On a fait les folles à Lübeck

Début août, j’emmenais ma fille dans le nord de l’Allemagne, juste au bord de la mer Baltique, dans une petite cité médiévale nommée Lübeck. A chaque voyage en Allemagne, j’ai toujours eu l’impression que les enfants y étaient très bien accueillis, c’était donc l’occasion de le vérifier, et puis de s’amuser, aussi, toutes les deux enfin sans papa !

Tout commence un jeudi matin dans la banlieue parisienne. Je m’engouffre dans un taxi, un bébé endormi blotti contre moi. Nous prenons l’avion rien que toutes les deux pour la première fois, direction Hambourg. De là, un métro nous dépose directement à la gare où je saute dans le train. Tout s’enchaîne parfaitement, nous arrivons à Lübeck en début d’après-midi, par une chaude journée d’été.
Le centre-ville de Lübeck se trouve sur une espèce de petite île formée par le croisement de deux rivières, ce qui ajoute au côté préservé de la petite cité où jadis toutes les maisons étaient en briques rouges, faute de pierres disponibles dans la région. Grande plaque tournante du commerce du sel, Lübeck se divise en plusieurs quartiers : marins, artisans, marchands, … Chacun avec son église, et tout ça sur seulement une dizaine de km² !
Alors, pendant trois jours, on s’est bien promenées, entre les ruelles, les églises, les musées, et la mer juste à côté !

On a fait du vélo

Bon, l’intérieur du centre-ville, c’est essentiellement des pavés et des côtes. Mais les cyclistes sont omniprésents en Allemagne, et les réseaux de pistes cyclables sont toujours bien faits. Même lorsqu’il s’agit de rouler en ville, on se sent en sécurité, l’occasion de promenades sympas pour nous.

IMG_4572

On a fait du bateau

Qui dit canaux, dit bateaux. Le grand port commercial n’est plus, mais les balades touristiques pullulent. Bon, très honnêtement, c’est loin d’être ce que j’ai préféré : c’est assez cher, 100% en allemand (autant dire que je n’ai strictement rien compris aux anecdotes qui faisaient marrer le reste des passagers, et on ne voit pas grand chose de plus que ce qu’on voit déjà à pied. A réserver à ceux qui n’ont pas plus d’une journée pour visiter Lübeck.
Mais le petit monstre a eu l’air d’aimer…

Lubeck_pola5

On a parcouru les rues, cherché les passages secrets, et exploré les ruelles et courettes

Car oui, Lübeck, c’est cette longue rue principale très belle, les places aux monuments magnifiques, mais aussi des petits passages qui mènent dans des endroits cachés, au charme insoupçonné. Comme cette cour qui, autrefois, accueillait des veuves de marchands : l’un d’eux avait consacré son héritage à bâtir un lieu où celles qui, se retrouvant sans rien à la mort de leur mari, pourraient profiter gratuitement d’une petite habitation. La maison des Babayagas avant l’heure !

IMG_4194 IMG_4241 IMG_4253IMG_4182

IMG_4177 IMG_4187

On a couru dans les musées

Vous avez vu ce film de Godard, où ils courent dans le Louvre ? 9 minutes pour tout traverser, qu’ils mettent. Enchaîner les musées à Lübeck tient plus du marathon que du 100m, mais on s’est amusées : un ticket « speed dating » à 6€ pour 4 musées, et 15 minutes dans chaque ! C’est parti !

Lubeck_pola4

IMG_4392 IMG_4400 IMG_4411 IMG_4420

Notre ticket nous a permis de visiter, dans l’ordre des photos : le musée Willy Brandt, la maison Günter Grass, le Museum Behnhaus Drägerhaus, et la maison Buddenbrook (notez que la première se visite aussi gratuitement). On passe d’un univers à l’autre pour découvrir tour à tour la vie d’un grand homme politique allemand (chancelier et prix Nobel de le Paix), puis un écrivain (si toi aussi tu as été traumatisé quand « Le Tambour » est passé à la télé…), un musée d’art regroupant entre autres des tableaux d’Edvard Munch et de Caspar David Friedrich, et enfin d’un autre écrivain très important pour Lübeck, Thomas Mann (prix nobel de Littérature, lui).

On a crié dans les églises

Après avoir moitié déchiré la Bible de l’hôtel, ma fille n’était plus à ça près… C’est bien simple, dès qu’on est dans un lieu qui résonne, il faut qu’elle s’amuse : et « babababa », « ha ! », « ha ! », et que je tends l’oreille pour écouter ma voix, et que je rigole parce que c’est rigolo, et encore plus si maman dit « chut ». Nous voilà pourtant dans des lieux très sérieux.

Lübeck compte plusieurs églises (attention, les visiter n’est malheureusement pas toujours gratuit). J’ai une nette préférence pour Sainte-Marie (Marien), avec sa construction en briques (la plus haute nef au monde… pour une église en briques !) et son histoire touchante. Dans un coin, vous verrez deux énormes cloches enfoncées dans le sol : ce sont celles du clocher, que personne n’a touché depuis qu’elle sont tombées. C’était en 1942, quand la ville fut bombardée et en partie détruite.

Lubeck_pola1 IMG_4162

Cette cène m’amuse beaucoup. Quelque part est cachée une souris porte-bonheur (pas compliquée à trouver, tous les visiteurs la touchent, elle est maintenant toute noire). C’est un hommage à Rosemary, la souris qui aurait jadis prévenu Lübeck d’une attaque prochaine en faisant son nid dans les racines d’un rosier.

On a mangé du marzipan

[pullquote align=right] Cafe Niederegger
89 rue Breite
[/pullquote]

Parce qu’on n’allait pas se laisser affamer, ni commencer à manger sainement en vacances, on est allées au fameux café Niederegger. Outre un rez-de-chaussée remplis de sculptures en pâte d’amande, il y a aussi un étage (et une terrasse sur la place voisine) pour déguster des gâteaux. Et la moitié des gâteaux sont justement à la pâte d’amandes, le marzipan étant la spécialité locale. Autant vous dire que ça cale bien, mais que c’est bougrement bon et que la pédiatre ne doit jamais rien savoir. (Oh, ça va, y avait des fruits sur le dessus de certains !)

IMG_4312 IMG_4267 IMG_4284

 

On a été studieuses au musée de la hanse

Le musée est tout neuf et très bien fait, accessible en plusieurs langues, très immersif. On parcourt 600 ans d’Histoire, entre gloire, commerce prolifique, et peste.
Pour ceux à qui la Hanse ne parle pas, je vous renvoie sur Wikipédia, qui l’explique mieux moi !

Lubeck_pola2 IMG_4347_1

On a visité Travemünde

A quelques kilomètres de Lübeck, voici Travemünde, son penchant balnéaire. Depuis le centre de Lübeck, c’est très accessible, avec de nombreux bus et trains.

IMG_4529 IMG_4533

On est allées à la plage

Et quitte à aller à Travemünde, on va mettre les pieds dans l’eau de la mer Baltique ! J’ai retrouvé les strandkorb découverts à Sylt l’an passé, et on a marché lentement sur la promenade qui longe la plage…

(Une dame déguisée en strandkorb essaie de se cacher dans l’image qui suit.)

IMG_4446 IMG_4464 IMG_4517

On a mangé une glace aux spaghetti

Non, pas une glace au goût de spaghetti, mais une glace en trompe l’œil qui fait la joie des petits allemands, la kinder spaghetti eis : glace à la vanille en forme de spaghetti, nappage à la fraise, et sous-poudrage de chocolat blanc. Ok, c’est für kinder, mais je ne pouvais pas la laisser manger toute seule, ce n’est pas responsable, et puis il fallait que je me plie aux traditions locales même si elles ne sont plus de mon âge, non ?

Lubeck_pola3

On est montées en haut de Saint Pietri

Pour 3€, un ascenseur vous dépose sur une plateforme d’observation, vue à 360° su toute la ville garantie ! Le meilleur endroit pour admirer le coucher de soleil et terminer en beauté un séjour à Lübeck.

IMG_4215 IMG_4205

Carnet Pratique

Comment aller à Lübeck : rien de plus simple ! L’aéroport le plus proche est Hambourg, et il est desservi par le métro qui vous mène directement à la gare, d’où des trains partent toutes les heures pour Lübeck. En bref, ça se fait très bien pour un week-end prolongé ! (à noter que les billets de trains permettent de prendre le métro, il suffit de dire que vous allez de l’aéroport jusqu’à Lübeck puis de Lübeck jusqu’à l’aéroport).

Où dormir : je suis restée à l’hôtel Lindenhof, qui a l’avantage non négligeable d’être juste à côté de la gare.

Où manger : le Schiffergesellschaft (Breite Str. 2) est l’adresse classique pour les touristes, mais très appréciée des locaux. C’est le restaurant traditionnel par excellence, avec le cadre magnifique, les prix raisonnables, et de bons plats (par contre, réservez avant !)

Plus d’infos sur le site de l’Office de Tourisme de Lübeck.

Le projet #JaimeLAllemagne est le fruit d’une collaboration entre le Collectif des blogueurs voyage et l’Office National Allemand du Tourisme. Tous les choix éditoriaux des billets produits suite à ce voyage me reviennent.

Articles qui pourraient vous plaire

25 Commentaires

Aurelie Gauvin 25 août 2015 à 8:27

belle découverte: l’Allemagne regorge de beauté..tu participes à cette découverte avec tes photos !!

Répondre
Madame Oreille, photos de voyage 25 août 2015 à 8:34

Merci 🙂
Oui c’est un beau pays pas assez connu en France je trouve. On connaît Berlin, mais pas forcément la variété de paysages qu’il peut y avoir dans le reste du pays.

Répondre
Laurène Philippot 25 août 2015 à 8:42

Top! Vous avez l’air de vous être bien amusées toutes les deux!!

Répondre
Madame Oreille, photos de voyage 25 août 2015 à 9:29

Franchement oui ! Les allemands ont été adorables avec elles en plus ! « Oooh alloooo » ^^

Répondre
Letizia 25 août 2015 à 9:50

J’ai adoré Lübeck et j’aimerais bien y retourner une fois pour la voir d’un nouvel œil. J’y étais en voyage d’étude à mes 18 ans et ça commence à dater sérieusement (je me fais vieille…!). Le Cafe Niederegger, quel bonheur! Vous avez mangé beaucoup de gâteaux en étant que deux 😛 Je ne peux pas vous en vouloir 🙂

Répondre
Oreille 25 août 2015 à 15:27

Je crois que c’est un classique pour les voyages de classe, Lübeck et Travemünde !

Répondre
Gwenaelle Julien 25 août 2015 à 9:07

combien de jours as tu passé ? Du jeudi au dimanche ? ça donne envie ..

Répondre
Madame Oreille, photos de voyage 25 août 2015 à 9:30

Oui, on est rentrées le dimanche soir ! C’est nickel pour un petit week-end prolongé !

Répondre
An Tonia 25 août 2015 à 9:47

SUPERBE !!!!

Répondre
Madame Oreille, photos de voyage 25 août 2015 à 10:06

Merci 🙂

Répondre
Maya 25 août 2015 à 11:08

Elle a l’air très sympa cette petite ville, j’adore les rues pavées des rues qui n’ont pas perdu leur atmosphère d’antan. L’Allemagne est un pays merveilleux, très agréable à vivre!

Répondre
Oreille 25 août 2015 à 15:30

Je le pense de plus en plus ! C’est propre, des gens aimables, respectueux… On s’y sent bien !

Répondre
Peccadille 25 août 2015 à 11:45

Quel bel article et magnifiques photos.

Je l’ai lu avec grand plaisir, d’autant plus que Lübeck et moi c’est une longue histoire… même si je suis incapable de me rappeler si oui ou non j’ai visité cette ville. Je m’explique : au collège, je faisais Allemand LV1 et les personnages de mon manuel habitaient Lübeck.
Dans une des premières leçons, ils mangent une kinder spaghetti eis.

Je suis allée trois fois en voyage scolaire en Allemagne, mais impossible de me rappeler dans quelle ville (les voyages linguistiques, c’est pas des bons souvenirs pour moi). Je me souviens juste que c’était très joli et qu’on est allé à Travemünde. Et que j’y ai mangé une kinder spaghetti eis à mon tour.

Du coup, tes photos me donnent envie d’y retourner

Répondre
Oreille 25 août 2015 à 15:33

Tu as dû aller à Lübeck, c’est vraiment juste à côté (je crois qu’administrativement c’est même lié) et une guide m’a dit que beaucoup de collégiens / lycéens français venaient ici.
Je pense que ça te plairait (mais faudra pas prendre la carte speed dating !)

Répondre
Alice Tauzin-Bornhauser 25 août 2015 à 10:51

Merci pour ces jolies photos! Ça me donne envie de planifier un petit weekend prolongé en solo avec mon Loulou pendant que son père travaille…

Répondre
Madame Oreille, photos de voyage 25 août 2015 à 11:41

Il a quel âge ?

Répondre
Alice Tauzin-Bornhauser 25 août 2015 à 12:13

14 mois 🙂 et la tienne?

Répondre
Lili de Jolis Voyages 25 août 2015 à 13:24

Bonjour,

tes photos sont vraiment très belles ! Beau travail. Je ne suis allée qu’à Berlin et je connais pas du tout cette ville ! Merci pour la découverte !

Répondre
Oreille 25 août 2015 à 15:33

Merci à toi 🙂

Répondre
Anne LANDOIS-FAVRET 25 août 2015 à 13:57

Belle découverte ! J’aurai bien aimé voir cette Kinder Spaghetti Eis ! Je ne connaissais pas les Strandkorb, très pratique, et bien vu pour la dame caméléon !

Répondre
Oreille 25 août 2015 à 15:37

Disons qu’avec la glace en train de fondre et la petite sur les genoux pressée de tout enfourner, c’était pas terrible comme photo ^^

Répondre
Diana 26 août 2015 à 11:39

Elle est vraiment belle l’Allemagne !!!! jolies photos comme d’habitude 🙂

Répondre
Donlope 26 août 2015 à 12:27

Je ne connaissais pas du tout Lubeck, mais ça à l’air magnifique! J’aime beaucoup ce type d’architecture qu’on retrouve aussi du côté de la Belgique.

Répondre
Ramon 29 août 2015 à 11:58

Moi je craque pour les gâteaux ! j’y peut rien je suis une vrai gourmande 🙂

Répondre
Isabelle 17 avril 2017 à 18:27

Merci, je vais prendre mon billet pour Hambourg 🙂

Répondre

Laisser un commentaire