fbpx

Au centre du Vietnam : Hué et Hoi An

Après avoir exploré le Nord du Viet­nam pen­dant un peu plus de deux semaines, nous embar­quons dans un bus de nuit, direc­tion Hué. La nuit est courte, et il est tôt lorsque nous enta­mons notre tournée des hôtels pour trou­ver la per­le rare qui pro­pose un prix cor­rect et une fenêtre sur l’ex­térieur (parce que 25$ pour la vue sur l’ascenseur ou sur le couloir, avec odeur de ren­fer­mé en prime, non mer­ci). Après un peu de repos et une douche, on se lance dans la vis­ite de la ville.

Hué

Hué est loin d’être une petite ville. Anci­enne cap­i­tale impéri­ale (puis cap­i­tale tout court), plus de 300 000 habi­tants. Au milieu, coule la riv­ière des par­fums mais on est loin du petit havre du paix...

Vietnam_05_hue_004

A Hué, l’un des gros clas­siques touris­tiques est de ren­tr­er dans la Citadelle pour vis­iter la Cité Impéri­ale (la Cité Jaune Impéri­ale et la Cité Pour­pre Inter­dite) : un ensem­ble de bâti­ments et de cours où vivait l’Empereur, sa famille, et sa cour. Le tout est classé à l’Unesco mais en bien mau­vais état, suite à la guerre avec les améri­cains (oui, je sim­pli­fie les ter­mes du con­flit). Ils restau­rent et recon­stru­isent peu à peu et la site fait mal­heureuse­ment très vide. Il faut tout de même plus d’une demi-journée pour en faire le tour, ren­tr­er dans chaque enceinte, vis­iter les jardins, et il faut beau­coup d’imag­i­na­tion pour visu­alis­er à quoi tout cela pou­vait autre­fois bien ressem­bler.

Vietnam_05_hue_003

pola-hue1

Vietnam_05_hue_002 Vietnam_05_hue_001

Mais une fois qu’on a fait le tour de la Citadelle, que faire à Hué ? Cer­tains apprécieront la ville, un peu plus à taille humaine que Hanoï. Nous, nous voulions en sor­tir ; peut-être parce que nous avions déjà passé beau­coup de temps à Hanoï, juste­ment. Nous avions repéré un parc Nation­al, pas très loin, et décid­ions de louer des scoot­ers pour nous y ren­dre. On demande donc à l’hô­tel, et le scoot­er passe de 7$ à 20$ dès qu’on évoque le parc : elle veut nous ven­dre un chauf­feur. On négo­cie, rien à faire. Quant à savoir pourquoi le scoot­er est plus cher, elle nous dit que c’est parce qu’on sort de la ville. On lui rétorque qu’à Hanoï, le scoot­er est au même prix, quoi qu’on fasse avec. Elle nous pro­pose 15$.
On rées­saie dans une bou­tique, sans indi­quer où l’on compte nous ren­dre, et on part le matin-même avec des scoot­ers à 5$. La route jusqu’au parc est presque plus belle que celle du cen­tre-ville... mais le parc ne se vis­ite pas aujour­d’hui. Tant pis, nous passerons la journée à faire une grande boucle, entre mon­tagnes, riz­ières, et plages de sable fin. On pren­dra d’ailleurs le déje­uner dans un tout petit restau­rant de plage, trou­vé par hasard, où les fruits de mer sont gardés vivants dans des bassines jusqu’au moment où ils arrivent dans votre assi­ette gar­gantuesque. Bref, une journée par­faite.

Vietnam_05_hue_005 Vietnam_05_hue_006
Ci-dessus, ce n’est pas un vil­lage : c’est un cimetière

Vietnam_05_hue_007 Vietnam_05_hue_008 Vietnam_05_hue_009 Vietnam_06_hoian_008 Vietnam_06_hoian_009

Après deux jours à Hué, nous déci­dons de rejoin­dre Hoi An, à quelques heures de route, tou­jours dans le cen­tre du Viet­nam. Nous achetons donc les tick­ets directe­ment à l’hô­tel, et la dame de l’ac­cueil nous vend au pas­sage nos bil­lets pour Ho Chi Minh Ville (on décou­vri­ra plus tard que c’é­tait vrai­ment une mau­vaise idée, parce qu’elle prend une com­mis­sion très élevée pour nous refiler à la com­pag­nie de bus la plus pour­rie du pays).

Hoi An

Hoi An est une ville à taille humaine. Tout du moins un peu plus que Hué. Nous avons choisi un hôtel un peu excen­tré (mais acces­si­ble à pied), pour être au calme, ce qui ne nous a pas empêché de par­courir le cen­tre-ville en long, en large, et en tra­vers. Entre le marché et les ruelles pié­tonnes, la ville a for­cé­ment beau­coup de charme ; et savour­er un verre de jus de canne à sucre sur le trot­toir, sans enten­dre les klax­ons, est quand même sacré­ment agréable.Il y a tout juste quelques vélos, et des vélos-pousse qui baladent les touristes à la queue-leu-leu.

Un tick­et glob­al per­met de vis­iter plusieurs lieux dans la ville (on a plusieurs coupons, qu’on donne à chaque entrée) : musées, pagodes, ... C’est assez iné­gal, cer­tains endroits étant surtout des gross­es bou­tiques à sou­venirs (que l’on décou­vre après avoir don­né son tick­et...) mais le spec­ta­cle pro­posé à la Mai­son des Arts Tra­di­tion­nels vaut le coup (je ne suis générale­ment pas fan des trucs folk­loriques pour touristes, mais c’é­tait en fait très sym­pa, et l’oc­ca­sion de décou­vrir des instru­ments de musique tra­di­tion­nels...).

hoian-double1Hoi An

pola-hoian1

hoian-double2Hoi An

Vietnam_06_hoian_002

Ici aus­si, nous déci­dons de louer des scoot­ers pour une journée, le temps de vis­iter les alen­tours, la plage toute proche et, surtout, My Son, un sanc­tu­aire Cham en ruines. Le site est très beau, mal­gré les cratères de la guerre du Viet­nam qui lais­sent douloureuse­ment voir com­ment il fut endom­magé.

Le temps de trou­ver notre chemin, nous arrivons en même temps que les cars de touristes que nous espéri­ons éviter. Tant pis, on s’in­stalle à l’om­bre d’un arbre, et on attend. A midi, l’intégralité du sanc­tu­aire est vide, et nous savourons notre moment de calme, des ruines du VIIème siè­cle juste pour nous. C’est presque mys­tique... On ne regrette pas d’avoir atten­du.

pola-myson1

Vietnam_06_hoian_006

Vietnam_06_hoian_007

23 Commentaires

  1. Tes pho­tos sont tou­jours aus­si belles !! J’adore ! Ton bil­let me rep­longe dans mon pro­pre voy­age au Viet­nam. Hoi An avait été un vrai coup de cœur : de belles ren­con­tres, du vin rouge de Dalat, servi gelé et ces lam­pi­ons mul­ti­col­ores qui sont partout. J’y retourn­erai bien, tiens !

  2. Bon­soir, ça fait du bien de voir votre blog avec des des­ti­na­tions autres que notre Métro­pole, ça dépous­sière notre vision que nous avons sur notre sol, bref on voy­age depuis son fau­teuil, mer­ci pour le voy­age !

  3. De belles pho­tos comme d’habi­tude, mais je suis sur­prise que vous ne soyez pas allés vis­iter les mau­solées autour de Hue, en par­ti­c­uli­er celui de Minh Mang qui t’au­rait don­né l’oc­ca­sion de belles pho­tos

    1. Je ne sais plus pourquoi nous n’y sommes pas allés... Nous avions une bonne rai­son sur la moment, mais impos­si­ble de m’en sou­venir !

  4. Hel­lo ! Superbes pho­tos !
    Mer­ci pour ta réponse à ton dernier arti­cle sur le Viet­nam ! çà y est j’ai validé mes con­gés et je pars fin août pour deux semaines en solo. Par con­tre je pense faire que le Sud Ho Chi Minh et le cen­tre comme tu me l’as pro­posé dernière­ment.
    Si tu as des con­seils, je suis pre­neuse ! 🙂
    Mer­ci

  5. Juste, pour une pho­tographe, y a pas moins de let­tre les objec­tifs que tu utilise pour chaque pho­tos ? c’est un des points faibles du blog je trou­ve

    1. Toutes les pho­tos de l’ar­ti­cle ont été pris­es soit au 16–35 (Canon), soit au 50 1.4 (Canon).
      Mais je pense que ce genre d’in­fos ne sert à rien. Une pho­to, c’est pas un objec­tif + des exifs, c’est aus­si la lumière, le développe­ment, le lieu, etc. Bref, don­ner les objec­tifs n’ex­plique pas grand chose et don­nerait sans doute les mau­vais­es infos aux débu­tants.

  6. Bon en vrai on arrive à faire des choses totale­ment dif­férentes sur ces 2 villes (si j’é­tais oppor­tuniste je collerais le lien 🙂 )
    tu as eu de la chance sur la plage et le beau temps

  7. J’ai adoré Hoi An aus­si ! Mais j’ai été glob­ale­ment déçue par Hué et par les ruines de My Son (mais j’avais vis­ité les ruines d’Angkor quelques temps aupar­avent...)

  8. Hué déçoit sou­vent les touristes. Hoi An, c’est un petit vil­lage et il y a énor­mé­ment de choses à vis­iter.

    Par con­tre, pas beau­coup de pho­tos de Hoi An.

  9. Hel­lo,

    Super pho­tos et réc­it. Je suis actuelle­ment à hue et souhaite aus­si aller me per­dre un peu en cam­pagne. Par où est ce que tu es Aller ? C’est pas trop dur de se retrou­ver tout seule pour la route ?

    Mer­ci

  10. Très joli arti­cle ! 🙂 Au pre­mier abord, Hué ne donne pas envie d’y rester très longtemps com­paré à Hoi An et finale­ment, parce que j’é­tais volon­taire là-bas pen­dant une semaine, j’ai pu pren­dre le temps de décou­vrir un peu mieux les alen­tours. Il suf­fit de pren­dre un vélo et de longer la Riv­ière des Par­fums, d’aller voir la pagode Thien Mu, les tombes royales, les vil­lages alen­tours. Tout se fait en vélo, au max­i­mum 1h de route ok, mais c’est tout à fait fais­able muni d’une bonne carte ! Et l’am­biance d’Hué est finale­ment sym­pa­thique, c’est rel­a­tive­ment calme et avec un cer­tain charme, surtout dans la citadelle.
    (en savoir plus ici : http://visionsdailleurs.com/de-hoi-an-hue-voyage-vietnam-a-travers-histoire)

  11. Excel­lent web­site ca tome à pique je pars 55 jours en Bir­manie dans 2 semaines avec deux par­en­thès­es à Varanasi et Viet­nam – Toi An – Da nang pour renou­vel­er visa bir­man ...bravo....le site est très très bon...vraiment

  12. Mer­ci pour ces bil­lets sur le viet­nam ! C’est super, je prend plein d’idées pour mon voy­age en jan­vi­er. Quand es-tu par­tie ? Je me ren­seigne sur le cli­mat pour organ­is­er notre périple. Mer­ci !

  13. Je par­cours tes arti­cles sur le Viet­nam, j’y suis actuelle­ment. Ils sont très intéres­sants et tes pho­togra­phies sont tou­jours aus­si belles ! Je me rends sur Hoi han aujour­d’hui (dans un bus de nuit quelque peu... folk­lo ?). J’ai vu pour les balades dans la vieille ville, le marché mais je compte aus­si soit louer un scoot­er soit un vélo pour m’éloign­er un peu. Je note pour My son, le sanc­tu­aire ! Con­cer­nant Hué tu pens­es que deux jours sur place sont suff­isants ? Je suis davan­tage ran­don­née, nature.
    Tes arti­cles con­seils pho­tos sont vrai­ment top !

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest