fbpx

Nouveau Brunswick : 10 trucs à voir et à faire quand on ne mange pas de homard

Le Nou­veau-Brunswick, c’est une petite province à l’Est du Cana­da, bor­dée par l’At­lan­tique. D’où les homards, spé­cial­ité et fierté locale, qu’on nous sert à toutes les sauces, au sens pro­pre comme au fig­uré. Du fast-food au resto chic, du food truck au petit bistrot du coin, le homard est partout et fait encore vivre beau­coup de monde.

[pul­lquote align=right]

Infos pra­tiques

Pour y aller :
Paris – Monc­ton via Mon­tréal avec Air Transat.

Plus d’infos sur le site de l’Office de Tourisme

[/pullquote]

Sauf que, per­son­nelle­ment, je ne mange qua­si­ment pas de viande. Et, savoir que le truc a été ébouil­lan­té juste avant, ça me bloque encore un peu plus. Bref, pour les végé­tariens, pour les amis des homards vivants, et pour les gens qui veu­lent faire autre chose que manger en voy­age, je vous pro­pose ma petite liste des choses que j’ai aimées mais qui n’in­clu­ent la mort d’au­cun ani­mal !

nb01

La Baie de Fundy

Les plus grandes marées du monde ont lieu ici. Imag­inez : le matin, vous marchez au milieu de ces rochers gigan­tesques, rongés par les vagues. La vase et quelques flaques lais­sent devin­er que la mer était encore là peu de temps avant. Quelques heures plus tard, l’eau mon­té de plusieurs mètres, au point de vous per­me­t­tre de faire du kayak là où vous marchiez le matin-même !

[pul­lquote] Ça se passe à Hopewell Rocks :
Toutes les infos ici.
[/pullquote]

Je vous con­seille vrai­ment de vis­iter le site à marée basse puis à marée haute (ou l’in­verse), car c’est le change­ment rad­i­cal qui est vrai­ment impres­sion­nant. En regar­dant les vagues s’écras­er con­tre l’escalier qu’on avait descen­du, j’ai mieux com­pris les mis­es en garde pour la sécu­rité, affichées un peu partout. Il ne faut surtout pas se laiss­er piéger par la mer !

nb02

Shédiac

[pullquote]Où dormir à Shé­di­ac :
hôtel Shé­di­ac,
222 rue Belliveau[/pullquote]

Shé­di­ac, c’est la cap­i­tale mon­di­ale du homard. Dès l’en­trée, dif­fi­cile de louper la stat­ue de homard géant !
Alors, on fait quoi à Shé­di­ac ? Hé bien on se promène, on flâne, et on appré­cie la douceur de vivre cana­di­enne. Notam­ment dans le port, où l’am­biance est très sym­pa. Les gens vien­nent y regarder le couch­er de soleil, cer­tains cou­ples restent dans le voiture, face à la mer, comme dans un film roman­tique améri­cain. Les jeunes sont réu­nis sur un pon­ton, d’où ils font des plon­geons. Et le tout est bor­dé de petits bars-restos, dans lesquels ont par­fois lieu des con­certs.

nb05

Observer Les ours noirs

[pul­lquote align=right] Lit­tle Big Bear Safari,
ouvert de mai à octo­bre (site).
[/pullquote]

Je crois que je vous en ai déjà beau­coup par­lé, mais voir des ours en lib­erté fait vrai­ment par­tie de mes meilleurs sou­venirs du Cana­da. Au Nou­veau-Brunswick, j’en ai vu beau­coup, et dans de bonnes con­di­tions !
Richard a recueil­li une ours il y a quelques années, et celle-ci a con­tin­ué à venir le voir, même adulte. Il a ain­si pu nouer une rela­tion par­ti­c­ulière avec ses petits, puis les petits de ses petits... De fil en aigu­ille, il a con­stru­it un obser­va­toire. Per­chés dans cette grande cabane, on voit alors les ours aller et venir, se courir après, se chamailler, tout en étant par­faite­ment en sécu­rité, et eux en totale lib­erté.

nb03

Le pays de la Sagouine

À Bouc­touche, se trou­ve l’Île aux Puces. C’est un parc touris­tique adap­té de l’u­nivers des romans de la plus célèbre écrivaine aca­di­enne, Anto­nine Mail­let. C’est très bien fait, on passe de mai­son en mai­son pour ren­con­tr­er les per­son­nages, échang­er avec eux, décou­vrir autant l’u­nivers des livres que la vie des aca­di­ens, nos cousins. [pul­lquote align=right] 57 Rue Acadie, Bouc­touche
Toutes les infos sur leur site.[/pullquote] La journée est ponc­tuée de pièces de théâtre, de con­certs, de saynètes divers­es ani­mant ce vil­lage recon­sti­tué. Le tout est joué par des comé­di­ens aca­di­ens et pas­sion­nés par leur cul­ture, avec l’en­vie de la voir per­dur­er mais égale­ment de la faire décou­vrir au plus grand nom­bre, y com­pris aux voyageurs français qui écar­quil­lent les yeux et ten­dent les oreilles pour essay­er d’y com­pren­dre quelque chose !

nb04

La Dune de Bouctouche

C’est une des plus longues dunes de sable d’Amérique de Nord, avec un ensem­ble d’e­co-sys­tèmes que l’on décou­vre en par­tie grâce à cette prom­e­nade en bois (en par­tie seule­ment, car la dune fait 12km !). C’est un coin très agréable pour une dernière prom­e­nade avant la nuit..

nb07

Le parc national de Kouchibouguac

[pullquote]Où dormir à Kouch­i­bouguac :
Le Gîte de l’An­crage,
10617 Rue Prin­ci­pale,
St Louis de Kent[/pullquote]

Kouch­i­bouguac, le parc au nom imprononçable, c’est à la fois une grande var­iétés d’é­co-sys­tèmes (marais, tour­bières, forêts, plages...), avec toute la diver­sité que cela implique quant à la flo­re et de la faune (des ours aux oiseaux, en pas­sant par les espèces aqua­tiques), mais égale­ment un endroit où l’on décou­vre l’his­toire et la cul­ture des pre­mières nations ! Pour la petite info, ce col­lier était dis­tribué à toutes les per­son­nes présentes sous le tipi, et notam­ment beau­coup de sco­laires, qui se sont lit­térale­ment jetés dessus, après avoir bu les paroles et réc­its des ani­ma­teurs.

nb06

Le Village Historique Acadien

Je vais être hon­nête. Quand j’ai lu la descritp­tion du lieu, j’ai eu un peu peur : vil­lage his­torique, maisons habitées par des acteurs cos­tumés... Dans un pre­mier temps, j’ai craint que ça ne soit trop syn­thé­tique pour moi, puis je me suis ensuite demandée com­ment ça pou­vait ne pas être redon­dant avec le Pays de la Sagouine. Et en fait, rien de tout ça, bien au con­traire ! [pul­lquote align=right] 5 rue du Pont, Bertrand. Toutes les infos sur le site.
[/pullquote]

Il s’ag­it de maisons d’épo­ques, déplacées et instal­lées sur le site comme mémoire de la vie des aca­di­ens, de 1770 à 1949. Il y a plus de 40 bâti­ments, repar­tis en deux vil­lages pour deux épo­ques, et on passe la journée à dis­cuter avec tous les acteurs pour décou­vrir la vie des aca­di­ens. Parce qu’au final, on con­naît assez peu leur his­toire. On sait vague­ment qu’ils sont fran­coph­o­nes, mais c’est tout...

Bref, la vis­ite vaut vrai­ment la peine (leur con­di­tion de vie passée prend un peu au bide...), et l’en­trée laisse la pos­si­bil­ité de venir deux jours, car il faut beau­coup de temps pour vis­iter chaque mai­son ! A not­er qu’il y a un hôtel sur place qui avait l’air plutôt chou­ette, mais que je n’ai mal­heureuse­ment pas testé.

nb11

Shippagan : Aquarium et Centre Marin du Nouveau-Brunswick

Bon, je vous par­le quand même de homards, mais vivants !
Il faut savoir qu’il existe une par­tic­u­lar­ité géné­tique chez cer­tains homards qui les rend bleus. C’est rare, c’est le homard sur un mil­lion (deux, en fait, si je me sou­viens bien), mais ça existe. Et c’est donc ce homard bleu qui est le sym­bole du Nou­veau-Brunswick.

[pul­lquote align=left] 100 rue de l’Aquarium, Ship­pa­gan
[/pullquote]

Non, celui-là, ils ne le man­gent pas ! Quand un pêcheur le trou­ve, il con­sid­ère même que ça va lui porter chance, et il le remet à l’eau. Mais comme les chances d’en voir un restent minces, le meilleur endroit pour l’ob­serv­er est encore l’aquar­i­um, lieu où l’on décou­vri­ra au pas­sage l’ensem­ble de la faune marine du Nou­veau-Brunswick, et devant lequel trône ce fameux phare aux couleurs de l’A­cadie.

nb08

Découverte des Îles Acadiennes de Lamèque et Miscou

Les îles aca­di­ennes, c’est une autre ambiance, qui vaut le déplace­ment : petits ports, place, sports nau­tiques... et mous­tiques. Oui, en juil­let, c’est infer­nal, sachez-le ! Prévoyez les bouteilles de vinai­gre, ils sont partout !

nb09

L’église de Sainte-Cécile

[pul­lquote align=right] Route 313, Petite-Riv­ière-de-l’Île
[/pullquote]

On m’avait par­lé de la petite église de Sainte-Cécile « unique en son genre ». Unique en son genre. Effec­tive­ment. C’est donc l’his­toire d’un prêtre qui s’é­clate. Et qui décide de pein­dre l’église de façon « col­orée ». Donc, voilà.
Bon, vous déciderez vous-mêmes si ça vaut le déplace­ment, bien sûr. Mais ça mérite tout de même qu’on s’y arrête si on est dans les îles aca­di­ennes, pour décou­vrir cet univers un poil bar­ré.

nb10

5 Commentaires

  1. J’ai adoré ces comptes ren­dus sur le Nou­veau Brunswick, la région a vrai­ment l’air génial. J’aime beau­coup l’his­toire de Richard et de ses ours, tu as dû t’é­clater pour la pho­to ! Par con­tre je ne con­nais­sais pas du tout cette his­toire de vinai­gre pour éloign­er les mous­tiques... ça marche aus­si avec les vilains et féro­ces mous­tiques de Floride ? Parce que ceux là franche­ment même l’an­ti-mous­tique local le plus puis­sant n’a pas réus­si à les éloign­er... Mer­ci pour ces bons plans, je note tout ça.

  2. Superbe reportage et encore un voy­age qui me fait de l’œil ! Je suis déjà allée au Québec et en Nou­velle-Angleterre.... Celui-ci sera pour bien­tôt. Les nord-améri­cains sont fans des vil­lages recon­sti­tués (il y en a plusieurs en Nou­velle Angleterre) et c’est tres chou­ette et intéres­sant à vis­iter... Pas du tout tourisme de mass, Dis­ney... Bra­vo encore pour tes pho­tos et la mise en images et en mots de ton arti­cle.

  3. Bon­jour, un moment de flot­te­ment tout de même dans ce pays : on se sent en décalage par rap­port aux paysages mag­nifiques, ces églis­es col­orés à souhait, ces sta­tions de car­bu­rant flam­bant neuves, et ce qui me touche le plus par moment cette ambiance style « la p’tite mai­son dans la prairie », c’est déroutant et ça le don de me plaire, et votre arti­cle en fait par­tie!!

  4. Ca a l’air très col­oré comme endroit, que ce soit les maisons ou cette petite église à la fin...et mal­gré les mangeurs de Homard, ça a l’air d’être un super coin pour ceux qui aiment la nature !

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest