fbpx

Comment faire les bandes son de ses films de voyage ?

par Madame Oreille

Dis­ons-le dès le départ, je suis incroy­able­ment mal placée pour en par­ler, faisant moi-même mes ban­des son comme un cochon, mais je pense que c’est un sujet intéres­sant. En effet, quand on filme avec un reflex, ou même avec des petits appareils, on se préoc­cupe surtout de l’im­age, et sou­vent à tort, car le son par­ticipe au moins autant à l’am­biance. Je vais donc essay­er de vous don­ner quelques pistes, sans l’e­spoir d’être exhaus­tive, mais en tâchant de faire simple.

On va dire, pour com­mencer, qu’il y a dif­férents types de sons : musique ou « bruits » (bruit désig­nant l’am­biance genre brouha­ha d’une foule et non la musique élec­tron­ique) et enreg­istrés avec la vidéo ou rajoutés. Par exem­ple, vous pou­vez utilis­er la musique d’un con­cert que vous avez filmé, ou pren­dre un CD. Vous pou­vez égale­ment pren­dre l’am­biance d’une rue, ou utilis­er un bruitage. A chaque fois c’est la même idée, mais pas la même origine.
De manière générale, essay­er de tout mélanger peut être une bonne idée : avoir de la musique, mais de temps en temps enten­dre un bus qui passe, l’am­biance d’un bar... Et ne pas hésiter à aller chercher ailleurs le son qu’il nous manque !

Enregistrer l’ambiance

C’est un con­seil impor­tant. Lorsque vous enchaînez plusieurs plans tournés au même endroit, il est agréable que le son soit cohérent et con­tinu. Unité de lieu, unité de son. Et, pour cela, il n’y a pas trente solu­tions : il faut laiss­er l’en­reg­istrement tourn­er, même s’il ne se passe plus rien dans le cadre. Cela vous per­me­t­tra d’u­tilis­er ce son sur tous vos plans, de sorte à créer une cohérence. Il est évi­dent qu’à ce moment-là, vous n’êtes pas en train de dis­cuter à côté du micro...
Cela vaut égale­ment pour tout ce qui est con­certs et ani­ma­tions musi­cales : filmez pen­dant tout le morceau, sans couper, même si vous bougez pour obtenir plusieurs plans. Vous super­poserez ensuite d’autres plans sur ce qui est inex­ploitable au niveau de l’im­age, mais aurez une bande son toute trou­vée. Idéale­ment, vous filmerez quelques plans du pub­lic une fois le morceau fini (à moins qu’on ne les voit en train de chanter), per­son­ne ne saura que ça n’est pas très syn­chrone avec le son.

Télécharger de la musique

Là, on touche à un vrai prob­lème : le droit d’au­teur. Si le film est des­tiné à être mon­tré à la famille sans sor­tir du salon, on s’en fout un peu, mais dès lors que vous le met­tez sur le net, même sans but com­mer­cial, ça devient com­pliqué. Vous ne pou­vez pas pren­dre le dernier Lady Gaga pour illus­tr­er votre film. Out­re le fait que le choix soit dou­teux, c’est illé­gal, et vous risquez de voir la vidéo devenir muette, ou être sup­primée. Alors, cer­tains arrivent à con­va­in­cre de gros groupes de les laiss­er utilis­er leurs musiques, mais on trou­ve aus­si des morceaux qu’on peut utilis­er sim­ple­ment (gra­tu­ite­ment) et légale­ment (tou­jours dans le cadre d’une dif­fu­sion sans bénéfices).
Pour cela, je passe per­son­nelle­ment mon temps sur Jamen­do. C’est un peu le pen­dant musi­cal de Flickr. Des mil­liers de (par­fois) très bons groupes met­tent en ligne des albums sous Cre­ative Com­mons. La con­tre-par­tie, c’est que vous devez les citer au générique (mais ça va un peu de soi, quand même).
Le souci, c’est qu’il y a l’embarras du choix et qu’il faut par­fois de longues heures d’ex­plo­ration pour trou­ver le morceau par­fait, en jonglant avec les caté­gories, les tags, et des mots clefs tapés au hasard (il m’est arrivé d’es­say­er avec « plage », « beau temps », etc. !). Mais c’est comme ça que j’ai pu trou­ver du rap alle­mand pour ma vidéo de Cologne !

