fbpx

Comment effacer son ex de ses photos de vacances

par Madame Oreille

Vous vous dites que cer­taines de vos pho­tos de vacances seraient bien mieux sans votre ex des­sus ? Vous avez bien rai­son. Pas­sons en revue quelques-unes des solu­tions pos­sibles (et pacifiques).

Ces der­nières années, vous avez fait de beaux voyages. Ce sont de jolis sou­ve­nirs, dans de magni­fiques des­ti­na­tions. Sauf que cer­taines de vos pho­tos sont gâchées par la pré­sence de quel­qu’un. En effet, vous ne voya­giez pas seule. Vous étiez mal accom­pa­gnée, sans le réa­li­ser à l’é­poque. Pour­tant, dans le lot, il y a des pho­tos que vous aimez. Alors com­ment on sauve ces images ?

Option n°1 : le coup du ciseau

Ou, sur n’im­porte quel logi­ciel de retouche : le reca­drage (crop).

Le reca­drage est l’op­tion la plus simple, pour peu que la pho­to s’y prête. Sur l’exemple ci-des­sous, le type moche à effa­cer est au bord du cadre. C’est donc très simple de le dégager.

effacer son ex : photo avant
Sale type en train de gâcher une pho­to de la cas­cade de Sko­gar, en Islande

Tous les logi­ciels, même basiques, même les appli­ca­tions pour smart­phone, ont la fonc­tion reca­drage. Le logo de l’ou­til est géné­ra­le­ment simi­laire à ceci :outil crop sur photoshop

En reca­drant, il vous fau­dra prê­ter atten­tion à la com­po­si­tion. Essayez de conser­ver une image dyna­mique et/ou har­mo­nieuse, et évi­tez de cou­per cer­tains élé­ments. Dans le cas de cette cas­cade, par exemple, je vou­lais conser­ver du ciel en haut et l’a­morce avec la ver­dure en bas, afin de ne pas « étouf­fer » la cas­cade dans le cadre. L’as­tuce a alors consis­té à éti­rer l’i­mage avec l’ou­til Trans­for­ma­tion (sous Ligh­troom, cela cor­res­pond au pan­neau Trans­for­ma­tion ; sous Pho­to­shop : CTRL + T, Edi­tion > Trans­for­ma­tion manuelle).

effacer son ex en recadrant

Sko­gar­foss sans mau­vaise fré­quen­ta­tion

Option n°2 : le coup du pinceau

Ensuite, il y a le cas, un peu plus com­plexe mais rela­ti­ve­ment facile à cor­ri­ger, de la sil­houette d’ex-à-la-noix sur un fond à peu près uni.

silhouette a efface à snowdonia
Effacer son ex sur une photo de voyage à snowdonia

Visi­ter Snow­do­nia sous la pluie, c’est pas grave. Visi­ter Snow­do­nia en mau­vaise com­pa­gnie, c’est pénible.

Les petites sil­houettes dans les pho­tos de pay­sage, c’est bien. Enfin, en géné­ral. Parce que là, j’ai très envie de virer ces sil­houettes. Alors, com­ment procéder ?

Pho­to­shop pos­sède une série d’ou­tils tout à fait adap­tés à cette situa­tion. On va donc jon­gler entre ceux-ci pour rayer l’ex de la sur­face de la pla­nète de la pho­to tout en conser­vant les textures.

Outils pour effacer sur photoshop

Le cas pré­sent, les outils qui vont nous inté­res­ser sont la Pièce et le Cor­rec­teur localisé.
Dans tous les cas, pen­sez à dupli­quer votre calque avant de com­men­cer. Il vous fau­dra sûre­ment vous y reprendre à plu­sieurs fois pour un joli rendu.

correcteur localisé de photoshop

À gauche : le Cor­rec­teur localisé.
On vient « peindre » sur la zone à effa­cer. Le logi­ciel va alors ana­ly­ser l’i­mage et pro­po­ser un motif de rem­pla­ce­ment. Je vous conseille d’y aller par petites touches, en décou­pant ain­si le corps. Hop, plus de tête.

À droite : l’ou­til Pièce.
On sélec­tionne la zone puis on déplace la sélec­tion pour aller cher­cher un motif cor­res­pon­dant. Le logi­ciel ana­lyse ensuite les deux zones pour par­faire le collage.

outil pièce de photoshop

Il est pro­bable que le ren­du ne soit pas par­fait du pre­mier coup. Il va alors fal­loir peaufiner.
S’il s’a­git d’un ciel, optez pour l’ou­til Tam­pon, avec des bords doux et une faible opa­ci­té. S’il s’a­git d’une zone tex­tu­rée (comme l’herbe ci-des­sus), optez pour l’ou­til Cor­rec­teur. Les fonc­tion­ne­ments du Cor­rec­teur et du Tam­pon sont simi­laires : en main­te­nant la touche Alt enfon­cée, vous défi­nis­sez une zone « source » (ce que vous allez copier) puis vous cli­quez sur les bouts d’ex à faire dis­pa­raître. Renou­ve­lez l’o­pé­ra­tion plu­sieurs fois en chan­geant régu­liè­re­ment de zone « source », jus­qu’à éli­mi­na­tion com­plète. C’est bien plus rapide que l’acide.

Sous Ligh­troom, l’ou­til « sup­pres­sion des défauts » fonc­tionne de la même manière que l’ou­til Pièce, et vous per­met d’ob­te­nir des résul­tats glo­ba­le­ment satis­fai­sants si la sil­houette se trouve sur des zones unies ou des motifs répé­ti­tifs, comme c’est le cas sur les deux exemples uti­li­sés ici.

l'ex a disparu : effacé avec photoshop
Effacer son ex de ses photos de vacances

Option n°3 : l’échange

Photo avec l'ex à effacer

Je crois me sou­ve­nir que je n’ai­mais déjà pas cette pho­to au départ. Le spot est magni­fique. C’est à Luga­no, en Suisse. Mais l’ex avait, bien sûr, râlé tout le long de la ran­do et sabo­tait volon­tai­re­ment les pho­tos en pre­nant de sales têtes et des pos­tures impro­bables. (Mec, tu payes rien du voyage et tout ce que je te demande c’est de jouer les modèles, c’est si hor­rible ?)
Bref, cette pho­to n’est pas nulle, mais la pré­sence de cette per­sonne m’ir­rite au plus haut point. Et je sais que vous en avez aus­si, des comme ça.

On va donc pro­cé­der à un échange et mettre une sil­houette bien plus sym­pa­thique à la place. Idéa­le­ment, il faut choi­sir une pho­to prise sous le même angle (n’es­sayez pas de rem­pla­cer une sil­houette pho­to­gra­phiée en contre-plon­gée par une sil­houette prise en plon­gée, par exemple !) et avec une lumière similaire.

Ici, j’ai envie de prendre ce vieux mon­sieur et sa petite fille. Je super­pose les deux pho­tos (avec une opa­ci­té réduite) pour avoir un aper­çu ain­si qu’une échelle cohérente.

superposer la photo a remplacer
détourer et effacer

L’é­tape sui­vante est rela­ti­ve­ment simple : on efface l’ex moche (en uti­li­sant les tech­niques évo­quées au point n°2 mais sans peau­fi­ner pour l’ins­tant) puis on détoure les sil­houettes qu’on sou­haite conser­ver, et on vient les pla­cer à un endroit cohé­rent par rap­port à leurs pieds et au sol. Oui, la gamine est mon­tée en rol­lers sur un sen­tier plein de cailloux !

Il faut ensuite par­faire l’in­té­gra­tion. C’est l’é­tape la plus com­plexe si vous ne maî­tri­sez pas Pho­to­shop, mais c’est rela­ti­ve­ment simple si vous avez les bases. Je ne peux pas vous don­ner de recette magique : tout va dépendre des pho­tos que vous uti­li­sez. D’un point de vue tech­nique, le plus simple, selon moi, est de mul­ti­plier les calques de réglages en leur appli­quant, à cha­cun, un masque d’é­crê­tage cor­res­pon­dant à votre nou­velle sil­houette. Ain­si, vous ne « débor­de­rez pas » lorsque vous vien­drez peindre sur le masque de fusion de votre calque de réglage : le réglage ne s’ap­pli­que­ra que sur la sil­houette. Jon­glez avec les courbes, cor­rec­tions de cou­leurs, la saturation...

Intégrer
Dessiner les ombres

Ensuite, afin que nos per­son­nages s’in­sèrent cor­rec­te­ment dans le pay­sage, on va des­si­ner les ombres. Sur un nou­veau calque (pla­cé sous les sil­houettes), tra­cez les direc­tions dans les­quelles partent vos ombres. Essayez d’a­na­ly­ser les autres ombres de la pho­to : sont-elles dures ou douces, éti­rées ou non. Variez la dure­té et l’o­pa­ci­té de votre pin­ceau, et allez‑y pro­gres­si­ve­ment. Faites atten­tion aux zones proches des chaus­sures, où l’ombre est en géné­ral plus pro­non­cée, mais aus­si aux sur­faces qui reçoivent l’ombre (sui­vez les courbes, etc.).

Il ne reste plus qu’à peau­fi­ner : reprendre tous les détails, jus­qu’à ce que l’en­semble paraisse cohé­rent. N’ou­bliez pas d’en­re­gis­trer votre créa­tion régulièrement !

peaufiner

Option n°4 : l’upgrade

Vous avez recon­nu Har­ry Styles sur la vignette, en haut de cet article ?

Remplacer la tête de son ex sur les photoHar­ry Styles garde un très bon sou­ve­nir de notre trek en Islande

Savez-vous qu’a­près ce trek avec Har­ry, j’ai aus­si fait du cyclo­tou­risme avec Ryan Gos­ling et Brad Pitt ?
J’ai emme­né Ryan sur la Velos­ce­nie, de Paris au Mont-Saint Michel, et Brad sur la Via Rhô­na.
Ils ont été ado­rables, ne rechi­gnaient jamais à péda­ler, même quand ça mon­tait. Nous avons pas­sé de très bonnes vacances en leur com­pa­gnie, avec Petite Oreille.

Bon, bien sûr, tout cela est faux. Au mieux, j’ai emme­né Nick Kroll sur un trek en Pata­go­nie. Mais, hé, quitte à retou­cher nos pho­tos, autant s’a­mu­ser un peu, non ?

Remplacer le visage de son ex par Ryan Gosling
Ryan Gos­ling et Petite Oreille ont beau­coup aimé le Mont-Saint Michel mais trouvent que 47€ l’o­me­lette à rien, c’est un poil exagéré

Alors, com­ment on rem­place l’ex tout-pour­ri par un bel acteur, chan­teur (ou qui vous vou­lez, hein) ?
Eh bien vous pou­vez tes­ter les appli­ca­tions et sites pro­po­sant des échanges de visage (face swap, en anglais). Mais per­son­nel­le­ment, je vous avoue ne pas être extrê­me­ment convain­cue. Je vous laisse juger du mas­sacre ci-des­sous. Point posi­tif, l’ex est mécon­nais­sable. Mais les acteurs également...

face swap : remplacer le visage
face swap : remplacer le visage

Ils ont un peu des têtes d’in­cels, non ? En tout cas, j’ai pas très envie de par­tir où que ce soit avec eux...

Une fois encore, la solu­tion magique se trouve dans Pho­to­shop. Ain­si que dans le choix de la pho­to de l’ac­teur. Faites atten­tion à la lumière, à l’angle de prise de vue ain­si qu’à la pos­ture. Le but est d’être le plus cohé­rent pos­sible. Voi­ci donc un exemple, avec le détail des calques, dans Photoshop :

Remplacer la tête de son ex par Brad Pitt

Conclusion

Je vais ter­mi­ner ce billet, qui se vou­lait plus une plai­san­te­rie qu’autre chose, en vous mon­trant la seule fois où j’ai réel­le­ment eu recours aux astuces pré­sen­tées ici pour effa­cer un ex (mises à part les quelques pho­tos que j’ai retou­chées exprès pour illus­trer l’ar­ticle que vous êtes en train de lire).
C’é­tait pen­dant l’é­cri­ture de mon der­nier livre. Je cher­chais à illus­trer un para­graphe concer­nant les lieux tou­ris­tiques avec cette pho­to du Taj Mahal. Je vou­lais gar­der la sil­houette qui, à mon sens, apporte une vraie dyna­mique à la com­po­si­tion. L’i­mage est en petit dans le livre, impos­sible de recon­naître qui que ce soit. Mais l’i­dée de gar­der une pho­to de lui me cris­pait bien trop. Je l’ai donc rem­pla­cé... par un tou­riste indien ! Hop, c’est vache­ment mieux, non ?

Effacer un ex

Poursuivre la lecture vers un autre article..

2 commentaires

Hélène 12 juillet 2022 - 18:54

Quel humour madame Oreille, et quel talent !!
Aus­si inté­res­sant que drôle. Je com­mente rare­ment, mais je vous suis depuis bien long­temps sur votre blog, et ai dévo­ré votre for­ma­tion sur Empa­ra récemment !
Vous sem­blez être une chouette personne !!!
Me concer­nant, j’ai choi­si d’ef­fa­cer les pho­tos de l’ex qu’on ne peut plus voir en pho­to. C’est simple, rapide, et puis mince, on a assez per­du de temps comme ça déjà 😀

A bien­tôt !!

Répondre
rincevent - 2tout2rien 13 octobre 2022 - 16:03

Une plai­san­te­rie mais à la fois des solu­tions à un vrai problème ! 🙂

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.