J’ai testé le nettoyage de capteur de reflex à la maison !

C’est un petit peu stressant au premier abord, mais finalement très simple : j’ai nettoyé mon matériel moi-même, à la maison (et il va bien !).

Voici un article pas à pas pour vous montrer la marche à suivre.

Le propre d’un reflex est le fait de changer d’objectif, hors ce n’est justement pas très propre : on a beau tâcher de prendre des précautions, il y a toujours des poussières qui finissent par rentrer et se déposer sur le capteur. Et c’est particulièrement vrai en voyage puisqu’on est facilement confronté à des changements d’objectifs en plein air, et pas forcément dans les meilleures conditions.

A chaque extinction ou rallumage de mon Canon 5dII, il y a un léger nettoyage mécanique opéré automatiquement. Il enlève certainement des tas de micro-poussières qui resteraient collées sans cela, mais c’est loin d’être suffisant et j’ai pris l’habitude de faire nettoyer mon capteur de temps en temps, lorsqu’il commence à devenir trop sale et que ça empiète sur la qualité de mes photos (et passer du temps à les effacer en post-production n’est pas mon activité favorite !)

Je n’avais jamais nettoyé mon capteur moi-même. Tous les ans, au Salon de la Photo, il est possible de le faire faire gratuitement par des professionnels, et il existe également des boutiques qui proposent ce genre de services. Mais après coup, je rends compte que c’est en fait très simple de le faire seul !

Quand nettoyer son capteur ?

Il faut savoir reconnaître les tâches, ou savoir les rendre visibles. Généralement, vous allez vous en rendre compte en regardant vos photos. Par exemple, ci-dessous, on voit bien les tâches formées sur le capteur (à ne pas confondre avec les oiseaux entourés en orange !)

taches_sur_capteur

Les tâches sont principalement visibles sur les surfaces unies et avec de faibles ouvertures. Pour tester vous même et voir l’ampleur des dégâts, il suffit de photographier un mur blanc à f/16. Personnellement, je fais nettoyer mon capteur dès que je vois que mes ciels ressemblent à la photo ci-dessus !

Quels accessoires pour nettoyer son capteur ?

J’avais déjà une petite poire (qu’on peut aussi acheter en pharmacie, pour d’autres utilisations, mais c’est compatible !) mais ça ne suffit par à enlever toutes les tâches : les corps gras restent collés. Il faut donc y ajouter quelque chose de plus spécifique.

Il y a pléthore d’accessoires, et s’y retrouver n’est pas aisé. Après une grande étude, je me suis dirigée vers des petits bâtonnets pré-imbibés Sensor Swab. Je voulais quelque chose de simple d’utilisation et de peu encombrant, pour en glisser un « de sécurité » dans ma valise (à réserver aux extrêmes urgences).

Attention, il faut choisir les bâtonnets en fonction de la taille du capteur. Mon 5dII étant un plein format, j’ai donc choisi des Sensor Swab 24mm. Pour un capteur APS-C, on prendra la taille en dessous.

J’en ai profité pour acheter des pinceaux nettoyants destinés principalement aux filtres et aux optiques.

Étape 1 : la préparation

Nettoyer son matériel photo est simple mais suppose d’être minutieux et organisé car on peut assez aisément faire une grosse bêtise ! Le capteur c’est fragile, il faut vraiment faire attention.

Donc, dans le désordre :

  • une pièce propre sans courants d’air
  • un espace de travail propre et dégagé.
  • une batterie chargée à bloc
  • des mains propre

 

Étape 2 : enlever l’objectif

Vous n’accédez pas encore au capteur, rassurez-vous. Mais on peut déjà donner un petit coup de poire soufflante pour enlever quelques poussières : il faut y aller doucement, le but étant de les décoller sans créer de rayures.

 

IMG_6699

Étape 3 : relever le miroir

Là, on rendre dans le vif du sujet ! Il faut remonter le miroir du reflex pour accéder au capteur qui de trouve derrière (techniquement ça correspond à ce qu’il se passe quand vous prenez une photo : le miroir se relève pour que la lumière atteigne le capteur).

C’est pour cela qu’il faut une batterie chargée : si l’appareil s’éteint en plein nettoyage, le miroir va se refermer automatiquement (sauf que vous aurez un bâtonnet sur le capteur à ce moment-là, et que ça risque de ne pas faire bon ménage).

Pour remonter le miroir, c’est assez simple, il suffit de se rendre dans le menu « nettoyage » de l’appareil photo. Les images qui suivent correspondent aux menus de Canon, je vous encourage à jeter un œil à la notice de votre appareil si vous utilisez un Nikon, Pentax, etc. même si le concept reste le même.

IMG_6693_edited
IMG_6694

IMG_6695

Une fois le miroir remonté (vous l’entendrez et le verrez, pas d’inquiétude), on passe au nettoyage.

Étape 4 : un coup de bâtonnet

Là, on hésite un peu. Peut-on avoir confiance en ce truc ?

Mais en fait c’est simple : la largeur du bâtonnet correspond pile à la taille du capteur (il faut donc faire attention à choisir le bon modèle). On va donc ouvrir le petit emballage individuel, poser le bâton contre le capteur, et faire un mouvement léger pour balayer la totalité de la surface : on ne passe qu’une fois, sans appuyer. On se frotte pas, hein ! On y va doucement, le produit imbibé va dissoudre les petits corps gras mais, étant très volatile, il ne laissera pas de traces.

IMG_6690

 

Étape 5 : mettre sur Off

Et voilà, c’est fini : on éteint l’appareil, on entend le miroir se remettre en place, et on se dit qu’en fait c’est quand même archi simple !

Et puis tant qu’à faire, tout nettoyer

J’ai poursuivi le nettoyage en m’occupant aussi de mes filtres et objectifs. Au quotidien, j’utilise des chiffons micro-fibres, mais un nettoyage plus en profondeur me paraissait intéressant. Un peu au hasard, j’ai acheté un kit de petits pinceaux, chacun dédié à une zone précise. Un petit patin d’un côté, un plumeau de l’autre, on fait de petits cercles pour couvrir en douceur toute la surface.

Le résultat était plutôt convaincant, mais leur utilisation restera exceptionnelle, pour compléter le nettoyage régulier au chiffon : ils sont surtout destinés aux tâches qui ne partent pas au chiffon.

IMG_9619 IMG_9618

Articles qui pourraient vous plaire

8 Commentaires

Anne 30 novembre 2015 à 16:12

Ah oui, j’ai des taches aussi, que je vois toujours au même endroit dans le ciel… j’hésitais à me lancer, mais avec tes conseils, je vais tester, merci!!

Répondre
Melvinia 30 novembre 2015 à 18:06

Bonsoir Aurélie!
Très intéressant comme article, comme d’hab 🙂
Moi c’est bizarre j’ai des taches noires sur l’objectif que je vois au viseur mais pas une fois les photos développées, je me demande bien ce que c’est…
Sinon, serait-il possible de savoir combien de bâtonnets comprend le kit que tu as acheté sur Amazon? Ce n’est pas indiqué sur le site. Merci !

Répondre
marion 3 décembre 2015 à 23:23

Si les poussières sont visibles dans le viseur et « bougent » d’une fois à l’autre, c’est probablement parce qu’elles se situent dans le prisme. Pas d’impact sur les photos, juste de la frustration de voir des trucs noirs se balader à chaque fois que l’on souhaite prendre une photo. ça peut se nettoyer, mais c’est bien plus cher qu’un nettoyage de capteur.

Répondre
Pierre 30 novembre 2015 à 20:22

Sans doute des poussières ou autre sur le mirroir?

Répondre
Romain 30 novembre 2015 à 22:32

Ouhlala gros danger dans la méthode!!!
1) ne pas utiliser de poire: la poire prends l’air poussiéreux de l’atmosphère ambiante et te le renvoi sur le capteur… bref pas glop! Il existe des bombes d’air sec spéciales pour ça (attention certaines on des produits dans la bouteille qui sont pas glop pour le capteur donc bien choisir une bombe spéciale capteur APN). Ne pas souffler trop près du capteur car il y a parfois des projections de liquide avec le gaz et aussi un frottement de l’air sur le capteur risque de le charger électriquement (électricité statique qui attire les poussières!) Il existe des pistolets anti statique pour rendre le capteur électriquement neutre et ainsi le rendre moins sensible aux poussières.
2) pour avoir un air sans poussière, faire l’opération dans la salle de bain après la douche (pas tout de suite mais un peu après pour que le taux d’humidité chute)… attention quand même à l’humidité. Mettre l’apn dans un sac pour qu’il soit à la température de la pièce pendant la douche et ainsi ne pas avoir d’humidité qui se dépose sur le miroir.
3) c’est certainement un oubli mais il faut souffler sur le capteur avant de le nettoyer… j’ai niqué un capteur en écrasant un grain de sable sur le capteur avec le sensor swab, le seul jour où je n’ai pas soufflé avant n’en voyant pas l’utilisé auparavant… snifff :o(

Répondre
Clovis 1 décembre 2015 à 14:15

Tout dépend de quelle poire tu utilises : il en fait une avec valve des deux côtés, qui prends l’air en haut et souffle en bas dans la tige.
La bombe d' »air sec » est une très mauvaise idée : ça pollue (plus tous les problèmes que tu as cité) ! ><

Pour ta parano de l'air ambiant "plein de poussières", note juste que n'importe quelle méthode provoque un appel d'air qui fait que, poire ou "air sec", il y aura toujours de l'air ambiant. Qui plus est, à moins de changer d'objectif dans un labo blanc, il y aura toujours de la poussière qui va rentrer. Au lieu de paniquer pour ça, il vaut mieux nettoyer son capteur aussi souvent que possible. 😉

Quand au "pistolet anti-statique", je suppose que tu parles de piézoélectricité… et ben là encore, c'est une mauvaise idée, car une mauvaise manipulation (trop près) peut cramer des cellules du capteur. Cette technique "old school" est donc à éviter.
D'ailleurs, la plupart des appareils ont un système de nettoyage automatique du capteur au démarrage et à l'extinction, qui décharge l'électricité statique du capteur.

Répondre
stephane 1 mars 2016 à 16:09

Merci a toi pour ces précieux conseils, qui je pense vont nous faire économiser un peu d’argent. je vais m’empresser de tester tout ça.

Répondre
Supertramp on the Road 24 novembre 2016 à 6:32

Merci pour l’article !
J’ai récemment -ENFIN- acheté une poire pour me débarrasser des poussières se trouvant sur mon capteur et ai même réussi à me débarrasser de particules grasses grâce à ça, je garde donc les bâtonnets pour plus tard 🙂

Répondre

Laisser un commentaire