fbpx

Un week-end en famille dans les Montagnes du Jura

C’est l’his­toire d’un cou­ple qui emmène sa petite fille de cinq mois à la mon­tagne. Ça se passe en févri­er. C’est une his­toire avec de la neige, du soleil, puis encore de la neige, et du brouil­lard. C’est une his­toire avec des prom­e­nades, des sap­ins, de la poudreuse qui craque sous les raque­ttes. C’est une his­toire avec du fro­mage, aus­si.

Bref, c’est l’his­toire d’un super week-end à décou­vrir le Haut Jura, et je vous racon­te tout ça en détail avec les bonnes adress­es à retenir !

[pul­lquote align=right]Toutes les infos sur le site des Mon­tagnes du Jura.[/pullquote]

Nous arrivons en gare de Morez, après un tra­jet dans un TER des plus pit­toresques. Un seul wag­on, des arrêts au milieu de nulle part, des gares qui ne sont sig­nalées que par de vagues abris. Nous voilà en Franche-Comté, juste à côté des Rouss­es, la grosse sta­tion de ski de la région. Mais ce n’est pas ici que nous nous ren­dons ; nous pour­suiv­ons notre route en taxi, direc­tion La Pesse, une petite com­mune dont wikipé­dia dit qu’il y a moins de 400 âmes.

Il fait un temps mag­nifique. Nous com­mençons par une petite prom­e­nade qui offre à la clef un panora­ma superbe. Il s’ag­it de rejoin­dre la Croix qui domine depuis une colline, puis de ren­tr­er par la forêt. Une mise en jambe sous le soleil, par­faite pour com­mencer le week-end, surtout quand la météo nous prévient que ça ne dur­era pas. (Et non, ça va pas du tout dur­er, en fait.)

jura-blog_01Montagnes du JuraMontagnes du JuraMontagnes du Jura

[pul­lquote]

L’adresse coup de cœur : cham­bre d’hôtes de la Renouée – 8, route de Chaudezem­bre 39370 La Pesse – Tél : 03 84 42 75 35[/pullquote] Nous dor­mons à la Renouée, et j’ai un vrai coup de cœur pour cette cham­bre d’hôtes !
La mai­son est une anci­enne ferme, et les pro­prié­taires ont fait en sorte d’en garder charme et cachet. Nous y pas­sons une agréable soirée, à décou­vrir des plats locaux à tra­vers un dîn­er partagé avec les autres occu­pants, une famille venue ski­er avec deux enfants en bas âges. Il faut pré­cis­er que les Mon­tagnes du Jura sont vrai­ment idéales pour les familles voulant s’adon­ner aux sports d’hiv­er. A La Pesse, on peut trou­ver des pistes de luge, des sen­tiers pour les traîneaux à chiens, une remon­tée mécanique pour le ski, des endroits où faire des raque­ttes, et le tout acces­si­ble dès un très jeune âge.
Alors certes, avec un bébé, on était assez lim­ités. Mais de toute façon, je ne sais pas ski­er... Alors on s’est juste promenés, et c’é­tait déjà pas mal !

jura-blog_02La météo annonçait de la neige dans la nuit. Le vent souf­flait fort mais nous étions au chaud, c’é­tait par­fait.
Au petit matin, nous avons poussé les volets et décou­vert que, non seule­ment la neige était tombée en abon­dance, mais qu’en plus elle con­tin­u­ait de tomber...

jura-blog_03

Après un petit déje­uner et un peu d’at­tente auprès du poêle du salon, arrive Valérie. Nous devions par­tir ran­don­ner en raque­ttes. Pour nous, ça ne fait aucun doute, avec un tel temps, on va rester au chaud. Mais ce ne sont pas quelques flo­cons qui effraient la guide, bien plus habituée que nous !

Un peu inqui­ets, nous attrapons nos sacs. Je pense à mon petit mon­stre qui, certes, tes­tait les tem­péra­tures néga­tives en Slovénie la semaine précé­dent notre week-end jurassien, mais pas dans de telles con­di­tions ! Il ne fait pas vrai­ment froid, mais le vent souf­fle fort, et la neige s’ac­croche partout, for­mant des paque­ts froids et humides.

Nous chaus­sons nos raque­ttes, sor­tons les houss­es anti-pluie de nos sacs, instal­lons le bébé dans la pul­ka, et c’est par­ti !

jura-blog_04
[pul­lquote align=right]

Pour louer une pul­ka ou organ­is­er un séjour com­plet dans les Mon­tagnes du Jura : La chano­line.

[/pullquote]

La pul­ka, c’est donc cet espèce de traîneau qu’on tire dans la neige. L’en­fant est instal­lé dans un petit duvet, bien au chaud. Je ne vais pas vous dire qu’elle a adoré, vu les pleurs qui ont mar­qué le début de la marche, mais elle s’est rapi­de­ment endormie. Dans quelques mois (l’hiv­er prochain, en somme), elle sera bien plus à même d’en prof­iter (c’est plutôt con­seil­lé à par­tir de 1 an).
jura-blog_05Montagnes du Jura
C’est en tirant la pul­ka que nous rejoignons notre hôtel. Le brouil­lard ne se lève pas, la neige con­tin­ue de tomber. On observe le paysage en dégus­tant de nou­velles spé­cial­ités locales, au restau­rant de l’hô­tel.

[pul­lquote align=right] La bonne adresse pour tester les spé­cial­ités fro­magères : Le Trappeur, hôtel et restau­rant – Vers le Manon, 39310 Les Mol­unes
[/pullquote]

Nous dor­mons dans un gîte d’é­tape, placé sur le tra­jet de la Grande Tra­ver­sée du Jura, cet itinéraire qui, comme son nom l’indique, tra­verse le parc naturel région­al du Haut Jura. Les ran­don­neurs arrivent les uns après les autres mais aujour­d’hui, je ne les envie pas !
jura-blog_06

En fin de journée, la neige s’ar­rête de tomber, et nous ten­tons une sor­tie. La vis­i­bil­ité est réduite, et la lumière vrai­ment étrange, pas­sant d’une teinte à l’autre con­stam­ment. Un instant, tout sem­ble bleu, puis le rouge prend le dessus tout de suite après. C’est presque imper­cep­ti­ble, tant le blanc est omniprésent, mais j’avais rarement vu des lumières sem­blables.

jura-blog_07Montagnes du Jura
Nous n’irons pas très loin, le brouil­lard faisant rapi­de­ment son retour, recou­vrant à nou­veau tout le paysage. Nous retournons à l’hô­tel, où une bonne gex­i­flette nous attend. Gex­i­flette ? C’est comme la tar­ti­flette, mais avec du bleu de Gex à la place du reblo­chon. C’est ce qui donne de la force à ceux qui ran­don­nent...

jura-blog_08Montagnes du JuraMontagnes du Jura
Montagnes du Jura
Au petit matin, le ciel s’est un peu dégagé, se lais­sant presque aller à quelques éclair­cies. Vite, nous chaus­sons les raque­ttes et par­tons explor­er les alen­tours, avec notre fille en porte-bébé, bien au chaud !

Dif­fi­cile de savoir où aller dans la neige fraîche. Même en raque­ttes, on s’en­fonce très vite, et surtout, on ne voit pas vrai­ment les sen­tiers. Nous lon­geons un temps une piste de ski de fond avant de bifur­quer au hasard de nos envies.
jura-blog_09Mais les éclair­cies ne sont que de cour­tes durées. Et rapi­de­ment, le brouil­lard bouche à nou­veau toute la vue. Nous quit­tons Le Trappeur avec l’e­spoir de retrou­ver une météo plus clé­mente, mais rien à faire, le brouil­lard nous pour­suit !
jura-blog_10Montagnes du Jura
[pul­lquote align=right] Pour un bon déje­uner : le Pré Fil­let – Lieu-dit Le Pré Fil­let, 39310 Les Mol­unes
[/pullquote] Avant de ter­min­er par une dernière prom­e­nade, tou­jours dans le brouil­lard, nous déje­unons au Pré Fil­let, un très bon restau­rant bien con­nu dans la région. Un lieu famil­ial que la bonne répu­ta­tion se charge de rem­plir. Nous enchaînons les plats et spé­cial­ités, hon­teux de caler si rapi­de­ment tant nous n’avons pas l’habi­tude de manger autant... Heureuse­ment, le mau­vais temps se charge de nous dire que rien ne presse, que nous sommes bien à l’in­térieur !

jura-blog_11pngMontagnes du Jura
Montagnes du Jura

3 Commentaires

  1. Ah le Jura, des paysages mag­nifiques à coup sur ! Je ne sais pas si c’est intéres­sant en hiv­er, mais je con­seille vive­ment d’aller voir les cas­cades du Héris­son : paysages stupé­fi­ants garan­tis !

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest