fbpx

Quelques jours à Belfast : 6 choses à ne pas louper

par Madame Oreille

En Juin der­nier, je décou­vrais l’Irlande du Nord, prin­ci­pa­le­ment en lon­geant la Cau­se­way Cos­tal Route, à la recherche des lieux de tour­nage de la série Game of Thrones. Après quelques jours dans les Mourne Moun­tains, un vrai coin de para­dis entre mer, mon­tagnes et forêts, je rejoi­gnais Bel­fast, pour la fin du séjour. Là-bas, je n’a­vais pas grand chose de pré­vu, pas vrai­ment d’i­dées, hor­mis un tour de la ville en taxi noir et la visite du Tita­nic Bel­fast, les clas­siques. (D’au­tant plus imman­quable que l’ex­po Game of Thrones se tenait jus­te­ment à Bel­fast pen­dant mon séjour).
Je vou­lais sur­tout m’imprégner de l’am­biance irlan­daise, avant de repartir.

Une journée de beau temps

Vous me direz que la météo ne dépend pas de vous mais il faut rete­nir une chose que vous conseille­ront tous les irlan­dais : s’il fait beau, res­tez dehors ! Au moindre rayon de soleil, annu­lez vos visites en inté­rieur, et profitez !
Ain­si, en Irlande du Nord, il n’est pas rare que les gens partent plus tôt du bou­lot, voire n’aillent pas tra­vailler, si on attend un grand beau soleil. Les parcs se rem­plissent, tout le monde est en exté­rieur. Vous remar­que­rez alors que les irlandais(es) sortent assez faci­le­ment les vête­ments d’é­té (jupes courtes, débar­deurs, biki­nis...) alors même que ce n’est pas fran­che­ment la cani­cule. Mais qu’im­porte, s’il fait beau, ils sont dehors ! Faîtes de même !

Je vous conseille par­ti­cu­liè­re­ment les Jar­dins Bota­niques, au sud du centre de Bel­fast, vrai­ment très agréables pour pro­fi­ter du beau temps ! Sinon, il y a de jolies balades à faire en lon­geant la rivière Lagan depuis le Tita­nic Quarter.

Visiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter Belfast

Les fresques des Murs de la Paix

La notion de mur de la Paix (Pea­ce­lines), peut sem­bler étrange. Un mur, c’est géné­ra­le­ment pour main­te­nir quel­qu’un dehors, ou enfer­mer quel­qu’un dedans, et ça n’est pas fran­che­ment posi­tif, dans notre imaginaire.
Je n’ai, je pense, pas besoin de vous rap­pe­ler ce qu’il s’est pas­sé à Bel­fast et en Irlande du Nord jus­qu’à encore récem­ment (le ces­sez-le-feu de l’I­RA, c’é­tait en 2005, ce qui veut dire que tous les irlan­dais de plus de 13 ans ont connu les Troubles et s’en sou­viennent, ce qui veut dire qu’il n’y a pas un seul irlan­dais qui ne connaisse pas quel­qu’un qui ait été tou­ché par la guerre civile).

Il y a donc encore des quar­tiers bien mar­qués selon les camps, et par­tout des fresques qui rap­pellent l’His­toire sur les por­tions de murs qui séparent les quar­tiers. Le gou­ver­ne­ment irlan­dais a pré­vu de les détruire dans les années à venir, mais ils sont un des haut-lieux du tou­risme à Belfast.

Visiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter Belfast

Vous pou­vez les visi­ter à pieds, mais une option appré­ciable est le Black Taxi : vous arpen­tez la ville dans un des célèbres taxis noirs, et le guide-chauf­feur, vous explique l’his­toire der­rière chaque fresque, der­rière chaque rue.

Les fresques ailleurs dans la ville

Et puis­qu’il n’y a pas que les Troubles qui rendent l’Ir­lande du Nord célèbre, heu­reu­se­ment, on trouve du street art un peu par­tout ailleurs dans Bel­fast, ren­dant hom­mage aux célé­bri­tés locales. Et là, il faut jouer à les reconnaître...

Visiter BelfastVisiter Belfast

Celles-ci, par exemple, se trouvent dans le centre, dans une petite arrière cour un peu cachée...

Le Titanic Belfast

Le Tita­nic, le bateau, celui qui a cou­lé au début du siècle der­nier, a été construit à Bel­fast. Alors, pour le cen­te­naire du nau­frage, ils ont construit un musée sur les anciens chan­tiers navals de Har­lands & Wolff. On y trouve une expo­si­tion per­ma­nente sur le Tita­nic, jus­te­ment (et des expos tem­po­raires, comme celle sur Game of Thrones, à l’é­poque de ma visite). Je dois avouer que j’é­tais un peu scep­tique quant à l’in­té­rêt de la visite mais j’ai vite été embar­quée. La scé­no­gra­phie est super bien pen­sée, et l’on suit toute l’his­toire du Tita­nic sans s’en­nuyer, en appre­nant beau­coup, tant sur la construc­tion que sur les condi­tions de vie à bord... Pré­voyez une bonne demi-jour­née pour faire le tour !

Visiter BelfastVisiter Belfast
Pour la petite info, juste der­rière le Tita­nic Bel­fast, vous ver­rez un han­gar. Ce sont les stu­dios Paint Hall, et c’est là qu’ils tournent les scènes en stu­dio de Game Of Thrones. Bien sûr, il est impos­sible de ren­trer, mais on peut faire le tour, et par­fois les acces­soi­ristes tra­vaillent la porte ouverte, derrière...

Ci-des­sous, voi­ci quelques images prises dans le quar­tiers. L’é­trange bâti­ment est le musée Tita­nic Belfast !

Visiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter Belfast
Visiter Belfast

Se perdre dans la ville pour découvrir sa diversité

Entre les églises, les parcs, les petites ruelles cachées et les grandes ave­nues, Bel­fast est très agréable à par­cou­rir à pieds, en allant au hasard et à l’instinct...

Visiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter Belfast

Zone moins acces­sible à pieds, le Palais de Stor­mont accueille l’as­sem­blée nord-irlan­daise. Les habi­tants du quar­tier viennent faire leur jog­ging le longs des allées inter­mi­nables. C’est inté­res­sant de tra­ver­ser le site mais si vous ne res­tez que deux jours à Bel­fast, ce ne sera pas l’en­droit indis­pen­sable à visiter...

Visiter Belfast

Visiter Belfast

Les bars

Ah. Les bars. For­cé­ment, il faut aller en tes­ter un, ou deux, ou... Bref. Je me suis dévouée pour vous rame­ner de bonnes adresses, mais avant toute chose, il faut que je replace le contexte : juin 2013, Bel­fast. En France, la loi sur le mariage homo­sexuel vient d’être adop­tée. Pen­dant des mois, on a vu des cré­tins hai­neux défi­ler dans les rues pour hur­ler des choses que je n’é­cri­rai pas ici, et ces images d’un autre âge ont for­cé­ment fait par­ler d’elles à l’étranger. Aus­si, pen­dant mon voyage en Irlande du Nord, j’ai for­cé­ment ren­con­tré beau­coup de répu­bli­cains convain­cus qui avaient jusque là la France en exemple, et à plu­sieurs reprises, ils m’ont deman­dé ce qu’il se pas­sait chez nous, qui étaient ces gens qui mani­fes­taient contre le bon­heur d’au­trui dans le pays des Droits de l’Homme, pour­quoi tant de véhé­mence et des pro­pos aus­si durs. Et for­cé­ment, je n’ai pas vrai­ment su quoi répondre, mis à part qu’ils étaient mino­ri­taires. Mais j’ai eu un peu honte, en sen­tant mes inter­lo­cu­teurs si déçus par la France.

Alors j’ai retour­né la ques­tion, et deman­dé com­ment étaient trai­tés les homo­sexuels en Irlande du Nord. Après tout, dans une région où la reli­gion est aus­si pré­sente, on pour­rait croire que c’est bien plus com­pli­qué qu’en France. Et pour­tant, tous m’ont dit que glo­ba­le­ment, mis à part dans les coins très ruraux, tout le monde s’en fout. Oui, mais est-ce que c’est on s’en fout, ou on s’en fout mais pas à côté de chez nous ? Bilan : j’ai déci­dé de tes­ter quelques adresses gays, et j’ai plu­tôt été agréa­ble­ment sur­prise par la bonne ambiance. Je me suis bien mar­rée, j’ai vu des gens qui ne se cachaient pas, et même s’il est dif­fi­cile de tirer une conclu­sion de cette expé­rience, je n’ai pas sen­ti le moindre malaise.

Com­men­çons donc par les bars gay(-friendly) de Belfast :

J’ou­blie­rai vite le Krem­lin, parce que même si la déco sovié­tique à base de fau­cilles gon­flables est plu­tôt ori­gi­nale, c’é­tait vrai­ment too much pour moi. Mais ça reste un lieu amu­sant qui plai­ra peut-être à ceux qui veulent danser.

Le Mynt est ouvert pour man­ger en jour­née, et devient une boîte ambiance tech­no le soir. Ce n’est pas vrai­ment le genre d’en­droits qui me parle, mais ça offri­ra un avan­tage : c’est dis­cret (y’a pas un gros arc-en-ciel bario­lé sur la façade, quoi...)

Mon coup de cœur va à l’Union Street Bar : c’est un gros n’im­porte quoi, où tout le monde se mélange, rigole et fes­toie, tous les soirs, même le dimanche (la soi­rée Bin­go est assez éton­nante !). C’est l’en­droit où on teste son anglais et sa com­pré­hen­sion de l’ac­cent irlan­dais, quand il faut com­prendre les blagues gri­voises, avec 2L de bière dans le sang...

Pour les bars plus traditionnels :

Le Duke of York est pour beau­coup le meilleur bar de Bel­fast. Et je dois avouer que j’y ai pas­sé de bons moments. J’ai notam­ment en sou­ve­nir mon der­nier soir, le dimanche, où un groupe jouait de la musique tra­di­tion­nelle irlan­daise devant le bar pen­dant que ceux qui vou­laient, dan­saient. L’al­cool cou­lait bien sûr à flot, mais l’ir­lan­dais bour­ré est encore plus cha­leu­reux (voire par­fois très cha­leu­reux, ambiance free hugs tous les deux mètres...) et loquace. Le lieu étant renom­mé, on y croise de nom­breux tou­ristes, mais ça n’empêche pas les locaux de venir y pas­ser la soi­rée. Et tout le monde se mélange gaiement.

Le Bit­tles Bar est une véri­table ins­ti­tu­tion, et son archi­tec­ture en fait déjà un bar à part. A titre per­son­nel, j’ai trou­vé que ça sen­tait un peu la naph­ta­line, mais peut-être étais-je là le mau­vais soir...

Pour un bar sym­pa et moins tou­ris­tique : l’Alley Cat est un poil plus bran­ché (je ne dis pas jeune, parce que la moyenne d’âge du Duke of York n’est pas vrai­ment très éle­vée !). Un retro­pro­jec­teur dif­fuse des films arts et essais, de jeunes musi­ciens locaux donnent des concerts, et tout le monde est ins­tal­lé cor­rec­te­ment, pour boire une bière ou man­ger des trucs simples. Sinon, à quelques dizaines de mètres du Duke of York, vous trou­ve­rez The Black Box, un lieu cultu­rel éclec­tique où on peut assis­ter à des concerts, des confé­rences, etc.

Quelle bière boire dans bar irlan­dais ? Per­son­nel­le­ment, j’ai vrai­ment du mal avec les stouts, les bières noires comme la Guin­ness, la Bea­mish, la Caf­frey’s, ou encore la Mur­phy’s (non, je ne les ai pas toutes tes­tées, je viens de vous dire que je n’aime pas les stouts !). Fort heu­reu­se­ment, vous trou­ve­rez un peu par­tout des rousses (Killian’s, Smi­th­wi­ck’s ou la célèbre Kil­ken­ny) et sur­tout, une très bonne blonde, chose rare par ici, la Harp, une bière irlan­daise très légère (ouais, « pour filles », si vous voulez).

Visiter Belfast

Les gens

J’ai rare­ment ren­con­tré des gens aus­si accueillants que les irlan­dais. Vrai­ment. La dis­cus­sion est facile, par­tout, et ils sont d’une gen­tillesse incroyable.
Je n’ai fait aucun por­trait, mais en tri­ant mes pho­tos, je suis retom­bée sur cette image :

Visiter Belfast

Cette pho­to résume bien Bel­fast, voire l’Ir­lande du Nord. C’est un dimanche soir, les rues se vident, sauf les abords des bars et res­tau­rants. Les jeunes femmes sortent les robes, les ados sont en mini-shorts (et per­sonne ne les emmerde) et les hommes sortent la che­mise. Les gens sont là pour se détendre et pro­fi­ter du beau temps (et en Juin, le soleil se couche très tard en Irlande du Nord !), le contact est facile, tout le monde dis­cute autour d’une bière. En me pro­me­nant, appa­reil en ban­dou­lière, plu­sieurs per­sonnes m’in­ter­pellent, me demandent d’où je viens, on dis­cute un peu, par­fois j’ai du honey ou my dear (oui, ils n’ar­rivent qua­si­ment jamais à dire mon pré­nom...), par­fois un de ces free­hugs décon­cer­tants. Et puis je tombe sur ces deux jeunes filles, qui me bom­bardent lit­té­ra­le­ment de ques­tions, et insistent pour que je les prenne en pho­to. Je ne suis pas fran­che­ment à l’aise, mais je m’exécute, et au final, je les trouve assez repré­sen­ta­tives : cha­leu­reuses et libres.

Carnet pratique

Belfast pratique : comment aller à Belfast ?

De Paris, il y a un vol direct avec Easy­Jet (pas très cher, donc). Entre l’aé­ro­port de Bel­fast et le centre-ville, vous aurez le choix entre des bus à 7,50£/trajet ou 10.50£ pour l’al­ler-retour (ils vont jus­qu’à la gare rou­tière « Bel­fast Euro­pa », dans le centre, mais il y a aus­si des bus pour Der­ry et Lis­burn), ou le taxi pour 20 à 25£. Et vous savez quoi ? On n’est plus à Paris, les chauf­feurs de taxis sont gen­tils et n’es­saient pas de vous escroquer !

Belfast pratique : où manger à Belfast ?

Je vou­lais vous conseiller Nick’s Ware­house, endroit simple et sym­pa, mais il s’a­vère qu’il a fer­mé un mois après mon séjour à Bel­fast... Du coup, je n’ai qu’une vrai­ment bonne adresse à vous conseiller : OX. Le lieu ne paie pas de mine, mais la nour­ri­ture est déli­cieuse : du local, de sai­son, cui­si­né avec goût et sim­pli­ci­té. Par­fait quand on veut chan­ger un peu du fish & chips !

Quant aux endroits où boire, hé bien j’en ai lis­té quelques uns plus haut !

Poursuivre la lecture vers un autre article..

14 commentaires

CaRo 5 décembre 2013 - 15:45

Mer­ci beau­coup pour cet article !
Je suis en pleine période d’en­tre­tiens d’embauche en ce moment pour... peut-être... un poste à Belfast !
Du coup, tom­ber sur un article comme le vôtre me donne encore plus de moti­va­tion pour être effi­cace à cet entretien !
Mer­ci donc pour les bonnes adresses, le témoi­gnage de votre res­sen­ti et sur­tout pour ces belles photos !

Répondre
Oreille 24 décembre 2013 - 11:50

Bonne chance pour vos entre­tiens d’embauche, alors. Bel­fast m’a vrai­ment l’air d’une ville agréable à vivre !

Répondre
Guillaume Brigand 6 décembre 2013 - 5:49

Mais com­ment obtiens-tu cet aspect, ces cou­leurs si par­ti­cu­lières en post traitement ?

Répondre
Oreille 24 décembre 2013 - 11:51

J’ai fait un tuto sur le sujet, du coup : https://www.madame-oreille.com/index.php/script-vintage-photoshop/

Répondre
daphné 6 décembre 2013 - 13:52

Inté­res­sant ! mer­ci pour cet article qui reflète bien la vie là-bas en effet !
sans oublier le quar­tier de l’u­ni­ver­si­té qui est sym­pa (sur­tout le soir avec les pubs) +
le joli jar­din bota­nique, magni­fique entre mai et septembre !

Répondre
Oreille 24 décembre 2013 - 11:51

Mon hôtel était trop loin pour que j’y aille en soi­rée, mais déjà en jour­née c’é­tait très sym­pa, c’est vrai !

Répondre
Enmodecarolyn 7 décembre 2013 - 17:42

Comme d’ha­bi­tude, article très ins­truc­tif ! Pour ma part je n’ai eu l’oc­ca­sion que de visi­ter Dublin avec un retour sur Paris dif­fi­cile à cause de l’é­rup­tion de l’Ey­jaf­jöll. Pour les pubs je suis moins fan (for­cé­ment je ne suis pas une pas­sion­née de la bière...)
J’or­ga­nise un petit jeu concours sur mon blog avec la pos­si­bi­li­té de gagner un ouvrage du Rou­tard « Nos 1200 Coups de Coeur », si cela vous inté­resse, n’hé­si­tez pas à par­ti­ci­per ! http://www.enmodecarolyn.com/2013/12/concoursgiveaway-special-noel.html

Répondre
Françoise 9 décembre 2013 - 10:20

Je ne connais pas Bel­fast mais j’ai de la famille irlan­daise alors le carac­tère cha­leu­reux de sa popu­la­tion, je connais ! En tout cas mer­ci pour les bonnes adresses. elles sont pré­cieu­se­ment notées.
Du point de vue pho­to une pré­fé­rence pour l’a­vant der­nière, c’est exac­te­ment comme cela que je m’i­ma­gine les rues de Pubs !

Répondre
Oreille 26 décembre 2013 - 13:13

Et c’é­tait vide, ce soir-là, dimanche 22h oblige !

Répondre
Jean-Pierre 17 décembre 2013 - 14:18

Bon­jour, quand j’en­tends le mot Irlande c’est plus fort que moi je fais la liai­son avec notre magni­fique Bre­tagne, ici c’est vrai nous sommes loin des falaises mais le décor de Bel­fast donne toutes ses pro­messes, une bien belle balade et comme tou­jours des images qui donnent l’âme du pays visité !

Répondre
Oreille 26 décembre 2013 - 13:13

mer­ci Jean-Pierre 🙂

Répondre
DC 31 janvier 2017 - 0:09

Bel­fast magni­fi­que­ment illus­tré ! Inter­es­sant de voire la pers­pec­tive d’un étran­ger. Vous devrez visi­ter Dublin, aus­si belle et il fait moins froid !

Répondre
Luc 27 avril 2017 - 18:54

Mer­ci beau­coup pour ce tour détaillé des lieux de game of thrones ! Nous avons pas­sé 10j en août der­nier en Irlande sud et en remon­tant vers le conne­ma­ra, par les petites routes avec nos ados. Juste les vols et une réas de voi­ture. Nous avons tou­jours trou­vé un b&b sans avoir rien réser­vé grâce à la gen­tillesse des irlan­dais ! L’é­té 2018 ce sera l’Ir­lande du nord et le nord de l’eire, sur les traces entre autres des lieux de tour­nage, sans les ados et....chacun sur sa moto!!!!

Répondre
Michèle Heu 7 mai 2019 - 11:44

Bon­jour, je suis allée avec des amis à Bel­fast un week-end et vu que c’é­tait très court pour tous visi­ter, nous avons déci­dé de faire un city tour en bus pour voir tous les points forts de la ville. Si vous ne res­tez pas long­temps à Bel­fast je vous conseille for­te­ment de faire les bus tours. Je vous recom­mande cette agence qui pro­pose des visites à des prix abor­dables et les guides sont super sym­pas ! https://citytoursbelfast.com/

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.