépied donc plus con­traig­nant que l’utilisation d’un fil­tre. Ensuite l’utilisation de ces fil­tres n’empêche pas le post-traite­ment, ce dernier n’en sera que plus léger et moins voy­ant.
    L’autre avan­tage est : avez-vous déjà essayé de super­pos­er des fil­tres vis­sants sur un UGA ? Sur APS-C à 12mm avec un fil­tre UV fin + un ND400 j’avais déjà du vigné­tage. L’avantage du sys­tème qui pro­pose une bague (avec tous les diamètres) pour UGA c’est que vous pou­vez avoir votre fil­tre vis­sant de pro­tec­tion plus le sys­tème avec 4–5 fil­tres sans que ça vignette.
    En gros c’est que du bon. 

    Il existe les Lee fil­ters, Singh Ray et Hitech. Les 2 pre­miers étant les mieux, mais chers. Il en existe aus­si des Cokin moins chers et for­cé­ment la qual­ité optique n’est pas la même.

    1. En fait il existe des pare soleil spé­ci­aux, mais bon, je ne les ai pas acheté non plus, je m’en passe pour l’instant : pour le coup, c’est vrai­ment très cher !
      Sinon, je suis d’accord, ça peut sem­bler con­traig­nant de devoir installer ça, mais on s’habitue vite aux avan­tages offerts en con­trepar­tie..

    1. Ca coute une petite cen­taine d’euros (voir 200 max). Ca vaut pas le coup si tu es ama­teur et ne fait que tres peu de pho­to. LIght­room peut la plus part du temps faire le tra­vaille 🙂

      1. Je ne pense pas que ça soit réservé aux pro­fes­sion­nels (j’en suis la preuve), par con­tre, c’est effec­tive­ment plutôt un acces­soire dans lesquels n’investissent que les pas­sion­nés (mais c’est tou­jours pareil, tout le monde n’aura pas envie, ni même besoin de matériel cher, qu’il s’agisse d’optiques, de boiti­er, ou d’accessoires)

    2. On peut acheter directe­ment chez Singh Ray, ce qui est avan­tageux quand le $ est bas. Les fil­tres sont à $99 ou $120 en taille stan­dard.
      Atten­tion à la douane quand même !

  12. Très sym­pa, ce pod­cast ! Court et intéres­sant : c’est très plaisant à suiv­re ! Bra­vo !
    Le sys­tème Lee étant hors bud­get pour mon util­i­sa­tion occa­sion­nelle, je me suis rabat­tu sur un kit Hitech sur eBay UK. 150 euros pour le porte-fil­tre, la bague, 3 GND Soft, 3 GND Hard, un reverse grad et un ND 400. Je n’ai pas pu com­par­er avec les fil­tres Lee, mais j’en suis très sat­is­fait (aucune dérive de couleur). 😉

    1. Le prix est plus que raisonnable pour autant de fil­tres !
      Les couleurs mod­i­fiées et les aber­ra­tions sont quand même une plaie, même sur les fil­tres clas­siques à viss­er :/
      Tu aurais des exem­ples de pho­tos pris­es avec tes fil­tres hitech ?

  13. Jérémy : j’ai pris juste deux boitiers, mais de toute façon, le moin­dre com­pact filme en HD main­tenant (ce qui n’est pas gage de qual­ité : on voit encore mieux une image moche en haute déf­i­ni­tion !)

    Stéphane : je ne suis ni pro­fes­sion­nelle, ni ren­tière, mais je com­prends qu’on puisse avoir des réti­cences, vu le prix. Après, ça dure plus longtemps qu’un boiti­er, et ça se garde quand on change de matériel (faut juste racheter la bague pour l’objectif)

  14. J’en prof­ite avec une ques­tion par rap­port aux fil­tres ND. Ton avis sur les ND Vari­ables ?

  15. Mer­ci pour cette vidéo, je suis plutôt con­va­in­cu par l’intérêt du fil­tre. Je suis un fan du polar­isant qui pour des pho­tos de voy­ages (surtout avec la mer et les reflets) donne un résul­tat épous­tou­flant et celui là tu ne peux pas le recréer en post pro­duc­tion.
    Par con­tre le fil­tre dégradé c’est un peu con­traig­nant et un peu au cas par cas (ce qui n’est pas vrai­ment ma façon de tra­vailler) mais j’avoue que sur tes pho­tos, le résul­tat est là.

  16. Pour égale­ment leurs faire de la pub, la bou­tique française Lov­in­pix com­mer­cialise les fil­tres Lee depuis 2 semaines : http://www.lovinpix.com/fr/
    Sinon je suis pas d’accord quand tu dis que c’est plus rapi­de que de le faire sous Light­room, les avan­tages sont plus dans la qual­ité finale.
    Est-ce que tu sup­per­pos­es un fil­tre pola avec le fil­tre dégradé ?

    Bon voy­age dans les Lofotens, moi je repars d’Oslo demain matin...

    1. Je t’avouerai que je n’ai pas aimé la tour­nure de cette phrase quand j’ai fait le mon­tage, mais c’est tout le soucis de la vidéo par rap­port à l’article écrit... Du coup, je l’ai lais­sé, et tant pis. Avec le temps, j’apprendrai à retenir mon texte sans trop impro­vis­er ni broder n’importe com­ment !

      Sinon, chez lee, on est obligé de vir­er le fil­tre pola vis­sant habituel pour fix­er le porte-fil­tre, mais on peut racheter un pola chez eux...

  17. Mal­heureuse­ment les fil­tres Lee coûte la peau des fess­es. Je pense me tourn­er vers le sys­tème Cokin, moins coû­teux et plus léger. Mer­ci pour cette vidéo !

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest