fbpx

Un album souvenir pour une année de voyages

Je ne sais pas si c’est parce que mon dernier voy­age remonte à Juil­let, ou si c’est parce que je vieil­lis, mais j’ai eu envie, cette année, de me faire un album façon livre pho­to. Un bouquin qui retrace une année de voy­ages de façon sim­ple, juste avec des pho­tos. Le genre que je vais aimer ré-ouvrir dans quelques années. Oui parce qu’au final, je n’ai pas l’égo (encore) assez démesuré pour avoir besoin de regarder mes pho­tos tous les jours. Par con­tre, dans quelques années, je serai peut-être heureuse de par­courir les pages en me dis­ant « ah oui, c’était en 2014, ça ».

D’ailleurs, ini­tiale­ment, quand j’ai com­mencé à racon­ter mes voy­ages sur ce blog, c’était aus­si avec cette arrière-pen­sée, garder une trace pour le futur, pou­voir relire mes impres­sions. Mais il est cer­taine­ment un âge où on se dit « sur papi­er ce serait mieux », alors voilà. J’ai imprimé mes impres­sions. Enfin, pas vrai­ment, puisque je n’ai pas mis de texte. En fait, j’ai lais­sé des trous entre chaque des­ti­na­tion pour pou­voir m’amuser et trans­former ce objet un peu trop pro­pre : j’écrirai mes textes à la main, directe­ment dedans, même si j’ai une écri­t­ure de cochon.

J’ai donc sélec­tion­né un cer­tain nom­bre d’images, en essayant d’être la plus dras­tique pos­si­ble (puisque c’est tou­jours l’astuce : mon­tr­er moins d’images mais mon­tr­er les meilleures), his­toire de ne pas avoir honte dans dix ans, puis je les ai importées dans le logi­ciel. Si vous voulez en savoir plus, j’en par­le un peu ici.

En guise de cou­ver­ture, je ne voulais pas choisir un pays plutôt qu’un autre, ni faire une mosaïque, alors j’ai mis cette pho­to passe-partout, qui nous donne une belle mise en abyme de ma table à manger :

IMG_5601 copie

Puis j’ai rem­pli les pages, une à une. (Bon, en fait, ça va vite si on a trié/classé ses pho­tos avant)
J’ai mis mes pho­tos préférées en pleine page, comme celle ci-dessous, prise dans une ruelle de Hanoï. Une de mes pre­mières images du Viet­nam et incon­testable­ment l’une de mes préférées, qui retran­scrit bien l’atmosphère du quarti­er com­merçant, où les vendeurs som­no­lent dans leurs bou­tiques plus-rem­plies-tu-meurs.

IMG_5603 copie

Et comme je ne voulais pas faire 250 pleines pages, j’ai quand même mis quelques images (la plu­part, en fait) en quart/demi page, en util­isant les mod­èles prédéfi­nis du logi­ciel. Là encore, deux clics pif paf pouf c’est posé. J’ai surtout essayé d’avoir des dou­bles pages homogènes, pour que ça forme un ensem­ble agréable à regarder, quitte à sac­ri­fi­er des images que j’aimais bien mais qui auraient fait tache.

IMG_5605 copie

IMG_5604 copie

Ci-dessus, la Suisse puis l’Alle­magne.

Au final, je suis plutôt sat­is­faite. Le papi­er est beau, l’impression est fine... J’ai choisi le papi­er mat pre­mi­um, qui met les pho­tos en valeur en évi­tant les reflets. J’avais un peu peur qu’il agisse comme le papi­er mat de cer­tains mag­a­zines, où le papi­er est un buvard qui gâche tous les con­trastes. Mais non, le résul­tat est à la hau­teur de mes espérances !

 

Cet arti­cle a été réal­isé dans le cadre d’un parte­nar­i­at. Mes opin­ions me sont pro­pres.

20 Commentaires

  1. Tiens, moi aus­si, cette année, j’ai fait un album pho­to ver­sion livre, suite à notre voy­age en Aus­tralie. Sans doute parce que c’est quand même un peu (très) loin, un voy­age que je revais de faire depuis longtemps et que je voulais en garder une trace matériel pour mon fils qui n’avait que 18 mois l’époque. Depuis, on lui remon­tre sou­vent, on lui racon­te des his­toires autour. Alors pour moi, pas sure que ce soit l’âge qui m’y ait incité, mais plu­tot le plaisir de lui trans­met­tre des impres­sions, de stim­uler un peu ses sou­venirs.

    1. Si je suis en tête, j’avais aus­si en tête le fait que j’ai fait tout ça avec un « truc dans le ven­tre », à qui je pour­rai mon­tr­er le livre en lui dis­ant « ben t’étais à l’intérieur, là ». Ça donne de nou­velles per­spec­tives, ces petites choses...

  2. C’est super joli comme ren­du ! J’ai pris l’habitude égale­ment de faire des albums pho­tos de mes virées... Je suis une grande fan de ces livres que l’on peut com­man­der sur les sites comme Cewe.
    Je pense aus­si que le virtuel peut etre per­du a tout moment, et que seul le papi­er tient dans le temps.

    1. C’est vrai que je n’ai même pas pré­cisé le prix alors que c’est un peu la base ! J’en ai eu pour 80€, avec les frais de port. Mais tu vois le prix directe­ment dans le logi­ciel, donc tu peux faire ta mise en page en fonc­tion du bud­get que tu te donnes (et j’ai pris le papi­er le plus cher ^^)

  3. Très joli ren­du en effet!! J’en ai fait quelques un aus­si pour nos voy­ages « coup de coeur » même si au fond ils en sont tous d’une cer­taine manière, et à chaque fois c’est l’angoisse pour le choix du papi­er. Tu avais opté pour quel « qual­ité si ce n’est pas indis­cret ?

  4. C’est une bonne idée, à laque­lle on devrait s’astreindre tous les ans, pour garder une trace plus con­crète de notre tra­vail pho­tographique, cela per­me­t­trait égale­ment de se forcer à faire une sélec­tion par­mi la mon­tagne de pho­to que l’on prend et aus­si de voir l’évolution de notre regard au cours du temps !

  5. C’est un investisse­ment de temps colos­sal pour faire ces albums (enfin pour moi en tout cas) car je n’aime pas repren­dre les pages « types » du logi­ciel. J’essaie d’en faire un à chaque fois que l’on fait un grand voy­age quelque part mais l’idée d’en faire pour une année est assez séduisante. J’aime bien pou­voir utilis­er mes livres pho­tos pour expli­quer les voy­ages à mes proches.

    1. En fait, jusqu’à présent j’avais tou­jours fait des mis­es en page à ma sauce (façon car­net de voy­age, avec des col­lages, des dessins, des écri­t­ures...), et là, pour une fois, j’ai voulu laiss­er de la place aux images, d’une part, mais surtout faire mes « bidouilles » après : j’ai lais­sé des trous pour écrire à la main directe­ment dans le livre, par exem­ple !

  6. Je ne sais pas pour vous, mais moi, plus je vieil­lis, plus je deviens nos­tal­gique et l’album pho­to m’aide beau­coup à me remé­mor­er le passé. Et dans cette ver­sion livre pho­to, c’est encore plus intéres­sant de pou­voir met­tre des notes écrites sur les anec­dotes qui nous revi­en­nent en tête. Je vais sûre­ment piquer cette idée pour mes aller-retour à Bali 😉 !

  7. Ce livre de pho­to doit être sub­lime, quand je repense à toutes les pho­tos que j’ai pu voir sur ton blog, je n’ose même pas imag­in­er sur papi­er ce que cela doit don­ner ! Tu as bien rai­son de te faire ce type de sou­venirs, dans une dizaine d’années tu seras encore plus heureuse de le redé­cou­vrir !

  8. Bon­soir, belle idée ce petit tour en arrière, et mis sur papi­er c’est acces­si­ble là sous la main. Il est bon par­fois de revoir son par­cours pho­tographique, et des pays vis­ités!!

  9. Je suis devenu un grand fan des livres pho­tos, au moins elle ne se décol­lent pas au fil du temps et main­tenant la qual­ité est impres­sion­nante. En pleine page ça en jette et c’est aus­si une super idée de cadeau (dit-il car je viens d’en recevoir un pour l’offrir à Noël)

  10. Bon­jour !
    Le livre à l’air mag­nifique !
    J’ai juste un petite ques­tion. Tu par­les d’écrire tes com­men­taires à la main, et j’aimerai beau­coup pou­voir faire la même chose mais j’ai peur qu’un sty­lo ne fonc­tionne pas sur ce type papi­er. As-tu déjà essayé ?

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest