Il y a deux trois ans, je n’avais jamais pris l’avion.

Il faudrait chang­er ce titre tous les ans, mais qu’importe. Il y a deux trois ans, je par­tais « loin » pour la pre­mière fois. Un matin, fin 2008, j’ai envoyé un mail au Belge, qui s’appelait encore « le Chauve », à l’époque. Je lui dis­ais un truc du genre « l’Islande ou la Mon­golie ? ».

Il a répon­du « Mon­golie », un peu amusé. Mais quelques mois plus tard, nous y étions, dans les steppes, rien à des kilo­mètres à la ronde, pas même un arbre. On a réfléchi avant de par­tir, quand même, de « deux semaines en Mon­golie », c’est passé à trois semaines de Moscou à Pékin, parce que quitte à avoir un change­ment à Pékin, autant vis­iter la ville, hé mais on peut chang­er à Moscou et faire les deux, hé mais si on pre­nait le train. Et nous voilà, un soir d’Avril, à Moscou, mon­tant dans le Transsi­bérien, en se deman­dant ce qu’on fout là, à partager un wag­on avec 52 russ­es dont la plus anglo­phone est une gamine qui sait dire bon­jour et compter jusqu’à 10. Nous, on sait dire bon­jour, mer­ci, bonne nuit et bon appétit en russe. La con­ver­sa­tion n’a pas été pas­sion­née, mais ces qua­tre jours restent gravés dans ma mémoire. Tout comme la semaine passée en Mon­golie, sans réus­sir à pronon­cer un seul mot cor­recte­ment, et celle passée à Pékin, avec ces adorables chi­nois con­tents de nous mon­tr­er qu’ils par­lent bien anglais, voire bien français.

En quit­tant Paris, je me dis­ais que c’était excep­tion­nel, que c’était le voy­age de notre vie, qu’on ne le referait pas de sitôt. Pour­tant, en ren­trant, on évo­quait déjà de futures des­ti­na­tions, en rêvas­sant devant GoogleMaps. Cer­tains par­lent de virus. Je n’appellerais pas ça ain­si, parce que gamine j’avais déjà envie de voy­ager, c’est juste que la pos­si­bil­ité ne m’en a été offerte que récem­ment.

Pour par­tir en Mon­golie, j’ai acheté un reflex numérique. Ça aus­si, je voulais le faire depuis longtemps, et je me suis dis que c’était le bon moment. Je regrette juste de ne pas l’avoir fait plus tôt. Depuis, j’ai évolué. J’ai pro­gressé en pho­to, je suis plus organ­isée en voy­age.

Ce blog existe depuis 2007. A l’époque, il s’appelait « 15h15 ». Je pre­nais une pho­to tous les jours à cette heure pré­cise. Tra­vailleuse indépen­dante et dilet­tante, j’étais tous les jours à un endroit dif­férent. Quelques mois plus tard, le serveur qui héberge le blog a plan­té, j’ai tout per­du et n’ai pas eu la moti­va­tion pour recom­mencer. C’est donc devenu un endroit un peu plus libre et per­son­nel. Logique­ment, quand je me suis mise plus sérieuse­ment à la pho­to, et puis quand j’ai com­mencé à voy­ager, le blog m’a suiv­ie dans cette direc­tion.

Aurélie Amiot / Oreille, 24 ans et 15 19 quelques mois, 26ans, Parisi­enne d’adoption (mais souri­ante, servi­able et gen­tille, en général), sait dire « bon­jour » dans une quin­zaine de langues mais à peu près rien d’autre, ne prend jamais le métro, aime les frais­es et les nouilles, mais pas ensem­ble, vit depuis plusieurs années avec un Belge tan­tôt Chauve, tan­tôt Bar­bu, qui est inclus dès que je dis « nous » en racon­tant un voy­age.

 

Pour suivre l’actualité du blog, rejoignez-moi sur Facebook, Twitter ou abonnez-vous au flux RSS

Suivez-moi sur TwitterAbonnez-vous au flux RSSAimez-moi sur Facebook !


Ailleurs

- Inter­view don­née sur BeGlob
Inter­view audio sur Appren­dre la pho­to
Inter­view chez Trav­el­Girls (en ver­sion française ici)
5 répons­es sur Curieuse Voyageuse
Inter­view sur le blog des guides Éva­sion
Chronique pour le mag­a­zine Repérage Voy­ages n°3

 

Ils en ont par­lé :
Ebookers.ch, Ouest France, Instinct Voyageur, Voy­ages et vagabondages, Babel Voy­ages, His­toires de voy­ages, Astrid on the road, Mar­tine Achard, Des­ti­na­tion Terre, ...
(n’hésitez pas à me con­tac­ter si vous avez un lien à rajouter ici !)


Récompenses etc.

- Le blog fut final­iste aux Gold­en Blog Awards 2011
- Le site a reçu le Prix Mul­ti­mé­dia aux Ren­dez-Vous du Car­net de Voy­age en 2011 

 

FAQ – Quelques réponses aux questions qu’on me pose souvent

(je mets cette par­tie à jour au fur et à mesure, il faut que je fouille dans mes mails !)

Quel matériel utilis­es-tu ?
Je suis chez Canon, mais je ne crois pas à la supéri­or­ité d’une mar­que sur l’autre. J’ai un 450d, et j’ai acheté récem­ment un 550d pour pou­voir faire de la vidéo. J’aime les petits boitiers légers. Au niveau des objec­tifs, je jon­gle entre un tam­ron 17–50, un sig­ma 10–20, un canon 70–200 4 L, un 100mm macro et l’indémodable 50mm. Je choi­sis ceux que j’emmène selon mes besoins, mais je ne pars jamais avec tout. Je voy­age doré­na­vant avec un 5DII équipé d’un canon 16–35 (et par­fois d’un ou deux autres objec­tifs).

Tu retouch­es ?
Je n’appellerais pas ça « retouche », mais je shoote en raw, et j’accorde une grande impor­tance au post-traite­ment, oui.

Tu finances com­ment tes voy­ages ?
Avec mon boulot, comme (presque) tout le monde ! Je tra­vaille, j’économise, je pars !

Tu mets un lien vers mon site ?
Non. Vous remar­querez qu’il n’y a pas de liste de blogroll. Je ne pra­tique pas l’échange sous cette forme.

Tu gagnes de l’argent avec ce blog ?
Tech­nique­ment oui. Mais les arti­cles spon­sorisés sont volon­taire­ment raris­simes, et sont tou­jours sig­nalés. Cer­tains liens vers des pro­duits sont affil­iés, c’est à dire que vous ne payez pas plus cher, mais je reçois une petite com­mis­sion. Dans tous les cas, je ne par­le en bien que des choses dont je pense du bien !
L’argent n’est pas ma pri­or­ité. Vous remar­querez d’ailleurs l’absence de pub­lic­ités. Je tiens beau­coup à ce que ce blog reste indépen­dant. (mais je ne crache pas sur les voy­ages gra­tu­its !)

Pour les questions, propositions, invitations, billets d’avions gratuits

contact@madame-oreille.com ou le for­mu­laire ci-dessous :

[easy-con­tact]

Pin It on Pinterest