Source d’inspiration #10 : Destination : Muckle Flugga

Voilà un mois et demi que nous sommes ren­trés du Mali et, mis à part quelques week-ends dans la famille, nous n’avons pas quit­té Paris. Heureuse­ment, je m’évade en pré­parant nos prochaines des­ti­na­tions. D’ici l’été prochain, nous allons faire quelques escapades à vélo en France, puis du bateau et encore du vélo dans des con­trées plus nordiques.

Je compte bien rentabilis­er la Gopro, et vous ramen­er des petits films sym­pas. Du coup, his­toire de me met­tre dans l’ambiance, je par­cours les vidéos des autres. Et je suis tombée sur celle-ci, qui résumerait presque tout en même temps, et m’amuse beau­coup !

Alas­tair a passé l’année au Roy­aume-Uni, à décou­vrir son pro­pre pays, par­tant du principe que l’aventure com­mence dès qu’on fran­chit sa porte. Il a donc lancé le con­cept des mir­coad­ven­tures et, dans le cas présent, il se rend tout au nord...

Je vous laisse regarder la vidéo :

Bon, y a deux ou trois soucis avec leur son, et la fin ressem­ble à un export raté, mais il est rare que je regarde des vidéos aus­si longues en entier, et sans rien faire à côté.

Nos deux gail­lards voy­a­gent donc avec des Bromp­ton, la crème des vélos pli­ants, et réus­sis­sent à embar­quer dessus des « bateaux », de quoi camper, et de quoi faire des vidéos ! Inclu­ant même un petit rail pour trav­el­ling...

De manière générale, je n’aime pas trop les voix-off, mais ne serait-ce parce que leur accent est choupi, je réus­sis pour une fois à la sup­port­er ! Elle n’écrase pas l’image, n’est pas omniprésente, laisse de la place à l’ambiance... et, finale­ment, dynamise un peu le tout.

Ce que je retiens pour mes pro­pres futures vidéos d’échappées cyclistes, c’est qu’il faut beau­coup se met­tre en scène, et donc impéra­tive­ment pren­dre un petit trépied. Nous l’avions ten­té, rapi­de­ment, à San Fran­cis­co, et c’était tout de même assez fas­ti­dieux : faire son cadrage, lancer la vidéo, courir se met­tre en place, pass­er devant la caméra, revenir en arrière pour véri­fi­er que c’était bien, et repar­tir. Ici, ils utilisent le fait d’être deux pour se filmer l’un et l’autre, ce qui est beau­coup moins fati­gant, et beau­coup plus jouable sur plusieurs jours. Parce qu’au final, c’est plus un film sur une aven­ture sportive que sur les îles Shet­land, mais on prof­ite des plans sur les vélos pour décou­vrir des paysages qui seraient ennuyeux sans action (ils sont mag­nifiques, hein, mais filmer ça pen­dant cinq min­utes serait peut-être long !)

6 Commentaires

  1. Très sym­pa ce trip à vélo et bateau ! Et j’aime beau­coup ce con­cept de « micro-aven­ture », c’est très inspi­rant.
    Pour ma part je ne fais pas de vidéo, je me con­tente de la pho­to mais j’aime beau­coup décou­vrir de nou­velles choses avec ce rdv du mer­cre­di.
    Petite remar­que con­cer­nant le rail (en tant que pure obser­va­trice, je n’y con­nais rien en matos vidéo), je trou­ve que l’utilisation qui en est faite ici est juste bien, on voir quelques scènes tournées au rail de temps à autres et ça suf­fit.
    J’aime moins quand on en fait une util­i­sa­tion plus « abu­sive », je m’explique : je me sou­viens d’une autre « source d’inspiration vidéo » postée il y a quelque temps sur un cou­ple qui par­tait très sou­vent et fai­sait une vidéo à chaque fois (j’ai oublié le nom désolée) et qui avait vis­i­ble­ment acheté le dernier rail de-la-mort-qui-tue. Et leur vidéo était sym­pa mais j’ai trou­vé qu’il y avait beau­coup trop de trav­el­lings, un peu las­sants à la longue, dont quelques-uns n’apportaient pas grand chose. Alors oui ça fait pro mais pour moi, point trop n’en faut 🙂 !
    Voilà j’arrête, encore bra­vo pour ce super blog qui me fait voy­ager via mon écran entre 2 escapades 🙂 !

  2. J’aime beau­coup leur con­cept. C’est sym­pa. Après c’est clair que cela doit être usant à la longue de pren­dre ta caméra, l’installer, pren­dre ton vélo et te lancer puis revenir vers ta caméra et con­trôler que tout est bon. Déjà que cela peut-être long pour le faire avec des pho­tos alors en vidéo j’imagine même pas...

    En tout cas bonne inspi­ra­tion. Tou­jours bien de regarder ce que les autres font.

  3. Melv­ina : je com­prends ce que tu veux dire, et je dois avouer que je suis plutôt d’accord. En fait, je crois que c’est un défaut de technophile ! C’est pareil pour les films avec 5 min­utes de time laps­es. On décou­vre un effet, une tech­nique, un nou­veau jou­et, et on l’utilise à toutes les sauces jusqu’à épuise­ment. Je crois qu’il faut réus­sir à pren­dre le meilleur de chaque chose pour que tout se com­plète et fasse sens 🙂
    Là, je trou­ve aus­si que ça passe bien, ça amène de la douceur, et ce n’est pas trop répéti­tif.

    Tuni­maal : tant qu’on ne pompe ni ne plagie ^^ Je crois que la cul­ture visuelle est super impor­tante pour pro­gress­er, se créer une base de références incon­scientes qui nous guideront le moment venu 🙂 Le tout est de bien digér­er !

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest