vignette_voyage_bruge

Week-end en Belgique : Bruges, canaux et pavés

Après une deuxième nuit à Ostende, je suis partie le dimanche matin pour Bruges. J’avais en tête le film Bons baisers de Bruges, avec Collin Farrell, mais ça n’a finalement pas grand chose à voir, même si on reconnaît les canaux de la Venise du Nord.

Parlons-en, de Venise. Le point commun n’est pas si évident. Ce que j’aime dans la Venise italienne, c’est l’absence de voitures, le fait que le bateau soit utilisé comme moyen de transport, le calme dès qu’on s’éloigne de la place Saint-Marc.
A Bruges, on se déplace en voiture ou en vélo (oui, on est en Flandres, il y a des vélos partout, vraiment partout !), les bateaux étant réservés aux touristes. C’est d’ailleurs en bateau que j’ai commencé la journée, pour un aperçu rapide. On retrouve plusieurs points dans le centre historique où grimper dans un bateau, mais ils font tous le même circuit, et reviennent à leur point de départ sans s’arrêter aux autres (moi qui croyais bêtement qu’on pouvait prendre le bateau pour traverser la ville et descendre à un autre embarcadère…). Pendant une demi-heure, vous êtes entassés dans un radeau et un monsieur pilote en commentant la visite (néerlandais, français et anglais, 7€). C’est pas forcément indispensable, mais ça reste sympathique de voir la ville depuis l’eau (et à mon avis, c’est quand même plus sympa que les carrioles à cheval à 40€ qui sillonnent la ville).

c’est pas un cheval en train de vomir, c’est la sculpture qui orne la fontaine où les chevaux trouvent de l’eau pour leur longue journée

Tant qu’on parle des trucs touristiques, j’ai également voulu monter dans le beffroi de la Grand Place : grosse déception. J’avais un « city pass » (que je vous conseille si vous voulez faire quelques activités et visiter des musées) mais sans lui, le prix aurait été de 8€. J’ai fait la queue 1h30, debout, puis j’ai monté les presque 400 marches de la tour pour découvrir ce qui avait valu tout ça : la vue. Sauf que tout est grillagé. Et à en juger par la tête des autres touristes, je n’étais pas la seule déçue.


Dernier détail : Bruges est chère, de manière générale, et quelques détails choqueront nos habitudes de français. Il vaut donc mieux en être averti : en Belgique, l’eau en carafe gratuite avec le repas n’existe pas. On vous servira de l’eau minérale, ou de l’eau du robinet, mais dans tous les cas, faudra raquer. 25cl m’ont coûté 2€ dans un resto minable du centre (Humpty-Dumpty, fuyez, mauvais plan, j’aurais encore mieux fait d’aller chez Quick).

Passons maintenant au positif : Bruges est une jolie ville, avec plein de petites rues à découvrir, de canaux à longer, de bancs où rêvasser. La suite en images !

Que faire à Bruges ?

J’ai particulièrement aimé deux quartiers à l’opposé l’un de l’autre. A l’Est, se trouve une série de moulins sur des petites collines. Ils ne sont plus tous en activité, mais certains tournent encore !
A l’Ouest, dans le centre historique, on trouve le béguinage et l’hôpital Saint-Jean, deux lieux calmes et agréables.
Il faut compter deux heures pour aller des moulins au béguinage, en suivant les canaux et en prenant le temps de flâner, d’observer les cygnes, de rentrer dans les petites rues. Puisque c’est là, le plus grand plaisir de Bruges : marcher et se laisser surprendre ! 

 

Petit point pratique Belge :


Pour aller à Bruxelles depuis Paris : rien ne vaut le Thalys, 1h30 de trajet. Si la 1ère classe est à un prix qui ne vous paraît pas excessif, n’hésitez pas, vous serez au milieu des hommes d’affaires, au calme, et aurez droit à un repas aux heures adéquates. Vous pouvez également prendre le Thalys à Poitiers ou à Marseille…

Ensuite, les TER belges offrent de gros avantages : on paie pour le trajet et on a 24h pour utiliser son billet. Ca veut dire qu’on peut louper son train, ou repousser son départ. Beaucoup de belges se déplaçant en voiture (la Belgique, c’est tout petit !), les trains sont rarement pleins. Depuis Paris, il faut donc moins de 3h pour rejoindre Ostende, et 2h30 pour Bruges ; sans avoir à changer de gare à Bruxelles, puisque tous ces trains passent par la gare du Midi.
Si vous voulez prendre le temps de visiter la capitale lors de votre correspondance, trouvez-vous un hôtel sympa à Bruxelles et allez tester les gaufres et les bières du Délirium Tremens (vous trouverez Jeanneke Pis dans la même rue, c’est la petite soeur du célèbre Manneken Pis) ! Restez dans le centre touristique, le reste n’a aucun intérêt et est déjà presque aussi désagréable que Charleroi.

Quant à la langue, la Belgique en a théoriquement deux : le néerlandais et le français (il y a l’allemand bien à l’Est mais c’est moins présent dans les esprits). Même si tout le monde n’est pas parfaitement bilingue, vous devriez toujours vous faire comprendre (parlez lentement et dites « goeiedag » (rouilleuhdache) pour dire « bonjour »).

  22 comments

  1. De notre côté, c’est sans aucune doute la destination d’un prochain court weekend !

    Petite coquille dans l’article : à Bruxelles, ce n’est pas au Delirium Tremens qu’il faut aller (qui le nom d’une bière), mais bien au Delirium Café =)

  2. liloulivi   •  

    Ca donne vraiment envie de venir faire un tour par la-bas!
    Et comme d’habitude, les photos sont chouettes. J’aime bien depuis que tu ajoutes des croquis.

  3. Pépé   •  

    A Bruges, il faut aller visiter la brasserie Brouwerij de halve maan.
    Visite intéressante, point de vue sur Bruges sans grillage et on y déguste la Brugse Zot qui est très bonne.
    Sinon en Belgique, n’hésitez pas à visiter Gand aussi qui aussi très sympa et jolie comme ville.
    Très belles photos comme d’habitude

  4. Lili   •  

    Jolie découverte de la ville de Bruges que je ne connais pas… à part de nom pour les chocolat Jeff de Bruges ! ahah.
    Je ne savais pas du coup, que la vie était cher là-bas. Les photos sont très belles ! Est-ce que c’est toi qui fait les croquis ?

  5. Mathieu   •  

    Je lis souvent avec plaisir ton blog qui est pour moi un mélange intéressant entre photo et voyage. Deux de mes passions.

    Mais je ne peux pas m’empêcher d’avoir la chair de poule quand je lis cette phrase:

    «  »"
    Restez dans le centre touristique, le reste n’a aucun intérêt et est déjà presque aussi désagréable que Charleroi.
    «  »"

    J’habite Bruxelles depuis 10 ans et entendre quelqu’un dénigrer tout ce qui n’est pas le quartier touristique, c’est très étonnant et très irritant!

    Bref, sans rentrer dans le débat de ce qui vaut la peine ou pas, j’étais habitué à un peu plus d’ouverture de ta part.

    Dommage…

  6. Monsieur Oreille   •  

    @Mathieu :

    Cette phrase a été ajoutée par mes soins pour les atteints de second_degré_aigu (à défaut d’être obtus). J’y suis né et y ai vécu 21 ans, à Bruxelles (principalement à Ixelles), s’il faut s’en défendre. Je connais un peu le coin et ce n’était pas méchant ;)

    Pour un touriste qui vient découvrir ma belle Bruxelles, je ne crois pas que le quartier Anneessens ou les vitrines des putes de la gare du Nord puissent être d’un attrait positivement mémorable – de même pour les ruelles des communes en -beek comme Schaerbeek, Molenbeek, Etterbeek… Donc oui, le quartier touristique se suffit amplement pour une première approche.

    Avenue Louise, Avenue de la Toison d’Or, Palais Royal, Parc Royal, Albertine, Petit Sablon, Galeries de la Reine, rue des Bouchers, Grand Place, Bourse, Boulevard Anspach, De Brouckère. En ‘t is alles (Et c’est tout). Au pire Bruparck si on a vraiment le temps d’aller à l’autre bout de la ville, pour voir la Mini-Europe, l’Atomium, et faire un tour au Kinépolis ou à l’Océade (malgré le prix exorbitant pour un temps limité dans les bassins de la « piscine exotique »).

    Mais Bruxelles n’est pas le sujet ici, ce n’était qu’une parenthèse humoristique sur un ton que tout le monde ne percute apparemment pas. Je me flagellerai dans la soirée au nom de Saint Michel.

    Bisous.

  7. Marine Pouet via Facebook   •  

    ouiiiiii !

  8. Falla Laura   •  

    Bonjour,

    Je suis d’accord avec mathieu, j’ai été un peu choqué en lisant cela.
    Je suis française, habitant Bruxelles depuis 5 ans, il y a plein de choses à voir dans la périphérie du centre de Bruxelles. La gare du Midi et ses alentours sont une vraie mine d’or (par exemple)
    Mais bon Monsieur Oreille à clôturer le déba ;-)

    A bientôt

  9. Falla Laura   •  

    Hummmm, je viens de relire mon post, pardon pour les fautes, j’ai tapé trop vite ;-)

  10. Pour ma part, je ne vois pas trop le problème que suscite cette phrase. L’article parle de Bruges, des moyens de transport pour y aller et parle brièvement de ce qui peut être sympa à faire dans le cadre d’une correspondance à Bruxelles. A priori, j’ai rarement vu des correspondances durer des semaines donc en passant une nuit sur place je doute qu’il soit possible de faire plus que le centre ville touristique.

    Au final, en plus du fait que ce passage soit tourné sur le ton humoristique, il n’est pas totalement faux dans le contexte de cet article.

    (Mais si, les p**** de la Gare du Nord ont l’air cool, je bosse à 100m de là tous les jours :D)

  11. Xtinette   •  

    Tu me donnes envie d’y retourner même si je n’ai pas un grand souvenir de l’accueil ni de la cuisine ! Mais la ville est très belle, très calme aussi…

  12. Axel Pellerei   •  

    Ah les vélos, l’emblème de la Belgique !! Bruges est une superbe ville, mais je vois à cet article que je n’ai pas tout vu. Je me rappel avoir aperçu les moulins mais je ne suis pas allé les voir de près par manque de temps. En effet, l’eau n’est pas gratuite et c’est très surprenant la première fois. Parlons gaufres, eh bien oui elles sont bonnes mais il ne faut pas s’attendre à quelque chose d’extraordinaire, tout comme les frites. En fin d’article, tu parles de Bruxelles, y est-tu allé, ou à-tu juste fait Oostende et Bruges? Je ne savais pas qu’il y avait une Jeanneke Pis, par contre je confirme, le Delirium vaut le détour, malgré qu’il peut-être difficile à trouver dans sa petite rue bien cachée, au premier abord, ce bar semble un peut « underground » mais s’avère être une réelle surprise. Tu dis que Jeanneke Pis et le Délirium sont dans la même rue, je n’y ai vraiment pas fait attention, sûrement à cause du grand nombre de touristes. Enfin bon, ces deux articles me confirment que je devrais retourner en Belgique. Toi ou ton chauve, connaissez vous Louvain (Leuven), une ville étudiante à l’EST de Bruxelles? Et Malines (Mechelen)?

  13. Axel Pellerei   •  

    Et au fait, le supermarché est-il tombé à l’eau? Il n’y a pas de nouveau fonds d’écran, et tu n’en parles plus.

  14. Je me pose quand même la question de l’utilité de la City Card. 35€ pour le pass valable 2 jours. Quand je vois le prix d’entrée des musées (entre 2 et 4€ dans la très grande majorité, qui passe du coup gratuit) et quand je vois que tu as dû attendre 1h30 pour entrer au Beffroi, je me dis que sur 48H il est juste impossible de la rentabiliser. Il faudrait faire une bonne dizaine de musées sur 2 jours, ce qui me semble quand même impossible à réaliser, et à cela il faut ajouter la restriction sur les horaires d’accès à certaines « attractions » (bateau seulement avant 11h et après 14h).

    Je me trompe ?

  15. Istanbul   •  

    Le béguinage de Bruges est un coin très sympa, très apaisant.

    Il y a vraiment de belles balades à faire à Bruges et aussi de très bons chocolatiers ;)

  16. Sarah   •  

    Bruges est une ville superbe, avec une atmosphère toute particulière en fin d’année.
    Concernant l’accueil, nous avions noté une grande différence si nous abordions les gens en anglais et non pas en français. J’ai cru comprendre que certaines personnes en Flandre s’agacent car certains touristes français estiment que les locaux parlent tous français et donc ne font aucun effort. Du coup un premier contact en anglais (nous ne parlons pas le néerlandais) nous a paru faciliter certaines choses.
    Je n’ai passé qu’un long WE sur place, je ne peux pas affirmer que cette sensation est justifiée, mais on a souvent entendu dire que l’accueil en Flandre n’est pas toujours agréable, pourtant nous n’avons eu que l’inverse, des gens extrêmement généreux et très ouverts.
    En out cas, très belles photos! J’aurai aimé rapporter de belles images également à l’époque.

  17. Axel Pellerei   •  

    @Sarah C’est exact, les flandres n’acceptent pas trop les francophones car il y avait eu un vieille histoire entre les deux parties, il me semble même que c’est en rapport avec la division du pays entre les deux langues. Malgré que ce soit ne vieille histoire, les gens ne s’en sont pas encore remis completement car c’est une histoire qui fait partie de leurs ancètres et c’est ce pour quoi ce sont battus leurs ancètres, il est donc normal que cela reste dans les mémoires.

    Tu parles de l’ambiance en fin d’année, je n’y suis allé qu’en été mais je me souviens d’un magasin qui vend des objets de décoration pour Noël toute l’année, et c’est assez marrant de voir ça en plein mois d’Août, malgré qu’on ai envi de tout acheter à cause de l’aspect « fait main ».

  18. Jean-Luc   •  

    C’est vraiment à découvrir! Merci pour ce beau témoignage, les photos et esquisses sont magnifiques.

  19. Julien   •  

    Les beffrois sont effectivement très beaux et imposants et plusieurs sont effectivement accessibles en Belgique et également en France où plusieurs d’entre eux ont été inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.

  20. Dany   •  

    C’est une ville magnifique à visiter par ses maisons en monuments très pittoresques. Ne pas manquer la balade en bateau sur les canaux, on voit des choses invisibles sur terre; Et aussi pour les gourmands, le musée du chocalat, et Monsieur, n’oubliez pas de faire visiter le musée du diamant à Madame Bonne visite.

  21. Thomas   •  

    Bruges est une ville magnifique. Le dépaysement y est total et l’architecture riche. Par contre, on sent vraiment que le centre ville est un « musée ». Mais bon, la petite Venise du nord vaut vraiment le détour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>