fbpx

Introduction à la photo panoramique

Une des prob­lé­ma­tiques de la pho­to de voy­age, c’est de ne pas faire les mêmes pho­tos que tout le monde. C’est vrai, la plu­part des mon­u­ments con­nus ont été vus sous tous les angles, les sites naturels sous toutes les lumières. Pour­tant, il existe quelques moyens de se démar­quer, et de faire quelque chose d’un peu plus orig­i­nal que les autres touristes passés avant vous au même endroit. La pho­to panoramique est un exem­ple par­mi d’autres, mais c’est sur celle-ci que nous allons nous pencher aujourd’hui.

Générale­ment, on dis­tinguera la pho­to panoramique par son for­mat étiré (hor­i­zon­tal ou, plus orig­i­nal, ver­ti­cal). Ce qui la rend dif­fi­cile à affich­er sur un blog mais claque bien encadré sur un mur !

Ecosse(cliquez pour agrandir)

Ce for­mat a pour effet d’accentuer les grands espaces. L’oeil n’est pas habitué à ces for­mats, et met plus de temps à par­courir la pho­tos : on ren­force l’aspect « grandes éten­dues ». Si le panoramique est ver­ti­cal, on don­nera alors un effet de hau­teur. C’est tout indiqué pour les pho­tos de build­ings, par exem­ple (ou d’arbres). Dans tous les cas, la scène, qu’il s’agisse d’un paysage ou d’un immeu­ble, paraît plus grande.

Mongolie


Cer­tains reca­drent leurs images pour en mod­i­fi­er le for­mat, mais générale­ment, il va plutôt s’agir d’assem­bler plusieurs pho­tos. On cou­vri­ra ain­si un angle beau­coup plus large. Ain­si, sur la pho­to ci-dessus, vous pou­vez avoir l’impression que deux your­tes se font face, alors qu’en réal­ité celle de gauche est la même que celle de droite : j’ai fait un tour com­plet sur moi-même.
Mieux, c’est par­fois le seul moyen de cou­vrir une scène. Par exem­ple, restons en Mon­golie : dans une yourte, l’espace est très réduit, et sans pos­si­bil­ité de reculer. Si je veux en pho­togra­phi­er l’intérieur et mon­tr­er le résul­tat sur une seule image, je suis oblig­ée de pass­er par la pho­to panoramique.


On aurait presque l’impression que c’est grand, non ? A tel point que par­fois, on perd totale­ment tout ordre de grandeur ; pour peu qu’il n’y ait aucun élé­ment don­nant une idée de l’échelle.

Pas­sons main­tenant à l’aspect tech­nique. Vous trou­verez des pro­fes­sion­nels avec des appareils dédiés, des trépieds spé­ci­aux, etc. Vous trou­verez aus­si des fonc­tions panoramiques sur cer­tains appareils com­pacts (j’ai en tête le Sony HX5v) ou bridge. Mais on peut aus­si se débrouiller sans, et heureuse­ment, car tout le monde n’emmène pas de trépied ou d’appareil spé­cial en vacances ! On va donc par­tir du principe que vous n’avez que votre appareil et vos jambes comme out­ils !
Pre­mière chose, pass­er en mode manuel : vous allez faire plusieurs pho­tos des­tinées à être col­lées les unes aux autres, il faut donc que l’exposition soit iden­tique d’une image à l’autre. Posi­tion­nez-vous face à ce qui sera au cen­tre de vos panoramique et prenez une pho­to « test » : regardez-là pour véri­fi­er que l’exposition vous sem­ble cor­recte.
Quand vous êtes prêt, vous pou­vez com­mencer : tournez-vous vers la gauche (ou la droite, je ne suis pas sec­taire) de votre futur panoramique et prenez une pre­mière pho­to. En essayant de bouger le moins pos­si­ble, piv­otez légère­ment pour pren­dre une sec­onde pho­to. Les deux images doivent se chevauch­er au min­i­mum à 30% pour pou­voir être assem­blées. N’ayez pas peur de pren­dre trop de pho­tos, il ne faut surtout pas de « trou » ! Autre point, la rota­tion doit s’effectuer au niveau de l’appareil, c’est-à-dire que ce n’est pas vous qui tournez sur vous-même, mais lui qui est le cen­tre de rota­tion. Mais ne faites pas une fix­a­tion là-dessus ; dès lors qu’il s’agit de paysages loin­tains sans pre­miers plans, on s’en fout un peu !
Vous prenez donc ain­si toute une série de pho­tos pour cou­vrir ce qui vous plaît. N’hésitez pas à faire plusieurs rangées : une avec la par­tie haute (ciel...), une avec le cen­tre, puis le sol. Il vaut mieux pou­voir couper dans ce que vous avez en trop que l’inverse.

Comme main­tenant vous shootez en Raw, vous allez dévelop­per vos images ensem­ble, en prenant soin d’appliquer les mêmes réglages. Sur la plu­part des logi­ciels, vous trou­verez la pos­si­bil­ité de grouper les réglages, ou de les syn­chro­nis­er. Réu­nis­sez toutes les images dévelop­pées dans un même dossier, ou don­nez-leur un nom iden­ti­fi­able et un numéro, his­toire de vous y retrou­ver. Il va ensuite fal­loir les assem­bler. Les logi­ciels spé­cial­isés pro­posent des tas d’options. Nous, on va juste s’intéresser à Pho­to­shop et à un petit logi­ciel gra­tu­it, pour ceux qui n’ont pas le logi­ciel d’Adobe.

Sous Pho­to­shop, c’est très sim­ple. Vous allez trou­ver « Pho­tomerge » dans Fichi­er > Automa­ti­sa­tion. Le petit menu est assez ergonomique. Vous chargez vos images (ou les avez déjà ouvertes) et lui dites quel type d’assemblage il faut effectuer, quitte à faire plusieurs essais.

Il va tra­vailler tout seul et vous fournir un fichi­er avec toutes vos images assem­blées. Cha­cune sera sur un calque à part, avec un masque de fusion, de telle sorte que vous puissiez inter­venir dessus. C’est par­ti­c­ulière­ment utile si vous avez pris des per­son­nes en pho­to, ou pire, une foule.

Il ne reste plus qu’à recadr­er et faire les dernière retouch­es !

Si vous n’avez ni Pho­to­shop ni envie d’investir dans un logi­ciel, vous pou­vez utilis­er Autostich. Il fonc­tionne exacte­ment de la même manière et de façon très sim­ple. Dans le menu « Edit», vous pou­vez définir quelques options, comme la qual­ité de l’image finale, et il vous suf­fit de faire File > Open pour importer vos images : il exportera lui-même le panoramique dans le dossier source.

Voilà, c’est sim­ple, ça rend bien, y’a plus qu’à trou­ver des sujets qui s’y prê­tent bien !

29 Commentaires

  1. Arti­cle sym­pa comme le reste du blog, je me per­met juste une petite pré­ci­sion logi­cielle : en plus de ceux que tu a cité et qui ne sont disponible que sous win­dows (ou mac pour pho­to­shop) il existe égale­ment hug­in (gra­tu­it et open source, win/mac/linux) et pour ceux qui veu­lent se lancer dans le panora­ma pour de bon kolor autopano pro ou giga (win/mac/linux, de 100€ à très très cher).

  2. J’ai testé récem­ment cette fonc­tion­nal­ité dans pho­to­shop juste­ment ! La dif­fi­culté étant de bien cou­vrir tout ce que l’on veut garder (dans mon cas, j’ai fait 2 images panoramiques par­cque je me suis foiré). Par con­tre je n’étais pas en mode manuel, pho­to­shop a adap­té de lui-même (après, je n’ai aucun doute sur le fait que c’est mieux qu’il n’ait pas à le faire)

  3. Chris­telle, j’espère donc en voir chez les Nio­ki bien­tôt 😉

    keupoftea, c’est vrai, j’ai com­plète­ment zap­pé hug­in qui a pour­tant bonne presse...

    Flo­nou : regarde tes exifs. Si ça se trou­ve, tu as les mêmes réglages sur toutes tes images ! En théorie, cer­tains logi­ciels per­me­t­tent de cor­riger les dif­férences et d’homogénéiser le résul­tat. Mais met­tre toutes les chances de son côté à la prise de vue facilite quand même beau­coup les choses.
    Tu t’es « foiré » à quel moment ?

  4. J’ai pas le même temps de pause (4 pho­tos, 4 temps dif­férents, ça se voit sur la lumi­nosité glob­ale de la pho­to), mais la même ouver­ture. J’ai voulu pren­dre un gros bâti­ment avec un espèce de clocher au milieu, et du coup il me man­quait du ciel des 2 côtés du clocher pour faire une pho­to com­plète

  5. Tewoz : 😀

    Flo­nou : effec­tive­ment, t’as sou­vent intérêt à pren­dre du rab » dans les ciels et les sols, surtout sur les côtés. T’as essayé de chang­er le mode pour gon­fler les extrémité ? (ou en défor­mant sous Pho­to­shop) Sinon, le ciel, c’est pas le plus com­pliqué à éten­dre...

  6. Je rajouterais juste une petite chose (ou 2) 🙂

    con­cer­nant l’axe de rota­tion de l’appareil cela doit se faire au point nodal, qui se trou­ve (si je ne me trompe pas) au niveau de la bague de diaph. Plus vous avez des objet proche est « com­plexe » (gril­lage, sol car­relé etc.) plus vous réduisez vous erreur d’assemblage et vous agran­dis­sez votre image vous lais­sant plus de marge pour une futur recadrage.

    Et deux­ième chose, un panoramique au-delà d’un angle de 100°, il y aura une défor­ma­tion. Par exem­ple si vous avez une mon­tagne au loin et une route proche, la mon­tage sera droite mais la route plus elle sera proche de vous plus elle sera défor­mée (cf la dernière pho­to du sujet!)

    Per­son­nelle­ment j’utilise Autopano qui per­met (entre autre) de remet­tre sa ligne d’horizon droite (sans compter les com­pen­sa­tion de roulis, etc.). Mais bon d’autres logi­ciels gra­tu­its donne de bons résul­tats pour la plu­part des panoramiques !
    Sinon j’utilise un viel Hor­i­zonT qui ne fait que des pho­tos panoramiques 😀

    Bon voilà, je me tais ^^

  7. Flo­nou : tu auras l’occasion d’en faire plein cet été 🙂

    MK : j’ai essayé de faire sim­ple, mais j’avoue faire ça de façon très ama­teur moi même : je fais clic clic clic en tour­nant et j’évite d’avoir un élè­ment trop proche 🙂 Et comme en plus j’aime (générale­ment) les défor­ma­tions qui se créent par­fois...
    Mais c’est chou­ette que tu inter­vi­ennes pour don­ner plus de pré­ci­sions 🙂 Je suis sou­vent impres­sion­née par cer­tains « gros » panoramiques très soignés. Ceux qui per­me­t­tent de nav­iguer dedans, notam­ment, sont par­fois bluffants, même si je doute qu’on puisse en faire dans le cadre d’un voy­age nor­mal. (bon­jour le matériel à trim­baller !)

  8. Arf, je viens de me relire et si on oublie les trop nom­breuses fautes d’orthographes, j’avoue que mon com­men­taire fait assez froid ! 🙂

    Pour le matos pour faire des « mega«panoramas, il faut un trepied + une cou­teuse tête spé­ciale pano. J’en ai une, c’est un peu long et chi­ant a regler mais le résul­tat est là !

    Pour rêver un peu je con­seil le site d’Arnaud Frich http://www.arnaudfrichphoto.com/

    et plus mod­este­ment, quelques panos made in moi ;). http://www.panoye.com/user/monkey

  9. Mer­ci ! Je suis très ama­teure et je cher­chais juste­ment un moyen sim­ple et « rapi­de » de faire du panora­ma. Un arti­cle excel­lent, qui tombe à point et qui en plus, est clair et facile à com­pren­dre !

  10. MK : le site d’Arnaud Frich, je suis déjà tombée dessus quelques fois, et c’est vrai­ment une mine d’information pour celui qui veut se lancer un peu plus à fond là-dedans. Par con­tre, je ne con­nais­sais pas Panoye. Ils sont sym­pas les tiens 🙂 C’est chou­ette d’avoir les infos « touris­tiques » dessus. C’est frus­trant que la fenêtre soit aus­si petite..
    Mais voilà, emmen­er un sim­ple trépied, c’est pas tou­jours envis­age­able selon le style de vacances qu’on prévoit...

    Mar­tine : j’espère en voir bien­tôt sur votre site, alors ! 🙂

  11. Mon ancien appareil com­pact avait cette fonc­tion de pren­dre des pho­tos paron­amiques. Mais après avoir per­du cette cam­era, avec la nou­velle je n’arrivais plus à avoir ce type de pho­to. Je vient donc d’essayer avec autostich et voilà, ça marche !

  12. Je me suis tou­jours demandé : tu par­les d’afficher une pho­to panoramique sur un mur. Tu as déjà essayé de faire un tirage papi­er ? Si oui, où ? Et pour com­bi­en ? Le ren­du était bon ?

  13. Loredana : il est bien ce petit logi­ciel 🙂 ça mar­chait bien avec le com­pact ? Je me demande tou­jours com­ment ils gèrent quand il y a du monde sur les pho­tos.

    Chris : Oui, j’ai déjà essayé (plusieurs fois), mais en faisant le tirage moi même au boulot (chut, faut pas le dire) (on dira que c’était sur des chutes qui seraient allées à la poubelle). Quand on a pas le matos à dis­po­si­tion, vision-360 peut effec­tive­ment être une bonne option. Je n’ai jamais lu le moin­dre com­men­taire négatif sur eux !

  14. Cela donne envie de s’y essay­er, je suis com­plète­ment d’accord avec toi quand tu dis que sur un mur ça claque.
    Sou­vent, le web n’est pas adap­té pour ce type de for­mat et du coup le clin­quant du cadrage panoramique est un peu estom­pé.
    Bonne con­tin­u­a­tion !

  15. « Au boulot » ?? Mer­ci pour l’adresse sinon, j’essaierai d’en faire quelques unes et de les faire dévelop­per, un jour, quelque part !

  16. Math­eew : je pense que sur le web, ça devient intéres­sant quand il y a de l’interactivité. La pos­si­bil­ité de se balad­er dans l’image, comme dans le galerie de MK, en lien un peu plus haut, c’est sym­pa. (un autre exem­ple orig­i­nal). Mais les affich­er tels quels comme je l’ai fait ici, c’est vrai­ment pas ter­ri­ble, on est d’accord. Alors qu’au dessus de mon canap», ça rend très bien 😀

    Chris : on dira que j’ai accès à des imp­ri­mantes pour faire de belles sor­ties... c’est pas du fina art, mais c’est gra­tu­it ! Tu pour­ras les faire tir­er pour Noel : ça fera un joli cadeau pour la famille !

  17. Y’en a quelques unes quand même. genre le tapis au sol, qui est cour­bé. Mais ça ne gène pas la lec­ture, je pense.

  18. Jamais essayé !
    Tu m’as don­né envie là !
    Je pen­sais que c’était plus com­pliqué, qu’il fal­lait un trépied et être pré­cis, mais avec PS, apparem­ment, cela a l’air facile !

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest