Les joies de la montagne en hiver avec un jeune enfant


Peut-on emmener un enfant en bas âge à la montagne en hiver ? Oui !
Et qu’est-ce qu’on lui fait faire comme activités ? Plein de choses !
Entre la luge, le ski, le traîneau, les raquettes, les visites, et les joies de découvrir la neige, un enfant ne risque pas de s’ennuyer ! Direction Saint-Martin-de-Belleville avec ma fille !

Petite Oreille vient d’avoir deux ans et demi. C’est son troisième hiver. Ce n’était pas la première fois qu’elle voyait de la neige mais, jusque-là, elle n’était pas en âge de vraiment s’amuser dedans. Cette année, on a donc pu faire le baptême de toutes les activités classiques ! Et là où c’est génial, c’est qu’en tant que parent, c’est un régal de regarder les petits s’amuser ainsi !

Saint-Martin-de-Belleville

En janvier, j’avais emmené Petite Oreille à La Féclaz, une petite station à côté d’Aix-les-Bains, pour trois jours dans la poudreuse fraîche. Elle s’est tellement amusée que nous sommes retournées toutes les deux en Savoie en mars, à Saint-Martin-de-Belleville cette fois-ci.

Saint-Martin-de-Belleville est donc un petit village de montagne typique, avec ses vieilles maisons, ses jolies églises, et ses petites ruelles. On est dans le Massif de la Vanoise, en pleine Tarentaise, non loin de Val Thorens et des Menuires. Tout autour de Saint-Martin, il y a des petits villages et des hameaux, toujours avec ce petit charme de montagne.

Les activités

Ce séjour à la neige a été placé sous le signe des premières fois pour Petite Oreille. Et en tant que maman, c’est vraiment une chose que j’adore : regarder ma fille découvrir de nouvelles activités. Goûter la neige, mettre la main dedans, faire un bonhomme, faire des batailles de boules de neige ; ce sont des choses simples mais tellement nouvelles et drôles pour un enfant de 2 ans ! Puis elle a testé aussi quelques activités qu’elle n’avait jamais eu l’occasion d’expérimenter, mais qu’elle avait vu dans les livres comme le ski, le traîneau à chiens…

Petite liste non exhaustive des activités qui ont amusé ma fille lors de notre séjour à Saint-Martin-de-Belleville !

Initiation au ski

Je vais vous avouer un truc : je ne suis jamais montée sur des skis. J’ai souvent pensé prendre des cours, mais je ne l’ai jamais fait. Pour autant, j’avais très envie de voir comment Petite Oreille allait se débrouiller dessus ! Elle avait adoré le patin à glace, et m’avait déjà demandé plusieurs fois de tester le ski.

Après un passage chez Jean Sport pour louer le matériel (le casque, les chaussures et les skis), elle a rejoint un groupe de l’ESF pour une matinée d’initiation (les autres enfants restaient la semaine entière).

Note : le matin, l’ESF propose 3h de cours pour les enfants à partir de 3 ans. Ils sont en très petit groupe, encadrés par deux moniteurs. En dessous de 3 ans, il est possible de prendre des cours particuliers. (On a eu une dérogation, puisque je restais avec elle et que ça n’était que pour une seule matinée.)

Grâce aux tapis roulants, le groupe des pioupiou a rejoint le haut de la piste d’apprentissage. Les deux moniteurs, pleins d’entrain, les aident à chausser les skis, leur expliquent comment vont s’organiser les descentes. Ils font les pitres, les enfants se prennent vite au jeu. L’ambiance est très détendue.

L’un des moniteurs recule de quelques mètres pendant que l’autre place un premier enfant face à la (légère) descente. L’enfant est accompagné et tenu jusqu’à ce qu’il se tienne droit, puis il est réceptionné. Chacun son tour, les pioupious font quelques mètres et, intervalle par intervalle, arrivent en bas de la piste.

Le groupe est studieux, calme. Ils font quelques boules de neige entre eux, bien sûr, mais tous sont très concentrés pour respecter les consignes et, à la fin de la matinée, ils ont tous compris comment se tenir sur des skis !

Une rando en raquettes

Bon, rando, n’exagérons rien. Mais promenade sympa avec une Petite Oreille ravie de courir dans la neige ! La seule fois où l’on avait fait des raquettes, elle était tractée dans une pulka par Monsieur Oreille en pleine tempête de neige, c’était bien moins amusant. Cette fois-ci, elle avait des petites raquettes à sa taille, et pouvait se déplacer en toute liberté !

Autour de Saint-Martin-de-Belleville, il y a un certain nombre de chemins de randonnée à suivre, pour tous les niveaux. Nous étions du côté du Châtelard, mais nous ne sommes pas restées sur le chemin, parce que c’était bien plus drôle pour Petite Oreille de crapahuter dans de la neige fraîche !

Balades en raquettes

Faire un bonhomme de neige

Lors d’un précédent séjour à la montagne, nous avions déjà fait des bonhommes de neige mais, alors que nous finissions de fixer la tête, Petite Oreille m’avait demandé où était le nez carotte. J’avais répondu que je n’avais pas pris de carotte. Elle m’avait alors lancé un regard réprobateur et avait boudé : t’as pas pris de carotte, maman !

Je me suis rattrapée cette fois-ci et, en plus, on nous a prêté de quoi faire un beau bonhomme complet : des bouchons customisés au feutre pour les yeux, un béret savoyard, et une écharpe. C’est l’activité impossible à éviter avec les enfants (et qui amuse aussi les grands) !

Promenade en traîneau à chiens

Après trois semaines au Groenland cet été, Petite Oreille sait bien ce qu’est un traîneau tiré par des chiens (et Papi lui a offert une super boîte de Duplo ambiance arctique avec un traîneau !) mais n’avait pas eu l’occasion de monter dedans. Elle était impatiente de tester et a adoré l’expérience, surtout le fait de pouvoir ainsi approcher les chiens.

Les promenades en traîneau à chiens sont proposées par Dany, un passionné, dont la particularité est de travailler essentiellement avec des bergers australiens (race qu’il élève). L’attelage comprend aussi des huskies issus de sauvetages. Dany prend donc le temps, pendant la balade, d’expliquer les différentes races, leur Histoire.

Il y a trois places sur son traîneau (accessible à tous). J’ai pris Petite Oreille sur les genoux et hop, en route !

Balades en traineau à chiens
Les balades sont proposées toute la semaine mais il faut réserver à l’avance. Toutes les infos et tarifs ici.

Grimper en télécabine jusqu’au Corbeleys

Le Corbeleys, c’est un restaurant qui se trouve au cœur des pistes. Un bâtiment en pierres et en bois, typique. Pour y accéder depuis le village, il suffit de grimper en télécabine jusqu’au premier niveau, et rien que ça, c’est déjà une chouette activité pour un tout petit. De là, on peut se promener aux alentours, apprécier la vue, et finir la matinée sur la terrasse du restaurant à profiter du soleil en dégustant des ravioles au Beaufort.

Où manger : le Corbeleys
Départ télésiège St Martin Express
73440 Saint-Martin-de-Belleville
Ouvert de 10h à 17h.
Téléphone : 04 79 08 95 31
Leur site web.

Visiter la Trantsa, une ferme d’élevage de brebis

La ferme de Serge se trouve au Châtelard, juste à côté de Saint-Martin. Il produit du fromage (de la Tomme, essentiellement) et des yaourts au lait de brebis qu’il transforme sur place, en famille.

Ferme La Trantsa
Le Châtelard
73440 Saint-Martin-de-Belleville
Plus d’infos.

Nous avons été accueillies par les deux grosses peluches de la maison (si on m’avait dit que ma fille se retrouverait à papouiller un rottweiler…) avant d’entrer dans l’étable où les moutons passent l’hiver.

Le hasard a voulu que nous arrivions juste avant l’heure de la traite. Petite Oreille a donc pu, non seulement caresser les agneaux, mais aussi regarder comment cela se passe avec les brebis. Serge est pédagogue, ravi d’expliquer comment il travaille. Il aime ses animaux, et sait le transmettre. Ses fromages sont aujourd’hui tellement réputés dans la région, qu’il est conseillé de les réserver à l’avance !

 

Le musée

Au cœur du vieux village de Saint-Martin-de-Belleville, se trouve un petit musée assez intéressant, installé dans un ancien corps de ferme. On y découvre l’Histoire de la vallée, de la construction des stations, mais aussi la vie des paysans d’antan. L’étage inférieur est ainsi une reconstitution de ce qu’il se passait en hiver, en Savoie, il y a quelques décennies : une grande pièce, à la fois étable, pièce à vivre, et chambre à coucher, pour plusieurs générations.

C’est ludique et, tous les mercredis matins, c’est conte pour enfants autour de l’Histoire d’une vache locale !

Pour toutes les infos sur le musée, c’est ici.

La luge

Saint-Martin-de-Belleville a une chouette piste de luge avec sa petite remontée (un petit tapis roulant), pour ne même pas se fatiguer après la descente ! Nous n’avons pas testé cette fois-ci, mais Petite Oreille garde un bon souvenir de la luge lors du week-end précédent, à La Féclaz.

J’avais trouvé une luge Bobee Bob (avec une ceinture pour attacher l’enfant, et un système de sangle qui permet de tracter la luge par devant, mais aussi de la retenir par derrière), et elle a été à l’origine de gros moments de rigolade ! Entre la vitesse et les bosses, c’étaient des sensations très amusantes pour elle (mais ce fut très physique pour moi : courir derrière en descente, et titrer en montée !).

Carnet pratique

Habiller son enfant

Qui dit séjour à la montage et sports d’hiver, dit équipement spécifique : chaud et imperméable ! Ils aiment se rouler dans la neige, voire carrément plonger dans la poudreuse…

Comme d’habitude, il faut prévoir des couches, pour pouvoir se découvrir si jamais le soleil pointe le bout de son nez. Pour Petite Oreille, j’ai opté pour :

Ne pas oublier les lunettes de soleil, indispensables !

Et je croise les doigts pour que tout lui aille encore l’année prochaine !

Où dormir

Nous avons séjourné dans un appartement spacieux (2 chambres doubles et une chambre quadruple, toutes deux avec salle de bain privative), au premier étage d’un grand châlet. Prendre le petit-déjeuner avec la vue sur les montagnes, se reposer en fin de journée au coin du feu…

Où dormir : chalet Home by U
Dans le village de Saint-Martin
Réserver directement.

Il y a un garage privé (fermé) au rez-de-chaussée (que nous n’avons pas utilisé), une cuisine équipée avec toute la vaisselle dont on peut avoir besoin. Le seul défaut est que ça manque un petit peu d’insonorisation.

Où manger

Je vous conseillais plus haut le Corbeleys, un ancien chalet d’alpage transformé en restaurant sur les pistes, avec une déco très savoyarde, mais il y a d’autres adresses sympa.
Notez que les restaurateurs, surtout ceux éloignées du centre du village, proposent des navettes gratuites.

Restaurant Le Grenier
Dans l’hôtel Saint Martin
Rue des Grangeraies
73440 Saint-Martin-de-Belleville
Plus d’informations.
Un petit restaurant simple et bon, avec une jolie terrasse, en plein cœur du village.
Ferme-auberge Chantacoucou
Le Châtelard
73440 Saint-Martin-de-Belleville
Téléphone : 06 13 98 91 56
Plus d’informations.
Dans une toute petite salle, toute en intimité autour de la cheminée, Bernard et Josette servent un très bon repas à base de produits qui viennent de leur ferme. C’est un menu unique, mais ils peuvent s’adapter aux demandes particulières.
Restaurant
Rue des Places
73440 Saint-Martin-de-Belleville
Téléphone : 04 79 22 54 84
Plus d’informations.
Un accueil chaleureux dans un décor soigné. C’est le bon endroit pour tester une raclette !

Ferme de la Choumette
Route Menuires
73440 Saint-Martin-de-Belleville
Téléphone : 04 79 40 00 42
Plus d’informations.
La particularité de la Choumette, c’est la vue sur l’étable. Derrière de grandes vitres, on peut admirer les vaches, chèvres et brebis. Dehors, un poulailler jouxte la terrasse, pendant que les chats se promènent en liberté. Autant dire que c’est le genre d’endroit qui plaît aux enfants…

 

Ce voyage a été réalisé en partenariat avec la maison du Tourisme de Saint-Martin-de-Belleville. Néanmoins, je reste libre dans mes choix de voyageuse comme dans ceux de blogueuse.

Articles qui pourraient vous plaire

Un commentaire

Yves 16 mars 2017 à 21:35

Excellent comment vous arrivez à mettre en scène votre petite fille sans dévoiler son visage. C’est ce type d’images que je souhaite partager sur mon profil Facebook. Montrer sans tout dévoiler.

Répondre

Laisser un commentaire