011_polarisant_filtre

Le filtre polarisant

Le filtre polarisant fait partie de ces accessoires dont on ne se passe rapidement plus. Il se visse au bout de l’objectif, sans gêner pour le bouchon ni pour le pare-soleil. Il pourra servir à protéger la lentille (en cas de chute, il vaut mieux exploser le filtre que l’objectif !) et, quitte à mettre un filtre, autant qu’il serve aussi à prendre de meilleures photos. Si vous connaissez le filtre polarisant, vous avez sans doute déjà vu les photos de ciels devenant bien bleus. Si vous n’en avez jamais entendu parler, alors voici quelques explications.

Le filtre est divisé en deux parties. La première sert à le fixer sur l’objectif, et la deuxième est vissée sur la première. Avant de prendre la photo, on tourne le filtre pour modifier la manière dont arrive la lumière (on parle de polarisant circulaire). Le résultat est visible dans le viseur puis qu’on influe directement sur le rendu.

Note : il existe également des filtres polarisants linéaires, mais pour cet article on va les ignorer (et je crois que l’on n’en parlera même jamais !).

De manière générale, l’image va sembler plus contrastée et le ciel sera plus bleu. Il y a une seconde de différence entre les deux photos ci-dessous, le temps de tourner le filtre ; pas de quoi laisser le temps à la lumière de changer !

En paysage, avoir un ciel un peu plus dense peut s’avérer très utile. C’est bien plus esthétique, plus dynamique qu’un ciel triste et plat. Pouvoir le faire dès la prise de vue, c’est donc du temps de gagné sur le post-traitement. Cependant, l’accessoire a ses limites, un ciel blanc restera blanc.

Voilà pour la présentation classique du filtre, mais là n’est pas son seul intérêt, et heureusement.

Si vous regardez les deux photos ci-dessus, vous voyez que le ciel n’est pas la seule différence : le filtre influe aussi sur les reflets (sur toutes les surfaces sauf le métal). Vous pouvez tantôt faire disparaître les reflets pour photographier le fond de l’eau, tantôt jouer avec les reflets de l’eau, selon le but recherché. Par exemple, ci-dessous, en plein soleil, impossible de voir les poissons, alors qu’il sont bien visibles à l’ombre. En tournant le filtre, on arrive à estomper le reflet pour les apercevoir. (Réalisé sans trucage !)

Les deux usages me paraissent aussi intéressants l’un que l’autre. Le seul petit défaut / détail à ne pas oublier : le filtre peut créer des « trucs moches » lorsque vous photographiez à travers certaines vitres (notamment dans les trains étasuniens). Vous verrez un ensemble de couleurs dans leur prisme, comme une flaque d’essence au soleil. Je vous préviens, parce que la première fois, je n’ai réalisé que plusieurs heures après que ça devait être lié ! (ouais, parfois, moi aussi je me sens idiote). De plus, il ne faut pas non plus en abuser, on arrive vite à des ciels qui n’ont plus rien de naturel, notamment quand ils sont déjà très bleus au demeurant.

Comment choisir un filtre polarisant circulaire ?

On va se baser sur deux critères : son diamètre, et sa marque.
Le filtre venant se visser sur l’objectif, il faut que les tailles correspondent. Si vous regardez à l’intérieur du bouchon, vous verrez le diamètre (une taille en millimètres, mais qui n’a rien à voir avec la focale) de votre objectif. En cas de doute, il suffit de chercher votre objectif sur n’importe quel site marchand et de regarder ses spécificités.

Par exemple, mon Sigma 10-20 fait 77mm de diamètre. Je vais donc chercher un filtre de cette taille-là. Comme mon Tamron 17-50 fait 67mm, les filtres ne seront pas compatibles : il faudra que j’en achète un pour chaque objectif. Cela dit, il n’est pas utile d’en acheter pour chaque optique en votre possession. Demandez-vous surtout si vous en aurez l’utilité.  Personnellement, je n’en ai acheté que pour les objectifs que j’utilise pour prendre des paysages.

Ensuite, on va avoir le choix entre plusieurs marques. Il faut savoir que tout ce qui se trouve entre votre capteur et le sujet est susceptible de dégrader l’image finale. Ce qui vaut pour les objectifs vaut également pour les filtres : s’il est de mauvaise qualité, vous pouvez perdre en netteté. Ce qui serait quand même dommage… Et, à l’inverse des vêtements, pour les filtres, il vaut mieux acheter des marques (Hoya, B&W, pour citer les meilleures, ou Cokin), et le prix est un bon indicateur de qualité. Sans aller forcément chercher des filtres qui coûteront plus cher que votre objectif, évitez surtout les « noname ». Et si chausser du 35 ne me fait pas payer mes chaussures moins chères, les prix des filtres, eux, augment avec la taille. Le même modèle sera moins cher sur mon 17-50 à 67mm que sur mon 10-20 à 77mm.

Pour vous aiguiller, voici un petit tableau reprenant quelques objectifs classiques et les polarisants qu’on pourrait visser dessus :

Objectif Diamètre Filtres conseillés
CANON EF-S 10-22 mm f/3.5-4.5 USM 77 mm HOYA filtre polarisant circulaire HD 77 mm ou B+W filtre polarisant circulaire Käsemann MRC 77 mm ou RODENSTOCK filtre polarisant circulaire Digital HR 77 mm
CANON EF 16-35 mm f/2.8 L USM II 82 mm Hoya Série HD PLCHD82 Filtre Polarisant Circulaire 82.0 mm
CANON EF 17-40 mm f/4L USM 77 mm HOYA filtre polarisant circulaire HD 77 mm ou B+W filtre polarisant circulaire Käsemann MRC 77 mm ou RODENSTOCK filtre polarisant circulaire Digital HR 77 mm
NIKON AF-S DX 16-85 mm f/3.5-5.6G ED VR 67 mm HOYA filtre polarisant circulaire HD 67 mm ou B + W Filtre polarisant circulaire Kasemann 67 mm avec revêtement résistant
NIKON AF-S NIKKOR 24-85 mm f/3.5-4.5G ED VR ( et NIKON AF 24-85 mm f/2.8-4D IF) 72 mm HOYA filtre polarisant circulaire HD 72 mm ou B+W filtre polarisant circulaire Käsemann MRC 72 mm ou RODENSTOCK filtre polarisant circulaire Digital HR 72 mm
NIKON AF-S DX NIKKOR 18–55 mm f/3.5–5.6G VR II 52 mm HOYA filtre polarisant circulaire HD 52 mm ou B+W filtre polarisant circulaire MRC 52 mm
NIKON AF 18-35 mm f/3.5-4.5 D IF ED 77 mm HOYA filtre polarisant circulaire HD 77 mm ou B+W filtre polarisant circulaire Käsemann MRC 77 mm ou RODENSTOCK filtre polarisant circulaire Digital HR 77 mm
NIKON AF-S DX NIKKOR 10-24 mm f/3.5-4.5G ED 77 mm HOYA filtre polarisant circulaire HD 77 mm ou B+W filtre polarisant circulaire Käsemann MRC 77 mm ou RODENSTOCK filtre polarisant circulaire Digital HR 77 mm
NIKON AF-S DX 12-24 mm f/4.0 G IF ED 77 mm HOYA filtre polarisant circulaire HD 77 mm ou B+W filtre polarisant circulaire Käsemann MRC 77 mm ou RODENSTOCK filtre polarisant circulaire Digital HR 77 mm
NIKON AF-S NIKKOR 16-35 mm f/4G ED VR 77 mm HOYA filtre polarisant circulaire HD 77 mm ou B+W filtre polarisant circulaire Käsemann MRC 77 mm ou RODENSTOCK filtre polarisant circulaire Digital HR 77 mm
SIGMA 10-20 mm f/4-5.6 DC EX HSM (monture CANON, NIKON, PENTAX) 77 mm HOYA filtre polarisant circulaire HD 77 mm ou B+W filtre polarisant circulaire Käsemann MRC 77 mm ou RODENSTOCK filtre polarisant circulaire Digital HR 77 mm
SIGMA 10-20 mm f/3.5 EX DC HSM(monture CANON, NIKON, PENTAX) 82 mm Hoya Série HD PLCHD82 Filtre Polarisant Circulaire 82.0 mm
TAMRON SP AF 10-24 mm F/3.5-4.5 Di II LD Aspherical (IF) monture (CANON, NIKON, PENTAX) 77 mm HOYA filtre polarisant circulaire HD 77 mm ou B+W filtre polarisant circulaire Käsemann MRC 77 mm ou RODENSTOCK filtre polarisant circulaire Digital HR 77 mm
TAMRON SP 17-50 mm f/2.8 XR Di II (monture CANON, NIKON) 67 mm HOYA filtre polarisant circulaire HD 67 mm ou B + W Filtre polarisant circulaire Kasemann 67 mm avec revêtement résistant
TOKINA AT-X 12-24 mm AF PRO DX II f/4 (monture CANON, NIKON) 77 mm HOYA filtre polarisant circulaire HD 77 mm ou B+W filtre polarisant circulaire Käsemann MRC 77 mm ou RODENSTOCK filtre polarisant circulaire Digital HR 77 mm
TOKINA AT-X 11-16 mm f/2.8 PRO DX II (monture CANON, NIKON) 77 mm HOYA filtre polarisant circulaire HD 77 mm ou B+W filtre polarisant circulaire Käsemann MRC 77 mm ou RODENSTOCK filtre polarisant circulaire Digital HR 77 mm

  48 comments

  1. tewoz   •  

    Perso je n’en ai jamais ressenti l’utilité.
    On a déjà essayé de me convaincre, et ca n’a pas marché.
    Maintenant, il n’est pas dit que je ne changerai pas d’avis un jour ;)

  2. Bastien   •  

    Tu prêches un convaincu pour moi.
    D’un autre côté je fais assez régulièrement des photos de régates, alors entre le ciel et la mer, on va dire que c’est THE accessoire indispensable !

  3. Flonou   •  

    J’ai un filtre qui n’a pas coûté cher mais je m’en sert souvent quand j’ai pas mal de ciel ou de mer à prendre

    En revanche, le pare-soleil est difficile à enlever/mettre avec mon filtre. La bague est sans doute trop grande

  4. Oreille   •     La blogueuse

    Tewoz : tu fais du paysage ? La semaine prochaine, on verra comment travailler le ciel en post-prod (j’aime parler comme ça, ça fait prof!). Effectivement, on peut s’en passer, mais personnellement, je trouve ça tellement confortable…

    Bastien : en mer, ça ne m’étonne pas !

    Flonou : t’avais acheté des trucs sans marque en kit, non ? Parce qu’en théorie, c’est suffisamment bien conçu pour ne pas gêner. Le seul truc délicat, ce sera quand le pare-soleil est « plein » au lieu d’être en fleur, où c’est difficile d’aller fourrer ses doigts dedans pour tourner la bague. Mais ces pare-soleils sont plutôt réservés aux longues focales, sur lesquelles on aura moins l’occasion d’avoir l’utilité d’un polarisant.

  5. Oreille   •     La blogueuse

    Flonou : ça le fait pas de t’insulter devant les lecteurs, mais quand même, boulet ! le pare-soleil tu l’as acheté à part ? (cela dit, vu la politique lamentable de Canon à ce sujet…)

  6. flonou   •  

    oui je l’ai acheté à part mais c’était l’officiel, canon, qui va bien avec l’objectif (le 18-55 de base quoi). ça passe en forçant un peu ceci dit

  7. lyse   •  

    tout à fait d’accord, plus que nécessaire le polar.
    bon pb avec le pare soleil et la mise au point autofocus …
    même avec la par soleil fleur..;
    cela implique une petite gymnastique

  8. Bruno   •  

    Hum, je l’avais deviné en futur article ! :-)

    Comme tu le dis, la qualité du filtre est importante. Le but recherché est de tirer une plus belle image, pas de la dégrader. Attention au vignettage aussi sur un grand angle si le filtre est trop épais.

    Sinon, tu peux passer ton filtre 77 sur le 67 avec une bague de ce type :
    http://www.digit-photo.com/Complements_optiques_et_bagues_adaptatrices-aFA0055/B_W_Bague_de_Conversion_1_77_67mm-rBW69434.html
    Note que je n’ai pas essayé mais j’y pense fortement :-)

    A+

  9. fabrice   •  

    J’en avais avant avec les réflexes argentiques.
    Mais je vois moins l’intérêt maintenant avec le numérique et PS. Mis à part que cela protège l’optique.

  10. Sandro   •  

    Je trouve le filtre CP indispensable ! Et spécialement (voir uniquement) pour faire du paysage.
    Mais il faut y mettre le prix, je me suis essayé au « cheap » bon ps de commentaire… C’est vrai que Hoya, et B&W sont au top, mais Sigma fait du bon matis aussi, perso je les commande par Ebay (neuf) à Hong Kong.

    Encore une fois un bon article, où tu expliques simplement, mais clairement les petits nécessaires de la photographie.

  11. Bruno   •  

    Pareil que Sandro, ça sublime le résultat en paysage, ça donne de la texture au ciel. Fabrice, l’effet que tu obtiens avec le polarisant est vraiment difficile à obtenir même en développant un RAW, encore plus si tu l’as utilisé pour virer un reflet, là c’est impossible !

  12. Oreille   •     La blogueuse

    Lyse : tu peux m’en dire plus ? Il patine quand tu mets le filtre ? En plein jour ?

    Bruno : nianiania, bah oui, je ne pouvais pas ne pas en parler…

    Sandro : tiens, je n’ai jamais vu de filtres sigma ! Je n’ai pas encore assez d’objectifs pour faire le tour de toutes les marques :D mais je note !

    Fabrice : cette semaine, je vais justement parler de comment faire en post-prod. Mais je trouve quand même le résultat plus convainquant avec un polarisant.

  13. lyse   •  

    je veux dire que lorsque tu fais la mise au point, l’autofocus fait tourner l’objectif et ton filtre n’est plus tout à fait dans l’axe optimum que tu as choisi, tu dois le repositionner (et si tu as le pare soleil ce n’est pas très pratique et tu perds du temps…) est-ce que je suis plus claire ?

  14. fabrice   •  

    ha ok bon je devrais peut-être m’y remettre alors.

  15. Oreille   •     La blogueuse

    Lyse : ok ! effectivement, il faut faire la mise au point avant. Je pensais que ton polarisant gênait l’autofocus, en fait !

  16. lyse   •  

    le polarisant ne gène pas et la photo a quand même un rendu tellement sympa qu’on passe au dessus ce petit inconvénient
    merci pour ton site et les conseils –
    a+

  17. Laure   •  

    Bonjour, je ne comprends pas comment quel diamètre fait notre objectif admettons pour l’objectif de base 18-55 mm ? c’est 18 ou 55 ou rien à voir ?
    Merci de ta réponse :)

  18. Oreille   •     La blogueuse

    Laure : alors, justement tu confonds avec la focale ! Regarde à l’intérieur de ton bouchon, tu devrais voir le diamètre (si tu poses une règle en travers de la lentille frontale, ça te donnera une idée). C’est quel modèle/quelle marque ?

  19. Laure   •  

    Merci de ta réponse ! J’ai trouvé ! :D

  20. Un Monde Ailleurs   •  

    Pour le filtre polarisant à 200% ! Je suis fréquemment dans les îles, quelque soit la latitude, et le polarisant est vraiment indispensable : d’abord pour éviter les reflets (sur l’eau mais aussi métal et verre, pratique pour la photo urbaine) et ensuite pour densifier le bleu et le vert.

    Et comme tu le soulignes ici, c’est sans doute aujourd’hui le seul filtre que le numérique ne sait pas remplacer.

    Par contre… j’ai acheté à New York un polarisant circulaire chez B&H et je me suis fait avoir : quand il est vissé sur mon 10-22mm Canon, il devient impossible de clipser par-dessus le cache objectif ! C’est galère, et je regrette de n’avoir pas choisi un Hoya comme pour tous mes autres polas.

  21. Rgs_   •  

    Questions aux utilisateurs des filtres pola : est-ce que dès fois ça ne vous fait pas une grosse tache plus sombre au milieu de l’image ?

    Exemple ici (2e partie du topic) :
    http://www.virusphoto.com/198608-the-breakaways-australie_.html

    Je pense que selon l’orientation du soleil, l’effet du pola circulaire n’est pas uniforme mais je ne sais pas comment l’éviter (sauf en ôtant le filtre…)

  22. Oreille   •     La blogueuse

    Rgs_ : ah ben mince. J’en avais déjà entendu parler, mais sans jamais voir d’exemple aussi flagrant o0

  23. On the Roadside   •  

    J’aime beaucoup ce filtre, mais comme le problème a déjà été plusieurs fois souligner avec le pare soleil il est difficile de faire la mise au point … c’est parfois une des raisons qui fait que j’ai la flemme de l’utiliser. Je peux très bien me passer du pare soleil pour un petit moment, ou le retourner, mais bon …

    Sinon j’ai une question les filtres UV sont-il vraiment indispensable ? parceque la plupart des objectifs sont traiter contre ça, non ? Ou alors on les utilisent juste en protection suplémentaire ?

  24. Un Monde Ailleurs   •  

    Filtre UV… Indispensable pour protéger contre les rayures sur la lentille de l’objectif. Une protection pas cher.

    ;-)

  25. Oreille   •     La blogueuse

    J’approuve, même s’il faut quand même ne pas être trop radin pour ne pas détériorer l’image.

  26. Rgs_   •  

    Un filtre UV bon marché protégera peut-être la lentille mais vous perdrez en piqué… (et moi je remets plutôt le capuchon et fait attention).

    Est-ce que certains utilisent un filtre pola sur un objectif ouvrant à pas plus que 3.5 ? Car sur mon transtandard, je voyais quasi plus rien dans le viseur après coup, car un filtre polarisant réduit quand même la luminosité de bien 1.5 stop !

    Sinon personne n’a une réponse pour mon problème de de tache sombre ? C’est vraiment flagrant sur les photos avec une grosse portion de ciel…

  27. Oreille   •     La blogueuse

    Pour l’UV, j’ai longtemps (enfin, quelques mois), partagé ton point de vue, Rgs_, surtout en utilisant le pare-soleil. Puis je me suis décidé à en acheter pour certains objectifs, mais pas des entrées de gamme. Quelques semaine plus tard, je faisais tomber par terre mon 100mm… et le filtre a tout pris ! Du coup, j’ai mis du pola ou de l’uv partout, sauf sur le 50mm, parce que ça me couterait moins cher de racheter l’objectif que de lui mettre un bon filtre ! (ou presque)
    J’ai fait quelques tests, la différence n’est pas flagrante.

    Pour en revenir à ton polarisant.
    C’est vraiment très bizarre. Personnellement, j’en ai un sur mon grand angle, et il ouvre à 4-5.6… Et ça ne me gène absolument pas ! Même quand il commence à faire sombre.
    Pour la tache, je sais que le polarisant est plus « actif » au centre, mais je n’ai jamais vu d’exemple où c’était aussi forcé. C’est quelle marque ? Ça le fait en toutes circonstances ?

  28. Un Monde Ailleurs   •  

    Rgs > Cela m’arrive aussi parfois avec le super grand angle, 10-22mm Canon. Je crois qu’il s’agit d’angle du soleil avec l’objectif et pour atténuer (quand j’arrive à le discerner sur l’écran de visualisation de l’appareil, j’enlève le pare-soleil qui est particulier pour le 10-22. Je n’ai pas d’explication, mais c’est un peu moins sensible ainsi.

    Pour les filtres UV, j’utilise des Hoya. Sauf sur mon 60mm en effet, je n’en mets pas. Et il m’est déjà arrivé de devoir changer celui du 18-55 qui avait frotté malencontreusement contre une petite falaise que j’escaladais avec l’appareil en bandoulière… sans avoir remis le bouchon préalablement. Depuis, c’est filtre UV systématiquement sur les objectifs. Ensuite j’avise selon la situation.

  29. Rgs_   •  

    Le filtre est un Hoya de très bonne qualité vendu dans ma boutique spécialisée préférée.
    Ce phénomène arrive sur mon tokina 11-16mm qui justement n’a pas de pare-soleil parce que je l’ai éclaté quand l’appareil photo est tombé du trépied qui était entre une chaise et la commode. Avec un filtre UV j’aurais éparpillé et le filtre, et l’objectif et peut-être bien le boitier aussi…
    Je suis beaucoup plus précautionneux maintenant. Enfin, je vous dis pas comment j’ai plié le trépied en fonçant dessus avec un quad…
    (Ok j’irais peut-être acheter un filtre UV)

  30. Fabien   •  

    Bonjour,

    Voilà je suis à fond pour m’acheter un filtre pola Hoya mais en super novice que je suis j’ai quelques questions :

    – le filtre peut-il être conservé tout le temps sur l’objectif, ou doit il selon les condition être retiré puis réinstaller ?

    – peut-on régler l’efficacité du filtre de 100% de ces possibilités à 0% de ces possibilités en tournant une « bague » à l’image du réglage de la mise au point manuelle : ce qui répond à ma question au dessus !

    – je me destine davantage aux photos type scènes de vie, portrait, mais bien sur un beau ciel bleu et un paysage de se refuse pas : est ce que pour les deux premier sujets cités, le filtre pola est recommandé également ?

    J’espère avoir été clair … :)
    Merci pour vos conseils !

  31. Tony   •  

    Bonjour

    Que pensez vous d’avoir un filtre UV + un polarisant sur l’objectif? Cela peut il avoir un effet néfaste sur les photos?

    De plus, est-ce plutôt déconseillé de laisser le polarisant en permanence sur l’objectif? J’ai lu que certains conseille de ne l’utiliser qu’en extérieur ensoleillé et de le retirer en intérieur.

    Des autres avis?

    Merci

  32. Pitch   •  

    Un autre achat a mettre sur ma liste d’envies^^
    ça commence de faire cher ,économisons économisons.
    j’ai eue l’occas de tester avec un ami qui s’en est acheter et et j’ai trouver ça génial.

  33. Pingback: Mme Oreille : Le petit guide du voyageur photographe |||| Floetyo.com

  34. Pronostic quinté   •  

    me mettant à la photo avec un canon 1100D et un objectif sigma, le filtre polarisant semble en effet indispensable !
    J espère que le rendu sur les champs de courses sera au rendez vous !
    Et que pensez des filtre Neutral Density ? un réel intérêt ?

  35. Oreille   •     La blogueuse

    Les ND ont une utilité bien précise : les poses longues. C’est super, mais très spécifique.

  36. Pierre   •  

    Les filtres ND sont utiles pour obtenir des effets de filés sur des sujets mouvants comme une chute d’eau par exemple, le but est très différent de celui des filtres polarisant plutôt orientés paysage.

    Ils ont un intérêt pour certains types de photos, à vous de voir si vous en avez le besoin.

  37. Pingback: Mme Oreille : Le petit guide du voyageur photographe | Flo&Yo.com

  38. Rdlm   •  

    L’effet bizarre à travers les vitres des trains US est dû au plexiglas dont sont certainement faites les vitres!

    Pour les bords sombres, c’est dû au vignettage (l’apareil voit les bords du filte (en grand angle et grande ouverture)

    Les filtres ND sont maintenant beaucoup utilisés en vidéo pour avoir un temps de pose pas trop rapide (1/50s optimale) pour ne pas avoir une image sacadée (qu’on aurait en filmant avec un temps de pose de 1/1000s par ex sans filtre)

  39. Arnaud   •  

    En passant, Amazon a des polarisants Hoya import Angleterre à 19€!

    Je sais pas trop ce que ça vaut, on verra: je suis en train d’en commander un!

  40. Mély   •  

    Bonjour :-)
    Merci pour ton article, qui est fort intéressant (et ces jolies photos de comparaison).
    Je recherche un filtre polarisant pour mes 2 objectifs principaux (je fais de la photo culinaire) :
    – canon f/ 1.4 50 mm (58 mm de diamètre)
    – canon macro 100 mm (87 mm de diamètre)

    C’est, notamment, pour faire des photos de boisson (thé, cacao chaud, soupe…), et éviter les reflets.
    Saurais-tu me conseiller pour les filtres ?
    Merci beaucoup ❀

  41. Pierre5902   •  

    J’aime bien utiliser le filtre polarisant je le laisse même en permanence.
    Cela fait bien ressortir les nuages dans le ciel.
    Les verts et les bleus sont magnifiques.
    Il est vrai que sur certaines photos j’ai différentes nuances de bleu dans le ciel.
    je pense que c’est la position par rapport au soleil

  42. Piotr   •  

    Je viens de lire chez Laurent que l’on peut acheter des adaptateurs de filtres pour les objectifs plus petits… donc il y a moyen d’économiser :)

  43. Myriam   •  

    J’en ai acheté un il y a pas longtemps et je suis bien contente de lire ton article, ça me conforte dans mon choix… Par contre, j’avoue qu’il m’arrive de l’oublier, je n’ai pas encore tout le temps le reflexe.

  44. Pingback: Mme Oreille : Le petit guide du voyageur photographe | Floetyo.com

  45. Jul!   •  

    Attention le « nouveau » TAMRON SP 17-50 mm fait 72mm et non pas 67mm ! Retour magasin pour moi :(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>