Quel objectif choisir pour son premier voyage ?

Vous avez décidé de franchir le pas, ça y est, vous achetez un reflex. Mais vous voilà per­du devant le choix de l’objectif qui va vous accom­pa­g­n­er. L’offre est immense, avec des prix, des focales, des ouver­tures, des chiffres à ral­longes, c’est impos­si­ble d’y voir clair.

Alors cet arti­cle est là pour essay­er de vous aider à choisir, ou au moins vous aigu­iller sur les pos­si­bil­ités.

Quel objec­tif choisir, est une ques­tion que je reçois chaque semaine. Ce blog regorge de répons­es sous forme de « ça dépend », puisque c’est ain­si que je conçois la pho­togra­phie : c’est avant tout des his­toires de choix per­son­nels, d’envies, de sit­u­a­tions dif­férentes. Il est donc dif­fi­cile d’apporter une réponse qui ne soit pas au cas par cas.
Pour autant, après plusieurs années à tenir ce blog et à répon­dre à vos mails sur vos choix de matériel, je pense qu’il existe quelques pro­fils types, aux­quels la plu­part d’entre nous pour­ront s’identifier.

transmongol_2009_04_08_8120
Mon­sieur Oreille pen­dant notre pre­mier grand voy­age pour lequel j’avais acheté mon pre­mier reflex numérique, un Canon 450d !

Choisir un reflex ?

Si vous n’avez pas encore acheté votre boiti­er et que vous hésitez encore en vous deman­dant si cela va vrai­ment vous cor­re­spon­dre et quel appareil pho­to il vous faudrait pour vos voy­ages, jetez un œil à cet arti­cle, il con­tient un petit ques­tion­naire qui vous aidera à choisir !

Quel objectif acheter pour voyager lorsqu’on débute en photo ?

Je pré­cise bien que ces con­seils s’adressent aux débu­tants car ce qui vous manque, c’est unique­ment la con­nais­sance de votre pra­tique pho­tographique. Quand on débute, on ne sait pas encore ce qu’on va vrai­ment aimer. Or, le choix-même d’un objec­tif repose sur ça : trou­ver l’optique qui va nous per­me­t­tre de faire les pho­tos qu’on aime.

Une rapide introduction sur les focales, l’ouverture, USM, VC, DC, VR, IR et autres abréviations barbares

Ne ren­trons pas dans des sché­mas com­pliqués, la focale est une dis­tance éval­uée en mil­limètres qui nous per­met de définir un objec­tif : 10–20 mm, 16–35mm, 28mm, 35mm, 50mm, etc. Basique­ment, ça indique la valeur du zoom. A 10mm on a un plan très large alors qu’à 400mm on pho­togra­phie les oiseaux en gros plans.

IMG_4784 IMG_4947
Dans la Brenne : ultra grand angle pour les paysages (16–35), téléob­jec­tif pour les oiseaux.

IMG_9353_Afrique-du-Sud_029 IMG_9866
Afrique du Sud : un requin pho­tographié au 16–35 et un buf­fle au 600mm : le choix de la focale dépend aus­si de la largeur du champ à cou­vrir

L’ouverture ? C’est le deux­ième chiffre qui qual­i­fie l’objectif. Plus le chiffre et petit, plus l’ouverture est grande. Ça va vous per­me­t­tre deux choses : faire ren­tr­er plus de lumière sur votre cap­teur, et obtenir de jolis flous d’arrière plan. C’est donc un paramètre à ne pas nég­liger.

Les abrévi­a­tions bar­bares ? Là, ça se corse. Tam­ron SP 15–30mm F/2.8 Di VC USD, dit comme ça, ça fait peur. En fait, il faut juste décom­pos­er l’intitulé. Tam­ron est la mar­que, SP la gamme, 15–30 la focale, 2.8 l’ouverture, Di sig­ni­fie com­pat­i­ble avec les Full Frame, VC veut dire sta­bil­isé et USD indique qu’il est motorisé. Con­clu­sion, lisez plutôt les descrip­tifs où tout est écrit en toutes let­tres si vous avez un doute sur les abrévi­a­tions !

Com­pat­i­ble Full Frame ? Ça cor­re­spond aux let­tres EF chez Canon, Di chez Tam­ron, ou DG chez Sig­ma. Pour faire sim­ple, il existe deux types de reflexs défi­nis par la taille de leur cap­teur : APS-C ou Full Frame. Mais cer­tains objec­tifs ne sont com­pat­i­bles qu’avec les APS-C. C’est donc une ques­tion à se pos­er lorsqu’on investit.

Sta­bil­isé ? IS chez Canon, VC chez Tam­ron, OS chez Sig­ma, VR chez Nikon. La sta­bil­i­sa­tion per­met de réduire les risques de flou de bougé lorsqu’on est en sit­u­a­tion lumineuse dif­fi­cile, ou avec un long zoom. Elle n’est pas néces­saire sys­té­ma­tique­ment, et à utilis­er avec parci­monie.

Oubliez l’objectif polyvalent

Au début, on veut tout pho­togra­phi­er. Et, a for­tiori en voy­age, on a peur de louper une pho­to, une occa­sion, parce qu’on n’aura pas le bon objec­tif. On a l’impression que chaque voy­age sera l’occasion de pho­togra­phi­er des por­traits, des paysages, de l’architecture, des ani­maux, des repas. On veut tout immor­talis­er, et c’est bien nor­mal.

Avec le temps, on apprend à se con­naître et sa pra­tique pho­tographique évolue. On sait quelles pho­tos nous intéressent dans chaque voy­age et quel matériel emporter pour les réus­sir. Je n’emporte pas le même matériel pour de la ran­do que pour un safari. Et, d’une ran­do à l’autre, je ferai aus­si cer­taine­ment des choix dif­férents.

Alors, un objec­tif poly­va­lent, c’est ten­tant. Une seule optique pour tout pho­togra­phi­er, du paysage à l’animalier. Sauf que ces objec­tifs sont générale­ment som­bres et de qual­ité moyenne (voire médiocre). Ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas pren­dre de bonnes pho­tos avec, juste qu’il faut être con­scient des défauts qu’une telle poly­va­lence implique.

Le premier objectif n’est pas forcément celui que vous garderez

Un pre­mier objec­tif per­met d’apprendre à se con­naître, il ne faut donc pas néces­saire­ment trop se pren­dre la tête dans son choix. Ain­si, si vous n’arrivez pas à vous décider, optez sim­ple­ment pour l’objectif du kit (un 18–55 dans de nom­breux cas). Ils vous per­me­t­tront de débuter sere­ine­ment sans trop inve­stir, et de voir quelles sont vos focales préférées, vos sujets de prédilec­tion.

Se faire PRÊTER des objectifs

Si, dans votre entourage, quelqu’un à des objec­tifs du même con­struc­teur, deman­dez à les emprunter ! Le test ter­rain, c’est tou­jours le meilleur moyen de voir ce avec quoi on est à l’aise !

L’acheter avant le départ pour l’apprivoiser

Et quand je dis avant le départ, je veux dire vrai­ment avant le départ, plusieurs semaines avant, et faire des pho­tos avec. L’idéal pour un pho­tographe, c’est de regarder une scène en voy­ant le cadrage qu’on va faire. Ain­si, on peut être réac­t­if et met­tre le bon objec­tif au bon moment, ou savoir quel réglage priv­ilégi­er.

Apprivois­er son objec­tif avant, ça per­met aus­si de décou­vrir ce qui va vous plaire, et donc de ne pas louper l’occasion d’une belle pho­to. Si vous vous êtes entraînés sur les géra­ni­ums de la voi­sine et dans le marché du quarti­er, vous réus­sirez quand ils s’agira d’un hibis­cus et d’un marché plus exo­tique !

Quel objectif choisir : mes conseils

Ren­trons main­tenant dans le vif du sujet. Je vais essay­er de vous pro­pos­er des objec­tifs selon plusieurs sit­u­a­tions clas­siques pour les voyageurs. Bien sûr, ces sug­ges­tions ne cor­re­spon­dront pas à tout le monde, et dépen­dront quand même des bud­gets de cha­cun. Notez aus­si qu’un objec­tif n’est pas for­cé­ment fait pour être enfant unique. Votre col­lec­tion évoluera avec le temps, vos envies et votre con­nais­sance de la pho­to (c’est pour cela que vous ne garderez peut-être pas éter­nelle­ment cette pre­mière optique !).

Un peu de paysage, un peu de portrait, un peu de scène de vie

Ce que vous cherchez s’appelle un objec­tif tran­stan­dard. Ce sont des objec­tifs passe-partout mais avec des plages de focales suff­isam­ment réduites pour pou­voir garder une qual­ité optique tout à fait cor­recte et per­me­t­tre de grandes ouver­tures. A titre per­son­nel, j’ai longtemps util­isé le Tam­ron 17–50 2.8 sur 450d puis 550d, et j’en étais plus que ravie. Du coup, je vous le con­seille sur toutes les mon­tures !

Objec­tifs tran­stan­dards pour cap­teurs APS-C
Canon Tam­ron 17–50 2.8 ou Canon 17–55 2.8
Nikon Tam­ron 17–50 2.8 ou Nikon 16–85 3.5
Pen­tax Tam­ron 17–50 2.8 ou Pen­tax 16–50 2.8

Beaucoup de paysages, beaucoup de portraits

La pho­to de paysage et la pho­to de por­trait sont des grands clas­siques de la pho­to de voy­age. Mais il y a autant de façon d’aborder ces sujets qu’il y a de pho­tographes. Là encore, au fil des voy­ages et des pho­tos, votre pra­tique évoluera, vos goûts s’affineront. Par exem­ple, per­son­nelle­ment, j’ai longtemps adoré les por­traits au 100mm : un objec­tif macro qui fai­sait de beaux flous d’arrière-plan. Puis, avec le temps, je me rends compte que j’en prends vrai­ment beau­coup autour de 35mm, avec mon 16–35, ce qui me ferait donc plutôt pencher pour l’achat prochain 35mm 1.4 chez Sig­ma.
Dans un pre­mier temps, j’aurais donc envie de vous con­seiller de tester un tran­stan­dard, pour voir quelles focales vous plaisent. Ensuite, s’il vous paraît tou­jours trop long, que vous n’avez jamais assez de recul, c’est qu’il sera temps d’envisager l’achat d’un grand angle (sur APS-C, je vous recom­mande chaude­ment le Sig­ma 10–20, qui fut mon objec­tif préféré pour de nom­breux voy­ages !).
Et si jamais vous aimez les beaux flous d’arrière-plan pour vos por­traits (ou pour les fleurs, les détails, etc.) ou faites beau­coup de pho­tos dans des envi­ron­nement som­bres, investis­sez une cen­taine d’euros dans un 50mm 1.8 (91€ chez Canon, 167€ chez Nikon, 123€ chez Pen­tax !). Le rap­port qualité/prix de ces objec­tifs est dingue et ils sont telle­ment petits qu’on les glisse sys­té­ma­tique­ment dans le sac.

transmongol_2009_04_10_8351 transmongol_2009_04_17_9064_OK
Deux pho­tos pris­es lors de mon pre­mier voy­age (à gauche Russie, à droite Mon­golie) : je fai­sais la plu­part de mes por­traits au 100mm.

Chardon copie
Le genre de por­trait que j’aime bien faire main­tenant (ici, un pein­tre en Mayenne), où l’ultra grand angle per­met de mon­tr­er aus­si l’univers du per­son­nage.

IMG_5697 IMG_5862

Paysages de Corse à l’ultra grand angle

Des animaux !

Et là, ça blesse. Pour pho­togra­phi­er des ani­maux, surtout s’ils sont petits, loin, ou sor­tent surtout en fin de journée, quand il y a moins de lumière, on a besoin de bonnes optiques. S’il s’agit de par­tir en safari, ou d’un voy­age ori­en­té ani­malier, je vous con­seille vive­ment de louer un objec­tif, ça vous revien­dra beau­coup moins cher pour des pho­tos bien plus belles. S’il s’agit de pou­voir zoomer un petit peu de temps en temps, alors jetez un œil vers les 70–200 de chaque con­struc­teur (en sachant que plus ils sont lumineux, plus ils sont chers et, surtout, plus ils sont lourds !).

CostaRica_007_IMG_0054 copie IMG_1754b_ours-noir-NouveauBrunswick IMG_2529 copie_grizzli-Yukon
Un col­ib­ri au 70–200, au Cos­ta-Rica, et des ours cana­di­ens, tou­jours au 70–200

J5_girafes_mont_kenya J4_rhino1
Faune kényane avec un 100–400 de loca­tion

20 Commentaires

  1. à chaque voy­age c’est une déci­sion dif­fi­cile surtout que je pars pour de longue péri­ode chaque fois... Et avec de longue ran­do (sur plusieurs jours) en autonomie, je deviens paresseuse de chang­er mes objec­tifs à par­tir de la mi journée. Mais j’adore mon nou­veau 10–20mm que j’ai grande­ment util­isé en Nou­velle-Zélande. Tes arti­cles sont tou­jours intéres­sants tes pho­tos bien jolies même si je com­mente rarement.

  2. tou­jours très intéres­sant de lire ton avis sur les dif­férents objec­tifs ! je suis en quête d’un bon « grand angle » pour mon reflex Nikon et je lis avide­ment tous les arti­cles pou­vant m’orienter dans mes choix !!!

  3. Mer­ci pour cet arti­cle ! Je viens de trou­ver mon cadeau d’anniversaire lol ! Je cher­chais un tran­stan­dard lumineux car je suis sou­vent déçue de mes pho­tos faites au 18–200 qui est certes poly­va­lent mais pas lumineux et qui manque de piqué. Le mod­èle 16–50 f/2.8 chez Pen­tax fai­sait très mal au porte­feuille mais grâce à toi je vois qu’il existe un mod­èle sim­i­laire chez Tam­ron 3 fois moins cher ! Je ne pense pas assez sou­vent à regarder du côté de Tam­ron et Sig­ma !

  4. Mer­ci pour cet arti­cle ! J’ai un réflex Nikon D3100 avec un objec­tif 18–105mm (la base pour appren­dre?) et le salon de la pho­to approchant, je voulais me ren­seign­er pour l’achat d’un sec­ond objec­tif ! J’hésitais entre un 50 mm car beau­coup de monde le trou­ve comme THE objec­tif à avoir... mais j’aime plus par­ti­c­ulière­ment faire des pho­tos de paysages...

  5. Bon­jour Aurélie, 🙂

    Ton arti­cle est géniale ! Je part bien­tôt pour un séjour au Por­tu­gal et en France... Et avoir un appareil hybride me tente pas mal. Tes con­seils sont très com­plets. Ca me pousse un peu plus dans ma déci­sion d’investir dans ce type d’appareil avec un bon objec­tif !

    En atten­dant, pas mal de mes pho­tos pub­liées sur mon blog sont fait avec un Iphone 6... Allez... Je sert les dents et j’économise... 😛

    A Bien­tôt !

    Vin­cent

  6. Salut,
    Juste un petit com­plé­ment sur les tran­stan­dards : le sig­ma 17–50 est l’équivalent en plus récent du Tam­ron qui date un peu. Je l’ai depuis quelques mois, et j’en suis très sat­is­faite (après avoir tres longtemps hes­ité avec le tam­ron!). Il sert aus­si bien pour de jolis por­traits avec flou arrière que des pho­tos de paysage grâce à ces 17mm.

  7. Mer­ci pour tous ces détails.
    J’hésites grande­ment pour mon prochain objec­tif sur mon Nikon D7000.
    J’ai fait l’erreur de pren­dre un 18–200 à l’époque ou j’avais un D60. J’ai donc très vite opté pour un 35mm 1.8 (sur APS-C je le préfère au 50mm à l’utilisation...) qui est qua­si­ment en per­ma­nence sur mon boiti­er.
    et là j’hésite donc entre le 17–50 2.8 ou 17–70 2.8 (Tam­ron ou Sig­ma aus­si... ?). il sem­blerait qu’ils soient tous les deux très bons... mais je ne veux pas faire l’erreur une deux­ième fois de choisir celui qui a la plus grande plage focale...
    (le 10–20 mm ce sera cer­taine­ment plus tard, si j’en ressent le besoin...)

  8. Arti­cle très utile, j’ai un « vieux » canon eos 500 d mais je vais chang­er – j’ai aus­si noté les références de ton livre sur les con­seils de pro pour la pho­to à des­ti­na­tion des voyageurs et allez faire un tour sur Ama­zon... C’est un peu mon talon d’achille la pho­to, je bouge pas mal à tra­vers le monde mais je suis sou­vent déçu par les pho­tos au retour. Donc tes con­seils tombent à pic pour moi pour choisir mon équipement et me per­fec­tion­ner

  9. Salut Madame Oreille !
    Mer­ci pour ton arti­cle, très agréable à lire, clair et acces­si­ble au néo­phyte que je suis 🙂
    J’ai un 70D de chez Canon, avec objec­tif stan­dard 18–55mm, je viens d’acheter un petit 50mm que je trou­ve assez sym­pa pour les por­traits.
    Main­tenant ma ques­tion est :
    Est-ce que, sachant que je vais par­tir en voy­age longue durée (donc niveau taille + poids des objec­tifs), j’ai meilleur temps de pren­dre mon 50mm + acheter une autre focale fixe, 35mm par exem­ple pour tout ce qui est paysages ou rester avec 1 seul objec­tif style 17–50 ? (apparem­ment les focales fix­es font de« plus belles » pho­tos que les mul­ti-plages?)

    Mer­ci et belle journée !

    Rémy

  10. Je part bien­tôt en voy­age à Lon­dres et je me demande quel objec­tif je vais pren­dre. J’hésite entre mon clas­sique 18–55 ou min 35mm (mon­ter sur nikonD3200). J’adore les pho­tos faites avec mon 35 mm, mais j’ai peu d’être lim­iter pour faire des pho­tos de paysage. J’avais pen­sé a pren­dre les deux, mais je ne maîtrise pas bien le change­ment d’objectif en pleine rue ^^ Du coup je sais tou­jours pas lequel pren­dre avec moi ou si je prend les deux^^ Un petit con­seils ?

  11. Bon­jour, et mer­ci de vos con­seils, c’est telle­ment dure de choisir son 1er appareil et objec­tif. Pour cause cela fais des lus­tres que je n’ai pas eu un appareil pho­to à moi (depuis mes 12 ans). Et là après pleins de recherche je trou­ve enfin une réponse sym­pa. mer­ci

  12. Bon­jour, je débute en pho­to mais j’ai com­pris qu’il exis­tait deux types de cap­teur et que cela avait une influ­ence sur les objec­tifs. Du coup, quand vous par­lez de 50mm, est ce pour un full frame ou APS-C ? J’ai un pen­tax K5 et je cherche à faire des pho­tos « reportages » lors d’un long voy­age, ain­si que des por­traits. je me demande si je dois pren­dre un 50mm ou un 35mm. (pour avoir au bout du compte un 50mm...) Je ne sais pas si c’est très clair comme ques­tion!! EN tous cas, mer­ci beau­coup pour votre blog et vos mag­nifiques pho­tos sur ins­ta notam­ment !

  13. Franche­ment je vais être très hon­nête, je cherche un arti­cle comme ça depuis plusieurs semaines sans suc­cès et la je tombe sur le votre grâce a un groupe Face­book. Absol­u­ment génial !!!! Je débute et il m’est d’un très grand sec­ours. Mer­ci beau­coup !!!!!

  14. Bon­jour et mer­ci pour tous ces con­seils qui nous per­me­t­tent d’évoluer dans notre appren­tis­sage quo­ti­di­en !
    J’avais une petite ques­tion... J’ai un 550 D et je souhaite inve­stir dans un nou­v­el objec­tif, je pos­sède déjà le EF 50mm f/1.8 STM, je souhaitais acquérir pour mes pho­tos de voy­ages (paysage) soit le Sig­ma 10 20 que tu con­seilles, soit le Tamaron 17 50 2.8... Quel serait ton avis ?
    Mer­ci et bonne con­tin­u­a­tion

  15. Bon­jour,
    Très bon arti­cle, pré­cis en allant à l’essentiel c’est par­fait.
    J’ai une ques­tion con­cer­nant le 100–400 util­isé pour le Kenya. Je vais faire un voy­age prochaine­ment là bas, et j’ai actuelle­ment un 70–300 mon­té sur un APS-C, j’hésite à louer un objec­tif avec une focale un peu plus grande ? Je ne sais pas si la plu­part des pho­tos seront pris­es au delà de 300 ou 350mm, vous qui avez pu tester, avez-vous un con­seil ? Mer­ci

  16. Bon­jour

    Je suis à la recherche de con­seils, car j’envisage d’acheter un APN hybride Pana­son­ic lumix GX80... Les objec­tifs dont vous par­lez sont à pri­ori faits pour des reflex... Puis je les utilis­er sur un hybride ? Et si non, quels objec­tifs pour­riez vous me con­seiller sachant que j’aime faire des por­traits mais aus­si des pho­tos de paysages et d’animaux ou des pho­tos de sport (sujets en mou­ve­ment donc). Mer­ci et bonne fin de soirée ^^

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest