Interlude littéraire

Je n’ai jamais par­lé livres ici, et je n’ai pas l’intention d’en faire une chronique régulière, mais quelques sor­ties récentes me poussent à écrire cet arti­cle excep­tion­nel (excep­tion­nel dans le sens où ce n’est pas un sujet récur­rent ici, hein...)

Qua­tre livres, qua­tre blogueurs. Du voy­age, de la lec­ture, de la pho­to, et un guide objec­tif.

Thaïlande, de Gaspard Walter

Gas­pard, c’est le genre de mec qu’on pour­rait envi­er : 30 ans, pho­tographe, des voy­ages réguliers en Thaï­lande qui mènent à un livre, et, surtout, au début d’une col­lec­tion chez La Mar­tinière pour laque­lle il vis­it­era les qua­tre coins du globe. Avouez, ça fait rêver, non ?
Le livre est un sacré pavé. 1kg de pho­tos pour nous plonger au cœur de l’ambiance, et quelques textes bien pen­sés pour con­tex­tu­alis­er un peu, don­ner une recette, racon­ter une anec­dote. Les images sont en pleine page, pour jouer l’immersion à fond, et je dois dire que j’ai été rapi­de­ment hap­pée. Il ne se lit pas d’une traite, ou en tout cas pas dans l’ordre. On feuil­lette, on s’arrête sur une pho­to qui nous plaît, on revient en arrière... La Thaï­lande sous toutes ses cou­tures, des plages du sud à la jun­gle du nord, il y en a pour tous les goûts.
L’objet en lui même est très beau (regardez la tranche !) et Gas­pard nous a réservé une petite orig­i­nal­ité : cer­taines pages sont liées à des vidéos (disponibles en ligne) pour pro­longer le voy­age.
Bref, achetez-le !

Thaï­lande, 25€ – (en col­lab­o­ra­tion avec Chloé Vil­laume) – Le blog de Gas­pard

La Chine à fleur de peau, de Aurélie Croiziers

C’est l’histoire d’une jeune fille qui s’expatrie en Chine, après plusieurs voy­ages là-bas. Elle apprend le chi­nois, s’intéresse à la cul­ture, échange beau­coup. Et elle con­signe toutes ses impres­sions par écrit, de ses pre­mières  décou­vertes à sa vie sur place. On décou­vre le pays à tra­vers ses yeux, ce qui l’intrigue, ce qu’elle com­prend au fur et à mesure. Parce qu’une expa­tri­a­tion, c’est trans­former sa curiosité en con­nais­sances. Ce n’est pas une sur­prise, la Chine offre un véri­ta­ble choc cul­turel pour qui s’y installe.
Sur place, Aurélie tient un blog (Vie de chine, devenu Curieuse Voyageuse depuis son retour en France), et ce sont ces (et ses) arti­cles qui ser­vent de base au livre. C’est le genre de livre qui se lit vite. Non qu’il soit tout petit, mais plutôt parce qu’il est suff­isam­ment bien écrit pour garder notre atten­tion et nous don­ner envie de lire la suite.
A lire pour voir la Chine autrement, et à offrir aux pas­sion­nés !

La Chine à fleur de peau, 17€90 – Le blog d’Aurélie

Portugal, de Julie Sarperi

Impos­si­ble d’y échap­per, toute la blo­gosphère voy­age en par­le ! Yann Bre­ton (un de mes coups de cœur à Cler­mont Fer­rand !) et Julie Sarperi sor­tent cha­cun un livre dans la col­lec­tion « Itinéraires de Voyageurs », des Édi­tions Nomades ; l’un sur le Japon, l’autre sur le Por­tu­gal. Le con­cept est sim­ple : nous plonger à la fois dans l’univers d’un auteur, et dans la cul­ture d’un pays. A cheval entre le beau livre petit for­mat, le guide de voy­age, et le car­net. Puisqu’il y a quelques bonnes adress­es, mais pas que, et des jolies pho­tos, mais pas que, et que ça loge dans la poche. Mais pas que.
Je dois l’avouer, lorsque j’ai appris que Julie allait col­la­bor­er avec Lau­re Fis­sore , j’ai eu un peu peur : je n’aime pas vrai­ment le tra­vail de cette jeune illus­tra­trice. Dis­ons juste que ça n’est pas mon style. Et je ne voy­ais pas vrai­ment ce que ça pou­vait apporter à l’univers de Julie, ni com­ment réus­sir à imbri­quer tout ça. Et puis finale­ment, il y a peu de dessins, et la mise en page crée un ensem­ble cohérent, très agréable à par­courir, entre textes poé­tiques, Polaroïds, et col­lages.
Bref, ça me don­nerait presque envie d’aller au Por­tu­gal !
A lire pour se met­tre dans l’ambiance avant d’y aller.

Por­tu­gal, 15,90€ – Le site de Julie

Choisir l’objectif qui vous ressemble, de Laurent Breillat

Je ne compte plus le nom­bre de fois où l’on m’a posé cette ques­tion. Quand on débute, on se retrou­ve face à un tel nom­bre d’objectifs, qu’on ne sait plus trop où don­ner de la tête. Du coup, Lau­rent en a tiré un guide, his­toire de vous sim­pli­fi­er la vie, et de clar­i­fi­er un peu la méth­ode.
Vous retrou­verez ici plusieurs ouvrages : l’un con­sacré à la manière de procéder pour choisir, puis des guides selon les mar­ques de reflexs (Canon, Nikon, Pen­tax et Sony), et enfin deux guides bonus ( « Economisez des dizaines d’euros sur le matériel pho­to » et « Entretenez votre matériel pour qu’il dure longtemps »).
La tech­nique est sim­ple et claire : com­pren­dre le chara­bi­at (IS USM DC EF-S, etc. !), définir ses besoins et con­traintes (« je veux faire tel type de pho­to avec tel bud­get », par exem­ple), puis se reporter au guide cor­re­spon­dant à sa mar­que préférée.
A l’inverse des trois précé­dents, il s’agit d’un livre numérique, c’est-à-dire qu’en l’occurrence tout est au for­mat *.pdf. C’est une habi­tude à pren­dre, et ceux que ça bloque peu­vent tou­jours l’imprimer, mais ça n’est pas si gênant dans la mesure où l’on ne lira jamais tout, et sûre­ment pas d’une seule traite. D’autre part, ça per­met au pas­sage un peu d’interactivité : les liens sont plus dif­fi­cile­ment cli­quables en ver­sion papi­er...

Choisir son objec­tif, 27€ – Le blog de Lau­rent

17 Commentaires

  1. Le Tick­et To Thai­land est effec­tive­ment superbe ! Tant dans les pho­tos que dans la fab­ri­ca­tion du bouquin (Aurélie, j’adore aus­si la tranche :))

  2. Oulala tout ca donne envie de faire de beaux achats et de belles lec­tures. Mer­ci pour cet arti­cle, et pour faire une petite excep­tion dans ton theme, tu as bien rai­son !

  3. Merci­ii Madame, ça me fait plaisir d’être aux côtés de ces chou­ettes gens, et dou­ble­ment mer­ci pour ce chou­ette com­pli­ment.

    J’aime bien le blog de Gas­pard et n’ai pas encore décou­vert son livre – une col­lab­o­ra­tion régulière, ça fait en effet rêver !
    Et bien sûr + 1 pour le livre de Julie 🙂

  4. Julie 1 : c’est la pre­mière fois que je vois une tranche nue, comme ça, c’est hyper orig­i­nal ! Mine de rien, avoir à la fois un beau livre et un bel objet, c’est quand même sym­pa pour le lecteur. Et c’est mar­rant cette mode du papi­er mat :p

    Julie 2 : c’était le but à demi-avoué de cet arti­cle \o/

    Lucie : et glob­ale­ment, ils ne sont pas chers, en plus 😉

    curieuse Voyageuse : oui, le petit veinard ! (ça me fait plaisir, je gar­dais ça sous le coude depuis quelques semaines !)

  5. A défaut de pou­voir voy­ager moi même, j’aime vrai­ment énor­mé­ment lire votre blog. La présen­ta­tion soignée et très sym­pa­thique aide énor­mé­ment à par­tir en voy­age en même temps que vous. Les pho­tos sont absol­u­ment mag­nifiques aus­si.
    Cet arti­cle est une très bonne idée. Il est intéres­sant de voir ce que les voyageurs lisent ! Et c’est encore mieux quand ce qu’ils lisent a l’air pas­sion­nant 🙂
    Mer­ci pour ces recom­man­da­tions.

  6. Mer­ci pour cet arti­cle et ce coup de pouce.
    J’espère pou­voir jeter un oeil aux autres livres lors de mon prochain pas­sage en France.
    (En atten­dant, je fais des tours réguliers sur les blogs des auteurs)

    Pour Tick­et to, on a vrai­ment essayé d’offrir un peu plus qu’un livre, avec les recettes,
    les vidéos, mais surtout un objet. Pour la tranche c’est vrai que ça fonc­tionne bien, ça
    s’appelle un « dos népalais »... donc même le nom est joli 😉

    Ah oui et... effec­tive­ment, j’ai un boulot sym­pa­thique 😉

  7. Eme­line : hé bien j’espère que tu iras dévalis­er le ray­on voy­age d’une librairie alors 🙂

    Gas­pard : je te dirais bien de te les faire envoy­er en poste restante, mais j’ai bien peur que ça finisse par peser dans ton sac !
    Quand tu auras besoin d’une assis­tante, tu me fais signe :p

  8. Je suis déjà tombée sur une chronique van­tant le livre sur la Chine et j’attends mon prochain pas­sage à la librairie des voy­ages pour le pren­dre.
    Et j’ai lu la ver­sion japon­aise répon­dant au car­net sur le Por­tu­gal et j’ai bien aimé. On ne peut que regret­ter l’aspect trop « cir­cuit touris­tique de base ».

  9. Tiphanya : je suis d’accord sur le car­net japon­ais. J’aime beau­coup les dessins, mais on a moins l’impression d’être plongé dans l’univers d’un artiste qu’avec celui sur le Por­tu­gal. Enfin, il reste agréable, mais est plus guide que car­net, quoi 🙂 alors que l’autre c’est l’inverse !

  10. Tu as fait ce bil­let suite au salon du livre ou c’est tombé aux hasards car ça coïn­cide un peu après le salon ?:D

    Le blog appren­dre la pho­to est un référence dans le domaine de la pho­togra­phie et il a fait l’objet d’un reportage vidéo, très intéres­sant:!

  11. Tanned : hasard du cal­en­dri­er, il était prévu depuis longtemps 😉
    Tu as un lien pour le reportage vidéo ?

  12. Je n’appellerais pas ça un reportage... c’est juste une vidéo de mar­ke­teur pour te refiler un truc 😉 Une page de vente un peu plus étudiée que le mec qui veut te ren­dre mil­lion­naire quand tu regardes des séries en stream­ing, mais avec la même inten­tion quant à ta carte bleue...

  13. Tanned : j’ai un gros blocage sur ces for­ma­tions « devenez mil­lion­naires en ouvrant un blog », en fait 😉 C’est juste une appli­ca­tion du bon vieux sys­tème pyra­mi­dal, et je trou­ve ça assez mal­hon­nête.

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest