fbpx

Zoom ou focale fixe ?

par Madame Oreille

Quand on débute, on lit des débats sans fin sur ce sujet, sans vrai­ment savoir qu’en penser tant les argu­ments se valent des deux côtés et qu’il s’ag­it avant tout d’une affaire de personnalité.
Tiens, cette phrase ferait une bonne con­clu­sion, je m’ar­rête là.

Déjà, com­mençons par les déf­i­ni­tions (pour rap­pel, vous trou­verez un glos­saire pho­tographique dans la caté­gorie « pho­to de voy­age »). Il s’ag­it d’ob­jec­tifs : le zoom vous pro­posera un ensem­ble de focales quand la focale fixe n’en aura qu’une. Qu’est-ce que la focale ? Et bien pour sim­pli­fi­er, c’est un genre de valeur de « plus ou moins large » et « plus ou moins ser­ré », qui s’ex­prime en millimètres.

Je reprends une illus­tra­tion que j’avais faite dans l’ar­ti­cle évo­quant le choix des objec­tifs :

Main­tenant qu’on a dit ça, regar­dons les argu­ments des deux camps.
Les afi­ciona­dos des focales fix­es argueront que ces objec­tifs sont générale­ment d’une meilleure qual­ité optique pour un prix plus acces­si­ble, tout en étant lumineux. En effet, les zooms lumineux sont chers, et le piqué des focales fix­es est quand même appréciable !

Ce sont les mêmes qui vous expli­queront que la focale fixe favorise la réflex­ion : sans zoomer, on fait marcher ses pieds, on est moins paresseux.

Ces argu­ments, tout du moins pour le pre­mier, me parais­sent recev­ables. Que peu­vent y répon­dre les ama­teurs de zoom ? Hé bien qu’il y a un cer­tain con­fort à pou­voir faire la pho­to qu’on veut pile à la focale qu’on veut. Si on a un 24mm et un 50mm, mais qu’on veut du 35mm, com­ment faire sans zoom ?

A titre per­son­nel, je ne me suis jamais décidée. J’ai les deux, et je pense que tout cela est com­pat­i­ble. Ce n’est finale­ment qu’une ques­tion de con­texte est d’oc­ca­sion. Mais quand j’en­tends cer­tains fans de la focale fixe (c’est presque une secte, en fait !), il y a deux argu­ments qui me héris­sent le poil.

Le manque de réflex­ion provo­qué par le zoom ?
Alors certes, on a tous déjà vu des pho­tographes avec un zoom à tout faire qui ne bougent que deux par­ties de leurs corps : l’in­dex pour déclencher et le poignet pour zoomer. Mais ça n’est pas inhérent à l’objectif, c’est une ques­tion d’habi­tude et de caractère.
Per­son­nelle­ment, être avec mon 17–50 ne m’empêche pas d’être tout le temps en train d’a­vancer-reculer. Mais ça, c’est un réflexe à pren­dre ! Et ça découle de la deux­ième phrase qui m’agace...

Reculer ou avancer n’est pas équiv­a­lent à un zoom.
On vous dira sou­vent qu’un pas en arrière peut suf­fire, mais un 50mm n’est pas un 35mm un peu plus proche du sujet. Pour dévelop­per ce point, j’ai envie de pass­er par la vidéo, avec un petit effet appelé « trav­el­ling com­pen­sé ». Je vous laisse regarder un extrait de « La Haine », et je vous explique après :

[youtube width=« 500 » height=« 344 »]http://www.youtube.com/watch?v=oLfQbs___Ts[/youtube]

Ici, le cam­era­man com­mence le plan très proche des deux acteurs, avec une focale très large, puis, peu à peu, recule en zoomant. Bien dosé, zoomer et reculer par­al­lèle­ment pro­duit cet effet étrange, où les per­son­nages sem­blent se détach­er du fond.
Où je veux en venir ? Et bien tout sim­ple­ment au fait qu’il y a une grande dif­férence entre être à dix mètres avec un 100mm et à un mètre avec un 10mm, et c’est avec cela que joue le trav­el­ling compensé.
Pour nous, pho­tographes, il y a donc un vrai choix à faire, et pos­séder un zoom ne doit pas nous ren­dre pas­sif. Au con­traire, il faut en prof­iter pour explor­er tout le range, pour trou­ver ce qui sied le mieux à notre sujet.

Un autre exem­ple, pho­tographique ce coup-ci. La sculp­ture est placée au même endroit de la pho­to, l’ou­ver­ture reste inchangée, mais à gauche j’ai dézom­mé en m’ap­prochant (17mm) alors qu’à droite j’ai fait l’in­verse (50mm). On voit bien ce qui change : l’ar­rière plan est beau­coup plus présent avec la focale la plus large (ce qui sera recher­ché dans cer­tains cas !). Cela joue aus­si bien sur l’an­gle cou­vert que sur le flou.

Alors, vous allez me dire, pourquoi, dans ce cas, pourquoi choisir des focales fix­es ? Hé bien pour les raisons sus-citées : très grande lumi­nosité (le fameux fab­uleux 50mm 1.8), le piqué, la légèreté.
A vous de faire votre choix, votre com­pro­mis, ou non, selon le type de pho­tos que vous pra­tiquez et vos attentes !

Poursuivre la lecture vers un autre article..

23 commentaires

Quentin M. 20 février 2012 - 11:48

Hel­lo !

Bonne ques­tion, bon article.

Per­so, je suis un afi­ciona­do des focales fix­es. Et pour­tant, je suis plutôt d’ac­cord avec toi con­cer­nant les 2 argu­ments. On s’aperçoit bien vite que la per­spec­tive est totale­ment mod­i­fiée entre une focale courte et une focale longue. Se déplac­er n’est pas zoomer !

C’est pour ça qu’il faut avoir pleeeei­i­i­ins de focales fix­es !! \o/ Blague à part, j’en ai quelques unes main­tenant et je les utilis­es toutes assez régulière­ment. Avant de se lancer dans l’achat d’un tel objec­tif, il faut bien cibler ses besoins et l’usage que l’on veut en faire...

Alors ensuite, oui, il ne faut pas avoir peur de chang­er ses optiques assez sou­vent, dans n’im­porte quelle sit­u­a­tion, mais le résul­tat est tout de même bien plus flat­teur qu’avec un zoom. Et puis les fix­es sont tout de même plus mani­ables que les zooms. Le change­ment d’op­tique se fait donc plus facilement...

Après, j’ai la chance d’être chez Pen­tax qui béné­fi­cie d’un parc immense de focales fix­es à pas cher en occaz ». Faut juste faire le focus à la mano, mais c’est une autre histoire... 😉

Quentin

Répondre
Estelle 20 février 2012 - 12:54

Ha c’est exacte­ment la réflex­ion que j’ai en ce moment (j’al­lais même te deman­der tes con­seils par mail). Avec mon nou­veau sony nex, j’ai l’ob­jec­tif basique 18–50mm F3,5–5,6, qui n’est pas très lumineux. Hier soir encore je voulais pren­dre en pho­to mes cochons d’inde (LOL oui oui, cha­cun ses sujets...), et c’é­tait bof bof avec une basse lumière. Du coup, je lorgne sur le 50 mm F 1,8. En voy­age, j’aimerais vrai­ment pou­voir faire des pho­tos tot le matin ou tard le soir... Mais y’a aus­si le E55-210 mm F 4,5–6,3 pour les animaux...
Je suis per­due : je ne veux n’en acheter qu’un (encom­bre­ment nim­i­mal), et je sais pas lequel...
Je sup­pose que je peux faire plus avec le fixe, à côté de celui que j’ai déjà, non ? Plutôt que d’avoir 2 zooms ?

Répondre
Adil 20 février 2012 - 12:58

Je pense que ces per­son­nes sont des per­son­nes (for­cé­ment) qui avait le 17–55mm de base et qu’en ayant acheté le 50 mm ne soient jamais retournés aux zooms. 

Donc oui la qual­ité optique des focales fix­es est généralle­ment meilleure et c’est aus­si plus léger mais dans le cadre du voy­age je les trou­ves quand même assez restric­tive car il vous en apporter plusieurs pour être polivalent. 

Pour ma part mon parc de voy­age sera un 17–40 f/4L + 50 f1.8 (peut être 1.4 plus tard) + 70–200 f/4L. Le but est d’avoir une grande plage focale ain­si que le 50mm (qui est indis­pens­able) me per­me­tant d’avoir un objec­tif lumineux et un « shoot what you see ». Pour mes criteres, c’est le meilleur rap­port qual­ité / prix / poids. Ne me copiez pas hein car c’est pas for­cé­ment ce qu’il vous conviendra 😛

Répondre
Anael 20 février 2012 - 13:45

Très bon arti­cle sur une ques­tion que l’on c’est tous posée ^^

Estelle tu devrais choisir ton sec­ond objec­tif en fonc­tion de ton util­i­sa­tion lors de ton voy­age à savoir : souhaite tu priv­ilégi­er les pho­tos à faible lumi­nosité ou celles d’animaux.

Pour ma part j’ai choisi un 50 f1.8 pour mon dernier voy­age et j’ai vrai­ment regret­té de ne pas avoir de gros zoom dans pas mal de sit­u­a­tions (notam­ment pour les pho­tos d’an­i­maux). Et encore j’avais un 18–105 de base...

De plus vu le boiti­er que tu pos­sède en jouant avec les iso et le flash tu devrais pou­voir te sor­tir de pas mal de situations.

Répondre
Oreille 20 février 2012 - 17:50

Quentin M. : per­son­nelle­ment, il y a un cer­tain nom­bre de sit­u­a­tions où je me ver­rais bien avec des focales fix­es, quand même : si je me décidais à pass­er en Full Frame, par exem­ple (les zooms com­pat­i­bles sont chers et lourds, tout ce qu’il faut pour voy­ager agréable­ment !) ou plus sim­ple­ment lors d’un voy­age à vélo/long trek sans endroit où laiss­er son sac. Après, comme tu le dis, c’est une affaire de besoins ! 

Estelle : tu sais quoi ? J’ai acheté mon pre­mier reflex le jour où on a eu des bébés rats. Bon, c’é­tait en prévi­sion de notre voy­age, mais je me suis dit que l’achat pou­vait bien coïn­cider... Et c’est vrai qu’en­tre la faible lumière et le fait que ces petites choses sont vivantes, c’est pas sim­ple ! (j’avais acheté un objec­tif macro à 2.8 pourtant !)
Je ne con­nais pas le NEX, donc je ne vais rien avoir de pré­cis à te con­seiller, mais je ne peux qu’aller dans le même sens qu’Anael : défi­nis tes besoins et choi­sis ensuite ce qui cor­re­spond, en sachant que chaque objec­tif est opti­misé pour une util­i­sa­tion et que ceux qui sont trop poly­va­lents, ne sont pas bons partout ! C’est un com­pro­mis qui peut val­oir la peine, ques­tion de priorités.
Tu peux très bien te con­stituer ton parc au fur et à mesure, selon les voyages !

Adil : il y a aus­si ceux qui sont tout sim­ple­ment « mono­su­jet », qui ne vont faire que des por­traits ou que des paysages pen­dant tout leur séjour, et tou­jours avec un type de cadrage assez précis...
Et j’ai glob­ale­ment la même con­fig (pas les mêmes objec­tifs, mais la même idée) que toi à quelques détails près : je ne prends le télé que rarement ! 

Anael : c’é­tait où ton dernier voy­age ? Les ani­maux, c’est quand même hyper par­ti­c­uli­er. Je crois que le jour où je pars en Tan­zanie (ou autres, tu sai­sis l’idée !), je louerai plutôt un bon objo exprès... une focale fixe, pour le coup, en 300 ou 400 !

Répondre
Le Chat Photographe 21 février 2012 - 10:52

J’aime les fix­es, car que je souhaite que le sujet sache que je suis là à côté de lui et non pas un voyeur sur le trot­toir d’en face.
J’aime chercher à rem­plir mon cadrage et l’ar­rière plan et aus­si impor­tant que le sujet principal.

Répondre
Oreille 21 février 2012 - 11:06

Le Chat Pho­tographe : si je peux me per­me­t­tre, je pense que ce ne sont pas les focales fix­es que tu aimes, mais les focales cour­tes (qui peu­vent être les deux, on est d’ac­cord). On a des focales fix­es de toutes les valeurs, et on peut être sur le trot­toir d’en face avec un 400 mm !

Répondre
Anael 21 février 2012 - 12:08

Oreille : Mon dernier voy­age était au Sri Lan­ka du coup je ne suis pas d’ac­cord avec toi sur le fait que les pho­tos ani­mal­ières c’est hyper par­ti­c­uli­er. Je pense plutôt que cela dépend de la des­ti­na­tion. Dès que l’on part un peu loin et que l’on est con­fron­té à une faune très dif­férente de celle que l’on con­nait on ai rapi­de­ment amené à en faire si l’on veux retran­scrire l’am­biance du pays. Lors de mon dernier voy­age je met les pho­tos de Stū­pas, de plan­ta­tions de thé et d’éléphants au même niveau.

Répondre
Oreille 21 février 2012 - 12:30

Anael : en fait, je crois qu’on ne par­le tout sim­ple­ment pas de la même chose 🙂 Quand je dis­ais « pho­to ani­mal­ière », je ne pen­sais pas aux ani­maux qu’on va être amenés à crois­er, mais plutôt à ceux qu’on va « chas­s­er ». Rester plusieurs heures à atten­dre, se met­tre au bon endroit, savoir quel ani­mal risque de point­er son nez et à quel dis­tance il faut être (parce que bon, un éléphant, c’est quand même gros :p mais si on espère pho­togra­phi­er de petits oiseaux...) Bref, lorsqu’au moins une par­tie du séjour est dédié aux ani­maux. Après, il est sur que si c’est pour pho­togra­phi­er les vach­es indi­ennes et les chèvres mon­goles, ça n’a pas grand chose à voir niveau équipement spécifique !

Répondre
Le Chat Photographe 21 février 2012 - 12:46

Non,non c’est bien les focales fix­es que j’aime, sou­vent comme tu l’as remar­qué grand angle.
Les focales fix­es sont le plus sou­vent plus lumineuses et par­fois plus légères.
mais j’aime aus­si le 180 2.8 com­pact ‚léger si tu as un 400 fixe c’est rarement pour faire tu reportage citadin, mais plus tôt pour faire de l’animalier

Répondre
Estelle 21 février 2012 - 12:57

Bon, je réfléchis encore un peu. De toute façon, l’ob­jec­tif 50mm n’est pas encore disponible pour les New, mais ne saurait tarder...
Mais j’avoue avoir une préférence pour le fixe...

Répondre
Anael 21 février 2012 - 13:30

Oreille : Alors on est d’ac­cord parfait ^^
Par con­tre un 50mm même pour des éléphants ça peut s’avérer frustrant.

Répondre
Pyrros 21 février 2012 - 18:57

De mon coté pas de choix mais comme tu les dis si bien des compromis.. 

J’apprécie vrai­ment le 100 macro pour son piqué mais en reportage le zoom est bien plus pratique 

ça dépend donc du type de pris­es de vue

Répondre
Adil 21 février 2012 - 20:45

J’ai con­science que le télé servi­ra bien moins que les autres. Mais je me dis que c’est aus­si l’ob­jec­tif que l’on doit le plus regret­ter de ne pas avoir quand on en a besoin 😛

Répondre
Oreille 21 février 2012 - 23:07

Le Chat Pho­tographe : j’ai bien com­pris, je voulais juste sig­naler qu’être proche de son sujet n’é­tait pas l’a­panage des fix­es 🙂 (j’ai pris le 400mm en exem­ple his­toire d’aller chercher les extrêmes, bien sûr !)

Estelle : l’idéal serait d’avoir quelqu’un dans tes con­nais­sances qui puisse te les laiss­er en test. Ça coûte cher les optiques nex ?

Anael : ah ça, je veux bien te croire ! Et pour peu qu’ils soient sauvages, on n’est pas trop ten­tés de s’approcher...

Pyrros : j’ai essayé une fois le 100mm en reportage, chez des arti­sans cadreurs (habituelle­ment, je ne le sors qu’en macro ou por­trait) et ce fut bien dif­fi­cile ! C’est quand même com­pliqué d’être réac­t­if quand il faut se con­tor­sion­ner pour réus­sir à cadrer... 

Adil : mais qui est lourd à porter pour rien ! 😀

Répondre
gaspard 22 février 2012 - 15:53

Je suis sou­vent agacé par le dis­cours con­venu qui voudrait que les « vrais » pho­tographe n’u­tilisent que des focales fix­es. Comme tu le soulignes très bien, l’u­til­i­sa­tion n’est pas du tout la même.
On dira sou­vent que la focale fixe « oblige » à réfléchir un peu plus ses pho­tos. Je n’ai pour­tant pas l’im­pres­sion d’être paresseux quand je tra­vaille avec mon 15–85mm...
Par con­tre qu’est-ce que je gagne comme temps. Sur cer­tains reportages je ne me ver­rai pas du tout jon­gler entre mes objectifs...

(Par con­tre, mon 50mm canon reste mon objec­tif favori).

Répondre
Estelle 22 février 2012 - 20:08

Ils coutent entre 300 et 350€. J’ai per­son­ne chez qui tester d’autres objec­tifs, et ces 2 objec­tifs là sont tout neufs dans l’of­fre Nex. Mais je pense que je vais d’abord pren­dre la focale fixe... Et puis je ver­rais pour le zoom. Je ne pars pas encore en Nami­bie, alors ça paut attendre ! 🙂

Répondre
Aurore 24 février 2012 - 11:25

Bon­jour,
Je me retrou­ve vrai­ment dans cette ques­tion, j’aimerais pou­voir me sat­is­faire de focales fix­es mais c’est pas for­cé­ment évi­dent, j’ai un 60 mm canon et pour les por­traits en intérieurs j’au­rais besoin de pouss­er les murs.
je voulais savoir, j’ai un canon 550 D, et j’ai cru com­pren­dre que la focale n’est pas plein for­mat et que pour un 60 mm en fait ça cor­re­spondrait à un 75 mm ou quelque chose comme ça ?
Peut on essay­er un objec­tif en mag­a­sin avec son boiti­er avant d’acheter ?
Bonne journée à tous

Répondre
Minami-o 24 février 2012 - 16:02

@Aurore :
Effec­tive­ment, le 550D est ce qu’on appelle un « moyen for­mat (APS‑C), c’est-à-dire que son cap­teur est plut petit que le « plein for­mat » (Full Frame, 24x36). Chez Canon, il me sem­ble que le coeff à appli­quer est x1.6, donc 60mm sur un APS‑C ~ 96mm sur un FF, ce qui effec­tive­ment est long en intérieur.
Per­so je suis chez Nikon (coeff 1.5), et j’ai préféré le 35mm f/1.8 au 50mm f/1.8 juste­ment pour cette rai­son : je voulais faire des pho­tos, dont des por­traits, en intérieur, et pour avoir testé le 50mm sur mon objo de kit, ça me sem­blait déjà trop long (~75mm). Le prob­lème est que ces focales plus réduites impliquent des défor­ma­tions, qui peu­vent être gênantes pour du por­trait (gros nez, etc.).
Pour ta ques­tion sur le test en mag­a­sin, je n’ai jamais essayé, mais je sais que ça se fait, en tous cas en mag­a­sin spé­cial­isé photo...

@Oreille :
Très bon arti­cle, enfin dis­ons que je suis d’ac­cord avec toi 😀
A mon sens, les deux (zoom et fixe) sont com­plé­men­taires, pas opposés... Bien sûr, je suis débu­tant, et l’ex­péri­ence me fera peut-être chang­er d’avis, mais pour le moment je pense qu’il est utile de cou­vrir du champ avec des zooms, et d’avoir des fix­es « spé­cial­isées », plus lumineuses, aux focales « clés » (intérieur ser­ré, portrait, ...)
D’ailleurs, en plus de mon 18–55mm de kit, et après avoir acquis un 35mm f/1.8, je viens de com­man­der un Tam­ron 70–300mm 😀 pour cou­vrir les longues focales (je ne pou­vais pas ne pas en par­ler, je suis comme un gosse qui attend Noël 😀 )

Répondre
Julien 25 février 2012 - 12:16

Le trav­el­ling com­pen­sé de l’ex­trait de film est quand même sacré­ment bien fait je trouve !
Ils n’ont pas du utilis­er une caméra toute pour­rie vu la dif­férence de focale ! 

Pour les pho­tos ani­mal­ières je suis d’ac­cord qu’il faut du bon matériel. Quand j’é­tais au Kenya j’avais juste un apn nor­mal et je crois que j’ai été rarement aus­si frus­tré. Mais ce qui me gêne avec le reflex et co c’est son encombrement...

Répondre
Aurore 1 mars 2012 - 11:57

Mer­ci beau­coup Minami‑o pour l’info.

Répondre
Muz 25 juin 2012 - 12:17

Bon arti­cle sur le sujet tou­jours dif­fi­cile à abor­der entre pho­tographes à cause des avis sou­vent très tranchés de chacun.
Per­so, je suis un peu comme toi, je ne priv­ilégie pas plus les zooms que les fix­es (sauf pour une ques­tion de bud­get). L’a­van­tage des zooms est l’an­gle de prise de vue, ce qui est très bien représen­té sur la scène de « la Haine » et dans ta pho­to à 17/50.
En tout cas je viens de décou­vrir ton site par hasard, il est très bien fait avec une bonne idée directrice.

Répondre
Mme Oreille : Le petit guide du voyageur photographe | Floetyo.com 11 novembre 2013 - 19:41

[…] sous toutes les cou­tures : choisir un fil­tre polar­isant, effac­er un cable elec­trique via Pho­to­shop, zoom ou focale fixe , sont quelques exem­ples d’articles qui fer­ont de vous des pho­tographes émérites […]

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.