fbpx

Rome en 48h

par Madame Oreille

Il est temps que je vous parle de Rome. J’y suis pas­sée en coup de vent lors du Chal­lenge Ciga­le­Four­mi, entre Istan­bul et Malte. De l’Ita­lie, je ne connais­sais que Flo­rence et Venise, visi­tées lors d’es­ca­pades en amou­reux. C’é­tait donc mon pre­mier voyage dans la capi­tale. Je ne savais pas vrai­ment à quoi m’at­tendre. J’a­vais envie de glaces, de tira­mi­su, de pâtes. Je ne suis pas vrai­ment bran­chée voyage gas­tro­no­mique, mais le simple fait d’en­tendre un ita­lien par­ler suf­fit à me faire sali­ver. Impos­sible de dis­so­cier le pays de sa nourriture...

J’ai par­cou­ru la ville à pieds, décou­vrant une archi­tec­ture somp­tueuse entre une gela­to di yogurt e fra­gole et des pas­ta ai quat­tro for­mag­gi. Et autant Rome est magni­fique à par­cou­rir, autant elle est dif­fi­cile à pho­to­gra­phier. Tout à tel­le­ment déjà été immor­ta­li­sé, sous tous les angles, qu’il en est dif­fi­cile de trou­ver une idée pour abor­der la ville. Alors je me suis lais­sée aller, suivre les che­mins, déclen­cher quand ça me chan­tait, et man­ger. D’ailleurs autant vous don­ner la bonne adresse dès le début : la meilleure glace, vrai­ment pas chère et abso­lu­ment déli­cieuse (la meilleure que j’ai jamais man­gé, sérieu­se­ment !), se trouve juste à côté du Vati­can, Old Bridge Gela­te­ria.

48h à RomeCli­quez pour agran­dir et faire défi­ler les images

For­cé­ment, j’ai com­men­cé la balade par le centre ancien, imman­quable. Le Coli­sée, construit il y a presque 2000 ans, trône en plein cœur de la ville. C’est tout sim­ple­ment le plus grand amphi­théâtre construit par les romains. Il se trouve juste à côté du Mont Pala­tin, l’une des sept col­lines de Rome (enfin, col­lines, n’al­lez pas ima­gi­ner une vraie col­line, c’est juste une petite bosse !), là même où Romu­lus et Remus ont ren­con­tré leur maman louve (vous vous sou­ve­nez de vos cours de latin ? Selon la légende, Romu­lus a fon­dé Rome) et où les empe­reurs avaient leurs quar­tiers. Aujourd’­hui, on y trouve un ensemble de ruines, et on appré­cie le fait que ça soit arboré.
48h à Rome48h à Rome48h à Rome48h à Rome
Cli­quez pour agran­dir et faire défi­ler les images

Le Vati­can m’intriguait. Plus petit état au monde, coin­cé au cœur de Rome. Je me suis amu­sée à en faire le tour, par l’ex­té­rieur, en sui­vant les murs mais j’ai été un peu déçue de ne pas­ser aucune douane, que per­sonne ne véri­fie mon pas­se­port, voire ne me fasse payer un visa. Non, on rentre au Vati­can comme dans un mou­lin. Enfin, on n’ac­cède qu’à une toute petite par­tie du Vati­can, les célèbres gardes bario­lés contrô­lant les entrées qui ne concernent pas les tou­ristes. Je ne suis, à mon grand dam, pas ren­trée dans la cha­pelle Six­tine, mais la Basi­lique Saint-Pierre méri­tait à elle-seule le détour.
48h à Rome48h à Rome48h à Rome48h à Rome48h à Rome48h à Rome48h à Rome48h à Rome48h à Rome48h à Rome
Comme dans tous les lieux reli­gieux impor­tants, je suis tou­jours impres­sion­née par la dévo­tion des croyants, le res­pect que leur ins­pire le lieu est conta­gieux. Au delà de la beau­té intrin­sèque de la Basi­lique, il se passe un « truc ». Mais pas de révé­la­tion biblique, juste un « ouah, ils ont l’air tel­le­ment heureux ».
Par contre, je dois vous avouer avoir été cho­quée par le com­por­te­ment de cer­taines per­sonnes. Sachant que je comp­tais me rendre au Vati­can, j’a­vais pris soin d’embarquer le matin une che­mise à manches longues dans mon sac à dos. Non que le com­bo pan­ta­lon & t‑shirt soit mal vu, mais parce que cacher mes bras me sem­blait plus appro­prié. C’est du bon sens mais appa­rem­ment, pas pour tout le monde, et notam­ment pour cer­taines croyantes qui en fai­saient des tonnes avec des signes de croix et des prières mais avaient besoin de se faire prê­ter par la sécu­ri­té de quoi cacher leurs débar­deurs à bre­telles fines ultra-pigeon­nant (et je ne parle même des mini-shorts, un peu dépla­cés dans une église). Oui parce qu’au delà du res­pect , ce n’est de toute façon pas pos­sible de ren­trer en mon­trant ses épaules...

48h à Rome48h à Rome48h à Rome
48h à Rome48h à Rome48h à Rome48h à Rome48h à Rome

La visite des jar­dins du Gia­ni­co­lo, qui sur­plombent le quar­tier du Tras­te­vere, m’a­vait été conseillé par Jere­my. Et je dois avouer que c’est plu­tôt une bonne idée. Bon, ça monte et sous le soleil, c’est un peu raide, mais on est récom­pen­sé par une vue superbe sur tout Rome. Et en redes­cen­dant, on se gra­ti­fie soi-même en s’ar­rê­tant à l’une des nom­breuses terrasses...
48h à Rome48h à Rome48h à Rome48h à Rome
La Piaz­za Navone, c’est un mélange entre lieu popu­laire et haut-lieu tou­ris­tique. Des fon­taines, des bâti­ments tou­jours aus­si beaux... La place est bor­dée de res­tau­rants, et pleine de trucs à tou­ristes. Et pour­tant, elle garde encore un petit charme...

Elle jouxte le Pan­théon, ce bâti­ment qui semble rec­tan­gu­laire de l’ex­té­rieur, mais cache en fait une cou­pole cir­cu­laire, per­cée en son point le plus haut, comme unique entrée de la lumière. Et de la pluie. Puisque c’est la ques­tion, que se passe-t-il quand il pleut sur le Pan­théon ? L’eau rentre, for­cé­ment. Mais tout a été pen­sé : seul incli­né et petits trous pour éva­cuer la flotte, tout simplement.
48h à Rome48h à Rome48h à Rome

Poursuivre la lecture vers un autre article..

19 commentaires

Maxime Contour 9 août 2013 - 9:14

La 1ère fois que je suis allé à Rome (tout petit jeune bran­leur, con et avec la raie au milieu 🙂 ) on m´avait racon­té la légende comme quoi l´eau de pluie ne ren­trait jamais à l´intérieur du Pan­thèon... j´y ai cru pen­dant très longtemps...

Répondre
Oreille 13 août 2013 - 10:40

ça m’a intri­guée sur le moment, alors j’ai ouvert mon Lone­ly, relu la page sur le Pan­théon, et suis retour­née à l’in­té­rieur pour cher­cher les petits trous d’évacuation ^^

Répondre
Raphael Zerr 9 août 2013 - 10:53

Ah Rome... on y a pas­sé 4 jours et c’é­tait encore trop court 😉 En tout cas ton périple est bien retrans­crit, tu as eu une météo sym­pa­thique et il est vrai que la ville n’est pas évi­dente à pho­to­gra­phier. Pour ce qui est du Vati­can, la notion d’É­tat et de douane se pré­sente bien au niveau de l’en­trée tou­ris­tique pour les musées, où l’on passe sous des por­tiques, nos affaires sont pas­sées aux rayon x, et les tré­pieds dépo­sés à la consigne, on se croyait dans un véri­table aéroport.
Pour la gas­tro­no­mie, on y met un point d’hon­neur en géné­ral dans nos voyages et finir une jour­née de pro­me­nade à Rome en se posant dans une enote­ca avec fro­mage, char­cu­te­rie et verres de vin, c’est le pied 😉
Bref, j’en ai même fait une expo l’an der­nier si ça t’in­té­resse : http://raphael.zerr.free.fr/blog/index.php?post/Exposition-ROME-version-num%C3%A9rique

Répondre
Stéphanie Marty 9 août 2013 - 9:57

Rome <3

Répondre
Mystinguett 9 août 2013 - 13:39

Hel­lo Miss,
Tes pho­tos sont abso­lu­ment magni­fiques (Et c’est pas juste pour mettre un com­men­taire ... C’est vrai­ment vrai­ment mon sentiment)
Faire des cli­chés avec des cou­leurs fan­tas­tiques c’est presque à la por­tée de tout le monde :). Main­te­nant mais les tiennes sont sub­ti­le­ment cadrées, cha­cune pré­sente un inté­rêt (Il n y en a presque aucune qu’on peut pas­ser sans s’y attar­der). Elles ont leur propre iden­ti­té 🙂 Félicitations !
J’adore 🙂
Mer­ci de nous faire par­ta­ger tout cela et bonne continuation.
Mystinguett

Répondre
Oreille 17 septembre 2013 - 13:21

Mer­ci à toi 🙂

Répondre
1001 découvertes 10 août 2013 - 14:33

de magni­fiques photos!!!!!!!

Répondre
Françoise 12 août 2013 - 7:50

Rome en 48h bra­vo ! Visi­ble­ment tu as eu le temps de voir les indis­pen­sables ! JPour ma part j’y suis res­tée une semaine et je n’ai pas eu le temps de tout faire.
En ce qui concerne la pho­to­gra­phie j’ai eu la meme sen­sa­tion que toi : une ville dif­fi­cile à prendre en pho­to. C’est un sen­ti­ment assez frus­trant quand on voit la beau­té et le dyna­misme des lieux !

Répondre
LadyMilonguera 17 août 2013 - 13:36

La gela­to di yogurt, j’ap­prouve !!! Pour quel­qu’un qui ne savait pas trop par quel angle pho­to­gra­phier la ville, je trouve que tu t’es par­fai­te­ment débrouillée... Tu nous ravis de très belles pho­tos... Qu’est-ce que j’ai­me­rais avoir ton oeil !

Répondre
Rdlm 19 août 2013 - 15:13

Pour la petite his­toire, La Louve est le nom don­né aux pros­ti­tuées de l’é­poque... mais c’est moins gla­mours que le cou­sin du chien...

Répondre
megavoyageur 24 août 2013 - 10:50

Rome est la ville roman­tique que j’a visi­té j’é­té a Paris, Flo­rence même Venise mais rien n’égale le charme de rome

Répondre
ali bey 24 août 2013 - 11:00

Mer­ci beau­coup pour cette article quelle qua­li­té d’i­mage sa te donne envie de visi­ter Rome

Répondre
Béa de OnlyParis 24 août 2013 - 12:01

J’adore ton blog, ce n’est pas la pre­mière fois que je viens lire l’un de tes articles et j’aime bcp. J’aurai une petite ques­tion qui me taraude… com­ment fais-tu pour pré­sen­ter tes pho­tos ain­si ? (je trouve ça excellent)

Répondre
Oreille 17 septembre 2013 - 13:21

Il y a deux images dif­fé­rentes, tout sim­ple­ment (mon­tage via Photoshop)

Répondre
Olivier 28 août 2013 - 14:26

Rome reste un excellent sou­ve­nir pour moi, j’ai rare­ment vu une ville aus­si impré­gnée d’his­toire. Hor­mis les monu­ments que tout le monde connait, j’a­vais beau­coup aimé le mar­ché piaz­za Ales­san­dria et le Jani­cule, un magni­fique pano­ra­ma de là bas !

Répondre
veni vidi visit 31 mars 2014 - 12:20

Bon­jour,

Nous sommes une asso­cia­tion basée à Rome et pro­po­sant des visites gui­dées gra­tuites de la ville !
Nous cher­chons à déve­lop­per notre visi­bi­li­té via les réseaux sociaux et notre site http://www.venividivisit.org/

Si vous êtes intéressé(e)s par ces visites, n’hé­si­tez pas à nous contac­ter et à par­ta­ger nos pages !

Mer­ci d’avance,
Cordialement,
Veni Vidi Visit

Répondre
Elodie 14 juillet 2014 - 19:38

Visite express de Rome mais les prin­ci­paux lieux ont été visi­té bravo 😉

Répondre
Camille F. 10 septembre 2014 - 20:57

J’a­voue que je n’ai pas lu l’ar­ticle, et j’ai envie de dire « tant mieux » : tes pho­tos sont magni­fiques, et me font repar­tir le temps de quelques minutes dans cette ville si chère à mon coeur. Tout est si éton­nant à Rome, un mélange de pas­sé et de pré­sent qui me prend au ventre à chaque fois que je m’y pro­mène... Tu as par­fai­te­ment réus­si à cap­ter l’at­mo­sphère de la ville dans tes clichés !

Répondre
Valérie@EnvieVoyages 27 février 2015 - 11:05

J’hé­site à par­tir « seule­ment » 48h à Rome. Je pense que ce temps est un peu trop court pour pou­voir bien pro­fi­ter de la ville mais en te lisant, on dirait que ce si court laps de temps, tu as déjà vu pas mal. L’es­sen­tiel (excep­té la cha­pelle Six­tine) même !
Les pho­tos sont splen­dides et quels petits ingé­nieux pour leur Panthéon !

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.