fbpx

Cologne : y aller, y dormir, y manger

Hier, je vous don­nais un petit aperçu vidéo de notre week-end à Cologne. Un cer­tain calme, de bons restos, les bor­ds du Rhin. On y a très bien mangé (et un peu bu), et on est ren­trés presque reposés ! Je vous par­lerai de la cathé­drale, du musée du choco­lat, des cade­nas, mais pour l’in­stant, mini car­net pra­tique.

Y aller.

L’a­van­tage lorsqu’on on vit à Paris, c’est qu’on peut se ren­dre dans de nom­breuses villes d’Eu­rope en train. J’ai récupéré, dans une bou­tique SNCF, une carte mon­trant les dif­férentes liaisons, et c’est ain­si que nous avons choisi les des­ti­na­tions de nos prochains week-end : Munich début décem­bre donc et, avant ça, Barcelone mi-novem­bre.
En fait, au cas où vous ne l’au­riez pas com­pris, entre le transsi­bérien et la tra­ver­sée des USA, nous aimons le train !
Bref, pour aller à Cologne, c’est Thalys (comme pour Brux­elles ou Ams­ter­dam, d’ailleurs nous faisons plusieurs arrêts en Bel­gique) ; c’est rapi­de, c’est pro­pre, et on arrive en plein cen­tre-ville. Dans nom­bre de villes, les quartiers qui entourent les gares sont assez mal fréquen­tés, voire même car­ré­ment glauques. A Cologne, c’est l’in­verse. La gare se trou­ve dans la vieille ville, à 100m de la fameuse cathé­drale.

Y dormir.

En week-end, nous réser­vons tou­jours notre hôtel à l’a­vance, his­toire de ne pas per­dre de temps sur place. Cette fois-ci, nous avons décidé de tester la réser­va­tion d’hô­tels via Hotel­Club, un site que nous ne con­nais­sions pas. Après tout, lorsqu’on réserve un vol, on essaie avec plusieurs com­para­teurs ; pourquoi ne pas faire pareil avec les hôtels ?

Pre­mier avan­tage, le site pro­pose de tri­er les hôtels selon leur éloigne­ment du cen­tre. Pour une ville comme Cologne, c’est extrême­ment pra­tique : on s’y déplace à pied. D’ailleurs, c’est finale­ment pra­tique partout pour des touristes comme nous : on se trou­ve ain­si un hôtel facile­ment acces­si­ble, et jamais trop excen­tré. Bon, on peut aus­si tri­er par prix, ou sélec­tion­ner un quarti­er, mais comme nous avons déjà eu quelques mau­vais­es sur­pris­es... (je préfère pay­er dix euros de plus que devoir pass­er trois heures à chercher des bus)

Hotel­Club per­met donc de choisir dans une grande liste d’héberge­ments disponibles. On peut affin­er la recherche en rajoutant des critères selon ce que l’on juge impor­tant : wi-fi, park­ing, piscine, ani­maux admis, etc. Et il n’y a plus qu’à jouer des onglets (pra­tique aus­si, le fait de pou­voir com­par­er les hôtels sur une seule et même page) pour trou­ver la per­le.

Pour notre hôtel à Cologne, nous avons choisi le Arde Hôtel, un petit hôtel proche du cen­tre sans être dans une rue trop pas­sante, c’est-à-dire à côté de tout mais sans le bruit qui va avec ! Mate­las con­fort­able, salle de bain privée et pro­pre (avec toi­lettes), petit-déje­uner inclus et copieux. Il y avait une télé (minus­cule) dans la cham­bre, c’est tou­jours amu­sant de voir à quoi ressem­blent les pro­grammes locaux ! C’est vrai, la télé alle­mande, à part Arte et Der­rick, vous con­nais­sez ? Bon, en fait y’avait rien à voir. on a bien essayé les Simp­son, mais quand on ne com­prend pas les dia­logues, c’est vache­ment moins drôle.

Sur le petit-déje­uner, un petit détail qui a toute son impor­tance pour moi : après que la serveuse nous ait pro­posé « thé ou café », je lui ai demandé si, par hasard, elle avait du lait chaud. J’ai l’habi­tude qu’on me réponde non. Les gens qui boivent du lait chaud sont vis­i­ble­ment rares. Hé bien elle m’a réchauf­fé une tasse de lait ! J’ai beau­coup appré­cié cette flex­i­bil­ité. S’adapter au client est très impor­tant. A New York, nous avions ri très jaune en voy­ant le café du Belge servi avec son petit pichet de lait, alors que la pro­prié­taire venait de me dire qu’elle n’en avait pas.

J’ai payé une réser­va­tion directe­ment en ligne, par carte ban­caire, au moment de la réser­va­tion. De là, il n’y avait plus qu’à imprimer une con­fir­ma­tion et à la présen­ter lors de notre arrivée à l’hô­tel, avant de pay­er le sol­de sur place. J’aime à croire que ça rend les choses un peu plus trans­par­entes entre l’hô­tel et le site.

Enfin, à chaque réser­va­tion via Hotel­Club, on accu­mule des points fidél­ité qui per­me­t­tent ensuite de pay­er d’autres réser­va­tions. Et plus vous réservez, plus vous gag­nez des points. Par exem­ple, avec ma pre­mière réser­va­tion à 100€ (bon, j’ai payé moins cher, mais c’est pour avoir un chiffre rond), je suis « Mem­bre sil­ver club », et j’ai accu­mulé 4€ en points (4% de 100€). A ma deux­ième réser­va­tion, je passerai « Gold » et toucherai avec 5%. Enfin, à la six­ième, je deviendrai « Pla­tini­um ».

Y manger.

On a testé plusieurs restos/bars, mais j’en retiens deux qui valent le coup, tant pour la nour­ri­t­ure que pour l’am­biance. A not­er qu’on a payé en moyenne 25/30€ pour deux à chaque repas (avec plusieurs bières, bien sûr), mais que ça n’in­clut pas les toi­lettes : il y a des « dames pipi » même dans les bars et on raque à chaque fois (de 0.50 à 1€) !

Bonne adresse n°1 : Papa Joe’s Klimperkas­ten
Ce n’est pas vrai­ment une décou­verte, l’adresse est dans le routard. résul­tat, tous les français vis­i­tant la ville s’y retrou­vent ! Mais ça vaut le coup ! Tout le décor est inspiré des années 20 : films de Lau­rel & Hardy à la télé (oui ok, années 20, la télé... mais elle était dans un cadre en bois !), pho­tos, affich­es de films, et surtout, auto­mates et musique de fond. Le grand jeu, c’est un genre de juke box : on choisit une chan­son (pas for­cé­ment années 20, pour le coup, il y avait du Dal­i­da !), on glisse 1€ dans la machine, et deux auto­mates s’ani­ment pour la jouer ! Le bar est essen­tielle­ment fréquen­té par des quin­quagé­naires, et les voir se met­tre à chanter tous ensem­ble les clas­siques de la var­iété alle­mande est vrai­ment amu­sant. On est très vite pris dans l’am­biance !

Bonne adresse n°2 : Brauerei Pfaf­fen
Le décor est très chou­ette, entre bois et vit­raux, et la nour­ri­t­ure est égale­ment déli­cieuse. Vrai­ment. Nous avons testé une pièce de porc, par­faite­ment cuite même s’il y avait de quoi nour­rir cinq per­son­nes avec, et surtout, un poulet à « l’hawaïenne ». Vous allez me dire que ça n’a rien de local, mais si, c’est juste revis­iter le poulet frites en jouant sur le sucré salé. Vous vous retrou­vez à manger en même temps de la poire, du fro­mage, des raisins, du poulet, de l’ananas et des frites ! Explo­sion de saveurs garantie ! (Le Belge déteste le sucré-salé, mais j’en raf­fole, per­son­nelle­ment !)


Arti­cle par­tielle­ment spon­sorisé

10 Commentaires

  1. Marine : ça l’est ! calme, reposant, mais ani­mé, par­fait pour un week-end.. Bon, un jour de plus on se serait fait chi­er, mais y’a plein de villes où aller pass­er la journée à prox­im­ité....

  2. Je suis allée à Cologne quand j’é­tais jeune, je me sou­viens bien de la cathé­drale immense et noire (enfin elle a peut-être été net­toyée depuis), du musée du choco­lat avec cette superbe fontaine de choco­lat (c’é­tait il y a genre 8 ans ça a sûre­ment changé depuis mais ils ont dû garder ça) et je ne me sou­viens plus pourquoi mais les cade­nas, ça évoque quelque chose...J’en garde un bon sou­venir. C

  3. oupss ! Sacré touch­pad ! 🙁 C’est bien Hotel­Club sinon ? J’en ai jamais enten­du par­ler avant et je sais pas pourquoi mais le lien ne s’ou­vre pas...

  4. Ah, étrange que le lien ne s’ou­vre pas. Je viens de véri­fi­er, tout marche. Encore un truc bizarre avec le fait que tu sois en Angleterre ?
    Franche­ment, je trou­ve ça pas mal, Hotel­Club. Je pense que com­par­er plusieurs sites de réser­va­tions peut peut-être per­me­t­tre de trou­ver ce qu’on cherche, voire d’obtenir un meilleur tarif en jonglant selon les villes... A con­firmer sur un prochain week-end !

    Et sinon, il y a tou­jours la fontaine de choco­lat ! Marinepou­et le con­firmera : nos cama­rades de col­lège y étaient allés il y a plus de dix ans (arg!), et nous avaient déjà par­lé de cette fameuse fontaine, devant laque­lle les enfants font la queue pour une petite gaufrette (bon, pas que les enfants, on a gouté aus­si, quand même !). Elle a étrange­ment plus de suc­cès que la fontaine d’eau de Cologne...

    Et la cathé­drale est tou­jours aus­si noire, mal­heureuse­ment (je suis passée devant Notre Dame ce matin : y’a pas à dire, ça a une autre gueule quand la pierre est pro­pre !). Si ça t’in­téresse, on la voit un peu dans la vidéo du week-end.

  5. Mer­ci ! J’avais pas vu la vidéo 🙂 Je crois que c’est ma con­nec­tion qui est vrai­ment nulle, il y a beau­coup de liens que je ne peux pas ouvrir, mais a à côté de ça la vidéo fonc­tionne.

  6. Lucie : c’est quand même bizarre que cer­tains liens ne passent pas chez toi ! Enfin, à côté de ça, je ne peux pas lire tes vidéo... On est quitte !

  7. Aaah oui... Hotel­Club... en effet, il y a pas mal de bon deals ! Il y a aus­si la « petites soeur », Ratesto­go pour les séjours de dernières min­utes ! J’avais accu­mulé assez de point pour réduire ma fac­ture finale pour un voy­age à Lon­dres, qui est une ville chère pour loger le week-end !

    Et les restau... tout cela à l’air déli­cieux mais quoi... vous n’avez pas essayé les bret­zels ? ;D ;D ;D

  8. MK : Dieu que ce truc pue !

    Mélis­sa : j’aime pas trop les bret­zels :p mais il y en avait partout ! Et je ne con­nais pas Ratesto­go, je vais y jeter un œil !

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest