fbpx

Voyage au Costa Rica : Episode 3, Manuel-Antonio, le plus beau parc du pays

Manuel-Anto­nio est un parc nation­al situé sur la côte Paci­fique du Cos­ta Rica, dans la région de Puntare­nas. C’est là où je suis restée le plus longtemps, et ce n’est pas un hasard : c’est con­nu comme étant l’un des plus beaux parcs au monde, et c’est le plus vis­ité du Cos­ta Rica (ce qui n’en fait pas un lieu bondé) (même si c’est l’un des plus petits du Cos­ta Rica !)(en fait, toute la région regorge d’ac­tiv­ités).

Pourquoi Manuel-Anto­nio est-il un incon­tourn­able ? Tout sim­ple­ment pour la var­iété de paysages, la richesse de la faune et de la flo­re. Ain­si, on trou­ve des plages, des mon­tagnes, des îles, des forêts pri­maires et sec­ondaires, une man­grove... Dans l’épisode 2 où j’al­lais voir les baleines, toute la par­tie sur le cata­ma­ran était tournée là-bas (là où les baleines sautaient !). Et dans les jours qui ont suivi, j’ai pu faire du raft­ing, du cheval, observ­er les grenouilles, les capucins, les ratons-laveurs qui pul­lu­lent sur la plage... et nag­er, beau­coup, même si mon inca­pac­ité à met­tre la tête sous l’eau m’empêche tou­jours de prof­iter des fonds marins, eux aus­si très rich­es (il y a des récifs coral­liens, mais j’ai regardé les autres faire du snor­kel­ing, ma mau­vaise expéri­ence kényane m’a suf­fi !) .

Par con­tre, même si je n’ar­rive tou­jours pas à plonger, j’ai étrange­ment survécu (sans tomber !) au raft­ing, l’oc­ca­sion de m’a­muser un peu avec ma GoPro Hero 3 toute neuve (et avec la vieille Hero 1, en deux­ième caméra). Du coup, avant de ren­tr­er dans les détails je vous laisse vous moquer de moi, en vidéo :

La journée en raft­ing était organ­isée par Igua­na Tours, les mêmes qui fai­saient le cata­ma­ran pour observ­er les baleines. C’est une grosse agence touris­tique située à Que­pos, la ville où il y a de fortes chances que vous séjourniez si vous vis­itez Manuel-Anto­nio (ou à prox­im­ité). Vous avez ren­dez-vous le matin en cen­tre-ville, vous passez deux heures à grimper dans les mon­tagnes (en bus, hein), on gon­fle les radeaux, on vous explique com­ment ne pas mourir, et c’est par­ti... Avec une petite pause au milieu, quand même. Le gros point posi­tif, c’est que l’eau est chaude, ce qui rend l’ex­péri­ence moins désagréable, même si ça ne donne pas non plus envie de tomber !
Bref, j’é­tais ter­ror­isée, je pen­sais détester si j’en sor­tais vivante, et finale­ment j’ai bien aimé !
(Par con­tre, cor­don oblig­a­toire pour les lunettes ; per­son­nelle­ment, j’ai pris celles de soleil, pour sac­ri­fi­er les moins chères, et les moins utiles, mais voir quand même au delà de 20cm)

Je logeais au Parador, pas très loin de Que­pos. L’hô­tel est assez impres­sion­nant, le genre où le valet te dépose à ta cham­bre en voiture de golf. Le genre où y’a trois piscines, et une vue sym­pa. Il y a des cham­bres pour tous les prix, et ça fluctue selon les saisons, et le petit point posi­tif, c’est le jardin amé­nagé au cen­tre de l’hô­tel, où tout est fait pour les amphi­bi­ens. On peut ain­si réserv­er (c’est com­pris d’of­fice dans le pack­age quand on réserve cer­taines cham­bres, notam­ment les suites) une vis­ite du jardin, de nuit, avec un guide spé­cial­isé...

CostaRica_055_IMG_0071 copie CostaRica_056_IMG_0111 copie CostaRica_057_IMG_0123 copie CostaRica_058_IMG_0135 copie CostaRica_060_IMG_0146 copie

Élias a donc dégoté toutes les rainettes et cra­pauds du jardin, armé de sa lampe de poche. Le site est acces­si­ble à tous, même sans guide, mais pour autant je vous décon­seille de vous pass­er d’Élias et de ses col­lègues, surtout à la nuit tombée : qui dit grenouilles, dit pré­da­teurs, et en l’occurrence ser­pents. Élias a d’ailleurs essayé de m’en mon­tr­er quelques uns, mais je voulais pou­voir con­tin­uer à tra­vers­er l’hô­tel pour aller pren­dre mon petit déje­uner, sans avoir à com­man­der sys­té­ma­tique­ment une voiturette de golf avec chauf­feur...

C’est l’a­van­tage de Manuel-Anto­nio, même sans être dans le parc nation­al, dont l’en­trée est con­trôlée et lim­itée (ils ne lais­sent pas ren­tr­er trop de monde en même temps), on observe déjà de nom­breuses espèces. Ce qui ne dis­pense pas de vis­iter le parc, quand même ! Ce serait dom­mage de le louper !
On peut le par­courir par un grand chemin grav­il­lon­né, qui rejoint la plage (celle où il faut plan­quer son pic-nique, à cause des ratons-laveurs !), ou s’aven­tur­er sur les petits chemins. Tou­jours en gar­dant les yeux en mou­ve­ment, entre les singes dans les arbres, les iguanes, les insectes... La faune du Cos­ta-Rica a beau être glob­ale­ment très col­orée, elle n’est pas si facile a repér­er pour l’œil non expéri­men­té ! (et myope)

CostaRica_084_IMG_0658 copie CostaRica_085_IMG_0662 copie CostaRica_086_IMG_0669 copie CostaRica_087_IMG_0681 copie CostaRica_088_IMG_0691 copie CostaRica_090_IMG_0711 copie CostaRica_091_IMG_0715 copie CostaRica_094_IMG_0745 copie CostaRica_096_IMG_0777 copie CostaRica_097_IMG_0797 copie CostaRica_098_IMG_0803 copie CostaRica_099_IMG_0815 copie

Si vous avez regardé la vidéo, vous savez que je me suis lais­sée ten­ter par une prom­e­nade à cheval, elle aus­si pro­posée par Igua­na Tours (décidé­ment !). Je suis plus mit­igée sur l’ac­tiv­ité. En soit, c’est très sym­pa d’ac­céder à des endroits où l’on n’i­rait pas à pieds, mais sous la pluie, ça lim­ite cru­elle­ment l’in­térêt, puisqu’on ne voit pas la faune. Pour autant, si vous aimez le cheval et qu’il fait beau, ça peut être une bonne idée !

CostaRica_102_IMG_0909 copie CostaRica_103_IMG_0939 copie

Après Manuel-Anto­nio, nous avons repris la route, pour une dernière étape : voir les croc­o­diles et la man­grove, avant de rejoin­dre San Jose pour repren­dre l’avion... L’ex­péri­ence est très sym­pa, et for­cé­ment impres­sion­nante. Cepen­dant, je ne vous don­nerai pas le nom de l’a­gence pour une rai­son sim­ple : je pense qu’il vaut mieux priv­ilégi­er celles qui ne nour­ris­sent pas les croc­o­diles et ne leur font pas faire de numéros de cirque (qui restent dan­gereux pour les employés). Du coup, je vous con­seille quand même d’aller voir les croc­o­diles, mais de trou­ver un autre prestataire que le mien. Le tourisme durable est vrai­ment très présent au Cos­ta Rica, donc vous ne devriez pas avoir de mal à trou­ver une agence qui respecte la faune.

CostaRica_106_IMG_0964 copie CostaRica_108_IMG_0985 copie CostaRica_109_IMG_1005 copie CostaRica_113_IMG_1027 copie CostaRica_114_IMG_1045 copie CostaRica_117_IMG_1099 copie CostaRica_119_IMG_1104 copie

26 Commentaires

  1. J’ai décou­vert ton blog récem­ment et waouw ! Pho­tos mag­nifiques, textes sym­pas... Bra­vo, c’est un plaisir de te suiv­re 🙂
    La pho­to en gros pan de l’œil du cro­co est superbe.

  2. J’adore tes pho­tos !! Jolie reportage ... Celle avec le cro­co en gros plan fait peur, les détails sont superbes. J’au­rais une petite ques­tion si tu as le temps de répon­dre, quel logi­ciel utilis­es tu pour tes mon­tages vidéos ? Les tiennes sont géniales, je me régale à chaque nou­velle pub­li­ca­tion 🙂

    1. Alors je fais le mon­tage sur Adobe Pre­mière, et les titrages sur After Effects ! (là, j’avais envie de m’a­muser à faire du kitch, à par­tir de trucs créés sur pho­to­shop).

  3. je me le note de coté, ca a l’air superbe ! Je suis d’ailleurs en grosse hési­ta­tion sur les dif­férents parcs du pays... on m’a par­lé du Cor­co­v­a­do aus­si, au sud du pays.

    1. Hé bien si tu veux repass­er ici don­ner ton avis sur les deux parcs, ce sera appré­cié. Je n’ai mal­heureuse­ment pas la pos­si­bil­ité de com­par­er.

    2. Je recom­mande chaude­ment Cor­co­v­a­do à ceux qui veu­lent décou­vrir le parc ouvert aux touristes le plus sauvage du Cos­ta Rica. Un ami qui y a séjourné en immer­sion pour faire des pris­es de sons nature nous l’avait recom­mandé, on n’a pas été déçus. Grandiose ! Je tairai la diver­sité fau­nique ren­con­trée, pour con­serv­er le mys­tère de cet endroit, mais si tu aimes être loin de tout, en osmose avec la forêt qui se jette dans l’océan, fonce.
      Je ne sais pas si je peux citer des héberge­ments, mais je tente : séjourne à La Leona Ecolodge, c’est un bout de par­adis à un jet de pierre du PN Cor­co­v­a­do. Bon voy­age !

  4. Les pho­tos sont superbes, j’ai tou­jours eu des bons retours du Cos­ta Rica, j’en ai la preuve en image !
    Les paysages sont telle­ment col­orés, j’e­spère pou­voir y faire un tour un de ces jours.
    Mer­ci pour ce voy­age en pho­tos.

  5. Je n’ai pas pu faire Manuel Anto­nio lors de mon voy­age au CR. Je me suis con­tentée de la pénin­sule de Nicoya pour la par­tie Paci­fique. J’ai pu faire Isla Tor­tu­ga qui est mag­nifique mais un peu trop touris­tique.

    Je recom­mande ce pays pour sa faune et sa flo­re qui sont incom­pa­ra­ble dans le monde. J’ai beau­coup aimé Tor­tuguero pour les balades en bateau dans la lagune. Tu as pu y aller aus­si ?

    ++

  6. Est-ce qu’il a plu beau­coup en novem­bre. Nous vour­dri­ons aller y faire un tour (
    Manuel Anto­nio ) au mois d’oc­to­bre. Nous avons réservé a puer­to viejo pour 7 jours, et les trois pre­miers jours, aucune réser­va­tion. Nous nous disions que s’il fai­sait beau, on pour­rait y faire un saut avant les caraibes. Cela vaut-il le coup d’y aller ‚même s’il pleut,
    Mer­ci de me répon­dre.

    Diane

  7. Et ben ca donne envie d’aller au Costac Rica tout ca moi je dis ! Je pro­jette de par­tir au Pérou prochaine­ment his­toire de me famil­iaris­er un peu mieux avec l’Amérique latine mais je me dis que le Cos­ta Rica pour­rait être une de mes prochaines des­ti­na­tions pourquoi pas 😉

  8. Salut Aurélie !

    Effec­tive­ment, étant pas­sion­né de nature, le parc Manuel Anto­nio est un incon­tourn­able au Cos­ta Rica. C’est un endroit par­fait pour s’ini­ti­er à l’ob­ser­va­tion de la faune en milieu trop­i­cal, car petit, divers, très facile­ment acces­si­ble et avec beau­coup d’ob­ser­va­tions faciles à faire (avec un guide, c’est encore mieux, ils sont vrai­ment bons).
    Par con­tre, selon mes gouts, ce n’est pas le plus beau parc du pays. Le Cor­co­v­a­do est sans doute le plus majestueux, avec la faune la plus riche et diverse d’Amérique cen­trale. Mais il est bien plus dif­fi­cile­ment acces­si­ble, ce qui fait sa force et sa faib­lesse : moins de fréquen­ta­tion, donc un habi­tat mieux préservé, mais il faut le mérit­er (au moins deux jours marche et nuit en campe­ment).
    J’ai égale­ment adoré Mon­teverde pour une ambiance plus « forêt de nuages » et Man­zanil­lo avec les plus belles plages du monde sur la côte Caraïbes (en toute sub­jec­tiv­ité ;).

  9. Superbe blog, et tes pho­tos... waouv !
    Nous par­tons au Cos­ta Rica en mars et avant prévu 15 jours sur place. Le car­net de bord est assez chargé, nous espérons que ce sera fais­able en si peu de temps. Je peux te deman­der com­bi­en de temps tu es par­tie et ton itinéraire ?

  10. Bon­jour Madame Oreille,
    un mot pour te dire que depuis quelques jours j’ai décou­vert ton blog, que je trou­ve très réus­si graphique­ment.
    Tes pho­tos sont superbes et les réc­its vrai­ment sym­pas.
    Du coup, je nav­igue de pays en pays, je revis­ite ta ver­sion de ceux que j’ai vis­ités (Afrique du Sud, Cos­ta Rica, Mau­rice, Ecosse...) et décou­vre les autres. Au pas­sage je te recom­mande le Sri Lan­ka, pour sa faune/flore extra­or­di­naire et la gen­til­lesse de ses habi­tants (qui à mes yeux a sur­passé Mau­rice tu imag­ines ?) Je pense que tu vas ador­er, sachant qu’on partage les mêmes cen­tres d’in­térêts vis‑à vis de Mère Nature et sa pro­tec­tion.
    Mer­ci pour les con­seils pho­tos et post traite­ment via Pho­to­shop, je ten­terai ça à mon retour de Thaï­lande en mars prochain.
    Bra­vo pour ce super tra­vail, je me régale, et bons voy­ages !

  11. Ca alors, on part demain, et, avant de par­tir, je voulais relire tes con­seils (déjà lus lors de la pub­li­ca­tion). Et tout à coup, je regarde les hôtels, et en lisant la descrip­tion, je me dis que ça ressem­ble au notre.Et oui ! on va juste­ment au Parador (bon, OK, les 3 nuits prévues dans cet hotel sont plus chère que tout le reste du séjour, mais on s’y est pris tard, c’é­tait le seul où il restait des disponi­bil­ités). Mais je me dis « cool » !

  12. Bon­jour Aurélie !
    Quel plaisir de lire le réc­it pas­sion­nant de ton voy­age et de regarder tes mag­nifiques pho­tos. Je pars au Cos­ta-Rica dans 4 semaines et tes con­seils me seront fort utiles.
    De retour d’un voy­age aux Philip­pines, je me demande si tu as déjà vis­ité ce pays.
    Mille mer­cis pour ton blog.
    Bons voy­ages !
    Sury­a­cat

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest