Dossier Scrapbooking VI : fond de page

Aujourd’hui, on approche de la fin du dossier scrapbooking, et on va parler du contenu des pages. Vous avez fait un premier tri dans les photos, scanné divers éléments, etc., et vous savez quel format va faire votre carnet : il ne reste plus qu’à se lancer !

Chacun choisira le logiciel qui lui plaît, mais le plus simple, pour disposer les éléments et agir dessus, reste de passer par un logiciel comme Photoshop ou Gimp (pour la création d’un carnet façon scrap, hein. Pas pour écrire un roman !)

Pour travailler de façon efficace, l’astuce consiste à se créer une page vide qui servira de gabarit : au fur et à mesure, on la dupliquera pour créer de nouvelles pages. Et, idéalement, ce gabarit sera non seulement au bon format, mais intégrera aussi les éléments récurrents, comme par exemple le fond.

Le fond est un petit détail qui va donner son âme au carnet. On ne peut pas le laisser blanc ! Il pourra différer d’un carnet à l’autre, bien sûr, selon l’ambiance que vous voulez donner.

En guise d’exemple, voici deux pages. L’une est extraite de mon carnet londonien, l’autre de celui des Balkans.

Londres évoque pour moi un univers un peu punk, ou au moins vaguement rock. Du coup, en guise de fond de page, je voulais un truc un peu sale : j’ai photocopié des bouts de plans, les ai déchirés, puis recollés, en les blanchissant par endroits, pour que ça n’empêche pas les pages de rester lisibles.
Pour le carnet des Balkans, je me suis contentée d’un fond de page que j’utilise presque toujours : un jus un peu beige (fait de la même manière que les cartes, en jouant avec les « nuages », le grain et les niveaux).

Mieux, vous pourrez aussi varier à l’intérieur même du carnet, pour peu que celui-ci s’y prête. Mettre un fond différent sur certaines pages donnera du dynamisme et fera ressortir les images. L’idée est qu’il soit justifié et lié au propos : il peut s’agir d’un journal local, d’une carte, d’une texture.
Par exemple, voici une double page issue de mon carnet malien (actuellement entre les mains d’éditeurs) :

J’y parle de la visite d’un atelier de bogolan,  des tissus typiques d’Afrique de l’Ouest. Du coup, devinez ce que j’ai scanné ?

Je ne pourrai pas scanner des trucs locaux à votre place, mais je peux quand même vous aider. Ainsi, vous trouverez des textures à télécharger dans le Supermarché, pour fabriquer vous couvertures, par exemple. Faites-en bon usage, et n’hésitez pas à poster en commentaire vos propres créations !

Articles qui pourraient vous plaire

11 Commentaires

Axel pellerei 8 mai 2012 à 18:40

Encore un très bon article, vivement que je fasse un voyage pour pouvoir faire un carnet ! Juste une faute à la fin : « vos couvertures » et pas « vous couvertures ».

Et regarde mon commentaire dans l’article vos avis sur le PGDVP.

Répondre
Bastien 9 mai 2012 à 16:19

Je pars à NYC à la fin de l’année, je récupère toutes les infos et commence à préparer tout ce qui pourra faire un beau dossier Scrapbooking.
Le problème étant, je ne sais absolument pas dessiner, et j’avoue être un peu en galère pour toute la partie cartes.
Il faut que je trouve une solution …

Répondre
Oreille 9 mai 2012 à 16:32

Axel : merci, je vais corriger ça. Et je vais jeter un œil aux commentaires, aussi ! Je t’avouerai qu’en ce moment, le blog passe un peu au second plan, mais je vais m’y remettre ^^
Question indiscrète : qu’est ce qui t’empêche de voyager ?

Répondre
A la croisée des chemins 10 mai 2012 à 9:26

Merci pour ces conseils ! Maintenant il ne reste « plus qu’à » !

Répondre
Axel Pellerei 12 mai 2012 à 21:01

L’argent ! Non surtout que j’ai tout juste 18 ans, donc je vais pouvoir commencer à partir de moi même, mais avant bah c’est juste que mes parents ne sont pas des voyageurs : peur du bateau, de l’avion, et du train.

J’ai voyagé au Portugal, en Angleterre et en France, mais il y à longtemps. Le seul dont j’aurais pu en tirer un carnet c’est la Belgique l’été dernier, mais je n’ai pas ramener de très bonnes photos, juste quelques unes, et puis tu n’as écrit le dossier scrapbooking que maintenant, et faire un carnet presque 1 an après bof bof, surtout que je n’avais pas prévu de faire de carnet donc rien n’as été pensé pour, je n’ai pas ou très peu de papiers, la monnaie est la même que la notre…
J’attends surtout quelque chose de dépaysant, autre que l’Europe quoi,et que je parte en pensant faire un carnet.

Mais bon en écrivant ces lignes je me dis pourquoi pas, il faut juste que je me rappelle ce que j’ai fait exactement et quand. Et là, ça me donne bien envie, donc je verrai, mais là je suis occupé avec un carnet d’anniversaire de mariage, je pensais le faire avec Blurb (et donc remplacer lightroom 3 par le 4, donc tout le téléchargement et tralala) mais je me dis que Photoshop serait mieux pour faire exactement ce que je veux, donc en gros je ne sais toujours pas et en fait je ne vois pas trop l’intérêt d’Indesign quand on peut le faire avec Photoshop, et puis il faudrait que j’apprenne vite pour finir le carnet fin juillet maxi, et là avec le bac…

Répondre
Oreille 15 mai 2012 à 8:29

A la croisée des chemins : ça prend du temps, mais ça vaut le coup 🙂

Axel : Si tu savais comme je me reconnais dans ton commentaire… J’ai exactement le même parcours. Mes parents ont peu voyagé dans leur jeunesse (mon père est allé au Groenland, ma mère a vécu en Espagne, et c’est à peu près tout), et avec eux j’ai surtout visité la France et quelques pays frontaliers. C’est chouette mais frustrant.
Enfin, bref, tout ça pour dire que je te souhaite de pouvoir voyager bientôt. Tu auras bientôt l’âge pour Erasmus, si je ne m’abuse, et ce doit être une expérience géniale.
Quant aux carnets, tu peux aussi faire des choses différentes, sans récit, ou complètement fantaisistes !

Répondre
Axel Pellerei 15 mai 2012 à 18:00

Ahah ! Alors pour Erasmus, j’ai jamais rien compris, je crois qu’il faut être dans une école partenaire ou quelque chose comme ça. J’avais regardé avec « WEP », mais bon 14000 euros l’année sa fait beaucoup d’un coup pour une année perdu dans le sens du cursus scolaire.

Pour les carnets moi j’aime bien le style de tes carnet et un carnet sans récit ferais plus album photo et ce n’est pas ce que je recherche. Mais bon ce ne sera pas pour tout de suite dans tous les cas.

Répondre
NathL 3 juillet 2012 à 15:15

vous avez aussi des kits de digiscrap sur le thème du voyage. Par exemple chez digital-créa.fr. Fouillez sur le web, en cette période de vacances, il y a régulièrement des mini kits de digiscrap offerts…

bonne vacances à tous ceux qui partent 🙂

Répondre
Helena 1 août 2012 à 16:56

J’ai découvert ton blog il y a tout juste 3 jours et je l’ai parcourus dans tous les sens possibles et inimaginables ! J’adore le visuel de ton blog et de tes carnets et je tenais à te remercier pour tous ces précieux conseils. J’ai 16 ans et tes voyages me font rêver. En attendant de pouvoir découvrir d’autres continents (j’économise!)je patiente pour mon voyage aux Canaries (premier voyage que je considère comme « vrai » voyage, la France c’est sympas mais bon…) Je vais tenter de réaliser mon premier carnet et mettre toutes les choses que j’ai apprises en pratique. Encore merci et bonnes vacances !

Répondre
Boule64 24 septembre 2012 à 22:05

J’adore votre site. J’ai acheté aussi votre bouquin avant de partir en Toscane.
Merci pour toutes vos astuces. Je suis en train de confectionner mon
carnet de voyage.
Je bloque sur le texte manuscrit. J’utilise GIMP…
Comment vous l’insérer sur la page? en écrivant avec une tablette graphique ou
en écrivant sur une page blanche et puis un scan?
Merci de votre aide

Répondre
{Valérie|Val|} Fiastre 30 avril 2014 à 11:51

Je prépare un mémoire à ce sujet. Savez vous où je peux dénicher des photographies sur ce thème pour illustrer mon exposé ? Merci pour vos tuyaux !

Répondre

Laisser un commentaire