Choisir la musique n’est pas sim­ple. Il faut bien penser qu’il ne s’ag­it pas de trou­ver un artiste qui vous plaît (enfin, un min­i­mum, certes), mais surtout quelque chose qui con­vient à l’am­biance. De manière générale, j’évite les gross­es sym­phonies : ça aplatit. C’est bien pour drama­tis­er un grand film ou une pub de par­fum, mais la musique ne doit pas pren­dre le pas sur les images. J’ai égale­ment ten­dance à priv­ilégi­er les instru­men­taux (ou à n’u­tilis­er que l’in­tro !), car les paroles peu­vent par­fois don­ner un autre sens à l’im­age pour celui qui les comprend.
Un (con­tre) exem­ple : j’aime beau­coup My Bub­ba & Mi. J’ai util­isé un de leurs morceaux sur l’épisode à San Fran­cis­co de notre voy­age aux USA. La vidéo débute sur un lion de mer qui exprime sa viril­ité. Mais la chanteuse dit « if you are tired » pile à ce moment-là (si tu es fatigué, en français) : résul­tat, on dirait presque notre gros mâle baille, et cela m’a­muse beaucoup...

Autre pos­si­bil­ité, pas super légale mais idéale pour les voyageurs : acheter un CD sur place. Parce que c’est finale­ment le meilleur endroit pour trou­ver de la musique locale... Reste à choisir le bon ! (on vend par­fois aux touristes des trucs assez ridicules, quand même...)

Utiliser des bruitages

Lorsque le son enreg­istré est inex­ploitable, ou ne con­vient sim­ple­ment pas, il vous reste les sonothèques. Cela peut être très utile pour expliciter une scène, créer une ambiance, sug­gér­er une action... On y trou­ve tout !
Et, là encore, on peut trou­ver son bon­heur gra­tu­ite­ment (et légale­ment) sur le net ; reste à fouiller, et à réus­sir à trou­ver le bon mot pour définir le son qu’on cherche ! Quelques adress­es : Sound­dogs, Sound Fish­ing, La Sonothèque. Une recherche sur Google peut aus­si porter ses fruits (essayez en anglais) si on ne trou­ve rien sur les gros sites...

En guise d’ex­em­ple, je vais ressor­tir un vieux film : l’his­toire d’un non-voy­age, ou com­ment s’oc­cu­per quand on est coincée à la mai­son au lieu d’être au Viet­nam. C’est du stop motion, donc je n’ai aucun son direct, aucune ambiance, l’op­posé d’un clas­sique film de vacances. Du coup, j’ai « bruité » le film grâce aux sonothèques gra­tu­ites, et voici le résultat :

Poursuivre la lecture vers un autre article..

26 commentaires

Hyacinthe Rmblt 9 novembre 2011 - 11:09

Wahou. Bel arti­cle. Effec­tive­ment, la vidéo du Viet­nam est très réussie et orig­i­nale ! 🙂 Bra­vo, et con­tin­uez à nous faire partager vos voyages. 😉

Répondre
Julien 9 novembre 2011 - 12:35

bra­vo !
Le résul­tat est orig­i­nal et sur­prenant ! Quelle patience pour réalis­er ce film.
Mer­ci pour toutes ces ressources pour réalis­er les ban­des sons de vidéos. Quel est le logi­ciel que tu utilis­es pour mon­ter les vidéos (la copie d’écran en début d’ar­ti­cle), j’aimerais aus­si me met­tre à la vidéo... !
A bientôt !

Répondre
lyse 9 novembre 2011 - 12:53

très intéres­sant ... j’avais eu un prob­lème de son-musique pour un film que je mon­tais suite à notre voy­age en Russie, il faut bien dire que le son qui sort du camés­cope (iden­tique à celui des APN sans doute !) est dés­espérant ... nor­mal – c’est en mono -
quand j’ai enten­du les chants des moines des monastères j’ai été très déçue ! met­tre une autre musique – ce n’est pas pos­si­ble, retrou­ver leur chant d’après un CD qu’ils vendaient... aléa­toire et pas très réal­iste : manque les inévita­bles bruits... extérieurs etc... alors j’ai lais­sé les chants du camés­cope ; c’é­tait moins pire ...
rien ne vaut dans ce cas un bon magnétophone.

je pense avoir recon­nu « Pre­mière » c’est aus­si le logi­ciel que j’u­tilise depuis longtemps et qui me con­vient bien.

mer­ci pour tous les petits « trucs » que tu nous sug­gère et bra­vo j’ai tou­jours autant de plaisir et d’in­térêt à te lire même si je ne com­mu­nique pas souvent.

à bien­tôt

Répondre
tewoz 9 novembre 2011 - 13:00

Bel arti­cle.
C’est vrai que la bande son est pri­mor­diale dans une vidéo. C’est elle qui donne le rythme, l’am­biance, souligne ce qui est à l’image.
Je me pencherai la dessus quand j’au­rai com­mencé la vidéo... dans 25 ans... 😉

Répondre
Yo 9 novembre 2011 - 13:56

Sinon il y a aus­si le nou­veau ser­vice de Vimeo : Vimeo Music que je trou­ve pas trop mal !

Répondre
Laurent Breillat (Apprendre la Photo) 9 novembre 2011 - 14:05

Super intéres­sant ça, des astuces utiles pour qui est ten­té par la vidéo.

Est-ce que tu as déjà ten­té d’en­reg­istr­er le son avec un autre appareil (genre Zoom H4n ou équiv­a­lent plus abor­d­able) et de syn­chro­nis­er après ? Parce que le prob­lème du son du reflex (à part qu’il n’est pas excep­tion­nel), c’est que quand tu bouges, ça s’en­tend for­cé­ment (genre tu pass­es der­rière l’en­ceinte et hop le son est étouffé).

Répondre
flonou 9 novembre 2011 - 14:37

Sinon, dans la suite adobe, il y a audi­tion (anci­en­nement cool edit pro) qui peut aider à laver/corriger un peu le son et y met­tre des effets.

Répondre
Chris 9 novembre 2011 - 17:05

Tu devrais rebap­tis­er ton site « Madame Oreille – Pho­tos & Vidéos de voy­age » 🙂 – en tout cas, super intéres­sant. Je n’ai tou­jours pas sor­ti de vidéos mais à force de te lire, je vais devoir me bouger les fesses !

Répondre
A La Croisée des Chemins 10 novembre 2011 - 12:25

Mer­ci pour cet arti­cle et ces liens, c’est effec­tive­ment une prob­lé­ma­tique à laque­lle nous devons faire faire lorsque nous voulons faire une video ou même un diaporama !

Répondre
Oreille 10 novembre 2011 - 16:25

Hyacinthe Rmblt : Mer­ci et bien­v­enue ici 🙂

Julien : Effec­tive­ment, Lyse a rai­son, il s’ag­it de Pre­mière. Je ne savais pas trop quoi utilis­er pour faire une vignette, alors j’ai fait un bon vieux print screen, mais ces con­seils ne sont pas liés à un logi­ciel par­ti­c­uli­er. Cela dit, Pre­mière, même s’il n’est pas gra­tu­it, est vrai­ment bien fait et très intuitif.

Lyse : Effec­tive­ment, cela a du être très frus­trant de ne pas retrou­ver ce que tu avais enten­du. Il est vrai que le son n’est pas tou­jours for­mi­da­ble, voire rarement, sur nos petits engins ! 

Tewoz : La liste des trucs que tu dois faire s’allonge 😉

Yo : tiens, je tacherai de trou­ver mes prochaines ban­des son dessus ! Je n’ai pas encore essayé. Tu trou­ves de la var­iété ? (pas dans le sens France Gall, mais dans le sens « pleins de trucs différents !)

Lau­rent : embar­quer du matériel de son serait effec­tive­ment la solu­tion idéale. Le soucis, c’est que mon sac pèse déjà assez lourd, et que je trie déjà pour ne pas pren­dre tous les objec­tifs, etc. En fait, c’est indis­pens­able pour ceux qui font vrai­ment du reportage, mais pour une vidéo qui n’a d’autre des­ti­na­tion que mon blog, je préfère priv­ilégi­er mon dos !
Tu comptes inve­stir dans du matériel de prise de son ?

Flo­nou : c’est pas faux. Je ne l’ai jamais ouvert, ni même instal­lé. C’est instinc­tif à la prise en main ? On fait un export de nos pistes de mon­tage et on peaufine le tout, c’est ça ? (enfin, j’imag­ine que le pas­sage entre pre­miere et audi­tion doit être facile, là dessus, c’est l’intérêt de la suite)

Chris : Je vais atten­dre d’en faire un peu plus avant de renom­mer le site, quand même ! Et c’est vrai qu’on n’a tou­jours pas vu de vidéo de toi ! les danseurs de tan­go ou les man­i­fes­tants, ça passe bien en mou­ve­ment pour­tant, non ?

A la croisée des chemins : Tiens, pour un dia­po­ra­mas, vous feriez quoi ? Musique ou car­ré­ment bruitages etc. ?

Répondre
Donlope 10 novembre 2011 - 18:52

Excel­lent cette vidéo, on dirait un mélange entre des tech­niques à la Gondry et du Stop Motion à la « Panique à la ferme »

Répondre
Laurent Breillat (Apprendre la Photo) 10 novembre 2011 - 19:03

J’y songe oui, en par­ti­c­uli­er pour des vidéos de lives acous­tiques ou de con­cert, où le son est impor­tant, et où ça rend mieux quand il est réguli­er et ne dépend pas trop de la posi­tion de l’appareil.

Enfin, j’y songe une fois que j’au­rais acheté tout le matos pho­to que je veux 😛

Répondre
Flonou 10 novembre 2011 - 20:05

Je n’ai jamais util­isé audi­tion dans un pro­jet vidéo pre­mière mais plusieurs (nom­breuses) fois pour retouch­er des enreg­istrements live. La prise en main est sim­ple si tu con­nais le domaine je dirai. Je con­seille entre autres le nor­maliseur (aug­mente le vol­ume sans sat­ur­er) et surtout le réduc­teur de bruit (tu sélec­tionnes une empreinte de ton bruit sur un pas­sage où il est seul et ensuite tu le réduis sur toute ta prise. Pra­tique pour atténuer un buzz constant)

Répondre
Oreille 13 novembre 2011 - 19:50

Don­lope : je crois que je n’ai vu « panique à la ferme » qu’après (et pas en entier, j’avoue) mais par con­tre, j’aime énor­mé­ment Gondry 🙂

Lau­rent : pour les con­certs, l’idéal c’est encore de pren­dre le son en sor­tie de con­sole, mais pour cela il faut avoir l’au­tori­sa­tion (ça per­met de mélanger un peu avec l’am­biance, mais de ne pas être pour­ri par la nana du pre­mier rang qui tient absol­u­ment à nous prou­ver qu’elle con­naît les paroles...)

Flo­nou : je vais tester ça cette semaine, sur les images de Barcelone, je pense !

Répondre
Cécile 14 novembre 2011 - 10:15

Très sym­pa­thique cet arti­cle et à point nom­mé, j’es­sAYE de faire du stop motion a par­tir de pho­tos (par oppo­si­tion à ani­ma­tion) et d’en­reg­istr­er le son a coté (mon k20 ne fait pas video) mais je vais essay­er les sites de sound­track pour com­mencer, je m’ar­racherai prob­a­ble­ment moins de cheveux.

J’adore ton clip sur le viet­nam, j’es­pere que tu auras l’oc­ca­sion d’y aller un jour. 😉

Répondre
Oreille 14 novembre 2011 - 22:55

Cécile : ah, je suis curieuse de voir le résul­tat 🙂 C’est sur que sujet ?

Répondre
jipe 15 novembre 2011 - 16:30

C’est plutôt éton­nant, créatif et tal­entueux avec suff­isam­ment d’hu­mour, oui, vrai­ment sans faire du lèche, c’est pas mal du tout !

Répondre
Cécile 16 novembre 2011 - 9:21

étant dans la par­tie sèche de bangkok et atten­tant la « flood » comme godot, mon pre­mier thème sera l’eau ! (mais pas inondation :))

Répondre
Oreille 16 novembre 2011 - 14:31

jipe : Merci !

Cécile : ah, j’at­tends de voir ça alors !

Répondre
Charlotte 29 novembre 2011 - 13:46

Supers con­seils!! Per­so la vidéo – même si ca peut pren­dre énor­mé­ment de temps – per­met de résumer au mieux l’am­biance d’un voyage 🙂
Je rajouterais a la liste de sites de musiques gra­tu­ites : http://vimeo.com/musicstore?utm_source=newsletter1011
(cer­taines sont cepen­dant a vendre)

Répondre
Oreille 30 novembre 2011 - 14:35

Char­lotte : j’ai essayé vimeo récem­ment, et j’avoue que leur out­il de recherche est vrai­ment bien conçu et opti­misé pour les vidéastes, impec­ca­ble ! Ce n’est pas encore très fourni, mais j’ai trou­vé de très bons morceaux, pile ce que je cherchais...

Répondre
tunimaal 29 décembre 2011 - 2:21

Vrai­ment très intéres­sant comme arti­cle et très com­plet. Il répond très bien aux besoins de trou­ver des sons util­is­ables facile­ment et sans avoir à y débours­er des sommes extrav­a­gantes. Je te remer­cie pour ce partage

Répondre
Oreille 29 décembre 2011 - 12:10

Tuni­maal : mer­ci, ça me fait plaisir que ça réponde ain­si à tes questions 🙂

Répondre
Du problème de musiques non libres de droits... | Menilmonde 3 juillet 2012 - 11:45

[...] les met­tre sur des videos. C’est inter­dit. Madame Oreille en avait d’ailleurs par­lé ici. Oui mais. C’est toléré. C’est toléré à par­tir du moment où il n’y a pas [...]

Répondre
letieou 13 octobre 2012 - 12:04

Super cette vidéo ! Bra­vo ! Ca val­lait le coup de ne pas aller au Vietnam 😉

Répondre
Thomas 7 décembre 2017 - 5:06

L’ar­ti­cle est très intéres­sant, pour ma par je me suis procuré un enreg­istreur Tas­cam DR-05 et un micro-cra­vate Rhode (pour de la vidéo com­men­tée ou du blog) et depuis je me réalise ma pro­pre sonothèque. Ca marche assez bien.
Petit bémol sur ton arti­cle, les vidéos ne s’af­fichent pas pour moi (ce qui est fort regret­table, j’adore la vidéo). Est ce que les liens sont mort ? Y a t il un autre endroit où je pour­rais voir tes vidéos ?

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.