Les voyages que je vous raconterai bientôt sur le blog !

A l’heure où j’écris ces quelques lignes, je suis déjà repar­tie pour une nou­velle des­ti­na­tion : le Cana­da (où je vais décou­vrir le Nou­veau Brunswick puis le Yukon, à tra­vers deux road trips). Depuis mai, j’enchaîne les voy­ages sans avoir le temps de les racon­ter sur ce blog. Je ne ren­tre que pour vider les cartes mémoires, et mes vête­ments ne sont pas tou­jours secs lorsqu’ils réin­tè­grent mon sac ; ce qui explique aus­si que ce blog tourne au ralen­ti en ce moment. Mais c’est pour la bonne cause puisque, bien­tôt, de nou­veaux réc­its sur de belles des­ti­na­tions rejoin­dront ces colonnes !


En atten­dant, vous pou­vez suiv­re mon voy­age au Cana­da sur les réseaux soci­aux (Face­book, Twit­ter, Insta­gram) et je vous fais un petit résumé des derniers voy­ages, à base de pho­tos à l’iPhone (Insta­gram, donc) pour vous met­tre l’eau à la bouche (même si je galère un peu avec le manque de con­nex­ion inter­net).

Découverte de l’Île de La Réunion

L’île de la Réu­nion, c’est la France, tech­nique­ment, géo­graphique­ment. Mais c’est un sacré dépayse­ment ! Les paysages sont, bien sûr, à couper le souf­fle, et d’une grande var­iété, entre les côtes, les cirques, LE vol­can Puis les gens sont incroy­able­ment accueil­lants, tou­jours prêts à don­ner des con­seils sur ce que vous devriez absol­u­ment voir. A tel point qu’on repart presque frus­tré d’avoir vu si peu, compte tenu de toutes ces recom­man­da­tions !

J’y ai ren­con­tré les tortues d’un cen­tre d’observation et de pro­tec­tion, par­cou­ru Cilaos, vis­ité le Sud Sauvage [et plein d’autres choses avec de belles ren­con­tres !], et j’ai ter­miné par un sur­vol de l’île en héli­cop­tère, qui me per­me­t­tront de vous mon­tr­er de belles images (même si je vous con­seillerais plutôt l’ULM, et je vous expli­querai pourquoi !).

 



Remonter la Mayenne à vélo

La Mayenne, je ne con­nais­sais que très mal, pour n’y avoir passé qu’un week-end en bateau. Alors j’ai sauté sur l’occasion quand on m’a pro­posé d’y mon­ter un pro­jet. Pen­dant 10 jours, avec un réal­isa­teur, nous avons remon­té le cours d’eau, jusqu’à sa source. C’était à la fois l’occasion de décou­vrir la région, les chemins de halage, les moulins, les jolies villes médié­vales, mais aus­si le pré­texte pour dress­er un por­trait de ses habi­tants avec, en fil rouge, la Mayenne.
Alors j’ai ren­con­tré des gens pas­sion­nants, avec des pro­fils très var­iés, et tou­jours une impli­ca­tion dans la vie locale, sous quelque forme que ce soit. Bref, je vous les présente bien­tôt ! (et si vous avez envie d’aller vous faire un petit week-end à vélo, sachez que c’est le lieu par­fait !)


Dix jours dans la mer des Wadden, en Allemagne

Avec ces images, j’espère vous sur­pren­dre. Parce qu’en tout cas, moi, ça m’a éton­née. La mer des Wad­den est inscrite à l’Unesco. C’est un ensem­ble d’îles où se mêlent dunes, plages, cul­tures, etc. Bref, loin de l’image qu’on peut avoir de notre voisin ger­manique.
Chaque île a sa par­tic­u­lar­ité, et j’en ai ain­si vis­ité qua­tre, pour un panora­ma assez large du lieu.
Au pro­gramme, du vent et un peu de pluie, certes, mais aus­si des déserts à perte de vue, des champs de frais­es, du vélo, de la vase, du sable, du bateau, et même des pho­ques ! (note : l’image en en-tête a été prise là-bas, sur l’île de Sylt !)






21 Commentaires

  1. C’est fan­tas­tique, mer­ci pour toutes ces décou­vertes. J’ai été au Cana­da l’année dernière et ce pays m’a enchan­té ! Par l’immensité des lieux et la gen­til­lesse des gens.

  2. Un réal­isa­teur?! pas­sage à la TV ?
    Je sup­pose qu’avec l’hélico il y a le reflet de la vit­re qui gêne, mais de mémoire, en ULM je touchais la tête du pilote avec mon gros zoom et avec le casque je pou­vais pas regarder dans le viseur de mon réflexe...
    Des pho­ques, y’en a à Berck, c’est moins loin que l’Allemagne.

    1. La télé, c’est bien trop con­traig­nant. Le pro­jet est surtout des­tiné à un réseau de salles de ciné.

      Pour l’hélico, c’est plus com­pliqué que ça, et les réc­its de mes com­pagnons ayant testé l’ULM sont très ent­hou­si­astes, aucun n’a eu ce genre de soucis...

      Et oui, il y a des pho­ques dans la Baie de Somme, mais ça n’empêche pas d’aller voir ailleurs 😉 (et il y a plusieurs espèces, en fait)

  3. Cela va nous faire de belles pho­tos en per­spec­tives!!! J’ai hate de décou­vrir tout cela. les pho­tos d’instragram don­nent envie notam­ment dans la mer des wad­den qui sur­pren­nent !

  4. oh génial, la chance... Le Cana­da, je rêve d’y aller .... alors j’ai hâte de lire tes arti­cles !!! tes pho­tos sont sub­limes et tes con­seils m’ont beau­coup aidée égale­ment !
    Belle suite et prof­ite !!!!!!!

  5. Bon­jour, juste une petite demande pour un prochain post...je souhait­erai que vous nous fassiez partager votre tech­nique de post-traite­ment. En effet, je trou­ve vos pho­tos for­mi­da­bles et mon œil me dit que vous appliquez tou­jours les même réglages vos pho­tos. Est-il pos­si­ble de nous dire lesquels et avec quels logi­ciels (light­room ???). Au plaise de vous lire.

  6. Décou­vrir les régions au fil de l’eau et du vélo 😉
    Je n’ai pas encore eu l’occasion de décou­vrir le Pays de La Loire et je con­nais un peu la Basse Nor­mandie, mer­ci de nous faire partager vos pho­tos sur ces mag­nifiques régions.
    J’ai par con­tre eu la chance il y a quelques années de faire une balade le long du canal du midi, alter­nant vélo et péniche, s’était vrai­ment très reposant, à l’image de vos pho­tos insta­grams (l’ajout d’un petit fil­tre rajoute un coté nos­tal­gique à ce qui s’en dégage).
    Hâte de lire votre réc­it sur votre décou­verte du Cana­da, j’ai de nom­breux amis qui y sont déjà allés, j’ai bien envie de ten­ter le voy­age moi aus­si.
    Cor­diale­ment,
    Camille.

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest