fbpx

Week-end à Bruxelles

Dimanche 4 août, il est 19h30, et je quitte Brux­elles à bord d’un bus en tes­tant un truc assez inédit pour moi : bloguer depuis un bus. J’ai déjà pré­paré des arti­cles ou des pho­tos depuis des trains lors de longs tra­jets, mais je n’ai encore jamais essayé depuis un auto­car. On ver­ra ce que ça donne d’ici la fin de l’article !

IMG_1642

Nous avons donc passé le week-end à Brux­elles, cap­i­tale belge et européenne, voi­sine de Paris. Ça aurait pu être un week-end tout à fait anodin, vu la prox­im­ité de la ville, mais il avait une sig­ni­fi­ca­tion toute par­ti­c­ulière pour nous. En effet, Mon­sieur Oreille et moi nous con­nais­sons depuis de nom­breuses années main­tenant, et il avait tou­jours refusé de m’emmener vis­iter sa ville natale, où il a pour­tant passé les 20 pre­mières années de sa vie. Il avait peur de décou­vrir ce qu’avaient pu devenir les lieux de son enfance, de con­fron­ter la réal­ité actuelle à ses sou­venirs. Il imag­i­nait tout en noir. Mais je gâche le sus­pens tout de suite : ce week-end l’a réc­on­cil­ié avec Brux­elles ! (bon, le fait d’avoir un temps superbe, et surtout d’être avec moooaaa, a ren­du l’expérience encore plus agréable, hein, for­cé­ment !)

Du coup, pen­dant deux jours, j’ai eu mon guide per­son­nel, entre anec­dotes sur sa jeunesse (j’ai appris cer­taines choses...) et His­toire de la ville. J’étais déjà venue plusieurs fois à Brux­elles, mais jamais dans une optique de vis­ite touris­tique. Pour­tant, la ville est non seule­ment superbe, mais se prête très bien aux petits week-ends en touristes. Le cen­tre est mag­nifique, et très petit. Autant dire qu’il se par­court très bien à pied (et ça tombe bien, vu le nom­bre de rues pié­tonnes).

A voir à Bruxelles

Il y a trois imman­quables, autour desquels on pour­ra artic­uler tous les itinéraires : le Palais Roy­al, le Sablon, et la Grand Place. En allant de l’un à l’autre, vous passerez for­cé­ment à un moment ou à un autre par la Galerie de la Reine, « t Ser­claes (« ce Héros assas­s­iné de Brux­elles la fran­coph­o­ne », me souf­fle le Belge), le Man­neken­pis...

IMG_1638Sur la Grand Place

Le Palais Roy­al, qu’on a tous vu récem­ment à la télévi­sion, lors des retrans­mis­sions de la pas­sa­tion de scep­tre et de couronne (« mais arrête, y a ni scep­tre ni couronne, chez nous ! »). Le Roi des Belges est un sujet très sen­si­ble dans mon cou­ple : une vraie dif­férence cul­turelle. Je crois que c’est presque dans le sang d’un français, d’être un répub­li­cain con­va­in­cu (aus­si dégoûté soit-on par nos poli­tiques), alors qu’un belge arguera tou­jours que nos Rois sont peut-être tombés, mais que nos prési­dents se com­por­tent pour­tant comme des monar­ques, alors que le Roi des Belges tient le pays, et prend son statut très au sérieux, ce qui lui vau­dra le plus grand respect de tous ses sujets.

IMG_1609

Apparté du Belge : « C’est surtout que nos Rois suiv­ent, dès leur plus jeune âge, une édu­ca­tion en fonc­tion des respon­s­abil­ités qu’ils se ver­ront con­fi­er plus tard pour le bien de notre peu­ple (de même pour nos Reines qui sont toutes princess­es d’un pays européen – pas de chanteuse aphone ou de jour­nal­iste de sec­onde zone cat­a­pultées au som­met de l’Etat) ; leur place ne se joue pas à l’égo de mafieux, à la dém­a­gogie et aux con­cours de népo­tisme comme on peut le voir dans toute République. Notre Roy­aume a pu tenir pen­dant 541 jours sans gou­verne­ment, sim­ple­ment avec le bon main­tien de notre Roi Albert II qui gar­dait humour et con­fi­ance. Mais notre mod­èle monar­chique est par­faite­ment unique au Monde et ce n’est pas l’endroit pour en faire le tour com­plet. Notre pre­mier min­istre a d’ailleurs les mêmes pou­voirs que votre prési­dent. Et un Roi peut men­er des pro­jets sur le long terme, pas sur 5 ans pour ensuite tout voir remod­elé selon le bon goût d’un autre coco. Bon 0K, j’arrête, cette fois. »

Après avoir appré­cié l’ombre du Parc Roy­al, nous sommes donc allés vis­iter le Palais Roy­al. Mon Belge ne se sou­ve­nait pas y être retourné depuis les vis­ites sco­laires, et était for­cé­ment tout con­tent de déam­buler entre les pièces, de recon­naître les stat­ues ou les pein­tures de ses Rois.
Chose éton­nante, la vis­ite se fait vrai­ment « à la cool » (« à la belge », il dira) : on ne paie que pour laiss­er nos sacs à dos à la con­signe (1€ pièce), les policiers nous accueil­lent avec le sourire, per­son­ne ne nous fouille, per­son­ne ne nous presse, tout le monde est bien élevé, calme, silen­cieux. Autant dire qu’on n’est pas prêt de voir la même chose à l’Elysée, où on ne peut même pas crois­er le regard des pan­dores à l’entrée...

IMG_1606

La Grand Place, c’est le cen­tre du tourisme. De superbes bâtiss­es du 17ème siè­cle [couic]

Apparté du Belge : « Et on remerciera Louis XIV qui a encer­clé la place avec ses canons pour tout y détru­ire fin XVI­Iè (d’ailleurs, ce sont près de 5000 maisons qui ont ensuite brûlé dans les incendies)... C’était juste la plus grande cat­a­stro­phe de l’Histoire de Brux­elles et les « bâtiss­es » seraient bien plus anci­ennes sans votre bon Roi Soleil a qui la France doit égale­ment deux famines avec 2 mil­lions de morts ! Mais bon, la France a con­nu 40 famines entre le XVIè et le XVI­I­Iè siè­cle donc on s’en fout, hein... ».

[dé-couic], des pavés, pas une seule voiture. Des restau­rants tout autour, et des gens qui pren­nent le soleil (ce week-end, du moins). Bref, une place qui invite à la flâner­ie, où l’on s’assoie à-même le pavé pour regarder le monde s’animer de partout. Dans les rues adja­centes, on trou­vera tous les clas­siques du tour­sime brux­el­lois avec babi­oles et bonne humeur.

IMG_1625

Le Sablon, c’est un mélange entre cul­ture pop­u­laire et haut lieu du tourisme, entre bars et fri­ter­ies, un lieu où l’on vient grig­not­er après avoir marché dans tout le cen­tre-ville.

Si vous avez encore besoin d’être con­va­in­cus, voici le meilleur : nous n’avons pas croisé le moin­dre vendeur d’eau, gri­bouilleur de trom­bine, ou autre entour­loupeur à touristes !

Où manger et boire à Bruxelles

Oui, parce que bon, soyons sérieux, Brux­elles évoque immé­di­ate­ment les frites, les gaufres, et la bière.

En tant que touriste, on sera ten­té de manger à deux endroits : la Grand Place et la rue des Bouch­ers. Sur la pre­mière, les prix seront for­cé­ment un peu élevés, mais on peut espér­er de la nour­ri­t­ure cor­recte. Dans la rue des Bouch­ers, par con­tre, il suf­fi­ra de quelques min­utes pour com­pren­dre de quoi il retourne : 500m de restau­rants tous iden­tiques, ori­en­tés « moules frites », prix cor­rect, mais qual­ité très rel­a­tive. Si vous tenez vrai­ment à y manger, sachez que le serveur n’aura qu’un but : vous faire pren­dre plusieurs bois­sons, et c’est là que l’addition va mon­ter. Le pre­mier verre sera générale­ment com­pris dans le menu, pour des prix entre 8 et 12€ plat + bois­son. Plus vous vous rap­procherez de la Galerie de la Reine plus les prix aug­menteront, mais le stand­ing aus­si.

Autour de la Grand Place, vous trou­verez des petites bou­tiques à gaufres. C’est bien, c’est pas cher (1€) et on rajoute des fruits, de la crème, etc. pour vrai­ment rien (max­i­mum 1€ de plus par assor­ti­ment)... mais la gaufre en elle-même n’est franche­ment pas ter­ri­ble. Pour une vraie bonne gaufre lié­geoise (oui, lié­geoise), ren­dez-vous dans les petites camion­nettes qu’on trou­ve partout (notam­ment en haut des march­es de l’Albertine, pas­sage obligé pour aller de la Place Royale au Sablon) ! Il est facile de savoir si elle est réussie : elle doit être croustil­lante et fon­dante, et com­porter des petits coins caramélisés et des « amas » de sucre qui craque­nt sous la dent. Nature, c’est un délice (la gaufre de Brux­elles se prête plus au fait de rajouter des fruits et du choco­lat, selon moi).

IMG_1623Pour 1€80 : gaufre pas top du tout, mais frais­es déli­cieuses !
(Pho­to par Mon­sieur Oreille)

Une chose à savoir égale­ment, c’est que l’eau en carafe comme nous la con­nais­sons en France n’existe pas en Bel­gique. Si vous deman­dez de l’eau au restau­rant, ce sera payant, et générale­ment plus cher qu’une bière !

Par­lons bière, juste­ment, avec mon bar préféré, où j’ai adoré retourn­er et décou­vrir ce qu’il était devenu : le Delir­i­um Tremens. Dans une petite rue per­pen­dic­u­laire à la rue des Bouch­ers, là où se trou­ve aus­si la Jean­nekepis, stat­ue au goût encore plus dou­teux que le Man­neken­pis, vous ver­rez un bar avec pour logo un éléphant rose sur fond bleu (comme la bière éponyme, en fait). Le Delir­i­um a peu à peu racheté les bars voisins, s’étendant main­tenant sur presque tout le pâté de maisons (c’est même devenu un Vil­lage avec son réseau WiFi ouvert, gra­tu­it, puis­sant). Mais pour le vrai, l’unique Delir­i­um Tremens, il fau­dra s’enfoncer dans ce petit sous-sol de la ruelle. C’est un haut-lieu touris­tique que ne renient pas les locaux : un choix mon­strueux de bières, de tous les pays, pour tous les goûts. Il faut deman­der le cat­a­logue au bar, et... essay­er de faire un choix ! (même si on pour­ra tou­jours deman­der à embar­quer quelques bouteilles non décap­sulées)

Apparté du Belge (oui, encore !) : « Pour voy­ager léger et éviter les maux de tête, je vous con­seille par­ti­c­ulière­ment les bières des brasseurs Lin­de­mans (Pêcher­esse), Cha­peau (Banane, Cit­ron), Floris (Mangue, Pas­sion), Mon­go­zo (Coco). Des bières fruitées, légères, qui égaieront vos papilles ! Sinon n’importe quelle trapiste à triple fer­men­ta­tion pour les tarés qui veu­lent se met­tre la tête à l’envers en 2 pintes... »

IMG_1639

Aller à Bruxelles en bus

Jadis, je pre­nais le train. Sauf que main­tenant, je n’ai plus le droit aux réduc­tions « Jeune », et je suis donc par­tie en auto­car iDBUS. Le départ s’effectue à Bercy, et on rejoint Brux­elles en un peu moins de 4h. Les bus sont récents, con­fort­a­bles, et le prix est fixe ; c’est-à-dire qu’on paie la même chose qu’on réserve trois mois à l’avance ou la veille, idéal pour les idées de dernière minute (« hé, il fait beau à Brux­elles, ce week-end » !).
Rajou­tons en plus que les auto­cars sont équipés de WiFi gra­tu­it, et que c’est donc grâce à ce petit gad­get que je peux me per­me­t­tre d’écrire un arti­cle entier pour le blog depuis le bus ! Par­fait ! L’ordi sur la tablette, et on clapotte ! Même le Belge s’est prêté à l’exercice, pour cette fois !

Plus d’infos sur la ligne iDBUS Paris Brux­elles ici.

IMG_1645Monsieur Oreille prof­i­tant du wifi, dans le bus du retour

Note : toutes les pho­tos de cet arti­cle ont été pris­es avec un smart­phone (iPhone et Galaxy Note), puisqu’en 4h de bus, je n’ai pas le temps d’écrire ET de traiter les pho­tos ! Mais du coup, je n’ai prise aucune pho­to au reflex du week-end... pour mieux me con­cen­tr­er sur une vidéo, parce que ça fait longtemps !

steady_par_monsieuroreilleSteady­cam sur la Grand Place (pho­to par Mon­sieur Oreille)

16 Commentaires

  1. Vrai­ment sym­pa cet arti­cle. Je suis passé à Brux­elles en mode touriste il y a quelques années avant d’y retourn­er pour le boulot l’an passé. J’ai bien appré­cié y flân­er. Les gens sont, comme tu le décris vrai­ment cool ouvert et accueil­lant.

    1. Faut juste éviter de dire trop fort qu’on vient de Paris :p
      Blague à part, les belges sont glob­ale­ment sym­pa, quand même. Et avec les années, j’ai appris à com­pren­dre que nous n’étions pas si proches, cul­turelle­ment, con­traire­ment à ce qu’on pour­rait croire (langue com­mune avec la moitié du pays, prox­im­ité...), et je crois qu’ils aiment qu’on arrête de les pren­dre pour nos cousins !

      1. je ne vois pas pourquoi on doit éviter de dire que l’on vient de Paris ? Est ce que les Brux­el­lois seraient jaloux, com­plexés ??

        1. Parce qu’être jaloux ou com­plexés sont les seules expli­ca­tions pos­si­bles ? 😀 Non, c’est plutôt le côté chauvin/manque de mod­estie 😉 Vision clichée des Parisiens bien sûr 😉

  2. Très chou­ette arti­cle, surtout avec les appartés de ton Brus­se­leir !

    Pour une prochaine fois : pour gouter une bonne gaufre (de Brux­elles ou de Liège), la seule adresse val­able dans le cen­tre-ville, c’est évidem­ment chez Dan­doy, rue Charles Buls (celle qui part de la Grand’Place vers le Man­neken Pis)... où tu pour­ras égale­ment (ça m’étonne que tu n’en par­les pas, même si ton Belge a évidem­ment dû t’en par­ler aus­si) goûter et acheter les meilleurs specu­loos de la ville (et de Bel­gique aus­si, du coup), ain­si que les fameux « pains à la grecque ».

    Pour bien manger, typ­ique et sym­pa, dans les envi­rons, y a déjà la Bécasse, rue de Tab­o­ra (entre la Grand’Place et la Bourse), brasserie typ­ique où tu peux déguster une bonne tar­tine de plat­tekaas (fro­mage blanc, radis, jeunes oignons ou oignons rouges, sel, poivre) bien brux­el­loise, avec un pichet de Lam­bic mai­son. Pour manger plus copieux ET brux­el­lois, pour moi il faut quand même sor­tir du cen­tre, pren­dre le tram jusqu’à la Porte de Hal, et remon­ter à la Por­teuse d’eau, café Art Nou­veau absol­u­ment mag­nifique (www.laporteusedeau.be/‎) puis en prof­iter pour remon­ter au Parvis de Saint-Gilles juste parce que ça en vaut la peine, et admir­er les maisons brux­el­lois­es art nou­veau dans ces rues... Ou mieux, aller Place du Jeu de Balle, pren­dre la Rue des Renards, qui donne sur cette place, et aller manger au « Resto­bières ». Le nom fait truc à touristes, mais il ne faut vrai­ment absol­u­ment pas s’y fier, au final c’est un resto hyper typ­ique, avec plein de vieux habitués du quarti­er, on y mange super bien, et c’est très drôle de voir le patron débar­quer de sa cui­sine pour rigol­er avec ses potes les vieux du coin et leur racon­ter des blagues en Brux­el­lois !

    Et sinon, pour une autre fois, mais il faut claire­ment organ­is­er la date en fonc­tion, ça vaut franche­ment la peine de vis­iter la Brasserie Can­til­lon, la seule brasserie qui fait encore du Lam­bic et ses dérivés (Gueuze, Kriek, etc.) de manière com­plète­ment arti­sanale. Elle peut être vis­itée qua­si tout le temps, mais deux fois par an ils organ­isent un brassin pub­lic, et là c’est excep­tion­nel : la brasserie est ouverte au pub­lic pen­dant qu’ils brassent la bière ! Donc accueil avec café et couques à 7h30 au matin, et vis­ite guidée au fur et à mesure de la journée pour voir chaque étape en direct, tout ça dans une ambiance riante et con­viviale, typ­ique­ment brux­el­loise ! Pour te don­ner un aperçu, voilà les pho­tos que j’y ai pris­es lors du dernier brassin pub­lic (avec les expli­ca­tions en Anglais : c’était pour Flickr) :

    http://www.flickr.com/x/t/0095009/photos/ecceangelo/sets/72157633791581613/

    Le site de la brasserie, pour suiv­re les dates des brassins publics : http://www.cantillon.be

    Et à part ça, j’imagine que vous êtes quand même allés au Toone, voir le spec­ta­cle de mar­i­on­nettes en brux­el­lois (pour adultes... enfin, pas « pour adulte » comme « pour adulte », mais pas spé­ciale­ment des­tiné aux enfants, pas comme Guig­nol, quoi) ? Sinon, c’est aus­si à ne pas man­quer, pour une prochaine fois ! Le site avec le pro­gramme (fer­mé en jan­vi­er) : http://www.toone.be

    1. Salut Christophe,

      Mer­ci beau­coup pour ces excel­lentes références !

      Je ne me sou­ve­nais pas que Dan­doy fai­sait des gaufres... Pour le reste, ça fai­sait trop loin sur un jour et demi de flâner­ie mais on y retourn­era. Je n’ai pas vu mes amis sur place ce week-end et ils m’en veu­lent, du coup (ça fait plus de 10 ans que je ne les ai pas revus ; 15 pour cer­tains !).

      Le Toone, on est allé jusque devant parce que la ruelle est « atti­rante » mais comme j’ai peur des mar­i­on­nettes... Bah on est retourné dans la rue des Bouch­ers 😐

      Je garde tes idées de côté pour une prochaine vis­ite moins touris­tique et plus typ­ique.
      On ira aus­si à la Mort Subite, rue Mon­tagne aux herbes Potagères (entre De Brouck­ère et la gare Cen­trale) pour le plat­tekaas. Les musées du Cinquente­naire et l’Atomium, aus­si.

      (ce dernier para­graphe était un teas­er insoupçon­né)

      Tiens, d’ailleurs tu pour­ras peut-être m’éclairer : n’était-il pas ques­tion, dans l’actualité récente, de créer un musée de la bière dans le bâti­ment de la Bourse ?

      1. Coucou Mon­sieur Oreille,

        Pour le musée de la bière, j’avais enten­du ça aus­si, mais après une rapi­de recherche...

        http://www.deredactie.be/cm/vrtnieuws.francais/magazine/130620_BourseTempleBiere

        Pas avant 2018 ! Autant dire qu’il peut encore y en avoir des retourne­ments de sit­u­a­tion, entretemps...

        Enfin, entretemps, y aura tou­jours le Poe­laer­tosaure, les deux Sablons, et la Koek­ilique à voir ! Surtout pour faire des pho­tos, la Basilique est vrai­ment chou­ette, avec son panora­ma !

        Le Cinquan­te­naire, effec­tive­ment, avec le hall de l’aviation, les momies, la vue du haut de... et puis une petite glace chez Capoue avant de repar­tir ! 😉

        Et si vous venez pour plus longtemps, pour les pho­tos, y a aus­si l’Abbaye de Villers-la-Ville et Pairi Daiza qui sont très chou­ettes !

  3. Wow quelle inspi­ra­tion ! 🙂
    Chou­ette arti­cle !
    Pas de pho­to au reflex... meme pas une toute petite, meme appuyé sur le bou­ton par erreur ?

  4. Très sym­pa les appartés de ton Belge, drôle et infor­matif ! Tu devrais l’invité plus sou­vent ici!!
    Hâte de décou­vrir la vidéo....

  5. J’attends votre retour de pied ferme ! Pen­dant que Mon­sieur Oreille ira faire ses retrou­vailles avec ses vieux potes, j’emmène Madame Oreille faire une bal­lade de Sainte-Cather­ine au Canal. Et on se retrou­ve au Monk après. On fait comme çà ?

    ;D

  6. Brux­elles regorge de musées inso­lites dans lesquels on peut faire des pho­tos ou vidéos grandios­es. C’est par exem­ple le cas du musée du fan­tas­tique, du musée du slip, celui de la frite ou même celui de la bière (un pue plus touris­tique quand même). TU me donnes envie d’y retourn­er main­teant que je suis en France pour quelques mois !

  7. Très bon arti­cle, je suis allée à Brux­elles une fois lorsque j’étais petite et je viens de me décider d’y retourn­er voir si ça a changé pas rap­port à mes sou­venirs d’enfance. Je ne sais pas trop dans quel quarti­er choisir ma loca­tion. Je suis en train de regarder sur Vacances-Mar­ket mais je n’arrive pas à me décider...Si vous avez de bonnes adress­es n’hésitez pas 🙂

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest