fbpx

5 conseils pour gérer l’autonomie de la batterie de son appareil photo en voyage

par Madame Oreille

Après les con­seils de Tania con­cer­nant le froid, j’ai envie d’en­chaîn­er sur un petit arti­cle réca­pit­u­lant quelques con­seils sur la batterie.

En voy­age, dès lors qu’on risque de ne pas avoir l’oc­ca­sion d’accéder à de l’élec­tric­ité, c’est une ques­tion déli­cate : pas de bat­terie, pas de pho­tos. (dans le cas des appareils numériques, en tout cas)

1. Se méfier du froid

C’é­tait donc le sujet abor­dé par Tania, et c’est vrai­ment un enne­mi red­outable ! Je l’ai décou­vert à mes dépends en Écosse, le matin du 1er Jan­vi­er 2010 : j’avais trois bat­ter­ies de rechange, et toutes étaient à plat ! For­cé­ment, elles étaient restées dans mon sac à dos... Depuis, je sais que le froid vide les bat­ter­ies et qu’il vaut mieux, alors, les met­tre dans la poche intérieure de son man­teau ! Tania, qui part donc en Laponie, nous par­lait de chauf­fer­ettes à garder à prox­im­ité des batteries.

2. Désactiver le LCD

Il y a beau­coup de petites fonc­tions qu’on appré­cie par­fois, en temps nor­mal, mais qui sont très gour­man­des en énergie. Dès lors qu’on sait nos heures comp­tées, il vaut mieux s’en pass­er. Et l’écran LCD arrive en tête sur le podium !

Pre­mière chose que je dés­ac­tive, pour ma part : la revue automa­tique de la pho­to. Vous savez, après avoir déclenché, l’im­age s’af­fiche sur l’écran LCD pen­dant quelques sec­on­des. Ce n’est pas une fonc­tion très utile, et on n’a pas besoin de ça pour vision­ner les pho­tos de temps en temps ! Donc, dans le menu de l’ap­pareil, aucun affichage de la photo.

De la même manière, il va fal­loir lim­iter toutes les util­i­sa­tions de l’écran : éviter le live view, utilis­er le viseur pour les réglages. Pour la plu­part des reflexs, il suf­fit d’u­tilis­er la touche « dis­play » pour dés­ac­tiv­er l’écran.
Il est donc logique que la vidéo soit bat­te­riphage (ou éner­gi­vore...) ! A titre d’ex­em­ple, j’ai util­isé autant de bat­ter­ies pour un week-end à Barcelone que pour une semaine en Mon­golie (où il fai­sait très froid) : la seule dif­férence, je fil­mais pen­dant mon week-end espagnol...

C’est le même principe lorsqu’avec un ordi­na­teur ou un télé­phone portable, on baisse la lumi­nosité de l’af­fichage, d’ailleurs.

3. Être minimaliste

Vous êtes en trek au fin fond de l’A­ma­zonie, il reste trois jours, vous n’avez plus de bat­terie de rechange, et le témoin clig­note, c’est la fin. Il va fal­loir employ­er les grand moyens pour gag­n­er quelques déclenche­ments : adieu sta­bil­isa­teur, adieu aut­o­fo­cus ! Ça ne vous per­me­t­tra pas de tenir trois jours, mais peut-être fer­ez-vous quelques pho­tos de plus.

4. Acheter du rab »

Parce que si cer­tains tien­nent avec une seule bat­terie, c’est quand même ras­sur­ant d’en avoir une de rechange. Si le prix vous refroid­it, sachez qu’il existe des ver­sions « génériques », dont l’au­tonomie n’est pas for­cé­ment aus­si bonne, mais est com­pen­sée par le fait qu’elles coû­tent deux fois moins cher !
Avant d’a­cheter des non­ames ou sous-mar­ques, faites atten­tion à la com­pat­i­bil­ité (logique, presque chaque appareil a son mod­èle de bat­terie !) mais égale­ment à l’am­pérage (trop bas, il pour­rait empêch­er les rafales, par exem­ple). Là-dessus, per­son­nelle­ment, j’évit­erais les trucs louch­es d’e­Bay, repaire de faus­saires. J’ai par exem­ple vu un 5DII accepter la bat­terie non­ame, mais ne pas réus­sir à échang­er d’in­fo avec elle : le témoin de charge ne fonc­tion­nait pas !

Ce que je vais dire va sem­bler étrange, mais pour des sous-mar­ques, il vaut quand même mieux rester dans les con­nues : Phot­tix, Delkin, Ans­mann... (note : je mets les liens cor­re­spon­dant à un 550d. Pensez à bien véri­fi­er la référence de votre modèle)

Des bat­ter­ies génériques (sous-mar­ques) pour 450d, 550d et 5dII

5. Recharger au fin fond de la jungle

Pour toutes les sit­u­a­tions ordi­naires, un adap­ta­teur uni­versel devrait suf­fire (carte du monde des pris­es élec­triques). On peut l’a­cheter avant de par­tir, mais ça se trou­ve aus­si très facile­ment à l’aéro­port pour les retardataires !

Sans pris­es clas­siques ni accès à l’élec­tric­ité, il existe quelques gadgets :

  • Le grip : On lit sou­vent qu’un grip ral­longe l’au­tonomie. C’est faux : vous met­tez dedans deux bat­ter­ies, et il va pass­er de l’une à l’autre. C’est comme si vous en aviez une de rechange, sauf que l’ap­pareil pèse plus lourd ! Par con­tre, le grip va avoir un avan­tage, dans cer­taines con­di­tions : accepter des piles (dans l’ex­em­ple 550d : 6 piles AA).
  • Le chargeur solaire : Je n’ai pas testé per­son­nelle­ment mais j’ai lu beau­coup de bien sur celui-ci. Le prob­lème, c’est que ça n’est pas adap­té à tout type de voy­age puisque ça sup­pose de laiss­er le « pan­neau » au soleil un cer­tain nom­bre d’heures (note : l’en­soleille­ment n’est pas for­cé­ment lié à la chaleur). Les ran­don­neurs l’ac­crocheront dans leur dos, les cyclistes le met­tront sur le porte-bagages. Il faut quand même avoir au moins une bat­terie de rechange si on veut pho­togra­phi­er pen­dant la charge.
  • L’adap­ta­teur allume-cig­a­re : la logique veut que ça soit réservé aux voy­ages en voiture ! (et là, pareil, je n’y con­nais rien... je n’ai même pas le permis !)

Dans tous les cas, chargez bien vos bat­ter­ies avant de par­tir (elles ont pu se décharg­er depuis leur dernière utilisation).

Poursuivre la lecture vers un autre article..

20 commentaires

Pyrros 12 décembre 2011 - 10:32

que de bons con­seils ... je n’avais jamais pen­sé aux chauf­fer­ette pour les batteries

Répondre
tewoz 12 décembre 2011 - 10:50

Voilà des bons conseils !
Per­so j’ai 2 bat­ter­ies, et je ne suis encore jamais tombé en rade, je croise les doigts.
Pour le grip, j’avais acheté le pack avec le grip quand j’ai craqué pour mon canon, et je ne m’en suis jamais servi, je trou­ve l’ap­pareil trop lourd et moins facile à manip­uler avec.

Répondre
Rgs_ 12 décembre 2011 - 12:06

6e con­seil : Ne prenez votre pho­to que quand la sit­u­a­tion en vaut vrai­ment la peine. En clair, déclenchez moins

Par con­tre une ques­tion que je me pose : vaut-il plutôt laiss­er l’ap­pareil en mode veille ou switch­er on/off à chaque fois (sachant que ça fait vibr­er le miroir con­tre les pous­sières, etc.) ?

Salu­ta­tion du « cer­tain qui ne voy­age qu’à une batterie » 😉

Répondre
bacri 12 décembre 2011 - 16:02

je préfère avoir 2 batteries,je prends le moins de risque possible

Répondre
lyse 12 décembre 2011 - 17:02

j’ai aus­si deux bat­ter­ies pour mon Nikon, (la deux­ième achetée chez About­Bat­terie pour ne pas le nom­mer -) je n’ai jamais eu de pb – par con­tre je me pose aus­si la ques­tion de savoir si’il faut laiss­er l’ap­pareil en mode veille ou switch­er (je me dis qu’a chaque fois la remise en route pompe du courant ?!) bref... je ne sais pas quoi faire

Répondre
tewoz 12 décembre 2011 - 17:47

Moi je le laisse en veille, il ne con­somme rien en veille et le ral­lumage me sem­ble plus rapi­de et moins consommateur.

Répondre
Adil 12 décembre 2011 - 18:57

J’ai déjà lais­sé mon appareil en veille pen­dant 1 semaine et la bat­terie était tou­jours à fond :P. Ca doit con­som­mer mais très peu.

Répondre
Oreille 12 décembre 2011 - 20:40

Pyrros : je n’y avais jamais pen­sé non plus ! Mer­ci Tania ! 😀 (ren­dons à César...)

Tewoz : franche­ment, les piles sont le seul argu­ment qui trou­ve grâce à mes yeux dans le cadre voy­age ! Mais je n’en ai jamais acheté, et ça n’est pas dans mes pro­jets... En stu­dio, c’est con­fort­able pour ne pas tor­dre son poignet, mais en voy­age, c’est vrai­ment du poids sup­plé­men­taire pour rien..

Rgs_ : je crois qu’instinctivement, on shoote moins quand on sent la fin ! Enfin, per­son­nelle­ment j’u­tilise sou­vent mon appareil comme aide mémoire (genre pho­togra­phi­er le menu pour not­er le nom du resto), mais si le voy­ant clig­note, je vais plutôt sor­tir un crayon !
Pour la veille, j’ai ten­dance à n’arrêter mon appareil que la nuit (quand j’y pense) ou quand je le range dans le sac, mais je n’ai pas vrai­ment fait de recherch­es là dessus, c’est juste une impres­sion. Tu as aus­si le sen­ti­ment que ça tiens plus longtemps sans allumer / étein­dre toutes les dix minutes ?

Bacri : idem !

lyse : oui, about­bat­terie ! @qmartouzet me l’a rap­pelé sur twit­ter ! J’ai acheté mes dernières bat­ter­ies là-bas, et c’est plutôt sérieux. Je vais le rajouter dans l’article.

lys, tewoz, Adil : Et je vais faire des recherch­es sur la veille, alors !

Répondre
Rgs_ 12 décembre 2011 - 22:02

Effec­tive­ment, on a tous l’im­pres­sion que la veille est plutôt effi­ciente alors qu’allumer/éteindre sem­ble éner­gi­vore. Comme Adil ça m’ar­rive de l’ou­bli­er sur On sans réper­cus­sion majeure sur l’au­tonomie. Tiens nous au courant si tu trou­ves des infos là-dessus 🙂

Répondre
francoise 13 décembre 2011 - 9:47

arti­cle tres utile ... j’en ai fait l’ex­pe­ri­ence il y a deux semaines me retrou­vant avec une barre pour le reste de la journee a Prague ... per­son­elle­ment j’ai utilis­er la pre­miere tech­nique a savoir desac­tiv­er l’e­cran LCD. cela m’a donne une demi journee ...

Répondre
Oreille 13 décembre 2011 - 13:29

Rgs_ : je vous tiens au courant oui 🙂 Je vais faire quelques recherch­es, voire quelques tests, mais je me dis que si on prend tous les mêmes habi­tudes, on ne peut pas se tromper !

Françoise : arf, c’est déjà ça :/ je crois qu’on ne se fait piéger qu’une fois ! Après, on fait super gaffe au témoin de batterie !

Répondre
Charlotte 14 décembre 2011 - 14:03

Not­er aus­si que lorsqu’on veut filmer des scènes où la lumière change (en boîte de nuit, con­certs, fes­ti­vals ou autre) la bat­terie s’é­coule beau­coup beau­coup plus vite !

Répondre
Oreille 14 décembre 2011 - 18:23

C’est vrai ! Tout comme les hauts isos, et tout ce qui lui demande du tra­vail, de manière générale (sont paresseux, ces boitiers...)

Répondre
Thib in S'pore 15 décembre 2011 - 6:21

J’ai eu l’oc­ca­sion de faire quelques périples en autonomie dans des zones froides (par exem­ple l’Hi­malaya indi­en en plein hiv­er !), et évidem­ment le froid est l’en­ne­mi numéro 1 pour les bat­ter­ies... La tech­nique du sioux : je les mets dans une pochette, au fond du sac de couchage ! Et ça marche, même quand les tem­péra­tures chutent à ‑20 la nuit sous la tente 😉

Répondre
Oreille 15 décembre 2011 - 16:14

Thib in S’pore : c’est bien trou­vé, mais faut pas avoir à chang­er de bat­terie en pleine journée :p

Répondre
Delphine 20 décembre 2011 - 13:33

Mer­ci pour tous ces con­seils. Ils vont m’être bien utiles pour mon voy­age =) C’est vrai que c’est tou­jours bien d’avoir une baterie de rechange, pour ma part, je me la suis procurée sur Ebay (prove­nance de chine) pour une poignée d’eu­ros et en plus elle tient mieux que celle d’origine !

Répondre
Oreille 22 décembre 2011 - 15:55

Del­phine : Mieux que celle d’o­rig­ine ?! Elle devait être fatiguée, non ?

Répondre
Bruno 4 janvier 2012 - 15:01

Les bat­ter­ies et le froid c’est une idée reçue. Ou presque. Il n’est pas néces­saire de les garder au chaud, il suf­fit qu’elles soient chaudes au moment où l’on souhaite les utiliser.
J’ai déjà fait plusieurs fois l’ex­péri­ence. Je regarde la mesure dans le froid : 60%, je prends des pho­tos, je repasse dans un endroit chaud, hop 70% ! Cela sig­ni­fie qu’il faut surtout sor­tir avec des bat­ter­ies bien rem­plies s’il fait très froid 🙂

J’ai mis la main sur l’ex­pli­ca­tion, voir ci-dessous.

http://forums.futura-sciences.com/electronique/44461-bateries-se-dechargent-plus-vite-froid.html

Répondre
Les liens photo de la semaine - Gauthier Le Guen 15 janvier 2012 - 22:18

[...] Quelques con­seils pour économiser votre bat­terie lors d’un voy­age. Un arti­cle intérés­sant qui pour­rait bien sauver une journée pho­to en voy­age si vous oubliez de recharg­er la bat­terie de votre boiti­er la veille. Nikon D4. Même si cette annonce date de la semaine dernière, il était impos­si­ble de ne pas abor­der l’annonce de Nikon con­cer­nant la sor­tie de son nou­veau boiti­er pro­fes­sion­nel : Le Nikon D4. [...]

Répondre
KERANGUEVEN Véronique 27 novembre 2019 - 13:06

Je suis tombée sur votre site par pur hasard, mais je le trou­ve super !
Bien con­stru­it, bien doc­u­men­té, sim­ple et ordon­né, en un mot, Génial pour moi...
Je part à Cuba en févri­er 2020, trop tard pour le Sri Lan­ka... mais l’expérience me tente, j’at­tend donc de vos nou­velles avec impa­tience et plaisir
D’ailleurs si vous avez quelques con­seils con­cer­nant ma des­ti­na­tion, je suis preneuse...
Mer­ci en tous cas pour toutes ces infos et bon(s) voyage(s)

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.