Voyage au Kenya V : Mombasa, Culture et Océan Indien

Saviez-vous qu’on pou­vait se baign­er au Kenya ? Et même plus que se baign­er, se baign­er sur des plages par­a­disi­aques, dans l’Océan Indi­en. Un océan où tu peux voir tes pieds quand tu march­es dedans, où tu ne pass­es pas des heures à te grat­ter quand tu ressors de l’eau, où tout est telle­ment par­a­disi­aque que tu pour­rais pass­er la journée à regarder tes mains devenir toutes fripées dans l’eau.

Naturelle­ment, quand j’ai débar­qué au Kenya, je ne rêvais que d’animaux (j’ai fail­li écrire que d’éléphants, mais ne soyons pas sec­taires, j’aime bien les autres pachy­der­mes et les girafes). La pre­mière sur­prise a été de décou­vrir que tout n’est pas que savane aride et safaris en 4x4. Et la deux­ième sur­prise fut Mom­basa.

kenya_mambasa_oceanVoyage au Kenya : Mombasa

Mom­basa, c’est l’endroit par­fait pour finir un voy­age au Kenya, en mode farniente, glan­douille, et cock­tails sur la plage. Avec quelques vis­ites cul­turelles pour ne pas trop cul­pa­bilis­er. Il y a ain­si tout un cen­tre his­torique, fort mignon et un mignon Fort Jesus. C’est l’endroit où l’on com­prend un peu l’Histoire du pays, des dif­férentes vagues de coloni­sa­tion, du Por­tu­gal à Oman, en pas­sant par la Grande-Bre­tagne. Le Fort Jesus (vous aurez com­pris qu’il a été con­stru­it par les por­tu­gais, pas par les Omanais) cristallise en quelque sorte toutes ces dom­i­na­tions suc­ces­sives et fut assiégé à maintes repris­es.

kenya_mambasa_2_fort_jesusVoyage au Kenya : MombasaVoyage au Kenya : MombasaVoyage au Kenya : MombasaVoyage au Kenya : Mombasa

C’est bon, pour la cul­ture ? On passe aux choses moins sérieuses ? Par­mi les grands clas­siques de Mom­basa, il y a deux inévita­bles : pass­er une journée en mer sur un boutre, et pass­er la soirée sur un boutre. Qu’est-ce qu’un boutre ? Promis, après ça, j’arrête avec les ques­tions rhé­toriques. Un boutre, dhow en anglais, c’est un genre de grande pinasse à voile, un bateau typ­ique. A Mom­bas­sa, on peut donc dîn­er sur un boutre (le Tamarind Dhow, toutes les infos  ici), à la manière d’une péniche parisi­enne. Quelques musi­ciens, le soleil couchant, des plats tra­di­tion­nels....

kenya_mambasa_3_boutreVoyage au Kenya : MombasaVoyage au Kenya : MombasaVoyage au Kenya : MombasaVoyage au Kenya : Mombasa
Quant à la journée sur le boutre, il s’agira en fait d’une excur­sion en mer, avec snor­kel­ing ou plongée au milieu des coraux. Je ne peux pas réelle­ment en par­ler, parce qu’il faut que je vous avoue un truc : je ne sup­porte pas de met­tre la tête sous l’eau (en fait, je n’aime pas ne pas pou­voir respir­er à pleins poumons) même si j’adore nag­er. Je pen­sais que la per­spec­tive de pho­togra­phi­er les coraux m’aiderait à met­tre la tête sous l’eau mais je n’ai pas réus­si à maîtris­er tout ça et à pass­er out­re ma peur. En bref, je n’ai pas vrai­ment pu prof­iter de l’activité, et ça m’a un peu retournée, de telle sorte que je n’ai pas vrai­ment pété la forme sur le reste de la journée... Pour autant, la balade en bateau vaut vrai­ment le coup, surtout si on a la chance de voir les dauphins venir nag­er autour de nous !
kenya_mambasa_4_ocean_snorkelingVoyage au Kenya : MombasaVoyage au Kenya : MombasaVoyage au Kenya : MombasaVoyage au Kenya : MombasaVoyage au Kenya : MombasaVoyage au Kenya : MombasaVoyage au Kenya : Mombasa

Après la baig­nade, on vis­ite une île par­a­disi­aque un peu sauvage, puis on met les voiles vers Mom­basa pour finir la journée dans la piscine de l’hôtel. Oui, parce que l’intérêt de Mom­basa, c’est aus­si de se trou­ver un petit hôtel sym­pa, avec vue sur la mer si pos­si­ble. Pour autant, il sera dif­fi­cile de s’y baign­er en journée, tout sim­ple­ment parce que dès qu’on approche un orteil du sable, on est assail­li de beach­boys ; ces jeunes gens qui cherchent à vous ven­dre tout et n’importe quoi. Du coup, la piscine avec les transats et la vue sur l’océan, c’est pas mal, finale­ment. Bon, je ne ferais pas que ça pen­dant une semaine (il y a quelques parcs ani­maliers acces­si­bles depuis Mom­basa), mais une heure par-ci par-là, ce fut très agréable...

kenya_mambasa_5_plageVoyage au Kenya : MombasaVoyage au Kenya : Mombasa

17 Commentaires

  1. Mais quel bleu, cet Océan indi­en!!! En fait, Mom­bas­sa et la côte, c’est par­fait pour se repos­er après un safari (vu qu’il faut se lever tôt pour voir les ani­maux), faire la grasse mat­inée. Mais je conçois que ce soit bien moins exci­tant ! ;D

    1. On dira que ça repose, que ça fait du bien... mais que ça manque d’animaux :p
      Le truc amu­sant, c’est que les alle­mands vien­nent au Kenya pour les plages, quand les français vien­nent pour les ani­maux...

  2. bon­jour,

    Petite ques­tion : tu par­le que tu ne t’es pas bcp baigné lors de ton sejour a Mon­basa car vous avez ete assail­li de beach­boy
    c’est si pénible que ca ? on ne peut pas etre tran­quille sur la plage ?
    Je pars bien­tot (en aout) j’aimerai vrai­ment pou­voir prof­iter de ces mag­nifiques plages durant mon petit sejour à mon­bas­sa !!

    j’aimerai avoir plus details si c’etait pos­si­ble

    en tout cas tes recits sont fan­tas­tiques ain­si que tes pho­tos, je suis en train de regarder pour me louer un objec­tif et un mul­ti­pli­ca­teur

    Mer­ci de nous faire voy­ager a tra­vers ton blog

    1. Per­son­nelle­ment, j’ai trou­vé ça très pénible. Après ça doit vari­er selon les plages... Mais peut-être est-il pos­si­ble de gueuler un bon coup pour qu’ils par­tent, ou de réus­sir à les ignor­er. J’étais toute seule à chaque fois, ça devait les inciter à m’encercler...

  3. Olalala mais c’est juste MAGNIFIQUE !! Tes arti­cles + le com­men­taire d’une per­son­ne sur un de tes précé­dents arti­cles qui dis­aient que le Kenya se vis­ite très bien en mode back­pack­er avec sac-à-dos sur le dos m’incitent très vive­ment à choisir ce pays pour un prochain voy­age ! Pour ma part, tout ce que je m’imaginais du Kenya c’étaient les réserves ani­mal­ières assail­lies de touristes... Et bien, vis­i­ble­ment je me suis trompée !

    1. J’ai reçu beau­coup de mails de gens ayant cette image, mais je n’arrive pas à vrai­ment com­pren­dre d’où ça vient... Enfin, le pays est gigan­tesque, on ne risque pas de se marcher dessus !
      Je nuancerai quand même sur la fais­abil­ité en mode back­pack­er : si tu veux ren­tr­er dans les réserves (et voir les ani­maux), il fau­dra pay­er, même si cer­taines per­me­t­tent des vis­ites à pieds, à vélo, etc. (safari ne veut pas dire à 10 dans une jeep, mais si tu veux voir des éléphants, des rhi­nos, ou des félins, il fau­dra une véhicule, par sécu­rité)

  4. Tou­jours aus­si belles tes pho­tos ! Pour ma part, j’ai gardé peu de sou­venirs de Mom­basa, mais j’ai bien aimé Lamu, un peu plus au nord.

    Tu n’est pas la seule à ne pas aimer se met­tre la tête sous l’eau. Moi, ça me donne la nausée, et puis le masque est incom­pat­i­ble avec des lunettes... C’est pour cela que je ne fais jamais de snorkelling, ce qui sur­prend tou­jours les autres !

  5. L’océan indi­en est vrai­ment le meilleur pour se baign­er ! Cela devait être telle­ment pais­i­ble sur le bateau !
    Mer­ci pour ce voy­age à l’autre bout du monde !

  6. J’ignorais qu’il y avait de si belles plages au Kenya, ça donne très envie ! Petite ques­tion par rap­port au snor­kel­ing, les fonds marins valent-ils le détour (d’après ce qu’on t-a dit, puisque tu n’as pas mis la tête sous l’eau :P) ?

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest