fbpx

Week-end à Munich : bons plans

Je vous racon­terai les détails la semaine prochaine, mais en atten­dant : car­net pra­tique.
Munich est donc en Bav­ière (en Alle­magne), ce qui en fait une bonne des­ti­na­tion pour le week-end. Nous avons prof­ité des marchés de Noël, une véri­ta­ble insti­tu­tion là-bas, pour nous y ren­dre (et il vous reste encore quelques semaines pour faire de même !).

Y aller : en train

Depuis Paris, il y a un train de nuit : départ vers 20h, arrivée à 7h dans un sens et tra­jet retour de 23h à 9h30. Je me répète un peu, mais c’est vrai­ment par­fait : on passe deux jours com­plets sur place et on ne paie qu’une nuit de loge­ment !
Cette fois-ci, nous avons pris des bil­lets sec­onde classe : des com­par­ti­ments de six couchettes super­posées. J’ai choisi les couchettes inférieures pour les deux tra­jets, et je suis per­suadée que ce sont les meilleures : aucun risque de chute, on va et vient comme on veut, et on reste à côté de nos sacs. Les couchettes du haut sont égale­ment une bonne option, pour qui n’a pas peur du vide, car il y a un espace pour les sacs et on peut y tenir assis. Mais dans tous les cas, évitez celles du milieu !

Il faut savoir que la SNCF (et les autres) bourre les trains : on rem­plit les com­par­ti­ments tour à tour. Ils préfèrent trois com­par­ti­ments pleins que des gens éparpil­lés. Je peux le con­cevoir, mais je sais aus­si que ça n’est pas for­cé­ment agréable d’être à 6. Cela étant, il est donc pos­si­ble de négoci­er un change­ment de cham­bre, si cela se jus­ti­fie.
Ain­si, une famille d’i­tal­iens est par­tie dans les places assis­es parce que leurs bil­lets les répar­tis­saient dans deux com­par­ti­ments (c’é­tait un cou­ple et deux dames âgées, pas d’en­fants) et qu’ils voulaient des places du bas. En plus, leurs valis­es n’au­raient jamais logé sous les couchettes... Par con­tre, une jeune fille qui se retrou­vait au milieu de 5 ados alle­mands par­tant en camp de vacances a réus­si à échang­er, et heureuse­ment pour elle...

Y dormir : chez l’habitant

Ces temps-ci, nous essayons de tester de nou­velles for­mules pour nos héberge­ments. Ce week-end nous avons donc essayé Wim­du, un site que je ne con­nais­sais pas du tout. Et, très hon­nête­ment, ce fut une très bonne sur­prise, je pense qu’on réitér­era l’ex­péri­ence. Le principe est orig­i­nal et sim­ple : un par­ti­c­uli­er a une cham­bre libre dans son apparte­ment et vous accueille.

J’ai donc par­cou­ru les propo­si­tions de loca­tion d’ap­parte­ment à Munich afin de trou­ver ce que je voulais : un prix cor­rect, une bonne sit­u­a­tion géo­graphique, et quelqu’un de sym­pa. Puisque c’est le gros avan­tage de Wim­du, les ren­con­tres. Nous ne sommes pas dans un hôtel froid mais bel et bien chez quelqu’un avec qui on pour­ra dis­cuter. Bon, on peut aus­si choisir de louer un appart entier et vide mais, si ça peut avoir son intérêt dans un week-end entre amis ou en famille, ça m’in­téresse beau­coup moins.

J’ai donc réservé en ligne une cham­bre chez Andy. Le site est bien fait sur ce point : on voit les héberge­ments pos­si­bles sur une carte, on accède à des pho­tos, aux avis des précé­dents voyageurs, et aux com­men­taires de l’hôte même. En l’oc­cur­rence, plusieurs choses m’ont plu, mais surtout : le fait que ça soit non-fumeur et super pro­pre. Cer­tains trou­veront peut-être ça idiot, mais c’est une de mes réti­cences dans le fait d’aller dormir chez quelqu’un, et je ne peux pas pass­er la nuit dans un lieu plein d’acariens et de tabac froid (j’ai déjà dor­mi une fois dans une cui­sine bosni­enne comme ça, et pass­er la nuit à pren­dre de la Ven­to­line m’a ôté toute envie de rées­say­er!).

Sélec­tion­ner un héberge­ment ne veut pas dire qu’on va oblig­a­toire­ment y dormir. C’est logique, dès lors que ce ne sont pas des hôtels, il faut que les hôtes soient chez eux, n’aient pas d’in­vités... Andy était d’ailleurs mon sec­ond choix, après que le pre­mier ait dû annuler. On a alors échangé quelques mes­sages, pour savoir à quelle heure nous nous retrou­ve­ri­ons. Il est pos­si­ble de venir récu­per­er une clef pour être autonome, mais comme nous ne restions qu’une nuit, je trou­vais plus sim­ple de ne venir que le soir de notre arrivée pour repar­tir le lende­main matin.

Nous avons donc ren­con­tré Andy après une longue journée de prom­e­nades. Un garçon char­mant (nous avons essayé de pren­dre quelqu’un dans nos âges, mais cer­tains d’en­tre vous préféreront peut-être loger chez une femme, ou chez quelqu’un de plus âgé... Y’a le choix !) qui a pris le temps de nous don­ner de nom­breux con­seils. Il nous a par exem­ple don­né l’adresse de son marché de Noël préféré. Je vous en repar­lerai dans un autre arti­cle, mais il était effec­tive­ment très mignon et bien plan­qué !

Rien que pour ce genre d’échange, ce mode d’héberge­ment me paraît val­oir la peine, mais, mieux que ça : je n’ai jamais aus­si bien dor­mi sans être chez moi ! Je ne plaisante pas, en plus... Je ne voy­age plus sans boules Quiès, et, cette nuit-là, je n’en ai même pas eu besoin ! En fait, c’est plutôt logique : les hôtels sont des lieux où les gens ne se soucient pas du som­meil de leurs voisins et où il y a beau­coup de pas­sage et rarement une vraie insonori­sa­tion. A Cler­mont-Fer­rand, j’ai ain­si passé la nuit à enten­dre « tudu cinquième étage » parce que j’é­tais à côté de l’ascenseur et que même à 3h du mat il y a des allées et venues. J’ai aus­si eu droit à des cham­bre en face de dis­trib­u­teurs en tout genre, don­nant sur des clims bruyantes, etc. Mais là, nous sommes dans une petite rési­dence calme, sans touristes, où si tu fais du bou­can un soir il fau­dra affron­ter le regard des voisins le lende­main... Bref, un vrai silence !

Je con­clus là-dessus ; franche­ment, si vous avez l’oc­ca­sion, testez !

Y manger : très bien !

Une dame ren­con­trée dans ce lieu prop­ice à la dis­cus­sion que sont les toi­lettes des restau­rants, me dis­ait que les français aiment rarement la nour­ri­t­ure alle­mande. Je ne sais pas trop pourquoi... Per­son­nelle­ment, je ne suis pas attirée par la viande, ce qui lim­ite un peu, mais il y a pour­tant pas mal de bonnes choses à essay­er !

A Munich comme ailleurs, en péri­ode des marchés de Noël, on va avoir deux choix pos­si­bles : se réchauf­fer dans une de ces grandes tav­ernes aux allures de can­tine, ou manger dehors dans les « cabanes » du marché. Dans les deux cas, c’est glob­ale­ment très abor­d­able mais le marché est prob­a­ble­ment légère­ment moins cher.
On y trou­vera pas mal de « hot-dogs » (une saucisse dans un petit pain rond) mais égale­ment la chose étrange que vous apercevez ci-dessous : des galettes de pomme de terre avec de la com­pote de pomme. Et en fait, c’est bon !

Nous n’avons pas testé, mais des effluves de vin chaud envahissent la rue dès 10h du matin : les alle­mands se retrou­vent en famille ou entre amis pour en déguster toute la journée. Per­son­nelle­ment, je trou­ve que ça sent bien trop mau­vais pour oser essay­er.

Arti­cle par­tielle­ment spon­sorisé mais entière­ment sincère.

14 Commentaires

  1. Je con­nais­sais Airbnb sur le même con­cept. J’ai testé à Barcelone et ça s’est révélé très sym­pa et économique. Par con­tre, leurs frais de réser­va­tion sont assez élevés. Est-ce aus­si le cas sur Wim­du ? Mer­ci 🙂

  2. Pareil, déjà testé airbnb sur Lon­dres, mais pour avoir un appart entier. En même temps c’é­tait un cadeau pour les 25 ans de ma copine, alors bon ^^
    Et c’é­tait plutôt pas mal, bien moins cher que les hôtels qui sont hors de prix à Lon­dres !
    Je vais faire un tour sur Wim­du pour com­par­er.

  3. bons­bais­ers­dezurich : Ah, je ne con­nais pas Airbnb, fau­dra que j’es­saie ! Je viens de regarder ce que j’ai payé en frais : 6,48. Il me sem­ble que c’est pro­por­tion­nel (10% ?) et dans tous les cas ils sont vis­i­bles lorsqu’on cherche (c’est pas la sur­prise à la fin).

    Bastien : certes, fêter les 25 ans de ta copine à côté d’un étranger n’au­rait pas été très roman­tique ! 😀
    Après, je ne sais pas si le prix est vrai­ment le prin­ci­pal avan­tage de ce site. Enfin, quand on est seul, c’est vrai­ment avan­tageux (tiens, j’au­rais du le dire dans l’ar­ti­cle ça) vu qu’on ne paie pas le même prix qu’à 2 (la grosse galère des voy­ages en solo..). Mais il y a aus­si de très beaux apparts avec des prix très élevés...

  4. Les hot-dogs dont tu par­les s’ap­pel­lent des brot wurst !! Lit­téralle­ment les pains-sauciss­es... LOL
    Les alle­mands en sont super friands : plus jeune, lors d’un échange sco­laire dans une famille, j’avais de la saucisse le matin, au goûter des 16h, au dîn­er... Je suis ren­trée trau­ma­tisée...
    Mais nous les alsa­ciens ont est pas comme ça, hein, on en mange que le soir... !! 🙂
    Je suis pas spé­cial­iste de la pronon­ci­a­tion alle­mande, mais en alsa­cien, ça se prononce « prot worcht »...

  5. Estelle : oui ! Mon niveau en alle­mand est proche du néant.. (je sais dire bon­jour et insul­ter les gens, youhou !) Je com­patis sincère­ment quant au trau­ma­tisme de la saucisse, surtout mati­nale (je garde un sou­venir dégoutée du riz mati­nal lao­tien, alors de la saucisse... ça m’au­rait juste don­né envie de vom­ir !), et heureuse­ment que vous êtes moins bar­bares par chez vous ! Le marché de Nöel de Stras­bourg doit être assez proche de ceux qu’on voit en Alle­magne, non ?

  6. J’adore telle­ment les hôtels, les B&B, que je n’ai pas encore osé tester les cham­bres chez l’habi­tant. En plus avec un enfant va peut-être fal­loir louer l’ap­part entier. Par con­tre les prix sont tout à fait avan­tageux.
    Je con­nais aus­si AirBnB, par­fait pour s’en met­tre plein les yeux côté déco

  7. Cather­ine : avec un enfant c’est vrai que je pour­rais me pos­er la ques­tion. Par con­tre, y’a peut-être moyen de trou­ver des familles avec des enfants dans les mêmes ages, et là ça doit être assez génial !

  8. C’est vrai que les Français ne sont pas trop friands de la cui­sine alle­mande. Une fois de temps en temps, passe encore ! Mais il faut bien avouer qu’elle n’est pas très var­iée : beau­coup de viande (notam­ment des sauciss­es) et con­cer­nant l’ac­com­pa­g­ne­ment, il est sou­vent ‑pour ne pas dire tout le temps- à base de pomme de terre. En revanche, tu aurais dû goûter le vin chaud Aurélie, surtout celui aux myr­tilles : un régal ! Même si pour beau­coup d’Alle­mands, il ne fait pas assez froid cette année pour aller boire ce fameux « Glüh­wein » après le boulot.
    Sinon pour avoir vécu à Stras­bourg et dans trois villes dif­férentes d’Alle­magne, les marchés de Noël sont com­pa­ra­bles à tous points de vue. Quelques petites dif­férences dans les spé­cial­ités culi­naires locales mais ques­tion ambiance, c’est sen­si­ble­ment la même chose. Allez, j’ar­rête ! Trop bavarde aujour­d’hui 🙂

  9. Voy­age voy­age oh, mais si, c’est chou­ette de te lire ! C’est le principe d’un blog que d’échang­er nos expéri­ences 🙂
    Il faut dire que, si je ne raf­fole pas de la viande, quelle qu’elle soit, manger des patates ne me gène pas, au con­traire 😀 (mais j’ai surtout pris des soupes, ou des choses orig­i­nales)
    Pour le vin chaud, franche­ment, l’odeur était telle­ment écœu­rante... je n’aime que cer­tains vins blancs, d’ailleurs... Et c’est vrai qu’il ne fai­sait pas très froid (même si j’ai acheté un man­teau au pas­sage), mais je ne vais pas m’en plain­dre !
    Bon, l’an prochain on ira à Stras­bourg !

  10. Sym­pa ce site, les prix ont l’air raison­ables en plus ! La cui­sine alle­mande j’aime bien, au moins quand tu as finit ton repas, t’as pas besoin d’un snack au bout d’une heure ! C’est peut-etre pas la cui­sine la plus fine du monde, mais elle passe bien 🙂

  11. Voilà ! Bon, en été, je dis pas, mais en hiv­er, ça fait du bien un plat chaud, sim­ple et un min­i­mum copieux ! Un petit côté « routi­er sans chichi », l’ex­o­tisme en plus 😀

  12. Ce que je n’aime pas chez wim­du c’est que la plu­part du temps quand on con­tacte le pro­prio du loge­ment, le prix aug­mente par rap­port à ce qui est affiché sur leur site...

    J’ai eu ce cas pour New York et pour Vienne. Du coup je vais me rabat­tre sur House­trip.

    Tu con­nais ?

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest