fbpx

Stage photo en Écosse : les photos

En novem­bre, j’ai accom­pa­g­né un groupe de pho­tographes en Écosse. Nous avions pré­paré l’it­inéraire avec ma cama­rade Sophie : un con­cen­tré des plus beaux paysages, mix­ant Mull, Skye, Glen Coe et des coins mécon­nus (mais mag­iques).

Le voy­age (à une tem­pête près...) s’est très bien déroulé, et tout le monde a fait de belles pho­tos !

La bonne nou­velle, c’est que nous organ­isons un nou­veau voy­age pho­to l’au­tomne prochain, et que vous pou­vez dores et déjà vous y inscrire ici.

C’est l’oc­ca­sion de se laiss­er porter par une organ­i­sa­tion qui a tout prévu pour vous (tout est pris en charge d’Édimbourg à Édim­bourg) et de se con­cen­tr­er sur vos pho­tos. Je suis avec vous pour vous aider, répon­dre à toutes vos ques­tions, vous pouss­er à tester de nou­velles tech­niques, réfléchir à vos com­po­si­tions (et le soir, on trinque : apéro-post-traite­ment !).

Il est donc temps de partager ici quelques unes des pho­tos pris­es pen­dant ce voy­age, pour vous en mon­tr­er les couliss­es. Les lumières de novem­bre sont mag­nifiques en Écosse, et la météo nous a offert, comme sou­vent dans cette région, une grande var­iété d’am­biances : du ciel par­faite­ment dégagé au brouil­lard, en pas­sant par les nuages som­bres et les ciels dra­ma­tiques. Pho­tographique­ment, c’est donc pas­sion­nant.

Ce matin là, nous sommes mon­tés à la frontale, pour assis­ter au lever du soleil sur le Storr. Marche après marche, les pho­tographes ont gravi le sen­tier pen­dant une heure. Mal­heureuse­ment, le soleil ne s’est jamais vrai­ment levé, et c’est le brouil­lard qui a envelop­pé les pitons rocheux. C’é­tait ma troisième mon­tée au Storr, et je crois que c’est l’une de mes préférées : l’am­biance mys­tique de la brume sied par­faite­ment au Old Man of Storr.

Toutes ces pho­tos de Neist Point, sur Skye, ont été pris­es la même après-midi, et expliquent à elles seules tous les dic­tons écos­sais sur la météo : oui, le temps peut chang­er très vite, et il pleut sou­vent ! Mais avec l’équipement adéquat (des chaus­sures qui per­me­t­tent de marcher dans la boue et un man­teau imper­méable !), on assiste à des ciels mag­nifiques.
Pour l’anec­dote, il y a donc eu une averse de grêle pen­dant que nous pre­nions des pho­tos. Nous avons vu le mur arriv­er par l’océan. Tous les monde a rangé les appareils pour aller se met­tre à l’abri dans le van... mais l’a­verse était finie avant que nous ne l’at­teignons ! Et nous avons donc pour­suivi l’ex­plo­ration du lieu, un peu humides mais sous un bal­let de lumières ras­antes et de nuages menaçants. C’est quand bien plus pho­togénique que du ciel bleu !

Les photos des participants

N’hésitez pas à jeter un œil à leurs comptes insta­gram !
(je met­trai bien­tôt cette par­tie à jour, le temps que les par­tic­i­pants puis­sent tri­er et traiter leurs pho­tos !)

6 Commentaires

  1. Tes pho­tos sont tou­jours mer­veilleuses. On est à la lim­ite ‑je trou­ve- de la retouche trop fan­tas­magorique, trop col­orée, trop par­faite, mais j’aime tou­jours mal­gré tout. je suis fan de ton tra­vail.

  2. Bon­jour. Pour­rais-je con­naître la mar­que et le mod­èle de ton appareil pho­to ? Les clichés sont tout à fait sub­limes et j’adore la clarté de ta caméra. Je suis un grand fan de tes pris­es !

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest