Source d’inspiration #11 : Holi

Aujourd’hui, je pique une vidéo chez Jere­my : direc­tion l’Inde et la célèbre fête de Holî : deux jours de folie, à chaque équinoxe de print­emps, pen­dant lesquels les gens lan­cent des pig­ments col­orés. Chaque couleur a une sig­ni­fi­ca­tion et tout le monde finit bar­i­olé !

Dans la vidéo qui suit, Jonathan Bregel et Khalid Mohtaseb jouent la carte slow motion à fond, présen­tant leur courte vidéo comme un instant fugace qu’on aurait décom­posé.

Comme d’habitude, je vous laisse regarder la vidéo et je vous explique où je veux en venir un peu plus bas :
 

 
Alors, je vous le dis tout de suite, on ne fera jamais la même chose, en tout cas pas en temps qu’amateurs avec nos petits reflexs ! Là, vous avez d’une part une équipe pro­fes­sion­nelle (entre filmer seul et être entouré, ça fait une sacrée dif­férence...) et surtout du gros matériel, dont une caméra Phan­tom Flex qui per­met de filmer à plus de 2500 images par sec­onde. Inutile de vous dire le prix de ce jou­jou à l’achat, dis­ons juste que pour une journée en loca­tion, vous en avez pour l’équivalent d’un 5D Mark III ! (ouais, quand même...)

Alors pourquoi je vous en par­le ? Parce qu’une caméra qui vaut autant qu’une mai­son en Auvergne, ça se pro­tège ! Du coup, j’ai envie de partager avec vous quelques tech­niques pour garder son appareil intact !

La pre­mière solu­tion pour­rait être d’investir dans des solu­tions toutes faites. Vous avez ain­si ce genre de choses : OP/Tech Rain-Sleeve. Vous remar­querez que c’est ven­du par deux : c’est hyper frag­ile, et la durée de vie ne doit donc pas être très longue, ce qui explique le prix mod­ique... C’est conçu pour la pluie, mais ça pro­tège aus­si bien des pig­ments !
Un peu au-dessus, vous trou­verez des houss­es un peu mieux conçues, un peu plus résis­tantes, par­faites pour rester des heures sous le crachin.
Enfin, si on veut être sûr de soi, on pour­ra car­ré­ment acheter une housse étanche, fab­riquée pour aller sous l’eau ! Là, impos­si­ble de réus­sir à abîmer l’appareil si tout est bien fer­mé ! C’est la seule des trois options à pro­téger l’objectif. Dans les autres cas, il fau­dra impéra­tive­ment installer un fil­tre UV (un fil­tre qui ne sert à rien si ce n’est pro­téger) his­toire d’éviter les rayures, ou les tach­es col­orées indélé­biles (ça peut don­ner des effets sym­pas à vos pho­tos, mais il vaut mieux que ça ne soit pas sur l’objectif lui-même !)

Et nos deux réal­isa­teurs, ils ont util­isé quoi ? Hé bien rien de tout ça : la tech­nique du bon vieux sac poubelle. Ayant testé la ver­sion sac plas­tique de super­marché, je vous con­seille vrai­ment d’utiliser un bon gros sac résis­tant. Celui-ci va être mal­mené, il ne doit pas se déchir­er au bout de dix min­utes ! Donc, un sac, quelques élas­tiques (ou du scotch, mais ça empêche de réu­tilis­er la chose ultérieure­ment), et c’est par­ti pour le brico­lage. A not­er qu’il faut choisir le bon objec­tif (on ne pour­ra pas chang­er toutes les cinq min­utes) et essay­er de laiss­er de la place pour pass­er les mains.

En vidéo, le prob­lème sera de pou­voir visu­alis­er le cadrage et la mise au point sur l’écran LCD : il fau­dra bidouiller avec du plas­tique trans­par­ent !

 

15 Commentaires

  1. Mag­nifique cette vidéo !
    Per­so j’utilise celle-là de housse (http://www.amazon.fr/%C3%A9tanche-appareil-Olympus-Panasonic-FZ50-FZ45/dp/B005D47QOG/ref=cm_rdp_product), plutôt abor­d­able, moche mais effi­cace une fois qu’on a pris le coup de l’enfiler. ça pro­tège le « corps » de l’objectif, et en la calant sur le pare-soleil ça pro­tège aus­si la lentille frontale (même si j’ai aus­si un fil­tre). Testée durant 3 voy­ages sur un Canon 30D prin­ci­pale­ment avec un 18–135, et entre la pluie en Russie et la neige en Norvège, ça valait le coup. Faut que j’aille en Inde pour tester les pig­ments !

  2. Quelle qual­ité, quelle beauté d’images ! c’est génial de voir ça sous cet angle 🙂
    Mer­ci pour cette belle décou­verte mais là c’st vrai­ment la cour des pros...
    En tout cas les couleurs et tous ces ralen­tis sont superbes !

  3. @Flo : c’est pas la cours des grands plu­tot 😀 ?
    J’avais vu un gars sur la plage à La Reunion avec une housse comme celle la. Sur le coup j’ai trou­vé ça bien ridicule.Mais une fois ren­tré j’ai com­pris ma douleur avec les traces de sel et de sable.Donc du coup j’ai rajouté cet acces­soire sur ma Wish­list

  4. J’adore l’effet, on a une impres­sion de relief qui se dégage finale­ment. Ce virage vers la pro­tec­tion de l’appareil je n’y m’attendais pas ! Est ce qu’avec les nou­veaux venus du genre Nikon 1 (je crois 400 images/s en VGA) on peut réus­sir à faire quelque chose dans le genre ?

  5. Sophie : c’est encom­brant dans ton sac ? ça donne quoi quand c’est replié ?

    Flo et Yo : ça va, on ne vous dérange pas trop ? :p C’est clair que ça ne sert à rien de rêver, c’est un exem­ple par­mi tant d’autres où le matériel fait tout...
    Le sel et le sable sont de vrais calamités ! T’as pris le coton tige et t’as minu­tieuse­ment tout net­toyé ? tout est par­ti ?

  6. Bruno : désolée, t’étais ren­du dans les spams, pour une rai­son incon­nue ! Dis­ons que là, on a à la fois la pos­si­bil­ité de filmer très très vite (on a presque l’impression d’un effet bul­let time grâce aux mou­ve­ments) et en même temps une très grande qual­ité d’image. Rajoute à ça un tra­vail de chef op » sur place et de la post-prod... Cela dit, sans faire la même chose, on peut quand même faire des trucs sym­pas à notre niveau \o/

  7. C’est une belle vidéo ... on com­prend vite l’intérêt de pro­téger son matériel, même si je suis con­tre les fil­tres UV c’est peut être l’une des rares occa­sions pour en utilis­er un 😉

  8. Tanned : oui, c’était en mars, mais pas franche­ment grand chose à voir avec la ver­sion indi­enne qui dure 2 jours et où tout le monde joue le jeu !

    Curieuse Voyageuse : ça donne envie d’y retourn­er, hein ?

    Pyrros : j’ai longtemps été con­tre, aus­si, mais vu le nom­bre de fois où l’explosion de lentille frontale a été évitée grâce à ça, je ne les enlève plus (enfin, sauf sur le 50 parce qu’on s’en fout, et ceux sur lesquels y’a des polar­isants, bien sûr !)

  9. MAGNIFIQUE!! J’adore cette vidéo, c’est claire­ment dans mon top de cette année ! Bon, je n’ai pas pu me retenir, je l’ai pub­liée sur mon Face­book, je devais per­me­t­tre aux gens de voir cette beauté quand même 🙂

  10. (réponse tar­dive...)

    Non, ça ne tient pas de place dans le sac, repliée je dirais l’encombrement et le poids d’un paquet de cig­a­rettes (oui, cha­cun ses références de com­para­i­son, désolée). C’est unique­ment du plas­tique, épais mais sou­ple, avec juste quelques « stops » (comme pour un kway). Donc pas encom­brant du tout. Per­so la housse est tou­jours en vrac au fond du sac, épais­seur zéro !

  11. Haaaaaaaa cette vidéo... Elle est mag­ique, ca fait rêver ! Un jour quand j’aurai gag­né au loto je m’offrirai du matériel comme ça!!
    Pour Holi et autres fes­ti­vals (comme Songkran fête de l’eau en thai­lande, ou Boryeong le fes­ti­val de boue de Corée) je n’avais pas voulu sac­ri­fi­er mon appareil, même pro­tégé, donc je n’ai sor­ti que mon petit Pana­son­ic Lumix étanche et anti­choc, c’était par­fait ! (quoiqu’un peu lim­ite avec la boue... C’est anti-eau et non anti-sable/poussière/boue!)
    Mais bien sûr niveau qual­ité d’image ce n’est pas com­pa­ra­ble... Et ça implique de se bal­lad­er avec 2 appareils pho­to, mais j’aime beau­coup avoir le choix de pren­dre juste le petit dans la poche par­fois !

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest