Carnet de voyage : escapade à Rouen

Car­net de voy­age dans le Rouen hiver­nal, où les bâti­ments goth­iques côtoient les maisons à colom­bages, le tout sous les illu­mi­na­tions de Noël.

Je suis allée pass­er un week-end à Rouen en décem­bre, avec Petite Oreille. Voici le car­net qui racon­te cette escapade nor­mande, et pour toutes les infos pra­tiques, ren­dez-vous à la fin de l’article.

 

.

visiter-rouen-famille visiter-rouen-famille visiter-rouen-famillevisiter-rouen-famillevisiter-rouen-famille visiter-rouen-famille

 

Carnet Pratique : visiter Rouen

Depuis Paris, Rouen est une ville par­faite pour un week-end : on s’y rend rapi­de­ment en train, l’ultra-centre se vis­ite à pied et pour les sor­ties excen­trées, il y a un très bon réseau de trans­ports en com­mun. En out­re, de nom­breuses rues sont pié­tonnes, ce qui est tou­jours agréable avec les enfants.

Que voir et visiter à Rouen

Pour décou­vrir Rouen, il fau­dra arpen­ter les rues et du cen­tre-ville, admir­er les maisons à colom­bages, chercher les petits détails sur les façades. Flân­er, oser se per­dre et ne pas hésiter à s’aventurer dans les petites ruelles par­fois minus­cules ! (comme celles des Chanoines, par exem­ple)

On com­mencera par vis­iter la cathé­drale Notre-Dame, bien sûr. Plus haute cathé­drale de France, c’est surtout la série de pein­tures réal­isées par Mon­et qui l’a ren­due si célèbre. L« auteur des Nymphéas, en effet, a repro­duit la façade prin­ci­pale du mon­u­ment une trentaine de fois, à dif­férentes heures de la journée. Onze de ces tableaux ont été réal­isés depuis l’emplacement actuel de l’Office de Tourisme, qui fut jadis l’atelier du pein­tre.
La cathé­drale est mag­nifique, à la fois gigan­tesque et très fine. A l’intérieur, tout est grand, for­cé­ment. Petite Oreille est restée longtemps à admir­er le lion doré qui pro­tège le cœur de Richard Cœur de Lion...

Der­rière la cathé­drale, la très jolie rue Saint-Romain, en plein dans le quarti­er des anti­quaires nous mène jusqu’à l’église Saint-Maclou. L’expression « goth­ique flam­boy­ant » qui car­ac­térise l’église n’évoquera sans doute rien pour les jeunes enfants, mais à coup sûr, ceux-ci trou­veront très amu­sante la « mai­son qui penche », juste à côté de l’église !
Dans la même rue, une autre curiosité locale vaut le coup d’œil : l’aître Saint-Maclou. C’est une petite pépite bien cachée, il faut oser ren­tr­er pour décou­vrir cette cour intérieure. De prime abord, on trou­ve le lieu char­mant. C’est calme, arboré. Puis on remar­que les petits détails : sur les poutres sont sculp­tés des cranes et des squelettes ! Petite Oreille repère même un chat momi­fié der­rière une petite fenêtre ! Eh oui, un aître c’est un cimetière et celui-ci fut l’ossuaire dédié aux vic­times de la peste, au 14ème siè­cle (il y eut telle­ment de morts qu’il fal­lut amé­nag­er des galeries pour stock­er les os dans les étages...).

Vous passerez imman­quable­ment par la rue du Gros-Hor­loge qui relie la cathé­drale à la place du Vieux-Marché. Les bou­tiques n’y sont pas par­ti­c­ulière­ment intéres­santes (ce sont les enseignes clas­siques qu’on retrou­ve partout) mais la Tour du Gros-Hor­loge fait par­tie des mon­u­ments emblè­ma­tiques de Rouen. Deux superbes cad­rants don­nent l’heure (de façon approx­i­ma­tive, car il n’y a qu’une aigu­ille !) et pré­cisent égale­ment le jour et les phas­es de la lune. Il est pos­si­ble de mon­ter dans le bef­froi pour prof­iter d’une vue panoramique sur la ville et admir­er les mécan­ismes d’horlogerie, mais les escaliers sont dif­fi­ciles d’accès avec de trop jeunes enfants.

La place du Vieux-Marché est entourée de superbes bâti­ments. Une croix rap­pelle que c’est ici que Jeanne d’Arc fut brûlée. L’église voi­sine, récente, au cen­tre de la place, porte d’ailleurs son nom. L’aspect extérieur de l’édifice pour­rait rap­pel­er un bateau mais représente en fait, d’après l’architecte, le casque de Jeanne d’Arc. Juste à côté de la place du Vieux-Marché, la place de la Pucelle est plus char­mante que son nom !

Si vous avez le temps et si la météo le per­met, le belvédère de la Colline Sainte-Cather­ine offre une très belle vue sur Rouen (je n’ai pas pu y aller per­son­nelle­ment).

Les activités à Rouen en période de Noël

Chaque hiv­er, Rouen Givré ani­me les rues du cen­tre ville pen­dant la péri­ode des Fêtes (les dates exactes vari­ent. Cette année c’était du 23 novem­bre au 7 jan­vi­er), avec un marché de Noël, des manèges et des ani­ma­tions. Vis­iter Rouen à cette péri­ode est donc génial pour les enfants !
Petite Oreille a ain­si pu prof­iter d’un très beau car­rousel en bois, instal­lé à côté de la cathé­drale. Elle s’est aus­si beau­coup amusée sur la pati­noire. Instal­léesur la place du Vieux-Marché, le lieu est dédié aux familles, avec des ani­maux « à pouss­er » pour appren­dre à patin­er, ou sur lesquels s’asseoir pour que quelqu’un (= moi, en l’occurence !) pousse. Rires garan­tis !
Petite Oreille a égale­ment adoré grimper dans le Sapin Mag­ique : un manège en forme de sapin géant où les enfants s’assoient dans des boules de Noël ! Mais ce qu’elle a préféré c’est la Grande Roue. Nous y sommes mon­tées de nuit, pour prof­iter des illu­mi­na­tions... et c’était mag­nifique ! (Petite Oreille ne voulait plus descen­dre, elle aurait pu faire encore des tours et des tours !)

Les lieux qu’on peut visiter toute l’année

Notez qu’à Rouen, il y a plein de musées gra­tu­its (les col­lec­tions per­ma­nentes) : la liste ici.

Panora­ma XXL
Quai de Bois­guil­bert
76000 ROUEN
Plein tarif : 9,50 €
Moins de 18 ans : 6,50€
Moins de 6 ans : gra­tu­it
Tarif famille (2 adultes + 2 enfants) : 26€

Le con­cept est sim­ple, mais com­pliqué à résumer : une pho­to gigan­tesque à 360° est affichée sur les murs d’un grand bâti­ment cylin­drique. Des jeux de lumière et une atmo­sphère sonore per­me­t­tent ensuite de plonger le spec­ta­teur dans l’ambiance. J’avais déjà vu le panora­ma sur la Rome Antique à Pforzheim, et je suis con­tente d’en avoir décou­vert un nou­veau à Rouen : la grande bar­rière de corail. Petite Oreille a pris plaisir à essay­er de repér­er aus­si bien les plongeurs que les tortues, les requins ou une mul­ti­tude de pois­sons tous dif­férents les uns des autres !

Note : les panora­mas changent régulière­ment, toutes les infos sur leur site.

Muséum d’Histoire Naturelle
198, rue Beau­voi­sine
76000 ROUEN
Gra­tu­it

Le musée est très grand (2ème plus grande col­lec­tion de France après celui de Paris que Petite Oreille con­naît par cœur !) et les étages dédiés aux ani­maux nat­u­ral­isés sont for­cé­ment un suc­cès. Je ne sais pas si c’est le cas pour tous les enfants, mais ma fille est fascinée par le monde ani­mal. Ce genre de musée, c’est presque le par­adis pour elle : pou­voir approcher des ani­maux de très près, regarder les dents, observ­er les pattes ou les becs, et surtout pos­er des dizaines de ques­tions !
Un autre étage est con­sacré aux col­lec­tions ethno­graphiques émanant des 5 con­ti­nents, avec beau­coup d’objets, mais on n’a pas eu le temps de le vis­iter entière­ment (on est resté trop longtemps devant le jeune éléphant !).
Le musée donne gra­tu­ite­ment un petit livret pour les enfants. Ce livret est rem­pli d’illustrations et de petits jeux afin de vis­iter le musée de façon encore plus ludique.

 

Où manger : adresses enfant-friendly

Où manger à Rouen : Maître Cor­beau
4–6, rue des Bas­nage
76000 ROUEN 

Comme son nom l’indique par un joli clin d’œil, c’est un restau­rant dédié au fro­mage (non, pas aux oiseaux !). Tout rap­pelle les pro­duits laitiers, jusque dans la déco, et le menu pro­pose une belle sélec­tion de plats qui coulent !

Où manger à Rouen : La Fab­rik
Quai de Bois­guil­bert – Hangar A – Espace des Maré­graphes
76000 ROUEN

Restau­rant famil­ial par excel­lence, situé sur les quais, juste à côté du Panora­ma XXL. La carte est sim­ple, et c’est bon !

Où manger à Rouen : La Régal­ière
12, rue Mas­sacre
76000 ROUEN
Petite crêperie dans l’ultra-centre, il faut réserv­er ou venir tôt pour y manger le soir. Galette puis crêpe, c’est par­fait pour les enfants et les gour­mands !
Où brunch­er à Rouen : Café Dess­iné
31, rue Dami­ette
76000 ROUEN
Un café avec des ban­des dess­inées en libre-ser­vice, tout sim­ple­ment. Une petite par­tie de la bib­lio­thèque est con­sacrée aux livres pour enfants.
Je vous con­seille vive­ment de réserv­er : toutes les tables étaient pris­es lors de mon pas­sage !

 

Où dormir

Où dormir à Rouen : l’Alcôve des Beaux-Arts
14, rue Charles Lenepveu
76000 ROUEN
06 64 51 53 14 / 02 35 70 99 80

Un très bel hôtel par­ti­c­uli­er rénové et réamé­nagé par Béné­dicte et son mari. Out­re le fait qu’on s’y sente comme à la mai­son et que le petit déje­uner soit super, c’est aus­si un très joli lieu, chargé d’histoire(s). Cette cham­bre d’hôte est par­faite pour les familles avec la pos­si­bil­ité de séjourn­er dans un petit apparte­ment famil­ial.

 

Faire les boutiques

Rouen est une ville dynamique, avec de nom­breuses bou­tiques très sym­pa : déco vin­tage, pro­duits locaux, arti­sans créa­teurs, etc.
Vous trou­verez une liste fournie chez les blogueurs rouen­nais de Miles & Love, et voici l’adresse que Petite Oreille a préférée :

Pour faire des cadeaux et se faire plaisir : Le Petit Souk
13 rue Mas­sacre
76000 Rouen

Les bou­tiques du petit Souk fleuris­sent un peu partout depuis 10 ans, et le fait d’être dev­enue maman est une bonne excuse pour faire régulière­ment des folies chez eux ! (Rusty the Fox fig­ure sur la moitié des affaires de Petite Oreille) On y trou­ve des babi­oles, des gad­gets, de la déco,... choi­sis avec goût et dédiés à l’univers de l’enfance.

 

 

Ce week-end a été effec­tué dans le cadre d’une col­lab­o­ra­tion avec Rouen Tourisme. Je garde néan­moins toute lib­erté édi­to­ri­ale.
Mer­ci à Samir, Anne et Julien pour les bonnes adress­es.

9 Commentaires

  1. J’adore cette ville médié­vale, ses rues pavées, sa belle rue du Gros Hor­loge et sa chaleur. J’ai eu la chance d’y faire mes études 📖 Là encore ton tal­ent fait mouche ! Tu en fait un tableau mag­nifique, j’adore le for­mat col­lage que tu en as fait c’est top 😊

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest