Rail de travelling portable : test du Glidetrack Shooter SD

Récemment, je me suis offert un petit jouet sympa : un Glidetrack Shooter. C’est quoi ? Hé bien c’est un petit slider, ou rail de travelling (une barre de métal où qu’on met l’appareil photo pour l’y faire glisser, quoi…). Attention, on ne refera pas l’intro de Moonrise Kingdom avec : il est vraiment petit ! Mais c’est justement ce qui m’intéressait, un accessoire qu’on peut envisager de prendre en voyage.

Du coup, après quelques essais en intérieur, j’ai traversé la rue pour vous préparer un mini test au Père-Lachaise.

Par contre, disons-le de suite : cette vidéo a été faite uniquement pour tester le matériel. Dans une « vraie » vidéo, il faudra éviter d’utiliser le slider à chaque plan, même si c’est super cool. C’est vite redondant, et sur trois minutes ça peut donner l’impression que le film tire en longueur. On limitera donc l’usage du travelling à quelques plans, là où ça se justifie.

Mais là où ils sont forts, chez Glidetrack, c’est que ce Shooter SD ne sert pas que pour les mouvements de caméra, il peut aussi être utilisé en temps que crosse à poser sur l’épaule. Vous verrez ainsi, dans la vidéo qui suit, quelques plans fixes : ils ont tous été faits à l’épaule. Ils ne sont pas impeccablement fixes, mais tremblent beaucoup moins que si j’avais tenu l’appareil normalement (voir l’article sur les techniques pour limiter les dégâts). On peut donc mettre le slider sur un trépied (ici, un Alta Pro 263AT avec une rotule GH-100, que j’avais testé au même endroit !) pour l’adapter à toutes les hauteurs, ou ne prendre que le slider et le poser où l’on peut.

 

 

Passons directement aux inconvénients : c’est chaud à prendre en main. Il faut faire et refaire les prises pour obtenir un mouvement pas toujours franchement fluide. J’espère que ça devient plus aisé avec un peu plus d’entraînement.
De la même manière, ce n’est pas toujours hyper simple à installer : poser le trépied, fixer le slider, fixer l’appareil. Mais là-dessus, j’avoue que les rotules utilisées ne sont pas les plus adaptées. Ainsi, même sur le trépied, il faut tenir le rail lorsqu’on fait bouger l’appareil, sinon le poids crée du jeu et du mouvement. Il faut investir dans deux têtes : une entre le slider et le trépied, l’autre entre le slider et l’appareil. En prendre des plus grosses, adaptées à la vidéo, pourrait être une bonne idée, malgré la surcharge de poids.
Dernier détail : le son sera inutilisable ! Enfin, ici, j’ai juste entendu les bruits du frottement…

Où l’utiliser ? Personnellement, je pense que ça n’a d’intérêt que lorsqu’il y a un premier plan et que celui-ci est assez proche. C’est là qu’on sent le plus le mouvement, et que c’est le plus esthétique. Disons que plus le rail est court, plus le sujet devra être près, pour un rendu sympa. On aurait pu imaginer de longs travellings dans les allées, mais il aurait fallu quelques mètres de rails en plus !

Transportable en voyage ? Grande question. Dans deux semaines, je vais l’embarquer avec moi en Pologne. Nous serons en bateau et je veux ramener une vidéo sympa. Mais est-ce que je le prendrais ailleurs ? Pas sûre. Dans un voyage où on compte les grammes, et où la vidéo n’est pas le but principal, c’est peut-être un gadget encombrant…

Où l’acheter, à quel prix ? La boutique la moins chère à l’heure de cet article, en France, semble être Geek-Trend, qui propose le rail en version 50 cm à 249€.

 

 

PS : je remercie mon Belge pour les photos in situ !

Articles qui pourraient vous plaire

21 Commentaires

Sophie 21 mai 2012 à 10:02

La vidéo claque, perso j’adore cet effet dans les films, pour un test, ça rend plutôt bien. Par contre, tu ne parles pas du prix, qui me semble un peu rédhibitoire pour le coup, et me donne plus envie d’aller chez Casto pour bricoler un truc 5 fois moins cher (surtout si c’est pour un usage ponctuel).
Vivement de voir ce que tu ramèneras de Pologne 🙂

Répondre
Oreille 21 mai 2012 à 12:44

Sophie : effectivement, j’ai complètement zappé le paragraphe « combien ça coute/où le trouver en france ! » (je le rajouterai ce soir) C’est un achat que j’ai longtemps retardé parce que je voulais aussi m’en bricoler un. Techniquement, c’est faisable, mais je pense qu’il faut de bonnes bases et un peu de matos, quand même. Enfin, il ne faut pas oublier qu’on mettra l’appareil dessus, et qu’il y a donc intérêt à ce que ça soit bien stable ! Au final, celui-ci est un des moins chers du marché, et la possibilité de l’utiliser en crosse est ce qui m’a poussée à le prendre.

Répondre
Joana@cable hdmi 21 mai 2012 à 15:37

Il a l’air plutôt génial mais effectivement je n’attendais qu’une chose : voir le prix de cette merveille pour voir si j’oserais me lancer dans un tel achat !

J’aime beaucoup la vidéo en tout cas, très réussie je trouve !

A quand la prochaine ?

Répondre
Romain 21 mai 2012 à 19:05

Cela ajoute vraiment une valeur ajouté à un plan !

Si on veut aller encore plus loin, il faut motoriser l’ensemble. Et là, le travelling est super propre. Mais le budget est super lourd ! C’est toujours le même problème. Jusqu’où aller dans l’investissement de son matériel ?
La question revient à dire que va t-on en faire ? Partir pour faire de la vidéo (ou des jolis timelapse avec travelling) ?
A utiliser sans doute quand on peut se permettre de se charger ou de stocker son matériel. Mais comme tu le dis, difficile quand on part avec juste un sac à dos !

Pour info, combien de temps tu as mis pour tourner cette vidéo ? Et en étant un peu entrainé, il en faut combien pour installer tout ?

Répondre
Oreille 22 mai 2012 à 8:39

Joana : la prochaine, ce sera dans trois semaines, quand je rentrerai de Pologne 😉

Romain : au delà du budget, c’est aussi la question du poids. Mine de rien, hors pieds, j’ai toujours entre 4 et 5 kilos de matériel. Si je rajoute le trépied, le slider, le moteur, ça monte vite :/ Et comme tu le soulignes, il faut faire des concessions dès lors que le but est avant tout de voyager (comme pour la photo, en somme).
Sinon, pour la vidéo, j’ai du rester 40 minutes sur place, et 2/3 des plans n’ont pas été gardés (principalement parce que je voulais que ça soit court). Je pense qu’il faut bien 5 minutes pour chaque plan si on doit tout revisser/réinstaller à chaque fois. C’est beaucoup plus rapide si on laisse le slider vissé sur le trépied, ou si on se passe carrément du trépied.

Répondre
Christophe 22 mai 2012 à 15:46

Comme le disait Romain, pour aller plus loin il faut motoriser l’ensemble.
Sans la motorisation, difficile d’être parfaitement fluide j’ai l’impression.
Du coup je me demandais si la steady-cam que tu avais présenté dans ton autre article ne pouvait pas aboutir presque au même résultat tout en offrant une meilleure solution pour la stabilisation ?

Répondre
Julien 23 mai 2012 à 23:01

Si ça vous intéresse, il y a aussi ce site web qui propose des tarifs abordables : http://www.indisystem.com/indislidermini/
J’en ai eu pour 237 USD frais de ports compris, soit 190 euros environ pour du bon matériel de mon point de vue. Je te le confirme c’est vraiment pas facile à transporter quand on voyage et qu’on est dehors plusieurs heures (c’est qd même lourd et encombrant, surtout en ville et qu’on a déjà un appareil et un trépied, même léger) !

Répondre
David 24 mai 2012 à 13:21

Le résultat est génial, digne d’un travail de professionnel quoi. Le plus difficile reste encore de garder la même vitesse de déplacement de l’appareil

Répondre
Oreille 24 mai 2012 à 15:55

Christophe : le steady cam est intéressant pour se déplacer, mais mes tests pour des mouvements types travelling n’étaient pas franchement concluants, surtout avec un sujet proche. Je pense que l’entrainement va jouer aussi, ne serait-ce que parce qu’il doit y avoir un petit temps « d’usure » pour que la barre glisse bien (je mettrai bien de l’huile, mais dans le sac c’est moyen ^^)

Julien : j’avais hésité avec celui-là, qui a beaucoup d’avis positifs.. Mais le fait que ça ne soit qu’une barre m’a dissuadée. Enfin, c’est quand même cher pour ce que c’est ! T’as pris quelle taille ?

David : tout à fait, faut essayer et réessayer encore !

Répondre
Romain 24 mai 2012 à 16:03

RDV pour la vidéo de Pologne alors pour voir le rail à l’oeuvre avec de l’entrainement ! Je crois que ça risque d’être pas mal du tout !!

Répondre
Seth 27 mai 2012 à 17:16

Ha! Intéressant! J’ai vu un mec en utiliser un récemment dans les rues de Montréal.
J’me suis dit que ça serait sympa d’en avoir un mais que c’était super cher et encombrant…
Dans ton article il y a quand même pas mal de points négatifs (je pense surtout au bruit du frottement quand ça « slide », et au temps d’installation pour quelques secondes de plan…) mais quand on voit le rendu dans la vidéo, c’est quand même sympa! Mais… à quel prix!

Répondre
Oreille 28 mai 2012 à 9:32

Romain : j’espère ! Sinon, bah, y’aura que des plans fixes !

Seth : En fait, je crois que les compromis que ça demande ne valent le coup que si le but est vraiment de ramener une vidéo (ou qu’on se déplace en voiture !). Ou alors, on l’achète pour faire des films chez soit, mais dans ce cas là autant prendre un rail beaucoup plus long…

Répondre
Voyage Perou 29 mai 2012 à 12:46

J’adore l’effet. C’est sûr qu’un cimetière a quelque chose de nostalgique, de romantique à la limite qui, je trouve, correspond bien à ce genre d’effet.. mais en voyage, ça doit être génial!

Répondre
Chris 5 juin 2012 à 8:36

Le rendu est vraiment sympa, mais c’est vrai que cela prend pas mal de place et surtout de poids ! Déjà qu’un PC alourdit pas mal le sac, rajouter un accessoire de ce type est vraiment réservé à ceux qui veulent faire de la vidéo l’un de leurs objectifs principaux de voyage !

Répondre
Ju 6 juin 2012 à 11:12

Le rendu est vraiment bon, mais pour info, quel matériel utilises-tu? Je prévois de me lancer dans la création de timelapse (c’est la mode…), et du coup d’acquérir un rail motorisé pour les traveling. J’ai vu que certain permettait en plus du traveling, d’effectuer une rotation de la rotule…quelqu’un a-y-il ou l’occasion d’en tester un modèle, cela vaut-il vraiment le coup? (apparemment oui!)

Répondre
Oreille 12 juin 2012 à 7:28

Voyage Perou : ce cimetière est le lieu parfait pour tous les tests, et à fortiori celui-là, je suis d’accord !

Chris : en même temps, on n’est pas obligés de prendre un ordi 😉

Ju : pour du time lapse, ce rail n’est pas adapté. Regarde chez Menilmonde, ils ont tout l’attirail pour cela ! Tu auras ainsi un rail motorisé et une tête motorisé, les deux étant indépendants.

Répondre
Claudia@Clo&Clem 7 février 2014 à 11:50

On voulait investir dans un rail, mais en lisant les commentaires je me rends compte que ce n’est pas vraiment adapté pour les voyages en sac à dos… Surtout qu’on comptait l’utiliser pour des time lapse… Merci pour la précision, je vais voir sur le site de Menilmonde.

Répondre
Stéphane 28 avril 2014 à 13:13

Merci pour ce retour d’expérience!
je suis a la recherche d’un slider (plutôt sur roulements). Les solutions proposées sur le site glidetrack sont aujourd’hui différentes… AERO SD Lite, HD Lite… enfin ce n’est pas hyper clair surtout qu’il n’y a pas de doc (poids, charge maxi…).
Quid des systèmes par « frottement », nettement moins couteux !
Stéphane

Répondre
Damien 16 septembre 2014 à 14:16

Bonjour, quel est le modèle de la tête sur laquelle est posé l’appareil ?

Bonne journée

Répondre
Bruno Votre Tour du Monde 25 janvier 2015 à 20:22

Au final, est-ce que tu te sers beaucoup de ce rail? Ca serait sympa d’avoir un retour quelques années après 🙂

Répondre
Serge Papin 25 mai 2016 à 13:17

J’aime cette façon de filmer et je l’utilise de temps à autre. Par contre je n’ai pas investi, car le prix(toujours le prix) est un peu onéreux pour l’usage. J’ai donc bricolé une coulisse (à billes) de tiroir avec une tête vidéo et ainsi l’ensemble fait bien le boulot.

Répondre

Laisser un commentaire