fbpx

Rendre un ciel plus bleu en post-production, partie 1

par Madame Oreille

Nous avons par­lé du filtre pola­ri­sant, qui est déjà d’une grande aide pour amé­lio­rer les ciels. On va main­te­nant par­ler post-pro­duc­tion en res­tant sur ce sujet. Avant toute chose, ces articles ne sont pas des tuto­riels. Je vais vous pré­sen­ter plu­sieurs astuces (rien d « exhaus­tif) en me basant sur des exemples, mais ce sera à vous de refaire votre sauce selon vos propres pho­tos, et sur­tout, selon vos goûts.

Pour cette pre­mière par­tie, com­men­çons par Came­ra Raw, le plu­gin de Pho­to­shop qui per­met de déve­lop­per vos Raw. Parce que oui, hein, vous shoo­tez en Raw, n’est-ce pas ? Bon, si votre appa­reil ne le per­met pas, ce n’est pas grave, on va aus­si par­ler de Pho­to­shop dans les par­ties sui­vantes. Donc, dans Came­ra Raw, vous allez trou­ver plu­sieurs onglets. On n’ex­plore pas tou­jours au delà du pre­mier, et c’est bien dom­mage car dans le 4 ème, vous trou­vez ceci :

Vous allez pou­voir jouer sur la teinte, la satu­ra­tion et la lumi­no­si­té de chaque cou­leur. Ain­si, dans le pan­neau « lumi­no­si­té », en tirant les bleus et les tur­quoises vers le fon­cé, on ren­force le ciel :

On peut en pro­fi­ter pour les rendre un peu plus vifs dans l’on­glet « saturation ».
C’est tout simple, c’est rapide, et ça donne bien sou­vent de beaux résul­tats, si vous n’a­vez pas un per­son­nage habillé en bleu sur la pho­to ; vous remar­que­rez que la barque a elle aus­si chan­gé de couleur.

Dans le pro­chain article, on attaque Photoshop !

Poursuivre la lecture vers un autre article..

13 commentaires

Romain 20 juin 2011 - 11:12

Mer­ci pour ce tuyau de la mort. Le genre de trucs que je cher­chais depuis une paye 🙂

Répondre
Oreille 20 juin 2011 - 12:00

Romain, ça me fait plaisir ! 🙂

Répondre
tewoz 20 juin 2011 - 12:58

Petite ques­tion en pas­sant, est-ce que l’u­ti­li­sa­tion d’un filtre pola­ri­sant entraine éga­le­ment ce type de chan­ge­ment de cou­leur « non souhaité » ?
A noter de toute façon que la modi­fi­ca­tion des cou­leurs avec pho­to­shop (ou tout autre outil) entraine des modi­fi­ca­tion sur toute l’i­mage. Alors bien enten­du si on accen­tue le bleu, ca se voit sur­tout pour le ciel, mais ca vient modi­fier pra­ti­que­ment toutes les zones de l’i­mage (il y a du bleu dans plein de cou­leur fina­le­ment). Pour évi­ter ça, on peut pré­sé­lec­tion­ner la par­tie de l’i­mage que l’on veut retra­vailler, et appli­quer les chan­ge­ments uni­que­ment sur cette partie.

Répondre
Oreille 20 juin 2011 - 13:13

tewoz : le pola­ri­sant agit sur la lumière, et non sur la cou­leur. Donc en théo­rie, il ne va pas se dire « tiens, le mec il a une salo­pette bleue » et en chan­ger la cou­leur. C’est pour ça que c’est quand même dif­fi­ci­le­ment remplaçable.
Pour les cor­rec­tions loca­li­sées sur Pho­to­shop, ce sera le sujet des pro­chains articles 🙂

Répondre
Mademoiselle S - La vie de Brioche 20 juin 2011 - 17:59

Pas de doute faut que je m’i­ni­tie à Pho­to­shop ... mais à mon ais dans mon cas : ya du boulot.
😉
Et comme le dit Romain : Merci !

Répondre
Oreille 20 juin 2011 - 21:57

Oh, Brioche, c’est vrai­ment pas com­pli­qué tant qu’on reste dans les basiques ! Et j’ai la pré­ten­tion d’es­pé­rer que les pro­chains articles seront une bonne introduction...

Répondre
Ye Lili 21 juin 2011 - 8:35

Fau­drait donc que je passe en Raw...
Mer­ci en tout cas pour cette très bonne petite astuce 🙂

Répondre
Oreille 21 juin 2011 - 9:14

Ye Lili, si ton appa­reil le per­met, ce serait effec­ti­ve­ment mieux ! (mais ça sup­pose de prendre ensuite le temps de déve­lop­per les pho­tos, pas évident quand il s’a­git de plu­sieurs mois d’images !)

Répondre
tewoz 21 juin 2011 - 9:37

Le RAW est indis­pen­sable quand on veut vrai­ment gar­der 100% de l’i­mage ini­tiale, sans aucune alté­ra­tion due à la com­pres­sion (jpg ou autre).

Main­te­nant les images sont beau­coup plus lourdes, plus com­plexes à trai­ter, il faut plus de mémoire, et selon moi, dans 85% des cas au moins c’est inutile.
Alors c’est cer­tain que lors du voyage du siècle, avec des pay­sages magni­fiques, c’est mieux de tout prendre en RAW (mais alors il faut avoir des cartes mémoires à gogo ou alors de quoi vider ses cartes) sinon la meilleure qua­li­té de l’ap­pa­reil en jpg suffira.

Répondre
Oreille 21 juin 2011 - 14:34

Pour moi, la ques­tion de la com­pres­sion n’est pas vrai­ment un argu­ment en faveur en faveur du raw. Enfin, ça l’est, indé­nia­ble­ment, mais c’est pas le point déci­sif. C’est plu­tôt la pos­si­bi­li­té de contrôle du ren­du. On peut reve­nir sur beau­coup de choses, avoir une pro­fon­deur dans les tons fon­cés, les clairs et les cou­leurs, bref, faire ce qu’on veut, là où le jpeg va vite deve­nir « crade » si on tire trop dessus. 

Mais c’est sûr que ça ne se jus­ti­fie pas sys­té­ma­ti­que­ment, de la même manière que tout le monde n’a pas besoin d’un reflex (cela dit, quand j’en vois faire du jpg avec leur reflex, ça me fait mal au cœur). Pour les pho­tos anec­do­tiques, où le sou­ve­nir prime sur la volon­té artis­tique, on aura rare­ment envie de pas­ser trois heures der­rière l’ordi !

Répondre
fabrice 22 juin 2011 - 22:30

et pour PS ? Bon j’at­tends tou­jours les articles sur le RAW:-)

Répondre
Oreille 23 juin 2011 - 9:11

Far­bice, sois tu com­mences à perdre ton fran­çais, sois tu es très fati­gué, mais c’est jus­te­ment un article sur le RAW 🙂 Ou alors je n’é­tais pas assez claires dans mes explications ?
La même chose sur Pho­to­shop, ce sera demain !

Répondre
10 blogs incontournables pour apprendre la photo 18 septembre 2014 - 18:18

[…] Madame Oreille est l’une des blo­gueuses voyage les plus influentes en France. Son blog est scin­dé en deux grandes rubriques : ses récits de voyage et réus­sir ses pho­tos de voyage. On retrouve de nom­breux articles sur le maté­riel mais ce que j’apprécie le plus ce sont les tuto­riels didac­tiques : pho­to­gra­phier un cou­cher de soleil ou encore rendre un ciel plus bleu en post-production. […]

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.