Quelques jours à Belfast : 6 choses à ne pas louper

En Juin dernier, je décou­vrais l’Irlande du Nord, prin­ci­pale­ment en longeant la Cause­way Costal Route, à la recherche des lieux de tour­nage de la série Game of Thrones. Après quelques jours dans les Mourne Moun­tains, un vrai coin de par­adis entre mer, mon­tagnes et forêts, je rejoignais Belfast, pour la fin du séjour. Là-bas, je n’avais pas grand chose de prévu, pas vrai­ment d’idées, hormis un tour de la ville en taxi noir et la vis­ite du Titan­ic Belfast, les clas­siques. (D’autant plus imman­quable que l’expo Game of Thrones se tenait juste­ment à Belfast pen­dant mon séjour).
Je voulais surtout m’imprégner de l’ambiance irlandaise, avant de repar­tir.

Une journée de beau temps

Vous me direz que la météo ne dépend pas de vous mais il faut retenir une chose que vous con­seilleront tous les irlandais : s’il fait beau, restez dehors ! Au moin­dre ray­on de soleil, annulez vos vis­ites en intérieur, et prof­itez !
Ain­si, en Irlande du Nord, il n’est pas rare que les gens par­tent plus tôt du boulot, voire n’aillent pas tra­vailler, si on attend un grand beau soleil. Les parcs se rem­plis­sent, tout le monde est en extérieur. Vous remar­querez alors que les irlandais(es) sor­tent assez facile­ment les vête­ments d’été (jupes cour­tes, débardeurs, biki­nis...) alors même que ce n’est pas franche­ment la canicule. Mais qu’importe, s’il fait beau, ils sont dehors ! Faîtes de même !

Je vous con­seille par­ti­c­ulière­ment les Jardins Botaniques, au sud du cen­tre de Belfast, vrai­ment très agréables pour prof­iter du beau temps ! Sinon, il y a de jolies balades à faire en longeant la riv­ière Lagan depuis le Titan­ic Quar­ter.

Visiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter Belfast

Les fresques des Murs de la Paix

La notion de mur de la Paix (Peace­lines), peut sem­bler étrange. Un mur, c’est générale­ment pour main­tenir quelqu’un dehors, ou enfer­mer quelqu’un dedans, et ça n’est pas franche­ment posi­tif, dans notre imag­i­naire.
Je n’ai, je pense, pas besoin de vous rap­pel­er ce qu’il s’est passé à Belfast et en Irlande du Nord jusqu’à encore récem­ment (le cessez-le-feu de l’IRA, c’était en 2005, ce qui veut dire que tous les irlandais de plus de 13 ans ont con­nu les Trou­bles et s’en sou­vi­en­nent, ce qui veut dire qu’il n’y a pas un seul irlandais qui ne con­naisse pas quelqu’un qui ait été touché par la guerre civile).

Il y a donc encore des quartiers bien mar­qués selon les camps, et partout des fresques qui rap­pel­lent l’Histoire sur les por­tions de murs qui sépar­ent les quartiers. Le gou­verne­ment irlandais a prévu de les détru­ire dans les années à venir, mais ils sont un des haut-lieux du tourisme à Belfast.

Visiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter Belfast

Vous pou­vez les vis­iter à pieds, mais une option appré­cia­ble est le Black Taxi : vous arpen­tez la ville dans un des célèbres taxis noirs, et le guide-chauf­feur, vous explique l’histoire der­rière chaque fresque, der­rière chaque rue.

 

Les fresques ailleurs dans la ville

Et puisqu’il n’y a pas que les Trou­bles qui ren­dent l’Irlande du Nord célèbre, heureuse­ment, on trou­ve du street art un peu partout ailleurs dans Belfast, ren­dant hom­mage aux célébrités locales. Et là, il faut jouer à les recon­naître...

Visiter BelfastVisiter Belfast

Celles-ci, par exem­ple, se trou­vent dans le cen­tre, dans une petite arrière cour un peu cachée...

 

Le Titanic Belfast

Le Titan­ic, le bateau, celui qui a coulé au début du siè­cle dernier, a été con­stru­it à Belfast. Alors, pour le cen­te­naire du naufrage, ils ont con­stru­it un musée sur les anciens chantiers navals de Har­lands & Wolff. On y trou­ve une expo­si­tion per­ma­nente sur le Titan­ic, juste­ment (et des expos tem­po­raires, comme celle sur Game of Thrones, à l’époque de ma vis­ite). Je dois avouer que j’étais un peu scep­tique quant à l’intérêt de la vis­ite mais j’ai vite été embar­quée. La scéno­gra­phie est super bien pen­sée, et l’on suit toute l’histoire du Titan­ic sans s’ennuyer, en apprenant beau­coup, tant sur la con­struc­tion que sur les con­di­tions de vie à bord... Prévoyez une bonne demi-journée pour faire le tour !

Visiter BelfastVisiter Belfast
Pour la petite info, juste der­rière le Titan­ic Belfast, vous ver­rez un hangar. Ce sont les stu­dios Paint Hall, et c’est là qu’ils tour­nent les scènes en stu­dio de Game Of Thrones. Bien sûr, il est impos­si­ble de ren­tr­er, mais on peut faire le tour, et par­fois les acces­soiristes tra­vail­lent la porte ouverte, der­rière...

Ci-dessous, voici quelques images pris­es dans le quartiers. L’étrange bâti­ment est le musée Titan­ic Belfast !

Visiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter Belfast
Visiter Belfast

Se perdre dans la ville pour découvrir sa diversité

Entre les églis­es, les parcs, les petites ruelles cachées et les grandes avenues, Belfast est très agréable à par­courir à pieds, en allant au hasard et à l’instinct...

Visiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter BelfastVisiter Belfast

Zone moins acces­si­ble à pieds, le Palais de Stor­mont accueille l’assemblée nord-irlandaise. Les habi­tants du quarti­er vien­nent faire leur jog­ging le longs des allées inter­minables. C’est intéres­sant de tra­vers­er le site mais si vous ne restez que deux jours à Belfast, ce ne sera pas l’endroit indis­pens­able à vis­iter...

Visiter Belfast

Visiter Belfast

Les bars

Ah. Les bars. For­cé­ment, il faut aller en tester un, ou deux, ou... Bref. Je me suis dévouée pour vous ramen­er de bonnes adress­es, mais avant toute chose, il faut que je replace le con­texte : juin 2013, Belfast. En France, la loi sur le mariage homo­sex­uel vient d’être adop­tée. Pen­dant des mois, on a vu des crétins haineux défil­er dans les rues pour hurler des choses que je n’écrirai pas ici, et ces images d’un autre âge ont for­cé­ment fait par­ler d’elles à l’étranger. Aus­si, pen­dant mon voy­age en Irlande du Nord, j’ai for­cé­ment ren­con­tré beau­coup de répub­li­cains con­va­in­cus qui avaient jusque là la France en exem­ple, et à plusieurs repris­es, ils m’ont demandé ce qu’il se pas­sait chez nous, qui étaient ces gens qui man­i­fes­taient con­tre le bon­heur d’autrui dans le pays des Droits de l’Homme, pourquoi tant de véhé­mence et des pro­pos aus­si durs. Et for­cé­ment, je n’ai pas vrai­ment su quoi répon­dre, mis à part qu’ils étaient minori­taires. Mais j’ai eu un peu honte, en sen­tant mes inter­locu­teurs si déçus par la France.

Alors j’ai retourné la ques­tion, et demandé com­ment étaient traités les homo­sex­uels en Irlande du Nord. Après tout, dans une région où la reli­gion est aus­si présente, on pour­rait croire que c’est bien plus com­pliqué qu’en France. Et pour­tant, tous m’ont dit que glob­ale­ment, mis à part dans les coins très ruraux, tout le monde s’en fout. Oui, mais est-ce que c’est on s’en fout, ou on s’en fout mais pas à côté de chez nous ? Bilan : j’ai décidé de tester quelques adress­es gays, et j’ai plutôt été agréable­ment sur­prise par la bonne ambiance. Je me suis bien mar­rée, j’ai vu des gens qui ne se cachaient pas, et même s’il est dif­fi­cile de tir­er une con­clu­sion de cette expéri­ence, je n’ai pas sen­ti le moin­dre malaise.

Com­mençons donc par les bars gay(-friendly) de Belfast :

J’oublierai vite le Krem­lin, parce que même si la déco sovié­tique à base de fau­cilles gon­flables est plutôt orig­i­nale, c’était vrai­ment too much pour moi. Mais ça reste un lieu amu­sant qui plaira peut-être à ceux qui veu­lent danser.

Le Mynt est ouvert pour manger en journée, et devient une boîte ambiance tech­no le soir. Ce n’est pas vrai­ment le genre d’endroits qui me par­le, mais ça offrira un avan­tage : c’est dis­cret (y’a pas un gros arc-en-ciel bar­i­olé sur la façade, quoi...)

Mon coup de cœur va à l’Union Street Bar : c’est un gros n’importe quoi, où tout le monde se mélange, rigole et fes­toie, tous les soirs, même le dimanche (la soirée Bin­go est assez éton­nante !). C’est l’endroit où on teste son anglais et sa com­préhen­sion de l’accent irlandais, quand il faut com­pren­dre les blagues grivois­es, avec 2L de bière dans le sang...

Pour les bars plus tra­di­tion­nels :

Le Duke of York est pour beau­coup le meilleur bar de Belfast. Et je dois avouer que j’y ai passé de bons moments. J’ai notam­ment en sou­venir mon dernier soir, le dimanche, où un groupe jouait de la musique tra­di­tion­nelle irlandaise devant le bar pen­dant que ceux qui voulaient, dan­saient. L’alcool coulait bien sûr à flot, mais l’irlandais bour­ré est encore plus chaleureux (voire par­fois très chaleureux, ambiance free hugs tous les deux mètres...) et loquace. Le lieu étant renom­mé, on y croise de nom­breux touristes, mais ça n’empêche pas les locaux de venir y pass­er la soirée. Et tout le monde se mélange gaiement.

Le Bit­tles Bar est une véri­ta­ble insti­tu­tion, et son archi­tec­ture en fait déjà un bar à part. A titre per­son­nel, j’ai trou­vé que ça sen­tait un peu la naph­taline, mais peut-être étais-je là le mau­vais soir...

Pour un bar sym­pa et moins touris­tique : l’Alley Cat est un poil plus branché (je ne dis pas jeune, parce que la moyenne d’âge du Duke of York n’est pas vrai­ment très élevée !). Un retro­pro­jecteur dif­fuse des films arts et essais, de jeunes musi­ciens locaux don­nent des con­certs, et tout le monde est instal­lé cor­recte­ment, pour boire une bière ou manger des trucs sim­ples. Sinon, à quelques dizaines de mètres du Duke of York, vous trou­verez The Black Box, un lieu cul­turel éclec­tique où on peut assis­ter à des con­certs, des con­férences, etc.

Quelle bière boire dans bar irlandais ? Per­son­nelle­ment, j’ai vrai­ment du mal avec les stouts, les bières noires comme la Guin­ness, la Beamish, la Caffrey’s, ou encore la Murphy’s (non, je ne les ai pas toutes testées, je viens de vous dire que je n’aime pas les stouts !). Fort heureuse­ment, vous trou­verez un peu partout des rouss­es (Killian’s, Smithwick’s ou la célèbre Kilken­ny) et surtout, une très bonne blonde, chose rare par ici, la Harp, une bière irlandaise très légère (ouais, « pour filles », si vous voulez).

Visiter Belfast

Les gens

J’ai rarement ren­con­tré des gens aus­si accueil­lants que les irlandais. Vrai­ment. La dis­cus­sion est facile, partout, et ils sont d’une gen­til­lesse incroy­able.
Je n’ai fait aucun por­trait, mais en tri­ant mes pho­tos, je suis retombée sur cette image :

Visiter Belfast

Cette pho­to résume bien Belfast, voire l’Irlande du Nord. C’est un dimanche soir, les rues se vident, sauf les abor­ds des bars et restau­rants. Les jeunes femmes sor­tent les robes, les ados sont en mini-shorts (et per­son­ne ne les emmerde) et les hommes sor­tent la chemise. Les gens sont là pour se déten­dre et prof­iter du beau temps (et en Juin, le soleil se couche très tard en Irlande du Nord !), le con­tact est facile, tout le monde dis­cute autour d’une bière. En me prom­enant, appareil en ban­doulière, plusieurs per­son­nes m’interpellent, me deman­dent d’où je viens, on dis­cute un peu, par­fois j’ai du hon­ey ou my dear (oui, ils n’arrivent qua­si­ment jamais à dire mon prénom...), par­fois un de ces free­hugs décon­cer­tants. Et puis je tombe sur ces deux jeunes filles, qui me bom­bar­dent lit­térale­ment de ques­tions, et insis­tent pour que je les prenne en pho­to. Je ne suis pas franche­ment à l’aise, mais je m’exécute, et au final, je les trou­ve assez représen­ta­tives : chaleureuses et libres.

 

Carnet pratique

Belfast pratique : comment aller à Belfast ?

De Paris, il y a un vol direct avec Easy­Jet (pas très cher, donc). Entre l’aéroport de Belfast et le cen­tre-ville, vous aurez le choix entre des bus à 7,50£/trajet ou 10.50£ pour l’aller-retour (ils vont jusqu’à la gare routière « Belfast Europa », dans le cen­tre, mais il y a aus­si des bus pour Der­ry et Lis­burn), ou le taxi pour 20 à 25£. Et vous savez quoi ? On n’est plus à Paris, les chauf­feurs de taxis sont gen­tils et n’essaient pas de vous escro­quer !

Belfast pratique : où manger à Belfast ?

Je voulais vous con­seiller Nick’s Ware­house, endroit sim­ple et sym­pa, mais il s’avère qu’il a fer­mé un mois après mon séjour à Belfast... Du coup, je n’ai qu’une vrai­ment bonne adresse à vous con­seiller : OX. Le lieu ne paie pas de mine, mais la nour­ri­t­ure est déli­cieuse : du local, de sai­son, cuis­iné avec goût et sim­plic­ité. Par­fait quand on veut chang­er un peu du fish & chips !

Quant aux endroits où boire, hé bien j’en ai listé quelques uns plus haut !

 

 

 

 

12 Commentaires

  1. Mer­ci beau­coup pour cet arti­cle !
    Je suis en pleine péri­ode d’entretiens d’embauche en ce moment pour... peut-être... un poste à Belfast !
    Du coup, tomber sur un arti­cle comme le vôtre me donne encore plus de moti­va­tion pour être effi­cace à cet entre­tien !
    Mer­ci donc pour les bonnes adress­es, le témoignage de votre ressen­ti et surtout pour ces belles pho­tos !

  2. Intéres­sant ! mer­ci pour cet arti­cle qui reflète bien la vie là-bas en effet !
    sans oubli­er le quarti­er de l’université qui est sym­pa (surtout le soir avec les pubs) +
    le joli jardin botanique, mag­nifique entre mai et sep­tem­bre !

  3. Comme d’habitude, arti­cle très instruc­tif ! Pour ma part je n’ai eu l’occasion que de vis­iter Dublin avec un retour sur Paris dif­fi­cile à cause de l’éruption de l’Eyjafjöll. Pour les pubs je suis moins fan (for­cé­ment je ne suis pas une pas­sion­née de la bière...)
    J’organise un petit jeu con­cours sur mon blog avec la pos­si­bil­ité de gag­n­er un ouvrage du Routard « Nos 1200 Coups de Coeur », si cela vous intéresse, n’hésitez pas à par­ticiper ! http://www.enmodecarolyn.com/2013/12/concoursgiveaway-special-noel.html

  4. Je ne con­nais pas Belfast mais j’ai de la famille irlandaise alors le car­ac­tère chaleureux de sa pop­u­la­tion, je con­nais ! En tout cas mer­ci pour les bonnes adress­es. elles sont pré­cieuse­ment notées.
    Du point de vue pho­to une préférence pour l’avant dernière, c’est exacte­ment comme cela que je m’imagine les rues de Pubs !

  5. Bon­jour, quand j’entends le mot Irlande c’est plus fort que moi je fais la liai­son avec notre mag­nifique Bre­tagne, ici c’est vrai nous sommes loin des falais­es mais le décor de Belfast donne toutes ses promess­es, une bien belle balade et comme tou­jours des images qui don­nent l’âme du pays vis­ité !

  6. Belfast mag­nifique­ment illus­tré ! Inter­es­sant de voire la per­spec­tive d’un étranger. Vous devrez vis­iter Dublin, aus­si belle et il fait moins froid !

  7. Mer­ci beau­coup pour ce tour détail­lé des lieux de game of thrones ! Nous avons passé 10j en août dernier en Irlande sud et en remon­tant vers le con­nemara, par les petites routes avec nos ados. Juste les vols et une réas de voiture. Nous avons tou­jours trou­vé un b&b sans avoir rien réservé grâce à la gen­til­lesse des irlandais ! L’été 2018 ce sera l’Irlande du nord et le nord de l’eire, sur les traces entre autres des lieux de tour­nage, sans les ados et....chacun sur sa moto!!!!

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest