fbpx

Comment faire les bandes son de ses films de voyage ?

par Madame Oreille

Disons-le dès le départ, je suis incroya­ble­ment mal pla­cée pour en par­ler, fai­sant moi-même mes bandes son comme un cochon, mais je pense que c’est un sujet inté­res­sant. En effet, quand on filme avec un reflex, ou même avec des petits appa­reils, on se pré­oc­cupe sur­tout de l’i­mage, et sou­vent à tort, car le son par­ti­cipe au moins autant à l’am­biance. Je vais donc essayer de vous don­ner quelques pistes, sans l’es­poir d’être exhaus­tive, mais en tâchant de faire simple.

On va dire, pour com­men­cer, qu’il y a dif­fé­rents types de sons : musique ou « bruits » (bruit dési­gnant l’am­biance genre brou­ha­ha d’une foule et non la musique élec­tro­nique) et enre­gis­trés avec la vidéo ou rajou­tés. Par exemple, vous pou­vez uti­li­ser la musique d’un concert que vous avez fil­mé, ou prendre un CD. Vous pou­vez éga­le­ment prendre l’am­biance d’une rue, ou uti­li­ser un brui­tage. A chaque fois c’est la même idée, mais pas la même origine.
De manière géné­rale, essayer de tout mélan­ger peut être une bonne idée : avoir de la musique, mais de temps en temps entendre un bus qui passe, l’am­biance d’un bar... Et ne pas hési­ter à aller cher­cher ailleurs le son qu’il nous manque !

Enregistrer l’ambiance

C’est un conseil impor­tant. Lorsque vous enchaî­nez plu­sieurs plans tour­nés au même endroit, il est agréable que le son soit cohé­rent et conti­nu. Uni­té de lieu, uni­té de son. Et, pour cela, il n’y a pas trente solu­tions : il faut lais­ser l’en­re­gis­tre­ment tour­ner, même s’il ne se passe plus rien dans le cadre. Cela vous per­met­tra d’u­ti­li­ser ce son sur tous vos plans, de sorte à créer une cohé­rence. Il est évident qu’à ce moment-là, vous n’êtes pas en train de dis­cu­ter à côté du micro...
Cela vaut éga­le­ment pour tout ce qui est concerts et ani­ma­tions musi­cales : fil­mez pen­dant tout le mor­ceau, sans cou­per, même si vous bou­gez pour obte­nir plu­sieurs plans. Vous super­po­se­rez ensuite d’autres plans sur ce qui est inex­ploi­table au niveau de l’i­mage, mais aurez une bande son toute trou­vée. Idéa­le­ment, vous fil­me­rez quelques plans du public une fois le mor­ceau fini (à moins qu’on ne les voit en train de chan­ter), per­sonne ne sau­ra que ça n’est pas très syn­chrone avec le son.

Télécharger de la musique

Là, on touche à un vrai pro­blème : le droit d’au­teur. Si le film est des­ti­né à être mon­tré à la famille sans sor­tir du salon, on s’en fout un peu, mais dès lors que vous le met­tez sur le net, même sans but com­mer­cial, ça devient com­pli­qué. Vous ne pou­vez pas prendre le der­nier Lady Gaga pour illus­trer votre film. Outre le fait que le choix soit dou­teux, c’est illé­gal, et vous ris­quez de voir la vidéo deve­nir muette, ou être sup­pri­mée. Alors, cer­tains arrivent à convaincre de gros groupes de les lais­ser uti­li­ser leurs musiques, mais on trouve aus­si des mor­ceaux qu’on peut uti­li­ser sim­ple­ment (gra­tui­te­ment) et léga­le­ment (tou­jours dans le cadre d’une dif­fu­sion sans bénéfices).
Pour cela, je passe per­son­nel­le­ment mon temps sur Jamen­do. C’est un peu le pen­dant musi­cal de Fli­ckr. Des mil­liers de (par­fois) très bons groupes mettent en ligne des albums sous Crea­tive Com­mons. La contre-par­tie, c’est que vous devez les citer au géné­rique (mais ça va un peu de soi, quand même).
Le sou­ci, c’est qu’il y a l’embarras du choix et qu’il faut par­fois de longues heures d’ex­plo­ra­tion pour trou­ver le mor­ceau par­fait, en jon­glant avec les caté­go­ries, les tags, et des mots clefs tapés au hasard (il m’est arri­vé d’es­sayer avec « plage », « beau temps », etc. !). Mais c’est comme ça que j’ai pu trou­ver du rap alle­mand pour ma vidéo de Cologne !

Choi­sir la musique n’est pas simple. Il faut bien pen­ser qu’il ne s’a­git pas de trou­ver un artiste qui vous plaît (enfin, un mini­mum, certes), mais sur­tout quelque chose qui convient à l’am­biance. De manière géné­rale, j’é­vite les grosses sym­pho­nies : ça apla­tit. C’est bien pour dra­ma­ti­ser un grand film ou une pub de par­fum, mais la musique ne doit pas prendre le pas sur les images. J’ai éga­le­ment ten­dance à pri­vi­lé­gier les ins­tru­men­taux (ou à n’u­ti­li­ser que l’in­tro !), car les paroles peuvent par­fois don­ner un autre sens à l’i­mage pour celui qui les comprend.
Un (contre) exemple : j’aime beau­coup My Bub­ba & Mi. J’ai uti­li­sé un de leurs mor­ceaux sur l’épi­sode à San Fran­cis­co de notre voyage aux USA. La vidéo débute sur un lion de mer qui exprime sa viri­li­té. Mais la chan­teuse dit « if you are tired » pile à ce moment-là (si tu es fati­gué, en fran­çais) : résul­tat, on dirait presque notre gros mâle baille, et cela m’a­muse beaucoup...

Autre pos­si­bi­li­té, pas super légale mais idéale pour les voya­geurs : ache­ter un CD sur place. Parce que c’est fina­le­ment le meilleur endroit pour trou­ver de la musique locale... Reste à choi­sir le bon ! (on vend par­fois aux tou­ristes des trucs assez ridi­cules, quand même...)

Utiliser des bruitages

Lorsque le son enre­gis­tré est inex­ploi­table, ou ne convient sim­ple­ment pas, il vous reste les sono­thèques. Cela peut être très utile pour expli­ci­ter une scène, créer une ambiance, sug­gé­rer une action... On y trouve tout !
Et, là encore, on peut trou­ver son bon­heur gra­tui­te­ment (et léga­le­ment) sur le net ; reste à fouiller, et à réus­sir à trou­ver le bon mot pour défi­nir le son qu’on cherche ! Quelques adresses : Sound­dogs, Sound Fishing, La Sono­thèque. Une recherche sur Google peut aus­si por­ter ses fruits (essayez en anglais) si on ne trouve rien sur les gros sites...

En guise d’exemple, je vais res­sor­tir un vieux film : l’his­toire d’un non-voyage, ou com­ment s’oc­cu­per quand on est coin­cée à la mai­son au lieu d’être au Viet­nam. C’est du stop motion, donc je n’ai aucun son direct, aucune ambiance, l’op­po­sé d’un clas­sique film de vacances. Du coup, j’ai « brui­té » le film grâce aux sono­thèques gra­tuites, et voi­ci le résultat :

Poursuivre la lecture vers un autre article..

26 commentaires

Hyacinthe Rmblt 9 novembre 2011 - 11:09

Wahou. Bel article. Effec­ti­ve­ment, la vidéo du Viet­nam est très réus­sie et ori­gi­nale ! 🙂 Bra­vo, et conti­nuez à nous faire par­ta­ger vos voyages. 😉

Répondre
Julien 9 novembre 2011 - 12:35

bra­vo !
Le résul­tat est ori­gi­nal et sur­pre­nant ! Quelle patience pour réa­li­ser ce film.
Mer­ci pour toutes ces res­sources pour réa­li­ser les bandes sons de vidéos. Quel est le logi­ciel que tu uti­lises pour mon­ter les vidéos (la copie d’é­cran en début d’ar­ticle), j’ai­me­rais aus­si me mettre à la vidéo... !
A bientôt !

Répondre
lyse 9 novembre 2011 - 12:53

très inté­res­sant ... j’a­vais eu un pro­blème de son-musique pour un film que je mon­tais suite à notre voyage en Rus­sie, il faut bien dire que le son qui sort du camé­scope (iden­tique à celui des APN sans doute !) est déses­pé­rant ... nor­mal – c’est en mono -
quand j’ai enten­du les chants des moines des monas­tères j’ai été très déçue ! mettre une autre musique – ce n’est pas pos­sible, retrou­ver leur chant d’a­près un CD qu’ils ven­daient... aléa­toire et pas très réa­liste : manque les inévi­tables bruits... exté­rieurs etc... alors j’ai lais­sé les chants du camé­scope ; c’é­tait moins pire ...
rien ne vaut dans ce cas un bon magnétophone.

je pense avoir recon­nu « Pre­mière » c’est aus­si le logi­ciel que j’u­ti­lise depuis long­temps et qui me convient bien.

mer­ci pour tous les petits « trucs » que tu nous sug­gère et bra­vo j’ai tou­jours autant de plai­sir et d’in­té­rêt à te lire même si je ne com­mu­nique pas souvent.

à bien­tôt

Répondre
tewoz 9 novembre 2011 - 13:00

Bel article.
C’est vrai que la bande son est pri­mor­diale dans une vidéo. C’est elle qui donne le rythme, l’am­biance, sou­ligne ce qui est à l’image.
Je me pen­che­rai la des­sus quand j’au­rai com­men­cé la vidéo... dans 25 ans... 😉

Répondre
Yo 9 novembre 2011 - 13:56

Sinon il y a aus­si le nou­veau ser­vice de Vimeo : Vimeo Music que je trouve pas trop mal !

Répondre
Laurent Breillat (Apprendre la Photo) 9 novembre 2011 - 14:05

Super inté­res­sant ça, des astuces utiles pour qui est ten­té par la vidéo.

Est-ce que tu as déjà ten­té d’en­re­gis­trer le son avec un autre appa­reil (genre Zoom H4n ou équi­valent plus abor­dable) et de syn­chro­ni­ser après ? Parce que le pro­blème du son du reflex (à part qu’il n’est pas excep­tion­nel), c’est que quand tu bouges, ça s’en­tend for­cé­ment (genre tu passes der­rière l’en­ceinte et hop le son est étouffé).

Répondre
flonou 9 novembre 2011 - 14:37

Sinon, dans la suite adobe, il y a audi­tion (ancien­ne­ment cool edit pro) qui peut aider à laver/corriger un peu le son et y mettre des effets.

Répondre
Chris 9 novembre 2011 - 17:05

Tu devrais rebap­ti­ser ton site « Madame Oreille – Pho­tos & Vidéos de voyage » 🙂 – en tout cas, super inté­res­sant. Je n’ai tou­jours pas sor­ti de vidéos mais à force de te lire, je vais devoir me bou­ger les fesses !

Répondre
A La Croisée des Chemins 10 novembre 2011 - 12:25

Mer­ci pour cet article et ces liens, c’est effec­ti­ve­ment une pro­blé­ma­tique à laquelle nous devons faire faire lorsque nous vou­lons faire une video ou même un diaporama !

Répondre
Oreille 10 novembre 2011 - 16:25

Hya­cinthe Rmblt : Mer­ci et bien­ve­nue ici 🙂

Julien : Effec­ti­ve­ment, Lyse a rai­son, il s’a­git de Pre­mière. Je ne savais pas trop quoi uti­li­ser pour faire une vignette, alors j’ai fait un bon vieux print screen, mais ces conseils ne sont pas liés à un logi­ciel par­ti­cu­lier. Cela dit, Pre­mière, même s’il n’est pas gra­tuit, est vrai­ment bien fait et très intuitif.

Lyse : Effec­ti­ve­ment, cela a du être très frus­trant de ne pas retrou­ver ce que tu avais enten­du. Il est vrai que le son n’est pas tou­jours for­mi­dable, voire rare­ment, sur nos petits engins ! 

Tewoz : La liste des trucs que tu dois faire s’allonge 😉

Yo : tiens, je tache­rai de trou­ver mes pro­chaines bandes son des­sus ! Je n’ai pas encore essayé. Tu trouves de la varié­té ? (pas dans le sens France Gall, mais dans le sens « pleins de trucs différents !)

Laurent : embar­quer du maté­riel de son serait effec­ti­ve­ment la solu­tion idéale. Le sou­cis, c’est que mon sac pèse déjà assez lourd, et que je trie déjà pour ne pas prendre tous les objec­tifs, etc. En fait, c’est indis­pen­sable pour ceux qui font vrai­ment du repor­tage, mais pour une vidéo qui n’a d’autre des­ti­na­tion que mon blog, je pré­fère pri­vi­lé­gier mon dos !
Tu comptes inves­tir dans du maté­riel de prise de son ?

Flo­nou : c’est pas faux. Je ne l’ai jamais ouvert, ni même ins­tal­lé. C’est ins­tinc­tif à la prise en main ? On fait un export de nos pistes de mon­tage et on peau­fine le tout, c’est ça ? (enfin, j’i­ma­gine que le pas­sage entre pre­miere et audi­tion doit être facile, là des­sus, c’est l’intérêt de la suite)

Chris : Je vais attendre d’en faire un peu plus avant de renom­mer le site, quand même ! Et c’est vrai qu’on n’a tou­jours pas vu de vidéo de toi ! les dan­seurs de tan­go ou les mani­fes­tants, ça passe bien en mou­ve­ment pour­tant, non ?

A la croi­sée des che­mins : Tiens, pour un dia­po­ra­mas, vous feriez quoi ? Musique ou car­ré­ment brui­tages etc. ?

Répondre
Donlope 10 novembre 2011 - 18:52

Excellent cette vidéo, on dirait un mélange entre des tech­niques à la Gon­dry et du Stop Motion à la « Panique à la ferme »

Répondre
Laurent Breillat (Apprendre la Photo) 10 novembre 2011 - 19:03

J’y songe oui, en par­ti­cu­lier pour des vidéos de lives acous­tiques ou de concert, où le son est impor­tant, et où ça rend mieux quand il est régu­lier et ne dépend pas trop de la posi­tion de l’appareil.

Enfin, j’y songe une fois que j’au­rais ache­té tout le matos pho­to que je veux 😛

Répondre
Flonou 10 novembre 2011 - 20:05

Je n’ai jamais uti­li­sé audi­tion dans un pro­jet vidéo pre­mière mais plu­sieurs (nom­breuses) fois pour retou­cher des enre­gis­tre­ments live. La prise en main est simple si tu connais le domaine je dirai. Je conseille entre autres le nor­ma­li­seur (aug­mente le volume sans satu­rer) et sur­tout le réduc­teur de bruit (tu sélec­tionnes une empreinte de ton bruit sur un pas­sage où il est seul et ensuite tu le réduis sur toute ta prise. Pra­tique pour atté­nuer un buzz constant)

Répondre
Oreille 13 novembre 2011 - 19:50

Don­lope : je crois que je n’ai vu « panique à la ferme » qu’a­près (et pas en entier, j’a­voue) mais par contre, j’aime énor­mé­ment Gondry 🙂

Laurent : pour les concerts, l’i­déal c’est encore de prendre le son en sor­tie de console, mais pour cela il faut avoir l’au­to­ri­sa­tion (ça per­met de mélan­ger un peu avec l’am­biance, mais de ne pas être pour­ri par la nana du pre­mier rang qui tient abso­lu­ment à nous prou­ver qu’elle connaît les paroles...)

Flo­nou : je vais tes­ter ça cette semaine, sur les images de Bar­ce­lone, je pense !

Répondre
Cécile 14 novembre 2011 - 10:15

Très sym­pa­thique cet article et à point nom­mé, j’es­sAYE de faire du stop motion a par­tir de pho­tos (par oppo­si­tion à ani­ma­tion) et d’en­re­gis­trer le son a coté (mon k20 ne fait pas video) mais je vais essayer les sites de sound­track pour com­men­cer, je m’ar­ra­che­rai pro­ba­ble­ment moins de cheveux.

J’a­dore ton clip sur le viet­nam, j’es­pere que tu auras l’oc­ca­sion d’y aller un jour. 😉

Répondre
Oreille 14 novembre 2011 - 22:55

Cécile : ah, je suis curieuse de voir le résul­tat 🙂 C’est sur que sujet ?

Répondre
jipe 15 novembre 2011 - 16:30

C’est plu­tôt éton­nant, créa­tif et talen­tueux avec suf­fi­sam­ment d’hu­mour, oui, vrai­ment sans faire du lèche, c’est pas mal du tout !

Répondre
Cécile 16 novembre 2011 - 9:21

étant dans la par­tie sèche de bang­kok et atten­tant la « flood » comme godot, mon pre­mier thème sera l’eau ! (mais pas inondation :))

Répondre
Oreille 16 novembre 2011 - 14:31

jipe : Merci !

Cécile : ah, j’at­tends de voir ça alors !

Répondre
Charlotte 29 novembre 2011 - 13:46

Supers conseils!! Per­so la vidéo – même si ca peut prendre énor­mé­ment de temps – per­met de résu­mer au mieux l’am­biance d’un voyage 🙂
Je rajou­te­rais a la liste de sites de musiques gra­tuites : http://vimeo.com/musicstore?utm_source=newsletter1011
(cer­taines sont cepen­dant a vendre)

Répondre
Oreille 30 novembre 2011 - 14:35

Char­lotte : j’ai essayé vimeo récem­ment, et j’a­voue que leur outil de recherche est vrai­ment bien conçu et opti­mi­sé pour les vidéastes, impec­cable ! Ce n’est pas encore très four­ni, mais j’ai trou­vé de très bons mor­ceaux, pile ce que je cherchais...

Répondre
tunimaal 29 décembre 2011 - 2:21

Vrai­ment très inté­res­sant comme article et très com­plet. Il répond très bien aux besoins de trou­ver des sons uti­li­sables faci­le­ment et sans avoir à y débour­ser des sommes extra­va­gantes. Je te remer­cie pour ce partage

Répondre
Oreille 29 décembre 2011 - 12:10

Tuni­maal : mer­ci, ça me fait plai­sir que ça réponde ain­si à tes questions 🙂

Répondre
Du problème de musiques non libres de droits... | Menilmonde 3 juillet 2012 - 11:45

[...] les mettre sur des videos. C’est inter­dit. Madame Oreille en avait d’ailleurs par­lé ici. Oui mais. C’est tolé­ré. C’est tolé­ré à par­tir du moment où il n’y a pas [...]

Répondre
letieou 13 octobre 2012 - 12:04

Super cette vidéo ! Bra­vo ! Ca val­lait le coup de ne pas aller au Vietnam 😉

Répondre
Thomas 7 décembre 2017 - 5:06

L’ar­ticle est très inté­res­sant, pour ma par je me suis pro­cu­ré un enre­gis­treur Tas­cam DR-05 et un micro-cra­vate Rhode (pour de la vidéo com­men­tée ou du blog) et depuis je me réa­lise ma propre sono­thèque. Ca marche assez bien.
Petit bémol sur ton article, les vidéos ne s’af­fichent pas pour moi (ce qui est fort regret­table, j’a­dore la vidéo). Est ce que les liens sont mort ? Y a t il un autre endroit où je pour­rais voir tes vidéos ?

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.