fbpx

Quel appareil photo pour une femme voyageuse ?

par Madame Oreille

Der­rière cette ques­tion sau­gre­nue, une requête Google qui m’a un peu sur­prise. Bon, j’ai quo­ti­dien­ne­ment des visites qui viennent des moteurs de recherche avec des mots-clefs étranges, sou­vent liés au sexe, par­fois au blog, au voyage ou à la pho­to. Mais de temps en temps, je remarque une ques­tion, posée ano­ny­me­ment à Google, mais qui méri­te­rait sans doute une réponse appro­fon­die, vue le nombre de femmes qui semblent s’in­ter­ro­ger sur le sujet.

Alors aujourd’­hui, deman­dons-nous s’il faut des appa­reils dif­fé­rents pour les hommes et pour les femmes et, sur­tout, pour­quoi nous posons-nous la ques­tion de s’il y a vrai­ment une dif­fé­rence. Les hommes aiment les grip qui font de groooos appa­reils, mais les femmes ? Avons-nous vrai­ment une pra­tique dif­fé­rente de la pho­to ? Avons-nous envie d’un tré­pied rose, d’une sacoche liberty ?

Les femmes ont-elles une pratique différente de la photo ?

Com­men­çons par une ques­tion très géné­rale, hors du voyage. Com­ment pour­rions-nous défi­nir une façon fémi­nine de pho­to­gra­phier, qui impli­que­rait une approche dif­fé­rente du matériel ?
On peut ali­gner les sté­réo­types, et dire qu’une femme aura une approche plus sen­sible, sera plus soi­gneuse, etc. mais hon­nê­te­ment, je crois que cette ques­tion ne mérite même pas un para­graphe entier : la pho­to de femme n’est pas un genre !

A ce pro­pos, une petit anec­dote. J’ai récem­ment reçu un mes­sage d’un maga­zine qui vou­lait publier mes pho­tos dans leur rubrique port­fo­lio. J’ai pré­pa­ré plu­sieurs sélec­tion... et me suis fina­le­ment vue évin­cée car mes pho­tos n’é­taient pas assez fémi­nines. Mais quand je pho­to­gra­phie des ani­maux au Kenya où des aurores boréales en Nor­vège, je ne vois pas trop com­ment le faire de façon fémi­nine (ni même masculine...).

elephantroseSi je colore l’é­lé­phant en rose, ça rend la pho­to plus féminine ?

Choisir un appareil photo pour voyager quand on est une femme

Si on éta­blit qu’il n’y a pas de réelles dif­fé­rences entre les pra­tiques pho­to­gra­phiques fémi­nine et mas­cu­line, peut-on en déduire que les femmes achètent les mêmes appa­reils que les hommes ? Pas vrai­ment. Je n’ai pas besoin de cher­cher des études scien­ti­fiques ni des sta­tis­tiques pour consta­ter que les voya­geuses que je croise sont sou­vent équi­pées de petits appa­reils, quand les hommes auront plus faci­le­ment de gros reflex (ça tombe bien, c’est l’in­verse dans mon couple : j’ai le gros reflex, pen­dant que Mon­sieur uti­lise son télé­phone, mais on ne doit pas être nor­maux, il rentre dans mes pan­ta­lons et me pique mes cravates).

J’au­rais ten­dance à croire que ça vient d’un mélange de fac­teurs. Tout d’a­bord, par­mi les pas­sion­nés de pho­to­gra­phie, les femmes sont moins nom­breuses, comme dans tous les domaines artis­tiques (d’ailleurs, elles sont nom­breuses à suivre des cur­sus artis­tiques, mais qua­si inexis­tantes lors­qu’il s’a­git de milieux pro­fes­sion­nels, mal­heu­reu­se­ment). Et par exten­sion, il en est de même en voyage.
Ensuite, il est assez cou­rant que Mon­sieur pré­pare ses trois slips pen­dant que Madame met­tra en sac les affaires de toute la famille. Et quand on doit s’oc­cu­per du bor­del de tout le monde, on est plus res­tric­tif avec soi-même.
Enfin, il faut aus­si consta­ter que, si les hommes iront faci­le­ment vers les gros boî­tiers qui en mettent plein la vue (alors que ça fait deux jours qu’ils ont déci­dé de se mettre à la pho­to), les femmes ont la ten­dance inverse qui consiste à choi­sir des petits appa­reils en disant « non mais j’ai pas besoin de mieux » (alors qu’elles ont de petits boî­tiers depuis trente ans).

Je gros­sis bien évi­dem­ment le tableau, mais c’est ce que j’ai pu obser­ver sur pra­ti­que­ment tous mes voyages. Et je ne peux m’empêcher de pen­ser que c’est dom­mage, que c’est pas parce qu’on est celle qui va pen­ser à prendre les brosses à dents qu’on ne peut pas se faire plai­sir sur le maté­riel photo.

La question du poids de l’appareil photo

Il est déjà arri­vé que, voyant mon maté­riel, cer­taines per­sonnes me disent « han mais c’est ton mec qui porte ton sac ? ». Hé bien non. Pire, dans bien des situa­tions, je suis la seule à avoir un sac à dos et j’é­cope alors des bou­teilles d’eau, et de tout que qu’il faut por­ter en plus de mes objec­tifs. Bref, une femme pas­sion­née de pho­to et de voyage trou­ve­ra tou­jours de la res­source pour por­ter son sac ! (Et au diable ceux qui pensent qu’on a besoin d’un homme dès qu’il s’a­git de por­ter plus de 2kg !)

Mais si, d’a­près moi, le poids n’est pas spé­cia­le­ment un cri­tère plus impor­tant pour les femmes que pour les hommes, la taille du boî­tier peut jouer. En effet, on a assez sou­vent des doigts plus petits, et on n’est pas for­cé­ment très à l’aise avec un boî­tier qui nous sem­ble­ra dis­pro­por­tion­né. Et être à l’aise avec son boî­tier est véri­ta­ble­ment le seul conseil qu’on peut don­ner à une femme qui veut s’a­che­ter un reflex. Et même à un homme, en fait.

La question de la sécurité

C’est peut-être la ques­tion qui légi­ti­mise le plus le fait de s’in­ter­ro­ger au sujet du maté­riel pho­to en voyage pour les femmes. C’est simple, c’est en voyage qu’on se balade toute la jour­née avec plu­sieurs cen­taines si ce n’est mil­liers d’eu­ros de maté­riel et, for­cé­ment, en tant que fille, on peut plus faci­le­ment pas­ser pour des cibles faciles.
Mais hon­nê­te­ment, je doute que le voleur dif­fé­ren­cie­ra le modèle de votre appa­reil ! La seule règle, c’est celle qui s’ap­plique à tous les voya­geurs, pho­to­graphes ou non, femmes ou hommes : faire preuve d’un peu de sens pratique.

Poursuivre la lecture vers un autre article..

15 commentaires

Charlotte 30 juillet 2013 - 8:52

Je trouve que t’au­rais dû rajou­ter une rose dans la gueule de l’é­lé­phant... les femmes ça aime for­cé­ment les fleurs ! (Tu m’a­vais bien fait rire sur twit­ter quand tu avais rela­té ce concept de pho­to féminine !)

Sinon pareil dans mon couple, je suis la tor­tue avec le gros sac pen­dant que mon­sieur fait des pho­tos avec son iPhone... Et dans les trans­ports, je ne compte plus les remarques miso­gynes lorsque je suis char­gée. Comme si j’é­tais inca­pable de sup­por­ter plus de 3 kg (bon c’est pareil avec les pack d’eau ou autre).

Comme tu le dis, je crois que c’est sur­tout une ques­tion de sécu­ri­té, j’a­voue que par­fois, dans cer­tains cas quand je suis seule, dans des lieux pas très ras­su­rants j’en mène pas large, mais dans ce cas je range tout dans mon sac et je passe vite mon che­min. Après quelques règles simples de sécu­ri­té et une bonne atten­tion et ça se passe bien.

Répondre
Chris 30 juillet 2013 - 8:53

Je suis d’ac­cord avec toi, ce n’est pas vrai­ment une ques­tion d’homme/femme mais de personne.
Ma femme me volait tout le temps mon reflex lors de notre pre­mier long voyage, et moi, aujourd’­hui, j’ai envie de reve­nir vers un appa­reil plus com­pact... Il n’y a pas de for­mule magique, juste des goûts différents !

Répondre
Laurent Breillat 30 juillet 2013 - 9:03

C’est inté­res­sant ça, tu fais bien de trai­ter le sujet, même si tout gen­rer me paraît tel­le­ment vieux jeu... Et en ce qui me concerne, je suis pas­sé à l’hy­bride pour le voyage, mal­gré mon chro­mo­some Y. Mais j’ai des petits bras 😀

Répondre
Cha 30 juillet 2013 - 9:13

Nous voya­geons aus­si beau­coup en couple et nous uti­li­sons cha­cun notre reflex dans les même pro­por­tions. Pour­tant, nos pho­tos sont par­fois très recon­nais­sables car nos yeux ne sont pas atti­rés par les même détails. Mon homme pren­dra une jolie rue en met­tant en avant une vielle Coc­ci­nelle, tan­dis que j’aime ajou­ter des fleurs au pre­miers plans des pay­sages... C’est clair que nos goûts per­so influencent nos pho­tos, du coup je pense qu’il peut y avoir des pho­tos plu­tôt fémi­nines ! Après pour le maté­riel, je suis com­plè­te­ment d’ac­cord avec toi, fille ou mec, il faut être à l’aise avec le boî­tier qu’on choi­si, c’est le pre­mier cri­tère à prendre en compte !

Répondre
Mayoke 30 juillet 2013 - 11:24

Un jour je suis par­tie 2 semaines à Mada­gas­car avec un homme de 35 ans mon ainé avec qui j’é­tais cen­sée démar­rer une col­la­bo­ra­tion dans la concep­tion de voyage. J’é­tais à l’é­poque seule­ment armée de mon Nikon D50 et quelques objec­tifs « stan­dards » alors que lui avait les deux reflex Nikon der­nier cri et tous les équi­pe­ments asso­ciés {il n’en a uti­li­sé qu’un et s’est trai­né tout le reste pour rien pen­dant tout le séjour}. Il s’est posi­tion­né en véri­table « killer », m’é­vin­çant des scènes de prise de vue toute la journée...il avait besoin de se sen­tir impor­tant avec ses gros boi­tiers. Je dois dire qu’en tant que femme, j’ai très mal vécu ce com­por­te­ment agres­sif. Mes pho­tos n’é­taient pas moins réus­sies pour autant, et je crois que ça l’é­ner­vait au plus haut point... 😛
Je crois que le vrai conseil, est effec­ti­ve­ment de faire preuve de bon sens dans le choix du maté­riel {faire des choix d’é­qui­pe­ments dans ce qu’on emporte en voyage} en pen­sant qu’on va le tenir à bout de bras une bonne par­tie de la jour­née {aujourd’­hui mon 5D Mark II + le 85 mm 1.2, ça me donne limite une ten­di­nite au coude, mal­gré mes bras de déménageur}...et j’ajouterai...dans le choix du par­te­naire de voyage...mais c’est un autre sujet...
En tout cas aujourd’­hui, je ne me laisse plus démon­ter par un gros zoom ^^

Répondre
Laurène - Carnet d'escapades 30 juillet 2013 - 17:36

Tes pho­tos reca­lées car pas assez fémi­nines ? Wow, il y a vrai­ment un truc qui m’é­chappe là ! 

De mon côté, j’ai un « com­pact expert », de faible encom­bre­ment par rap­port aux reflex même s’il est plus gros qu’un com­pact tout simple, mais je ne pense pas que cela ait un quel­conque rap­port avec le fait d’être une femme ! Je n’aime pas être trop encom­brée et, étant très ama­teure, estime que c’est un excellent com­pro­mis. Un bon rap­port encombrement/utilisation de l’ap­pa­reil en quelque sorte. Il me semble que c’est l’un des cri­tères impor­tants pour choi­sir, que l’on soit homme ou femme 🙂

Biz !

Répondre
Laëtitia 30 juillet 2013 - 18:29

Mais je me deman­dais ce que tu appelles un « petit boî­tier » ? Si mon reflex est un sony alpha33 je rentre dans ce cri­tère ou je suis consi­dé­rée comme un homme avec un gros boî­tier ? :p

Répondre
Laurent 30 juillet 2013 - 20:27

Bah moi j’ai dû chan­ger de sexe !! Je suis pas­sé du model homme (reflex avec grosses len­tilles) au plus petit (hybride). Ou p’t’être que j’é­tais trans­sexuel sans le savoir !!

Répondre
Mélissa 30 juillet 2013 - 22:30

Je dirais que colo­rer l’é­lé­phant en rose, ça lais­se­rait sup­po­ser un alcoo­lisme tenace. 😉 ;); 😉

Mais trêve de plai­san­te­rie, quand on est pas­sion­né de pho­to, qu’on soit homme ou femme, on vise le bon mathos, quitte à se trim­ba­ler du lourd autour du coup comme toi. 

Comme je ne suis pas une experte, mais que je tiens quand même à la qua­li­té et que j’ai vite des dou­leurs au cou et aux épaules, je suis pas­sée au reflex com­pact plu­tôt qu’au simple hybride (qui avait un super zoom mais qui était plus lourd) et je compte m’a­che­ter un second objectif. 

Ce qui n’in­té­res­sait pas du tout mon ex qui était plus que satis­fait avec son com­pact ou son smart­phone. ;D

En conclu­sion : Non, tu n’es pas seule, Oreille !

Répondre
tanis 31 juillet 2013 - 12:58

Abso­lu­ment, pas­sion ou voyage d’a­gré­ment, la pho­to est une affaire de tem­pé­ra­ment. Comme en lit­té­ra­ture, des pho­tos tou­che­ront en fonc­tion du choix de leur sujet, de l’angle esthé­tique pris ou final et pas du tout du sexe de la per­sonne qui prend le cliché.
L’un de mes livres pré­fé­rés est L’oeuvre au noir de Mar­gue­rite Your­ce­nar, on peut l’in­té­gra­li­té de ce livre et se pas­sion­ner pour la vie de ce méde­cin de la Renais­sance sans à aucun moment se dire, voi­la un livre de femme écrivain.

Répondre
Nadine 2 août 2013 - 6:55

Pho­tos fémi­nines, appa­reils pho­to pour femme, c’est la pre­mière fois que j’en­tends par­ler de tout ça ! Et ça ne me plait pas beau­coup 🙁 Pour ce qui est des appa­reils pho­tos pour femmes, sur­ement un concept pure­ment mar­ke­ting his­toire de créer un nou­veau mar­ché là où il n’y en a pas besoin...et faire de l’argent en plus...j’espère que ce pas ne sera pas fran­chi ouvertement !

Répondre
Bouby 14 juillet 2014 - 1:31

Excellent article, pour résu­mer : un conseil pra­tique, uti­li­ser un boi­tier adap­té à la mor­pho­lo­gie de sa main.

Répondre
Ollie - Some Steps Away 11 novembre 2014 - 19:56

Dans mon couple aus­si, c’est moi qui pos­sède le plus gros appareil 🙂
Mais en effet, je cherche à pas­ser au réflex et l’un de mes (nom­breux) cri­tères sera la taille, le poids et la prise en main. Ce qui ne veux pas dire que j’i­rai vers un modèle « mar­ke­ting » type réflex pour femme ... mini, tout rose avec des petites fleurs et des petits chats (ça existe ?!) 😉

Répondre
Gvar 20 novembre 2014 - 12:36

Je n’ai jamais à pro­pre­ment par­ler, non plus remar­qué de dif­fé­rence signi­fi­ca­tive entre l’ap­proche des hommes et des femmes, si ce n’est que les femmes aiment en géné­ral moins se « prendre la tête » avec tout ce qui est trop « tech­nique » et trop encom­brant à la fois.
Au delà de toute consi­dé­ra­tion de sexe, je pense qu’il est sur­tout ques­tion d’at­tentes et de niveau en photo.Nos choix d’apn ou de sujet à pho­to­gra­phier dépendent sur­tout de notre expé­rience en la matière...

Répondre
Charlotte 24 novembre 2014 - 18:45

Salut,
Je suis tom­bé sur ton blog un peu par hasard et c’est une belle décou­verte ! Je pro­jette aus­si de faire un voyage à vélo, je suis contente de pou­voir lire tes dif­fé­rentes expériences...

Je me per­mets de mettre mon grain de sel sur le sujet de cet article en par­ti­cu­lier. Je tra­vaille dans une bou­tique d’ap­pa­reils pho­tos pour Lei­ca et en tant que femme je suis sou­vent expo­sée aux com­por­te­ments et pro­pos miso­gynes, ce qui me mets vrai­ment hors de moi (genre fâchée toute rouge !). Sinon d’une façon géné­rale j’ai pu remar­qué que hommes et femmes sont dégou­tés des reflex qu’ils jugent beau­coup trop lourds et veulent du +discret/+léger. Bref vaste sujet 

A bien­tôt !
Charlotte

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.