fbpx

Dossier : scrapbooking numérique, ou faire son carnet de voyage sur ordinateur III

Vous voilà ren­tré de votre voy­age. Après un peu de repos, il va fal­loir s’attaquer au car­net. Et là, vous aurez besoin d’une vue d’ensemble, et surtout de savoir à quoi vous le des­tinez.

C’est impor­tant, parce que les entre­pris­es qui impri­ment des livres pho­tos n’utilisent pas toutes les mêmes for­mats, et il faut donc dès le début savoir chez qui on ira pour ne pas devoir refaire toute la mise en page à la fin. On en par­lera plus en détail dans un arti­cle dédié bien­tôt.

Pour la vue d’ensemble, c’est plus sim­ple : com­mencez par tri­er les pho­tos, en met­tant de côté celles qui vous plaisent le plus. Des vision­neuses comme Bridge chez Adobe, ou Xnview (logi­ciel gra­tu­it), vont vous per­me­t­tre de regarder toutes les images en même temps, de les not­er, de les class­er, etc. pour ne garder que les meilleures (celles qui iront sur Face­book, ou vos galeries pho­tos !). Ce moment de tri per­met de tout se remet­tre en tête, de voir ce qu’on va racon­ter, dans quel ordre. Bref, de com­mencer à penser le car­net dans sa glob­al­ité.

Ensuite, il va fal­loir scan­ner tout ce que vous avez ramené.
Il y a quelques règles à con­naître pour opti­miser cette étape :

  • Scan­ner avec un fond blanc, pour garder les ombres et pour voir com­ment se détachent les objets
  • Si on scanne une page avec des inscrip­tions rec­to-ver­so, alors il fau­dra utilis­er un fond noir, pour que rien ne se voie par trans­parence
  • Si votre scan­ner le per­met, activ­er les options de détra­m­age sur les scans d’objets imprimés (pour éviter les petits points)
  • Scan­ner à 300dpi ce que vous voulez utilis­er à taille réelle et en plus haute réso­lu­tion ce que vous comptez agrandir


 
Si vous n’avez pas de scan­ner, il est pos­si­ble de s’en sor­tir avec un appareil pho­to, mais ça va deman­der un peu d’organisation, pour des résul­tats iné­gaux : se plac­er à côté d’une fenêtre, et utilis­er une feuille blanche en fond. Essayez d’utiliser un trépied avec une colonne pour des pho­tos vers le sol (comme celui-ci) ou posez une règle à côté de vos objets, pour avoir une échelle et ensuite tout remet­tre d’aplomb. Franche­ment, ça dépanne, mais c’est telle­ment plus sim­ple avec un scan­ner...

Jusque-là, rien de bien com­pliqué, mais intéres­sons-nous à ce que vous pou­vez « fab­ri­quer » une fois chez vous. Le par­fait petit scrap­bookeur pour­ra réu­nir tout ce qui lui plaît : papi­er craft, papi­er à dessin, car­ton pour utilis­er ses tex­tures en fond de page. Ce sont des choses qu’on trou­ve facile­ment, sans avoir réelle­ment besoin d’acheter quoi que ce soit !

Par con­tre, s’il est un investisse­ment sym­pa à faire, c’est la Dymo. Gamine, j’ai sou­vent joué avec celle du boulot de ma mère, et je suis sûre que je ne suis pas la seule... C’est quoi, la Dymo ? C’est l’appareil qui per­met de faire ça :


Là, vous recon­nais­sez ? En fait, vous avez des gen­res de ruban en plas­tique, et vous pressez la let­tre de votre choix en faisant tourn­er la roue. Les mots s’impriment dans le plas­tique, et ça a quand même un cer­tain charme (con­traire­ment à la Dymo mod­erne qui imprime tout « pro­pre­ment ») ! Ça ne coûte pra­tique­ment rien, et ça se trou­ve avec une éton­nante facil­ité. Soit beau­coup de gens l’utilisent encore, soit c’est vrai­ment pour le scrap­book­ing !

Mais comme je suis quelqu’un de vache­ment sym­pa, j’ai tra­vail­lé pour vous ces derniers jours. J’ai réu­ni quelques petits cadeaux à télécharg­er dans le tout nou­veau tout neuf super­marché Oreille.

Vous pour­rez y trou­ver des tach­es de café pour parse­mer vos pages, de quoi fab­ri­quer de faux Polas, et donc, un alpha­bet Dymo.
J’y ajouterai d’autres choses utiles dans les semaines à venir et j’espère que vous fer­ez bon usage de tout ça !

16 Commentaires

  1. J’ai cliqué trois fois sur ton site aujourd’hui en atten­dant ton arti­cle... 😉

    Cette série est vrai­ment très intéres­sante et en plus, on sent que tu as hâte de partager plein de choses avec tes lecteurs, youhou !

    Pour l’instant, voy­age oblige, je n’ai pas de scan­ner, du coup je bidouille en effet avec l’appareil pho­to. Résul­tats plus qu’inégaux alors qu’un bon vieux scan­ner, c’est l’idéal pour scan­ner les bil­lets de banque mul­ti­col­ores des pays loin­tains, les cartes, les tick­ets de train avec de jolis logos. Je me mets alors à stock­er dans une grande farde tout ce que j’aimerais scan­ner... la farde s’alourdit et j’ai encore un bien long voy­age !

    Ta bou­tique pour le scrap­book­ing est une mer­veilleuse idée. Prédilec­tion pour les tach­es de café, le ren­du est génial. Tu as donc passé ta journée à ren­vers­er du café...?

    Now­Mad­Now

  2. Now­Mad­Now : et le pire, c’est que je n’aime même pas le café ! Quand je vois les boîtes pleines que j’ai à la mai­son, pour de petits voy­ages, j’imagine bien le poids de ta « farde » (tu serais pas belge toi ? ^^) C’est quand même top de réu­nir des petits trucs des qua­tre coins du monde ain­si, et c’est telle­ment agréable de fouiller dedans longtemps après.. Ce qui est mar­rant, c’est qu’il y a des pays où on ne peut presque rien ramen­er : pas de métro, pas de tick­ets de bus ou des machins grif­fon­nés, pas d’emballage sym­pa pour les achats, etc. Tu as trou­vé quoi en Océanie, par exem­ple ?

    Mais ton mes­sage me fait penser à une chose que je n’ai pas écrit dans l’article ; pour ceux qui utilisent Pho­to­shop, Adobe a pen­sé à nous : ils ont inté­gré un out­il de recon­nais­sance des bil­lets qui bloque l’ouverture des images scan­nées en con­tenant. Il parait que c’est pour lim­iter la con­tre­façon, mais blo­quer en amont est quand même sacré­ment stu­pide. La solu­tion, c’est de pass­er par Gimp pour couper le bil­let en deux. Fort heureuse­ment, ça ne con­cerne que peu de bil­lets. Jusqu’à présent, j’ai juste eu des soucis avec un bil­let de 5$ (je crois), et encore, sur un seul côté (les autres dol­lars pas­saient...)

  3. Super, cet arti­cle. J adore cet serie, moi aus­si, mais alors celui-la, c’est le mieux. Moi je garde tou­jours des tas de truc , tick­ets, bil­lets, etc, en pen­sant que je vais en faire qqch, et puis un jour, l envie me prends et je jette tout ! jvais plu­tot opter pour l option scan­ner... j’aurai moins de regrets
    et top la bou­tique Oreille 🙂

  4. De superbes pistes à exploiter chère Madame, un grand mer­ci une fois de plus.
    Comme le dit Aline, on sent ton envie de partager – et t’es telle­ment bien dans ton univers que tu n’as pas peur de partager tes clés (ce qui est loin d’être le cas de tout le monde)... ça fait vrai­ment plaisir 🙂

  5. liloulivi : ah ben oui, faut pas tout jeter sans en faire de copies, ce serait dom­mage quand même !

    Curieuse Voyageuse : plus on est de fous plus on rit, non ? ^^ (j’ai jamais trop aimé les gens qui refusent de partager leurs secrets... Au con­traire, créer un échange est bon pour tout le monde !)

    Lucie : ah oui ? Mais tu avais déjà vu ce genre de let­trages, non ? C’est ce qu’on util­i­sait pour iden­ti­fi­er des dossiers, etc. autre­fois 🙂

    Bon, pour le coup, ce sont vrai­ment des arti­cles de fille ^^

  6. je ne fais pas sou­vent de com­men­taires sur le blog, aïe ça va chang­er, car je ne rate pas un arti­cle!! je les trou­ve extrême­ment bien écrit, rich­es, drôles, sen­si­bles, avec des pho­tos superbes, et des idées à foi­son!! cette série est une superbe idée, très courageuse aus­si, car il est vrai que dévoil­er ces petites astuces est un acte de grande générosité, de partage et de con­fi­ance... ces « trucs » doivent je pense devenir le petit coup de pouce à la créa­tion de cha­cun ! le ptit truc qui fait qu’on se jette à l’eau!!
    en tout cas bra­vo pour le blog!!

  7. Lucie : c’est sur que si on ne con­nait pas, c’est dif­fi­cile­ment trou­vable. J’imagine mal les requêtes google qui per­me­t­trait d’atterrir dessus !

    Carlavie : mer­ci beau­coup pour ton com­men­taire ! Si tu fais des car­nets à la suite de ça, partage-les ici !

  8. Pour ma part je fais mon album pho­to avec fujifilm.net et pour faire mes feuilles de scrap je fais ça sous pow­er­point et en téléchargeant des kits de scrap. Le ren­du est sym­pa !

  9. Je repars au Japon cette semaine, et la je me suis promis de bien garder tous mes pti sou­venirs, depli­ants, et tick­ets en tous gen­res. En plus, on peut dire qu’ils sont pro dans le domaine : le moin­dre tick­et est tou­jours tres joli.
    Sinon, je voulais aus­si te remerci­er pour les down­loads. Je me suis (enfin) mise serieuse­ment a Pho­to­shop, et du coup je com­bine ca avec tes ptis cadeaux. Les faux pola sont chou­ettes. Ca com­bine le cote un peu neg­lige du polaroid, avec la qualite d’une vraie pho­to de reflex !

  10. D’abord, félic­i­ta­tion pour ce blog et mer­ci pour toutes ces astuces. Etant curieuse, j’aurais voulu savoir com­ment tu réalis­es les tam­pons des voy­ages ?
    Con­tin­ue à t’amuser !

  11. Bon­jour,
    Je décou­vre votre blog qui est une vraie mine d’or absol­u­ment mag­nifique !! J’aime beau­coup vos car­nets de voy­age que je trou­ve superbe. Vos arti­cles sur leurs créa­tions sont pas­sion­nants mais j’ai encore une ques­tion ^^ Com­ment faites-vous pour le texte ? Il est écrit à la main ? à la tablette graphique peut-être ?
    Bonne con­tin­u­a­tion !

  12. Bon­jour,

    Je me posais exacte­ment la même ques­tion que Mar­jorie. Com­ment fais-tu pour le texte ?
    Ton blog est vrai­ment une mine d’or. J’ai pas mal voy­agé et à chaque voy­age je garde tous les tick­ets, bil­lets, pièces et autres doc­u­ments en me dis­ant que j’en ferai quelque chose mais finale­ment le temps passe et ils restent tous dans une boîte et con­tin­u­ent de s’entasser. L’idée de les regrouper dans un car­net de voy­age numérique est excel­lente ! Je vais essay­er de les com­pil­er.

    Bonne con­tin­u­a­tion dans tes pro­jets...

  13. Madame ...je decou­vre ton blog et j’adore......super arti­cle avec des infos vrai­ment chou­ettes. Ca me parais­sait très com­pliqué de faire un livre scrapé sur ordi et imprimé, mais grâce à tes « trucs » je vais m’y mettre.....merci d’une scrappeuse et road-bookeuse old school ver­sion « papi­er, sty­lo et tube de colle 🙂

  14. Bon­jour,

    Je m’apprête à faire un grand tour en Asie. Je trou­ve tes idées extras ! Quelle créa­tiv­ité. Com­ment fais-tu pour fab­ri­quer le car­net numérique une fois les pho­tos triées et les objects scan­nées ? Tu utilis­es un logi­ciel en par­ti­c­uli­er ?

    Mer­ci pour ton retour 😉

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest