Un week-end à Ostende : que voir, que faire, où manger, quel hôtel

Je pourrais commencer cet article en citant Ferré mais je crois que je l’ai déjà fait la dernière fois que j’ai écrit sur Ostende. En plus, Léo parle de la pluie, quand j’ai toujours eu du beau temps. Il y a aussi Bashung ou Brel, mais je vais me contenter de vous dire qu’Ostende fait partie de ces villes où j’ai plaisir à revenir. Je ne me lasse pas des longues promenades sur la jetée, des pauses à regarder les autres se promener.
Ostende, c’est en Belgique, sur la côte (en Flandre Occidentale). Une ville portuaire et balnéaire qu’on apprécie facilement le temps d’un week-end.
Petit guide pratique pour un week-end à Ostende : quel hôtel choisir, où manger, que voir et que faire.

Week-end à OstendeWeek-end à Ostende

Cliquez pour agrandir et faire défiler les photos

Avant d’aller plus loin, il faut que je vous parle des cuistax. C’est un classique. Un mélange entre vélos couchés et voitures à pédales qu’on décline dans toutes les combinaisons possibles : pour enfants, pour adultes, en solo, à deux, à quatre, à huit… On les loue à l’heure pour pas très cher un peu partout sur la jetée, ou dans les rues adjacentes. C’est un bon moyen pour parcourir la promenade et s’amuser un peu.

 

 

Pourquoi aller à Ostende ?

Hé bien pour toutes les raisons ci-dessus ! Parce que c’est juste à côté de la France, idéal pour un week-end depuis Paris, et que ça change un peu de la Normandie. Parce qu’on y mange bien, parce qu’entre la langue et l’architecture, c’est hyper dépaysant. Parce qu’il y a une grande variété de choses à y faire, qui ne se limitent pas à la jetée !

Note : si vous comptez faire beaucoup de visites, regardez pour un City Pass, ça peut être intéressant.

Week-end à Ostende

Cliquez pour agrandir et faire défiler les photos

Week-end à Ostende

Comment aller à Ostende ?

En train, pardi ! Depuis Bruxelles, il y a des trains régulièrement, et on n’a pas à changer de gare quand on arrive de Paris. Il est parfaitement possible de sortir du travail à 18h et de dormir à Ostende. Parfait, donc !
La SNCB (les trains belges) vous déposera en centre-ville, à quelques minutes à pieds de la plage.

Week-end à Ostende

 

Où manger à Ostende ?

Vous pouvez manger des moules-frites dans les petits restaurants, et c’est vrai qu’il serait dommage de se passer de fruits de mer, parce qu’Ostende regorge de bonnes adresses. Je vous en proposer deux, très différentes, mais avec un point commun : un réel amour du bon produit, et du produit frais. Puisque c’est ça, qui fait un bon restaurant belge : un bon produit. Du poisson frais, des légumes strictement de saison.

 

 

Le Bistro Mathilda

Le Bistro Mathilda propose une cuisine gastronomique tout simplement délicieuse et d’un grand raffinement. Il ont deux spécialités : le tartare préparé devant vous avec une gestuelle très soignée, et les crevettes. Pour ces dernières, ils mettent un point d’honneur à ce qu’elles soient belges, et non hollandaises. Quelle différence, me direz-vous ? La fraîcheur ! La crevette hollandaise reste trois jours sur le bateau avant d’être cuite et décortiquée à terre. Alors que la crevette belge est directement cuite à l’eau de mer et décortiquée à la main sur le bateau, pour une livraison dans les douze heures qui suivent. C’est artisanal, et ça garantit un goût absolument magnifique. Enfin, comme je te le disais, la crevette, c’est le fruit de la mer. On la fait au barbecue, bouillie, grillée, rôtie, sautée. T’as la crevette kebab, la crevette créole, le gombo de crevettes ; à la planche, à la vapeur, en sauce ; tu fais l’avocat crevettes, la crevette citronBref, je vous conseille leur tatjespap : purée au lait battu et beurre de noisettes, œuf poché, et donc, bien sûr, crevettes. Mélangez bien. Vous m’en direz des nouvelles !

PS : leur carte des vins est plutôt sympa aussi (et internationale, pour le coup : Sauvignon d’Afrique du Sud, Riesling d’Autriche, …).

Aparté du Belge : « Concernant les crevettes, il faut savoir que les pêcheurs belges ne sortent pas en mer le dimanche. Il n’est donc pas possible de trouver des crevettes belges – fraîches – le lundi. Le restaurant est d’ailleurs fermé le lundi. Et le mardi. »

 

La Galerie Beausite

La Galerie Beausite, c’est un endroit complètement hybride. Ni un restaurant, ni une boutique : un lieu de vie, où l’on vient pour écouter un concert, où l’on s’assoit pour boire une bière, et où l’on finit par dîner et repartir avec un fauteuil vintage ou un objet d’art contemporain sous le coude. Ann et Gil ont ouvert la Galerie Beausite il y a tout juste un an, et l’ont conçue comme un lieu de vie où tout se mélange. Il y a donc constamment des expos, et le mobilier est en mouvement, selon les ventes, les trouvailles. Ann customise elle-même certains des meubles, et c’est également elle qui tient les fourneaux.

 

Week-end à OstendeWeek-end à OstendeWeek-end à Ostende

Cliquez pour agrandir et faire défiler les photos

La cuisine est ouverte, on discute avec elle pendant qu’elle nous prépare un repas à base de produits frais et locaux. Le lieu est lumineux, très spacieux, et ça renforce la sensation de bien-être : on se verrait bien rester pour une sieste après le repas.

PS : si vous venez à plus de 4, réservez à l’avance, pour que Ann puisse prévoir de quoi nourrir tout le monde !

Week-end à OstendeWeek-end à OstendeWeek-end à Ostende

Que faire à Ostende ?

Je vous le disais dans l’intro : Ostende, c’est le cuistax sur la promenade. Et, bien sûr, il y a beaucoup d’autres choses à y faire également. Il faut s’éloigner de la plage, découvrir le centre-ville, les petites rues piétonnes, les parcs, …

Le Mercator

Si vous visitez Ostende en famille, c’est la visite presque indispensable, un classique. Les enfants belges y passent tous. C’est un fameux trois-mâts fin comme un oiseau (hissez haut, oui), converti en musée nautique. Et nous avons eu droit à une visite un peu particulière, puisque le navire était décoré pour Halloween. Du coup, c’était vraiment surréaliste !

Le Mercator se visite tous les jours de 10h à 17h. Plus d’infos ici.

Week-end à OstendeWeek-end à OstendeWeek-end à OstendeWeek-end à OstendeWeek-end à OstendeWeek-end à Ostende

Le Marvin Gaye Midnight Love Tour

Février 1981, la star du Motown quitte son label et débarque à Ostende. Là, il va se reposer et composer l’album Midnight Love et le tube Sexual Healing. C’est une visite d’Ostende à travers le séjour de Marvin Gaye, que propose le Midnight Love Tour. En clair, on vous confie un iPod, et vous suivez l’itinéraire qu’il vous indique pour découvrir des vidéos et des anecdotes sur Ostende et Marvin Gaye.
La visite se réserve auprès de l’Office de Tourisme, mais vous la faites quand vous voulez.

Week-end à OstendeWeek-end à Ostende

Prendre le tram vers le domaine Raversijde

Le tram se prend en centre-ville, direction De Panne. Le domaine appartient à Ostende, mais est un petit peu excentré. On y retrouve trois musées : la propriété du Prince Charles de Belgique qui vécut là, un site archéologique médiéval, et un bout du Mur de l’Atlantique (ligne de défense côtière de l’armée allemande durant la seconde guerre mondiale). Trois musées, trois époques, trois ambiances !

 

Week-end à Ostende
Week-end à Ostende

Walraversijde : la Flandre au XVème siècle

Walraversijde était un petit village de pêcheurs, prospère. Et l’histoire a fait qu’il a disparu… jusqu’à ce qu’un groupe d’archéologues amateurs s’y intéresse. Depuis 1992, des fouilles ont donc été entreprises pour découvrir ce pan de l’Histoire de cette région.
Aujourd’hui, on visite donc plusieurs maisons reconstituées, racontant la vie des habitants à l’époque. Il y a un audio-guide plutôt bien fait qui donne tous les détails, raconte les histoires…

Fermé pendant l’hiver, toutes les infos ici.

 

 

Week-end à OstendeWeek-end à OstendeWeek-end à Ostende
Week-end à OstendeWeek-end à Ostende

Atlantikwall : le Mur de l’Atlantique

C’est ce qui attire autant d’anglais à Ostende. Pendant la seconde guerre mondiale, l’armée allemande a construit des fortifications un peu partout, et notamment à Ostende. Le site est gigantesque, on parcourt des souterrains, on visite les bunkers, les dortoirs… Bref, une plongée dans une période phare de l’Histoire du siècle dernier, avec toujours la vue sur la mer !

Toutes les infos ici.

Week-end à OstendeWeek-end à OstendeWeek-end à OstendeWeek-end à OstendeWeek-end à OstendeWeek-end à Ostende

 

Où dormir à Ostende

(paragraphe rajouté en Janvier 2015 suite à de nombreuses demandes !)

Lors de mes différents séjours à Ostende (j’y suis encore retournée depuis cet article !), j’ai eu l’occasion de tester plusieurs hôtels. Ce que je vous conseille pour choisir votre hôtel, c’est de ne pas vous focaliser sur la plage : vous ne serez jamais loin ! Nul besoin d’avoir vue sur la mer pour profiter de son hôtel, tant il est aisé d’aller marcher sur la promenade le soir, et ce depuis n’importe quel établissement en centre ville.

Si vous venez en hors saison, veillez quand même à ne pas choisir un hôtel trop « vieillot » : une bonne isolation thermique reste appréciable, les nuits sont fraîches !

Voici donc quelques hôtels approuvés :

Le Mondo : ils sont très fiers de leur salle de petit déjeuner, et ont de quoi (et la nourriture est variété et bonne). Les chambres sont beaucoup plus sobres mais très bien. La fois où j’y suis allée, nous nous sommes retrouvés dans une suite familiale sans l’avoir demandé, et pour qui veut une chambre attenante pour venir avec les enfants, c’est pas mal du tout. Et pour l’anecdote, il y a eu un couac au niveau de la réservation qui a fait qu’ils n’avaient pas enregistré que nous restions deux nuits (nous n’avions pas de bagage, juste une trousse de toilettes) : l’occasion de tester la gentillesse du personnel !

Hôtel Louisa : hôtel très classique (même si architecture sympa) et propre.

Le New Astoria : aucun charme, mais l’un des moins chers (qui reste correct !).

Hôtel Bero : un peu plus cher que les autres, c’est un hôtel ultra moderne, avec de nombreux équipements pour s’occuper quand il fait trop moche pour sortir. La fois où j’y suis allée, j’ai eu un coup de chance : j’avais une des chambres d’où on aperçoit la plage (mais c’est un détail).

Si vous venez à Ostende pour un week-end en couple, je vous conseille vraiment le Mondo ou le Bero, dans deux genres très différents.

Articles qui pourraient vous plaire

15 Commentaires

Cedric 6 novembre 2013 à 11:07

Ah bah tu sais quoi: on a mangé au même endroit (bien que pas la même chose) et on a presque fait les mêmes activités.

Si tu y retournes, va jeter un œil au Fort Napoléon: c’est une visite bien sympathoche à faire (et va bouffer des bigorneaux sur le vieux port, c’est très bon).

Répondre
Oreille 18 novembre 2013 à 16:10

Les classiques 😉

Répondre
Sophie @UnAllerSimple 6 novembre 2013 à 11:16

Très jolies photos et très bonne idée pour partir quelques jours. Les quelques lignes sur la crevette belge sont assez convaincantes, miam 🙂
J’adore l’idée de marcher sur les sons de la bête de la Motown, y’a moyen d’impressionner la copine pour ceux qui voudrait faire un gros coup romantique.
Honte à nous, on a pas encore goûter les frites belges malgré le fait que des belges en voyage nous aient expliqué cent fois le mode de préparation (les deux bains d’huile et tout le tralala). Mais après cette lecture ça nous donne bien envie d’y faire un saut !

Répondre
Oreille 18 novembre 2013 à 16:12

Franchement, t’essaies une fois, en tu ne mangeras plus jamais de frites de la même manière !

Répondre
Laurène - Carnet d'escapades 6 novembre 2013 à 14:18

Bon, de Suisse c’est (un peu) moins pratique, mais je ne connais tellement pas la région qu’il faudrait vraiment que j’aille y faire un tour, cela a l’air très chouette. D’autant que toute ton explication sur les crevettes belges m’ont donné envie maintenant, c’est malin… :-p

Répondre
Laurène - Carnet d'escapades 6 novembre 2013 à 14:20

il fallait lire « m’a donné envie », bien sûr! :-s

Répondre
Oreille 18 novembre 2013 à 16:17

Disons que tu as un train de plus, forcément… Et en avion, j’imagine que ça ne doit pas être hyper simple, dans le genre..

Répondre
Aurélien Calonne 6 novembre 2013 à 21:38

Ton billet me donne envie d’y aller faire un tour, moi qui habite juste à côté (Dunkerque) je n’ai jamais pris le temps d’aller la découvrir !

Répondre
Sarah 7 novembre 2013 à 7:46

Rhoooo! faire du Cuistax le long de la jetée à Coxyde et manger un cornet de crevettes grises: ça me rappelle mes été gamine dans le plat pays!

Répondre
Odile 11 novembre 2013 à 11:16

Superbe photos !! J’adore ! C’est toujours un plaisir de vous lire, merci 🙂 !

Répondre
carla 14 novembre 2013 à 19:26

les photos sont très chouettes! maintenant y’a plus qu’à monter dans le train, car ça fait bien envie…

Répondre
EnvieVoyages 18 novembre 2013 à 15:21

Tu m’as fait redécouvrir Ostende! En tant que belge, on y a passé une bonne partie des vacances quand on était enfant. Et pourtant, j’ai l’impression de redécouvrir la région.
Le Mercator j’aimais m’y promener! Avec les décoration d’Halloween ça devait être particulier.

Répondre
lauren 15 avril 2014 à 16:47

ça donne envie, connais-tu un endroit sympa pour y dormir ?

Répondre
Afal-lah karima 6 décembre 2016 à 18:03

J’ai juste envie d’être tenue au courant de vos récits de voyage …et de vos précieux conseils…mille mercis je viens de prendre quelques infos concernant Ostende 🍤🍤🍤mercis

Répondre
Laurent 8 décembre 2016 à 18:58

Salut, tu utilises quoi comme filtre?

Répondre

Laisser un commentaire