fbpx

Laos I : péparatifs

J’avais déjà fait des arti­cles « pré­parat­ifs » pour cer­tains voy­ages, mais c’é­tait assez som­maire : dates et itinéraire prévu. Ce coup-ci, j’ai envie d’écrire un peu plus (sans doute la frus­tra­tion des car­nets qui ne con­ti­en­nent que peu de texte!), et de com­mencer main­tenant, parce que les pré­parat­ifs font aus­si par­tie du voy­age.

L’an passé, le Chauve et moi devions aller au Viet­nam. Vous avez peut-être vu le « film » : j’avais finale­ment passé trois semaines à... Paris. Du coup, nous nous étions dit qu’à nos prochaines vacances, nous y par­tiri­ons pour de vrai. Finale­ment, on est allés en Inde, et on a com­mencé à envis­ager d’autres des­ti­na­tions. Je crois que plus on voy­age, plus on sait ce qu’on veut voir. J’en­tends par là qu’on se forge des goûts, et que ceux-ci vont déter­min­er nos prochaines des­ti­na­tions. Là-dessus, j’ai de la chance, le Chauve et moi avons à peu près les mêmes attentes : pas trop de ville, du calme, des ren­con­tres mais pas d’en­droits surpe­u­plés, des paysages. (même s’il y a cer­taines grandes villes que j’aimerais bien vis­iter)

Je fais par­tie de ces gens qui pensent tout le temps à leur prochain départ. Sans for­cé­ment savoir quand ils vont par­tir, d’ailleurs. Du coup, en ren­trant d’Inde, on a com­mencé à évo­quer « la liste ». Le Laos ne s’est imposé que récem­ment, quand on a su qu’on allait pou­voir par­tir en Jan­vi­er : péri­ode idéale pour cette par­tie de l’Asie (avoir la langue qui pend à 7h du mat », c’é­tait pas vrai­ment super, je préfère devoir porter une polaire !), moins peu­plé que le Viet­nam, et surtout, on a fait le com­para­tif des vols... Parce que for­cé­ment, quand on achète les bil­lets trois semaines à l’a­vance, ça coûte un petit bras quand même, et le Viet­nam pas­sait la barre psy­chologique des 1000€...

Et nous voilà donc avec nos bil­lets pour Bangkok, à se deman­der quel itinéraire on va pou­voir faire. Parce que c’est bien beau de par­tir, mais pour aller où ? Oui, je sais, Bangkok n’est pas au Laos, mais c’est pas là que nous avons choisi de pass­er. Nous y pren­drons un des trains qui rejoignent la fron­tière pour pass­er au Laos. C’est d’ailleurs là que ça devient dif­fi­cile, pren­dre le temps de s’ar­rêter en Thaï­lande ? Faire une boucle entre le Nord de la Thaï­lande et le Nord du Laos ? Ou « trac­er », pour voir le sud du nord et le sud du Laos... J’en suis donc ren­due à faire des itinéraires envis­age­ables, en sachant que trois semaines c’est court, et que je n’ai pas envie de courir. L’un des détails qui me fait hésiter, c’est le Nord de la Thaï­lande ; Chi­ang Mai, c’est un des haut-lieux du muay thaï (où pourquoi il y a autant de bars pour occi­den­taux, mélangeant « filles » et com­bat à touristes), et que le Chauve, ben ça lui plairait sans doute qu’on s’y attarde un peu (il parait qu’il en a fait dans sa jeunesse, mais j’en ai jamais eu la preuve...). Je suis per­suadée que la Thaï­lande c’est autre chose que les clichés qu’on a en tête, pour peu qu’on s’éloigne de Phuket. Sinon, on ira voir un com­bat à Bangkok, c’est plus cher, mais il parait que le lumpi­ni sta­di­um est mythique... (c’est juste pas l’am­biance qui nous intéresse, un peu trop gros)

Alors, for­cé­ment, je suis un peu per­due.. On a trois semaines pour se décider. En sachant qu’on pour­ra tou­jours chang­er d’avis sur place, on n’au­ra aucune réser­va­tion, à part le vol retour à ne pas man­quer. Mais j’aime bien par­tir avec une idée des étapes prin­ci­pales, quand même. Résul­tat, j’ar­pente les quelques blogs de voyageurs qui sont allés là-bas, pour me faire une idée... Mais ça n’aide pas for­cé­ment ! Par exem­ple, 360in365 me donne envie de m’at­tarder au Nord mais Asia Dreamin » me donne envie de voir le nord, le sud, et le nord de la Thaï­lande, aus­si !

Comme on dit « grosse feignasse » en lao ?
J’ai repris feu la carte que j’avais dess­inée pour le Viet­nam, qui était assez large pour servir à ce voy­age-ci. Voici donc un essai d’it­inéraire... Dans la théorie, c’est fais­able en trois semaines sans courir, en prenant en compte la rapid­ité des trans­ports locaux et en lais­sant deux jours de marge, des fois qu’on ait un pépin. Mais si gros retard il y avait, hé bien, il suf­fi­rait de faire sauter les dernières étapes (mais pas le plateau des Bolovens !).

Parce qu’ou­bli­er le den­ti­frice, c’est pas grave, ne pas aller à un endroit parce qu’on n’a pas trou­vé le bus, c’est pas dra­ma­tique non plus, mais pass­er de bons moments, au sens large du terme, c’est cap­i­tal. Oh, il y aura tou­jours un pépin, un jour pour­ri, bien sûr, le voy­age par­fait n’ex­iste pas. Ceci dit, l’a­van­tage, quand on part en indépen­dant (et dans des pays pas trop chi­ants niveau paperasse) c’est qu’on peut tou­jours chang­er ses plans. Si on tombe amoureux d’une ville, on y reste plus longtemps, et inverse­ment. Bref, j’es­saie d’être plus excitée qu’an­gois­sée.

Du coup, l’it­inéraire n’est pas figé, c’est juste une idée :

14 : départ de Paris 21h50, directe­ment après le boulot, youhou
15 : arrivée à Bangkok à 19h, départ pour Chi­ang Mai en train de nuit dans la foulée (22h)
16 : tra­jet vers Chi­ang Khong puis, pas­sage de la fron­tière (Houe Xai) en arrivant ou le lende­main matin (vis­i­ble­ment, on peut ne pas pass­er par Chi­ang Rai)
17 : tra­jet pour rejoin­dre Luang Namtha, repos !
18 : Luang Namtha, idéale­ment : trek dans les mon­tagnes pen­dant les deux jours qui suiv­ent
19 : Luang Namtha
20 : Luang Namtha, tra­jet de nuit vers Luang Pra­bang
21 : Luang Pra­bang
22 : Luang Pra­bang
23 : Luang Pra­bang, tra­jet de nuit vers Vien­tiane
24 : Vien­tiane
25 : Vien­tiane
26 : Vien­tiane, tra­jet de nuit vers Pak­sé
27 : Pak­sé, si on est en bon état, on part direct pour les Bolovens, en scoot­er, sinon, on se repose
28 : plateau des Bolovens
29 : plateau des Bolovens
30 : plateau des Bolovens, retour vers Pak­sé, nuit à Cham­pas­sak
31 : Cham­pas­sak
1 : 4000 iles
2 : 4000 iles
3 : 4000 iles, retour vers Pak­sé
4 : tra­jet vers Ubon Ratchatani, nuit dans le train
5 : journée à Bangkok, départ à 20h40

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest