fbpx

La Sardaigne en vélo (pour le magazine 200)

Je tra­vaille assez rarement avec la presse mais, aujourd’hui, j’ai envie de vous présen­ter mon tra­vail pour un nou­veau mag­a­zine nom­mé sobre­ment « 200″. Et, si je vous en par­le, c’est parce que non seule­ment c’est la pre­mière fois que je fais un vrai sujet com­plet (la cou­ver­ture et une dizaine de pages à l’intérieur) mais, qu’en plus, c’était la réu­nion de deux activ­ités que j’affectionne par­ti­c­ulière­ment : le voy­age et le vélo !

200mag_sardaigne

Bon, notez que mon approche du vélo en voy­age n’est pas vrai­ment la même que celle du mag­a­zine : moi, je mets des portes bagages, et je roule douce­ment en faisant plein de paus­es pho­tos ! J’ai bien un beau vélo de course, mais il ne me sert qu’à me déplac­er en Île-de-France, ou à me défouler le week-end. Chez 200, on emmène (ou, comme ce fut le cas en Sar­daigne, on loue) un vélo de course, et on avale du bitume. Ça n’empêche pas de faire un peu de tourisme et d’apprécier les paysages mais c’est avant tout du sport.

200mag_sardaigne_1

200mag_sardaigne_2

Juste après la Cat­a­logne, sans même repass­er par Paris, je me suis envolée vers la Sar­daigne : qua­tre jours avec l’équipe du mag­a­zine pour faire les pho­tos du sujet. C’est leur pre­mier numéro, mais ils ont déjà roulé leur bosse dans quelques rédac­tions ces dernières décen­nies ; l’ambiance était déten­due, et ce fut très agréable comme expéri­ence. Là, c’est donc le moment où je pré­cise que moi, j’étais en voiture, avec la tra­duc­trice. Même pas honte, ça n’aurait pas été pos­si­ble autrement !

Je ne con­nais­sais pas du tout la Sar­daigne. J’ai d’abord souri en décou­vrant les influ­ences cata­lanes un peu partout, puisque j’en arrivais tout juste, puis j’ai décou­vert des paysages mag­nifiques. Nous avons com­mencé par la route entre Alghero et Bosa, l’un des plus beaux vil­lages de l’île. La route est superbe, longeant la mer, ser­pen­tant sur un dénivelé qui offre de belles grimpettes !

Nous avons ensuite tra­ver­sé le nord de l’île jusqu’à la char­mante baie d’Orosei, puis vis­ité un peu le cen­tre et notam­ment les fresques d’Orgosolo, avant de finir le voy­age à Arbatax, ville sans charme si ce n’est cet étrange rocher orange. Mais je ne vous en dis pas plus, puisque vous pou­vez retrou­ver l’itinéraire dans le mag­a­zine, qui vient juste de sor­tir, avec les textes du jour­nal­iste qui, lui, pédalait !

Et donc, voici quelques images issues de ce reportage en Sar­daigne :

200 magazine

200 magazine

200 magazine

200 magazine

200 magazine

200 magazine

200 magazine

200 magazine

200 magazine

200 magazine

200 magazine

200 magazine

200 magazine

200 magazine

200 magazine

200 magazine

A propos de l'auteur

Je suis photographe et j'ai la chance de voyager partout dans le monde. Sur ce blog, vous trouverez à la fois des récits de voyages (seule ou avec Petite Oreille, ma fille, que j'essaie d'emmener partout depuis qu'elle est bébé !) et des conseils pour réussir vos propres photos de voyage.

Archives de l'auteur

14 Commentaires

  1. Dans ma famille on est très vélo, mon père revient juste d’en faire en Corse mais j’avoue qu’après avoir vu ta pho­to je vais lui recom­man­der la Sar­daigne.
    Il y a vrai­ment si peu de voitures que ça en Sar­daigne ou c’est juste les meilleures pho­tos où tu ne vois pas une voiture ?

  2. Sym­pa comme expéri­ence 😉
    Je suis par­ti­c­ulière­ment fan des pho­tos de pause !
    J’aime beau­coup celle sur le port avec les mai­son col­orée et celle où les sportifs entrent au café.

    Joli tra­vail, mer­ci pour ce bel aperçu de la Sar­daigne (qui me rap­pelle un peu la croat­ie...)

  3. Superbes pho­tos !
    Je suis tombé sur votre blog après avoir lu l’article dans le mag­a­zine, et je ne suis pas déçu. Je repasserai sou­vent !

  4. Bra­vo ! Superbe pho­tos je vais acheter le mag­a­zine. Je pra­tique aus­si le cyclo camp­ing et la par­tie con­sacrée a ce sport loisir est rare pour être souligné Mer­ci encore

  5. Mer­ci pour le partage de ces pho­tos ! La Sar­daigne est un endroit que je con­nais très peu et j’ignorais qu’il y avait autant de beaux paysages ! En plus, décou­vrir l’endroit à vélo, c’est top, j’espère pou­voir le faire prochaine­ment que les beaux jours revien­dront 🙂

  6. Les pho­tos sont tout sim­ple­ment mag­nifiques !
    Bra­vo pour ce beau reportage ça fait vrai­ment envie. Je l’ai fait il y a quelques années, mais sans le vélo 😉

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest