fbpx

Quelques jours à Panama City

Pana­ma City, Octo­bre 2015. Ver­tig­ineuse, bouil­lon­nante, sur­prenante, effer­ves­cente, dif­fi­cile de décrire la méga­pole panaméenne tant chaque prom­e­nade y est un nou­veau grand écart. Tout est con­traste. Des maisons col­orées du quarti­er français aux tours immenses de celui des affaires, du Canal à la forêt trop­i­cale, je vous emmène décou­vrir la cap­i­tale du Pana­ma !

Avant tout, voici un con­den­sé en vidéo, petit aperçu du Pana­ma en trois min­utes :

Lorsque je descends de l’avion, je ne sais pas vrai­ment à quoi m’attendre. Dans ma tête s’entrechoquent les images du canal de Pana­ma, for­cé­ment, et celle d’un précé­dent voy­age dans un pays voisin, le Cos­ta Rica. Rapi­de­ment, je décou­vre à quel point Pana­ma City est loin de tout ça ! Je me retrou­ve au milieu des immeubles, tous plus grands les uns que les autres. Je réalise la jeunesse de la ville, et sa démesure. La Trump Tow­er en demi lune rap­pelle Dubaï, mais au pied de ces build­ings, marchant le long de la prom­e­nade, bor­dée par l’océan, je me sens presque à Mia­mi.

IMG_9229 IMG_9225 IMG_6923

La sky­line est impres­sion­nante et la ville regorge de points de vue pour l’admirer. Je tra­verse le marché aux pois­sons sous les cris des péli­cans pour m’enfoncer dans le quarti­er français. C’est le cen­tre his­torique, celui qui abrite les bâti­ments anciens et quelques vieilles églis­es. Partout, des travaux sont en cours pour restau­r­er les maisons. Je suis agréable­ment sur­prise de voir les façades rester debout, le but étant de con­serv­er le cachet du quarti­er. Dans quelques mois, ce sera mag­nifique.

Je m’amuse des couleurs sur les murs, les sols.

IMG_6856 IMG_9256

Des couleurs à la Mon­dri­an partout dans les rues, et que l’on retrou­ve dans le Bio­museo. Espace flam­bant neuf conçu par Frank Ger­hy pour met­tre en valeur la bio­di­ver­sité du Pana­ma. On y décou­vre la géolo­gie, la faune... Je passe d’une pièce à l’autre, bluffée par le soin porté à la scéno­gra­phie. Chaque détail est par­fait. A l’opposé du musée d’histoire naturelle tenu par un con­ser­va­teur vieil­lis­sant, j’ai l’impression de vis­iter une oeu­vre glob­ale dont le point d’orgue est bien sûr la galerie où des ani­maux en résine sont enchevêtrés dans une choré­gra­phie mil­limétrée.

IMG_6908 IMG_6909 IMG_6906 IMG_6900 IMG_9239

Je m’éloigne du cen­tre de Pana­ma City. Pre­mier arrêt, comme un incon­tourn­able, le Canal de Pana­ma. L’endroit est éton­nement fasci­nant. Une grosse écluse dans laque­lle passent, toute la journée, des bateaux énormes. Énormes au point que le Canal sem­ble minus­cule. Les navires passent, les uns après les autres, tirés et guidés par de petites loco­mo­tives et assistés par des pilotes. Le bal­ais est bien rôdé, le canal fait vivre 10 000 per­son­nes. Chaque jour de l’année, les employés se relaient pour faire tra­vers­er les navires coréens allant porter des voitures en Europe, des norvégiens, des anglais, des améri­cains... Le Canal con­necte le monde, lit­térale­ment. Les mou­ve­ments sont tels que le Canal est à sens unique : le matin, les bateaux passent dans un sens, et l’après-midi, dans l’autre.

IMG_6769 IMG_6772 IMG_6839

Je m’éloigne encore un petit peu de Pana­ma City, direc­tion la région de Chiriquí. J’y admire les for­ma­tions basal­tiques, les mon­tagnes, les vol­cans. Ici, l’écotourisme est à l’honneur. Petites ran­don­nées, obser­va­tion des oiseaux. Je me promène aus­si dans les plan­ta­tions de café, il paraît que c’est un des meilleurs au monde. Au vu de l’enthousiasme du pro­prié­taire, je veux bien le croire ! (Retrou­vez les adress­es à la fin de l’article)

IMG_6947 IMG_6964 IMG_6979 IMG_6982 IMG_6986_1IMG_7361 IMG_7375 IMG_7380 IMG_7417

Je ter­mine mon séjour à Gam­boa, dans la ban­lieue de Pana­ma City. Instal­lée dans un petit funic­u­laire, je sur­plombe la canopée. Quelques heures en pleine nature, à quelques cen­taines de mètres du Canal dont on entend l’activité au loin. Je cours der­rière les papil­lons, me fau­file pour apercevoir un tro­gon... et ren­tre sous une pluie bat­tante !

IMG_7420_1 IMG_7434 IMG_7441 IMG_7478 IMG_7492 IMG_7510 IMG_7526

Ce sont les aléas des voy­ages pen­dant la sai­son des pluies. La basse sai­son garde quelques avan­tages, mais il faut penser au para­pluie !

Carnet Pratique

Le Pana­ma n’est pas qu’une plaque tour­nante pour les trans­ports mar­itimes, c’est aus­si en passe de devenir un pays impor­tant pour les européens désir­ant se ren­dre en Amérique Cen­trale, ou en Colom­bie, le pays voisin, puisque qu’Air France pro­pose main­tenant un direct Paris-Pana­ma. Si vous avez une cor­re­spon­dance à Pana­ma City, prenez le temps de prof­iter de votre escale en pas­sant quelques jours sur place.

Itinéraire pour deux jours d’Escale à Panama City

Ce que je vous con­seille, pour deux jours, c’est de pass­er une journée en ville : explor­er le quarti­er Français, aller au marché aux pois­sons, éventuelle­ment faire un saut au Bio­museo. Puis, le deux­ième jour, ren­dez-vous à Gam­boa pour prof­iter de la forêt trop­i­cale, admir­er la canopée, faire une excur­sion en bateau, et jeter un œil au Canal, quand même.

Aller au Panama

IMG_9299_1
Air France per­met de rejoin­dre Pana­ma City en une dizaine d’heures. La ligne est très récente et vous aurez donc peut-être la chance de tomber sur les nou­velles cab­ines ! Vous avez toutes les infos ici. Vu les horaires des vols, le décalage horaire est facile à gér­er, surtout quand on n’arrive pas trop fatigué.

 

IMG_6133
Le Saviez-Vous ?
Le salon Air France de Charles de Gaulle n’est pas réservé aux pas­sagers busi­ness. Pour 35€, on peut s’y ren­dre avant son vol ou pen­dant sa cor­re­spon­dance (si vous décollez de province pour ensuite par­tir de Paris, par exem­ple) et prof­iter d’un peu de calme, de douch­es, d’un petit spa, de nour­ri­t­ure à toute heure de la journée.

Bonnes adresses dans la région de Chiriquí

IMG_7393
L’hôtel Pana­monte est une adresse très agréable pour pass­er la nuit dans un beau cadre. C’est calme, les cham­bres sont spa­cieuses et très jolies, le jardin est mag­nifique même si je ne l’ai pas vrai­ment vu de jour, et on y mange divine­ment bien.
Petit bonus amu­sant : à la récep­tion vous tomberez, peut-être sur un jeune panaméen au français par­fait : il a vécu dix ans à Brux­elles !

 

IMG_7348
Pass­er la nuit au milieu d’une plan­ta­tion de café ? Ou juste déje­uner au restau­rant du Fin­ca Leri­da. Ou encore, plus sim­ple­ment, venir en appren­dre plus sur la fab­ri­ca­tion du café, et ter­min­er par une dégus­ta­tion. L’occasion de com­pren­dre com­ment des hommes ont un jour eu l’idée de boire cette graine après lui avoir fait subir tout un proces­sus de trans­for­ma­tion.

Bonnes adresses à Panama City

Pour l’hôtel, vous aurez l’embarras du choix. Le quarti­er français sem­ble être une bonne option pour des hôtels avec du charme et la pos­si­bil­ité de sor­tir se promen­er sans dépen­dre des taxis (surtout le soir).

  • Restau­rante Siete Mares (Calle Guatemala, El Can­gre­jo, Bel­la Vista, El Can­gre­jo) : pour, comme son nom l’indique, déguster quelques pro­duits de la mer, ceviche en tête.
  • Tan­ta­lo Kitchen (Calle 8 y Aveni­da, Cas­co Viejo) : pour une petite soirée à boire des cock­tails en mangeant des tapas.
  • Solo Restau­rante (Calle Euse­bio A. Morales, Riande Grana­da Urban Hotel) : pour une cui­sine plus fine et mod­erne, mélangeant les influ­ences pour des goûts nou­veaux.

 

Mon matériel photo sur ce voyage

matos_photo_reportage-5d-16-35-gopro-video-70-200Sac Man­frot­to Bum­ble­bee – Appareil reflex Canon 5d mark II – Objec­tif Canon 16–35 II – Objec­tif Canon 70–200 – Objec­tif Canon 50 1.4 – Fil­tres dégradés LEEMicro Rode

A propos de l'auteur

Je suis photographe et j'ai la chance de voyager partout dans le monde. Sur ce blog, vous trouverez à la fois des récits de voyages (seule ou avec Petite Oreille, ma fille, que j'essaie d'emmener partout depuis qu'elle est bébé !) et des conseils pour réussir vos propres photos de voyage.

Archives de l'auteur

51 Commentaires

  1. Juste sub­lime !!! S’envoler au Panamá avec sa 1er tar­tine de la journée quel délice ...vidéo, pho­tos, arti­cles l’ensemble nous donne une seule envie .... embar­quer immé­di­ate­ment.
    Merci­i­ii ✈

  2. Géniale ta vidéo ! Voilà qui me rap­pelle de bons sou­venirs de notre séjour au Pana­ma au mois d’Avril ...

    Bien sûr nous sommes allés aus­si à Pana­ma City, une ville con­sid­érée comme le Dubaï lati­no et qui tranche sérieuse­ment avec le reste du pays. Nous y avons beau­coup aimé la vis­ite du quarti­er his­torique ...
    Nous avons aus­si fait le tour en téléphérique à Gam­boa pour sur­plomber et admir­er la forêt équa­to­ri­ale ain­si que la vis­ite de l’écluse de Miraflo­res où il est impres­sion­nant de voir arriv­er ces énormes navires Pana­max. Le musée de cette écluse est d’ailleurs très instruc­tif vis à vis de l’histoire du canal.

    Par con­tre nous n’avons pas eu la chance de tester cette nou­velle cab­ine Air-France, dom­mage pour nous vis­i­ble­ment 😉

  3. Bon­soir Aurélie !

    Super arti­cle (comme tou­jours) sur une des­ti­na­tion franche­ment inso­lite. Je n’y avais meme jamais pen­sé !

    Pour info, le salon d’Air France est acces­si­ble mais atten­tion car cela depend des vos vols et surtout de la disponi­bil­ités. Les pri­or­i­taires sont les busi­ness et first. Ensuite vient les mem­bres sil­ver et enfin les pas­sagers gold. Tout ca pour dire que les jours d’affluence cela risque d’etre com­pliqué de trou­ver une place. Quant au prix de 35€, cela dépend des salons. Les salons pour les des­ti­na­tions hors Europe ne sont pas les mêmes.

    Bonne soirée.

    Romain

  4. J’avais vu tes pho­tos sur IG, mais pas encore lu l’article.
    Franche­ment avant de voir tes mag­nifiques pho­tos, je ne pen­sais pas du tout que le pana­ma ressem­blait à ça!!!
    Waouh ça donne envie ! 🙂

  5. Bon­jour Aurélie.

    Je suis retourné voir cet arti­cle puisque je pars au Pana­ma très prochaine­ment.
    J’ai une ques­tions quand à l’organisation de la petite sor­tie en nacelle/téléphérique. OU est ce que ca se trou­ve ? Faut t’il réserv­er ? Com­bi­en ça coûte ?
    Sur inter­net j’ai trou­vé un gros com­plexe hôte­lier qui organ­ise des sor­ties en « aer­i­al tram » pour 50$. Ca me sem­ble cher. Est ce que c’est ce que tu as fait ?
    Mer­ci d’avance !
    Julien

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest